Aller au contenu


 

Photo

Chasse Sous-Marine Au Panama

Panama thon carpe rouge seriole wahoo dorado marlin Hannibal Montuosa Perlas

  • Veuillez vous connecter pour répondre
1014 réponses à ce sujet

#1 Adzhoo

Adzhoo

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPip
  • 878 messages
  • Département, région, ville:Panama
  • Mon équipement:SA Tuna gun, Wong 65 & 72, EURO 130, Cyrano 110

Posté 28 avril 2014 - 21:35

Je suis contacté régulièrement sur le forum sur ce sujet... A l'instar des sujets qui ont été créés sur d'autres destinations, en voici un dédié à Panama. Petit pays, situé en Amérique Centrale, baigné par 2 océans qui ne sont séparés que par 80km au point le plus étroit. 

 

Panama voudrait dire "abondance de poissons" selon certains guides. Ca résume assez bien la situation. Ceci dit, au risque de me répéter, si vous avez la chance de venir ici, merci de vous en tenir à un quota raisonnable de prises, autant que cela perdure un peu. 

 

Ce préambule étant posé, passons aux choses intéressantes. On commencera par les poissons avec les lieux et les saisons, et quelques tuyaux pour rendre votre séjour sympathique. Je développerai surtout la partie "Pacifique", bien plus accessible et intéressante selon moi, San Blas et la côte Atlantique en général ayant été dépeuplée de ses poissons en grande partie.

 

Carpes rouges.. les "pargos" en espagnol.. J'ai traité dans un autre sujet des différentes espèces de lutjans présentes dans les eaux de Panama, 9 en tout, plus une fausse carpe, le pargo barré (hoplopagrus guentherii) qui fait parfois les frais de sa ressemblance avec les autres pargos.

Fichier joint  redsnapper.JPG   132,98 Ko   1 téléchargement(s)

Le cubera est l'espèce reine des fonds rocheux de Panama, et elle justifie à elle seule le voyage. C'est en tout cas l'avis de beaucoup de pêcheurs à la ligne qui viennent la taquiner au popper. Puissante, massive (on en voit régulièrement des spécimens de 15-25kgs), au rush destructeur... Difficile à sécher sur le coup, elle met le materiel à l'épreuve, et tout doit être dimensionné en fonction. Elle se trouve potentiellement toute l'année sur tous les cailloux, et dans les coins bien "gérés", dès 2m sous la surface. Bien sûr, ce n'est pas si simple... elles désertent rapidement les pierres trop exploitées, et sont très méfiantes si elles sont seules. 

J'ai vu les plus grosses cuberas (35+) dans 2 endroits: près de Otoque, pas très loin de Panama, et dans les îles Perlas. Près de Coiba, de superbes spécimens bien sûr, mais la pêche sous-marine est interdite dans les parcs nationaux (voir carte des zones protégées) et il arrive parfois que certains plongeurs se fassent prendre en défaut, parfois en toute bonne foi car faussement "guidés" par des pangeros (au mieux avides de poissons, au pire en mèche avec les gardes).

Si les pargos sont la principale raison de votre trip à Panama, il  faut comprendre que ces poissons ne sont pas sedentaires. Les pargos désertent leurs roches regulierement. Au sud des Perlas où nous avons des coins très sûrs et productifs, les carpes sont absentes pour l’instant. Même dans le parc de Coiba où nous avons fait un peu de snorkeling, il semble qu’elles ne soient pas toujours là ou bien en très faible densité. Raison probable : période de reproduction. Il est établi que les carpes se regroupent en grands rassemblements pour se reproduire. Ce phénomène a été filmé côté Caraïbes (cherchez « snapper spawning » sur youtube). Est-ce que les carpes reviennent à leur roche ou pas, j’aimerais bien en être sûr. Il faudrait en marquer quelques-unes pour établir cela. 

 

Seriole... (Bojala en espagnol, ou amberjack, ou plus précisément almaco jack)... superbe poisson, parfois de taille impressionnante, commun à 25kg mais dépassant les 80... Mal tirée, la sériole est super puissante et se bat, sonde, se frotte aux cailloux et peut parfois s'y coincer.

Fichier joint  bojala.JPG   18,59 Ko   1 téléchargement(s)

On les trouve dans les îles de Perlas, ou dans le golfe de Chiriqui, mais toujours près des îles et rarement près des côtes du continent. Elles sont toujours présentes, mais en plus grande densité pendant "l'été" (verano) qui est en fait l'hiver... (Fevrier à Mars inclus). On appelle cette saison l'été même si Panama est géographiquement dans l'hémisphère nord, car il ne pleut pas pendant 3 mois, et le ciel est dégagé par les alizés. Par contre, l'eau du golfe de Panama peut alors se rafraichir sérieusement, et baisser jusqu'à 18 degrés (normalement, 27-28), poussant les poissons vers des fonds plus modestes et des eaux plus chaudes. La sériole est très bonne à manger, cuite ou crue. Parmi les autres carangues, seules les carangues à points bleus (jurel azul) sont aussi bonnes, voire meilleures à déguster. Les autres sont à oublier. 

 

Mérous... Le "mero" est souvent la loche, les autres espèces de mérous et badéches etant appelées "cernia ou chernia"... Toutes les espèces de mérous se trouvent plus facilement de février à mars, car ils sont chassés de leurs profondeurs habituelles par les eaux froides du courant de Humboldt, temporairement poussées vers le golfe de Panama par un phénomène d’upwelling. Les broomtails sont alors plus nombreux, notamment autour de Perlas et sur les côtes du Darien (sud-est du Panama). Les petits mérous sont bons, les gros non. 

 

Avant de passer aux pélagiques et pour rappel, quelques poissons méritent tout autant l'attention des chasseurs... Les corvinas (bars ou otolithes pour situer, famille des Cynoscions) et robalos, se trouvent près des mangroves et dans toutes les nombreuses embouchures, et sont remarquablement bons à manger. Quelques poissons plats également, souvent complètement oubliés, méritent d'attarder son regard sur les fonds sableux près des roches. Moins bons mais top pour le combat, le milkfish est présent au sud des Perlas et surtout dans le golfe de Chiriqui. Oubliez le barracuda... Il n’a ici que peu de valeur gustative. Les barracudas du côté atlantique sont plus gros et potentiellement dangereux.

 

Marlins... avec 5 espèces de poissons à rostre présentes dans ses eaux, Panama est l'un meilleurs pays pour leur pêche. Marlin noir, marlin bleu, marlin rayé, espadon xyphias, espadon voilier... Mais... Les poissons à rostres sont protégés à Panama. Les centres de pêche font de rares exceptions quand il s'agit d'un record potentiel, sinon c'est catch & release systématiquement. Une flèche dans un marlin, et c'est le scandale assuré... C'est ainsi.

 

Thons... (atùn) Beaucoup de petits thonidés et 2 trophées potentiels: Thons jaunes (yellowfin), et thons obèses. Le thon obèse fait l'objet de rencontres sporadiques, mais je ne connais pas de méthode ni de lieu qui permettraient de se concentrer sur sa prise.

Fichier joint  391426_260656930716037_1748852795_n.jpg   67,61 Ko   0 téléchargement(s)

 

Le yellowfin est présent toute l'année sur Panama, même si seule une partie de l'année offre des chances sérieuses de le rencontrer en chasse sous-marine, de fin mars à septembre. Le yellowfin est alors présent en grande concentration, surtout dans le golfe de Chiriqui, et sa chasse se pratique sur certains lieux tels que Banco Hannibal, ou de manière opportuniste en repérant les bancs de dauphins que les thons jaunes accompagnent. 

Fichier joint  DSCF1111lii.jpg   92,86 Ko   1 téléchargement(s)

Nous les trouvons sur des fonds parfois modestes, mais toujours relativement loin du continent. Ceci explique que les séjours de chasse au thon soient relativement chers, car leurs territoires sont loin, vastes, et les traquer nécessite beaucoup d’essence. Pour le thon, venez avec du materiel adapté (j'y reviendrai). Pleins de gens très compétents ont écrit sur le sujet. Dans le doute, revenez à ce qu'a écrit Terry Maas. 

 

Wahoos… Superbe poisson que l’on trouve surtout en fin d’année, à partir de septembre, quand les eaux s’éclaircissent un peu et sont plus chaudes. C’est le seul poisson trophée de Panama qui pourrait justifier un séjour de chasse du côté Atlantique.

Fichier joint  wahoo1.jpg   77,37 Ko   1 téléchargement(s)

Quelques coins comme « Volcan Reef » ou « Plataforma » au nord de Colon présentent en fin d’année, lorsque la mer est enfin calme, les meilleures opportunités. Les wahoos du Pacifique semblent en moyenne plus petits que ceux de l’Atlantique, même si de superbes spécimens peuvent être prélevés. On les trouve au sud de Perlas dans le Golfe de Panama, et partout dans le Golfe de Chiriqui ou au large de la péninsule d’Azuero.

 

Les dorades coryphènes (dorado) sont présentes dans les deux océans. Elles désertent un peu les eaux du Pacifique lors du « verano » pour y revenir avec les premières pluies, fin avril, et on les trouve alors systématiquement sur toutes les épaves flottantes au large. Ces épaves flottantes sont très nombreuses à Panama, et posent quelques risques à la navigation. Gardez les yeux sur la trajectoire de votre bateau.

 

Parlons justement des hostiles

Les méduses sont une plaie du côté Pacifique… une combinaison intégrale est recommandée, car c’est parfois intenable (surtout aux alentours de Panama ciudad, la capitale, et dans l’archipel des Perlas).

Les « chitras », minuscules moustiques quasi invisibles, vous dévorent debout sur toutes les plages du pays. Si vous voulez camper, prenez une tente avec une moustiquaire serrée, des pantalons et chemises à manches longues, de l’insecticide et de la patience. Attention aux scorpions également.

Les requins sont présents dans les deux océans, et ne posent que rarement des problèmes du côté Pacifique (dans l’Atlantique, c’est plus sérieux). Tous les beaux requins sont représentés, du blanc -qui a priori ne fait que passer- au tigre, bouledogue, mako, océanique, marteau… Le bouledogue et exceptionnellement le tigre (J'en ai vu un sur 4 ans) sont présents sur les petits fonds autour de Coiba et des Perlas. L’eau étant parfois verte, il faut veiller car on ne les voit alors qu’au dernier moment.

Les noix de coco… Sur Montuosa et beaucoup d’autres îles, les chutes de noix de coco sont une menace constante pour tout Robinson temporaire. Attention à l’emplacement de votre campement. Autre plaisir végétal local: le mancenillier! En espagnol, manzanillo ou manzanilla de la muerte. C'est un arbre que l'on trouve dans les Caraibes et en Amerique Centrale, surtout sur les côtes. Danger pour les robinsons potentiels, cet arbre est très toxique, le latex qu'il produit déclenche des reactions inflammatoires intenses. La fumée peut rendre aveugle et intoxiquer, si l'on en brule le bois. Le fruit est caustique au possible, et sa consommation peut être fatale. Même s'abriter dessous durant une pluie vous expose à de graves brulures. Dans certains pays, sa presence est signalée par une croix, ou sa base est cerclée de rouge. Pas à Panama.

Les serpents sont omniprésents à Panama, et également dans l’eau. On peut en trouver en quantité au large, surtout près des épaves flottantes. Dotés d’une petite bouche, ils ne sont pas agressifs, juste curieux, mais le venin des serpents marins est le plus puissant de la Création donc ils méritent votre respect.

Les poissons-pierres... j'en ai vu plusieurs, assez gros, toujours sur le sable à proximité des cailloux... 

Les marées sont fortes du côté Pacifique. Avec un marnage moyen de 3,8m mais pouvant dépasser 6m, les volumes d’eaux qui entrent et sortent sont dantesques en cas de fort coefficient, créant des courants très forts, toujours gênants surtout en cas de prise enraguée. Avant de tirer une carpe rouge, toujours jauger le courant car sinon, le risque de perdre son matériel est élevé.

Panama est aussi un paradis du surf. Près de certaines îles (Ladrones ou Montuosa par exemple) ou le long de la côte de la péninsule d’Azuero, de fortes vagues de plusieurs mètres peuvent soudainement se lever et vous mettre dans des situations dangereuses.

 

Venir pour chasser à Panama, c’est avant tout décider de ce que l’on veut chasser, et selon ce choix, la saison et le lieu en découlent logiquement. Poissons de recifs ? Darien, Perlas, Azuero, Chiriqui (islas Secas, Ladrones), de juillet a novembre. Thons ? Azuero, et en priorité Chiriqui, de fin mars à juillet. Dès fin avril, les pluies rendent les choses plus compliquées, les vents variables et les grains sont fréquents. 

Fichier joint  DSCF0996sm.JPG   51,49 Ko   2 téléchargement(s)

 

Si vous voulez vous monter un séjour seul et sur mesure… Il faut savoir parler espagnol.
Evitez les parcs nationaux! 

Fichier joint  areasprotegidas_MAPSERVER61364316114.jpg   138,24 Ko   5 téléchargement(s)

Sur le continent, les hôtels sont nombreux et il y en a pour toutes les bourses, luxe ou backpacker. C’est le cas de la côte de la péninsule d’Azuero par exemple, où les plages de surf sont légions, les villages de pêcheurs aussi ce qui aide à trouver une panga à un prix raisonnable, si l’on sait négocier. Sur les îles, cela se complique sérieusement : Sur Perlas, il y a peu d’hôtels, et ils sont concentrés sur Contadora, une île du nord de l’archipel. Un hôtel est présent au sud (Hacienda del Mar), sur l’île de San José, mais il est très isolé et vous serez dépendant de leur(s) bateau(x) proposé à un coût prohibitif. Je prends cet exemple mais ceci est valable également pour certains hôtels dans le Golf de Chiriqui.

 

Les Panaméens ne sont pas toujours fiables, et leurs pangas non plus. Un jour, ils viennent vous récupérer pour aller pêcher, un jour non… Vous verrez rapidement que la notion de qualité de service est relative ici et le meilleur côtoie le moins bon. Sur le continent, une location de panga est possible à 150USD pour une sortie côtière de 6h. Si l’on part plus loin et plus longtemps, il faut un moteur plus sérieux et tout de suite plus d’essence. C’est 600USD pour une bonne panga, et 1000USD pour un bateau plus marin. L’essence plus chère dans les îles tend à y rendre les locations plus onéreuses.

Les distances sont grandes : de Panama à Contadora, 35nm. Du nord au sud de Perlas, 30nm. Une sortie qui me fait faire le tour de Perlas, c’est 150nm dans la journée. Montuosa est à 55nm du continent. 4 jours de chasse aux thons, c’est souvent 350nm en campant sur place quelque part. Les chasseurs qui ont leur bateau comprendront aisément que la facture d’essence devienne vite douloureuse dans un tel contexte.

Bon… c’est sans doute aussi pour cela qu’il reste des poissons à Panama.

 

J’organise quelques trips par an, mais je précise ce n'est pas mon job et je ne le fais pas pour tout le monde. L'idée pour moi, c'est de faire découvrir ces eaux très riches dans les meilleures conditions et sur les meilleures spots, de manière fiable et éprouvée, à de réels passionnés déjà confirmés et raisonnables quant à leur pression de chasse. Si vous vous reconnaissez dans ce portrait, contactez-moi.  

 

En plus de la chasse, il y a plein de choses à decouvrir à Panama. Documentez-vous un minimum, et vos questions seront les bienvenues. Ne me demandez quand même pas mes waypoints !  ^_^

Fichier joint  manta2.jpg   53,71 Ko   3 téléchargement(s)


Modifié par Adzhoo, 21 septembre 2016 - 01:00.


#2 manu98890

manu98890

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPip
  • 535 messages
  • Département, région, ville:Nouvelle Calédonie
  • Mon équipement:RA 140 carbone, Riffe C4S

Posté 29 avril 2014 - 03:15

Merci pour les infos en tout cas!

#3 joe

joe

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPip
  • 835 messages
  • Département, région, ville:Douarnenez

Posté 29 avril 2014 - 09:31

J'avais séjourné une 10aine de jours, fin octobre 2006, sur Contadora, dans un grand complexe hôtelier de plus de 300 chambres. Nous étions une 20aine de clients dans cet hôtel qui a fermé, je crois, peu de temps après.

 

On avait trouvé une promo, vols + séjour, très intéressante. Au tarif plein c'était relativement prohibitif.

 

J'avais fait quelques sorties avec un italien installé là-bas et un gars du coin. Ce dernier me prenait, de mémoire, 15 $ / heure pour une sortie panga.

 

Toribio, c'était son nom, chasseur lui-même, connaissait très bien le secteur mais m'avait conseillé de revenir en janvier-février, bien meilleurs pour la pêche, notamment pour les pargos (rojos, rondelos...) et les boala (sérioles).

 

On avait fait quelques sorties, surtout sur les pargos, mais pas de monstres, le plus gros faisant 9 kgs, ainsi que quelques carangues.

 

Merci pour les infos Adzhoo, bien utiles pour un prochain séjour panaméen ^_^        



#4 Adzhoo

Adzhoo

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPip
  • 878 messages
  • Département, région, ville:Panama
  • Mon équipement:SA Tuna gun, Wong 65 & 72, EURO 130, Cyrano 110

Posté 29 avril 2014 - 16:18

Tu trouveras le pays bien changé! Même depuis 2010, année de notre arrivée, les changements ont été énormes. La première ligne du métro est operationnelle maintenant. Les tarifs ont un peu changé aussi :wacko: . 

 

On peut trouver de beaux pargos sur le Nord de Perlas, mais il faut descendre au sud pour assurer le coup, selon les jours, du côté est ou ouest en fonction de la clarté de l'eau.



#5 TAHU'A

TAHU'A

    Animateur

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 2 832 messages
  • Département, région, ville:aigues mortes (CAMARGUE)
  • Mon équipement:home made

Posté 29 avril 2014 - 16:49

tres beau résumé sur le panama bravo :thumbs_up:  :respect: 



#6 sériole killer

sériole killer

    Super tchache

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 1 037 messages

Posté 29 avril 2014 - 17:16

Quel beau pays que le Panama, dont je garde un souvenir mitigé, lors d'un séjour de pêche avec ma femme en 2009 à Pedasi.

 

L'endroit est magnifique, et la densité de poisson impressionnante. Mais alors que janvier aurait du nous assurer une mer calme et parfaite pour le popper, les vents étaient anormalement forts et la mer démontées, ruinant les conditions de pêche : quelques coqs, un peu de sérioles et mérous au jig, mais aucun gros rouges n'est monté sur les leurres.

 

Bref, un sentiment d'inachevé, et une forte envie d'y retourner dans des conditions normales pour vraiment profiter de l'endroit



#7 joe

joe

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPip
  • 835 messages
  • Département, région, ville:Douarnenez

Posté 29 avril 2014 - 18:25

En Amérique Centrale, janvier, et surtout février-mars sont des mois particulièrement venteux avec le nordeste qui peut s'installer durablement.

 

Il peut souffler fort, 40 nœuds ne sont pas rares, et occasionne également une chute de la température de l'eau. J'ai déjà observé des écarts de 8-9° d'un jour sur l'autre au Costa Rica et au Nicaragua.

 

Mais peut-être que le Panama, plus sud est moins soumis à ce régime de vents.         



#8 M16

M16

    Animateur

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 4 143 messages
  • Département, région, ville:cannes
  • Mon équipement:maillot de bain tribord et couteau immersion

Posté 29 avril 2014 - 19:00

Merci Adzhoo,

beau déscriptif pratique.

Les waypoints tu peux les envoyer par mp, j'en parlerai pas :fffff: :fffff: :fffff:



#9 Adzhoo

Adzhoo

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPip
  • 878 messages
  • Département, région, ville:Panama
  • Mon équipement:SA Tuna gun, Wong 65 & 72, EURO 130, Cyrano 110

Posté 30 avril 2014 - 02:38

C est pareil pour la saison ventée, Joe. Nous commencons le kite en janvier et cela dure jusqu'en avril.
Pedasi et la côte des Thons (le sud de la peninsule d'Azuero) sont particulierement venté. Le Golfe de Panama egalement. Celui de Chiriqui aussi, mais dans une moindre mesure. Evitez l'Atlantique en cette saison, les conditions y sont alors tres mauvaises.
Fin avril, le vent retombe et les premieres pluies arrivent. Nous avons beaucoup de dorades coryphenes et les thons sont ici en force.

#10 Adzhoo

Adzhoo

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPip
  • 878 messages
  • Département, région, ville:Panama
  • Mon équipement:SA Tuna gun, Wong 65 & 72, EURO 130, Cyrano 110

Posté 01 mai 2014 - 00:22

Corvina prise dans les iles Perlas

Fichier(s) joint(s)

  • Fichier joint  image.jpg   138,92 Ko   2 téléchargement(s)


#11 Adzhoo

Adzhoo

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPip
  • 878 messages
  • Département, région, ville:Panama
  • Mon équipement:SA Tuna gun, Wong 65 & 72, EURO 130, Cyrano 110

Posté 06 mai 2014 - 00:10

Pour info, j'ai rajouté dans le premier post un topo sur le mancenillier, un arbre dangereux que l'on trouve sur certaines iles, notamment dans les Perlas. Des amis ont testé pour vous recemment, et c'est une belle saleté. 



#12 Adzhoo

Adzhoo

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPip
  • 878 messages
  • Département, région, ville:Panama
  • Mon équipement:SA Tuna gun, Wong 65 & 72, EURO 130, Cyrano 110

Posté 06 mai 2014 - 02:02

Petit point matos pour les visiteurs potentiels. 
 
Si le thon est au programme
1/ il est plus que probable que vous ne ferez que cela. 2/ vous n'aurez que quelques occasions de tir, pas toujours optimales... Donc, venez avec un materiel adapté. Le débat est sans fin sur ce sujet, entre les defenseurs de l'artillerie lourde (dont je fais partie) et les amateurs de fleches fines et de railguns. Le même débat existe pour les calibres africains en grande chasse!
 
Pour moi, le materiel adapté pour le yellowfin à Panama,
c'est le fusil qui vous donnera le plus de chance de traverser 60cm de sashimi au minimum, arete principale comprise, dans toutes les angles de tir possibles, à 6 metres de distance et plus, dans des conditions parfois "compliquées" (visi limite, poisson déboulant à grande vitesse...). Le compromis est à trouver entre puissance, précision et manoeuvrabilité.
-La puissance, c'est minimum 4 sandows et une fleche de 8mm x 165cm (5/16 x 65 inches). Si l'eau est claire, vous pouvez voir les thons passer et là, 2 cas de figure... Soit c'est un petit specimen et il est près de vous, soit c'est un gros et il est loin... Vous serez surpris par ce phenomene, et seuls les fusils lourds à tir tendu, offrant beaucoup de penetration, compensent les erreurs d'appreciation. Avantage aux lourds en général.
-Manoeuvrabilité? les gros fusils en sont dépourvus, en particulier s'ils sont doté d'ailes pour le stabiliser. Avantage aux railguns et aux "hybrides".
-Précision? C'est là où vous entrez en jeu... J'ai échangé en mp avec quelqu'un sur ce forum qui avoue ne pas être précis avec son Wong SM65. Moi, je l'adore et pour exemple j'ai réussi à shooter un petit wahoo à 6 mètres et je parviens regulierement à flecher les thons en pleine tête. Par contre, je suis une bille avec un Riffe Island et j'ai vendu le mien à quelqu'un qui l'utilise beaucoup mieux que moi. 
 
Pour la pointe de la flèche, c'est sliptip monté sur cable. Mori, Wong et Riffe font tous des modèles acceptables, mais j'ai une preference pour le modèle Tricut de Mori (qui casse l'arête principale plutôt que de se ficher dedans en limitant la pénétration). 
 
Pour relier la fleche au bungee, c'est un cable inox de 1/16, non gainé pour ne pas rajouter de la trainée inutile, et surtout détecter un début d'usure. Le cable plus fin est à proscrire. Certains utilisent du monofilament avec succès, mais pour moi c'est trop fragile. Là encore, un gros fusil ne pousse pas à devoir faire des compromis sur ce point. 
 
Le bungee: Riffe uniquement. Le reste ne tient pas la route...
-50 pieds pour la poursuite (quand on poursuit les dauphins et que l'on saute devant)... Descendre trop profond est contre-productif: les thons vous passeront au-dessus! Mais surtout, cela permet de ramener le matos rapidement quand vous remontez sur le bateau: sachant qu en moyenne 10% des sauts devant les dauphins sont fructueux, ca fait beaucoup de temps de gagné.
-75 ou 100 pieds (33m), voire plus selon votre capacité pour les descentes sur Hannibal Bank. J'y ai tiré un yellowfin à 24m, parfois ils se trouvent en profondeur. Ce n'etait pas le plus gros, mais c'était un joli tir et un très bon souvenir.
Si vous partez sur une floatline, le mieux est qu'elle ait un minimum d'elasticité.
 
Bouées: on peut compenser le manque d'élasticité d'une floatline par une petite bouée en tête (la 11 litres rigide de RA par ex), suivi en série par une ou deux Riffe 2ATM (les seules bouées gonflables que je recommenderais). Relier les bouées entre elles par des petits bungees costauds. Ne pas se servir des sangles: veiller à attacher les 2ATM par leurs anneaux uniquement.
J'attache au minimum 2 shark-clips (tuna clips pour certains) en tête de chaque bouée avec une manille inox. Ces shark-clips doivent être choisis robustes, car ils serviront entre autres à bloquer le bungee lors du combat et la récupération du thon.
Faites attention à vos bouées gonflables sur les pangas, elles ne demandent qu'à se percer. Certains utilisent des planches rigides plutot que des bouées: c'est probablement la meilleure option, c'est sécurisant et sans risque de fuite, bien qu'encombrant et lourd pour les voyages.
 
Voilà pour ce soir. Je complèterai en fonction de l'inspiration et je ferai la même chose pour la carpe rouge un peu plus tard. 
 
 
 
 

Fichier(s) joint(s)

  • Fichier joint  image.jpg   105,51 Ko   2 téléchargement(s)
  • Fichier joint  image.jpg   103,95 Ko   2 téléchargement(s)

Modifié par Adzhoo, 06 mai 2014 - 16:10.


#13 Invité_z1taz

Invité_z1taz
  • Invités

Posté 06 mai 2014 - 04:49

 

Le bungee: Riffe uniquement. Le reste ne tient pas la route...

 

 

 

et Mori en bungee tu n as pas l air de connaitre !!



#14 Adzhoo

Adzhoo

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPip
  • 878 messages
  • Département, région, ville:Panama
  • Mon équipement:SA Tuna gun, Wong 65 & 72, EURO 130, Cyrano 110

Posté 06 mai 2014 - 05:51

et Mori en bungee tu n as pas l air de connaitre !!


Nope tu as raison. Pas encore essayé. Il est vendu où à part à son magasin de Montebello?

#15 Adzhoo

Adzhoo

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPip
  • 878 messages
  • Département, région, ville:Panama
  • Mon équipement:SA Tuna gun, Wong 65 & 72, EURO 130, Cyrano 110

Posté 10 juin 2014 - 16:16

Petit ajout dans le corps du texte du début de ce topic, sur les carpes rouges (pargos) :

 

Si les pargos sont la principale raison de votre trip à Panama, évitez mai et juin. Les pargos désertent leurs roches en cette période. Au sud des Perlas où nous avons des coins très sûrs et productifs, les carpes sont absentes pour l’instant.

 

Même dans le parc de Coiba où nous avons fait un peu de snorkeling, il semble qu’elles ne soient pas là ou bien en très faible densité. Raison probable : période de reproduction. Il est établi que les carpes se regroupent en grands rassemblements pour se reproduire. Ce phénomène a été filmé côté Caraïbes (cherchez « snapper spawning » sur youtube).

 

Est-ce que les carpes reviennent à leur roche ou pas, j’aimerais bien en être sûr. Il faudrait en marquer quelques-unes pour établir cela. 



#16 coryphaena

coryphaena

    Animateur

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 5 504 messages
  • Département, région, ville:29/85/33
  • Mon équipement:Imersion, Omer et Joss

Posté 11 juin 2014 - 10:40

Pense à piquer des tags pour le bill fish à François  :fffff:

 

Et merci pour tous ces résumés bien expliqué c'est vraiment top !

 

Sinon,la sériole on l'appelle aussi thon rose et dans la famille des carangues, il y en a une qui doit être présente aussi par moment et qui est succulente à  manger et pêcher, c'est le permit.

... sans oublier les petits tarpons dans la mangrove....

 

Encore un bel endroit sur terre :wub:  pour celui qui aime la csm et qui aime être complet à la pêche (pêche à la traîne ; lancer etc... et à la mouche) sans oublier d'un côté l'atlantique et de l'autre le pacifique. 



#17 Adzhoo

Adzhoo

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPip
  • 878 messages
  • Département, région, ville:Panama
  • Mon équipement:SA Tuna gun, Wong 65 & 72, EURO 130, Cyrano 110

Posté 12 juin 2014 - 23:21

et Mori en bungee tu n as pas l air de connaitre !!

Bon je me suis renseigné et c'est un bungee de 14mm d'épaisseur, âme en spectra... 

 

C'est sans doute remarquable mais Mori les vend cher et en pièces détachées (il préfère que le client le monte lui-même).. Sinon il charge 125USD pour l'assemblage et un bungee de 30m revient alors à 585USD port non inclus..

 

A ce prix là, Taz, il vaut mieux que ce soit un TRES bon bungee, mais a priori ce n'est pas une option pour le commun des chasseurs BW. 



#18 Adzhoo

Adzhoo

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPip
  • 878 messages
  • Département, région, ville:Panama
  • Mon équipement:SA Tuna gun, Wong 65 & 72, EURO 130, Cyrano 110

Posté 13 juin 2014 - 00:52

Hannibal Bank, un jour magique

Fichier joint  SnapShot(11)hb.jpg   60,57 Ko   2 téléchargement(s)

 

On voit bien les différentes strates de poissons: carangues jaunes, carangues aux gros yeux, puis mullet snappers... au dessus des carangues, des rainbow runners... en dessous des mullet snappers, des cuberas et des sérioles...

Autour de tout cela, les plus gros pélagiques tournent. 



#19 Adzhoo

Adzhoo

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPip
  • 878 messages
  • Département, région, ville:Panama
  • Mon équipement:SA Tuna gun, Wong 65 & 72, EURO 130, Cyrano 110

Posté 23 juillet 2014 - 01:15



Groupe de 6 baleines à bosse, mené par la plus jeune, ce qui nous simplifiait la tâche car elle respirait plus souvent!

#20 dom85

dom85

    Obsédé.....de CSM

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 9 279 messages
  • Département, région, ville:madagascar
  • Mon équipement:principalement du BWK 140

Posté 23 juillet 2014 - 09:56

Corvina prise dans les iles Perlas

corvina c'est le maigre en france, d'ailleurs je crois que c'est son nom latin(j'ai la flegme de regarder!)

 

Bravo pour cette initiative!Au vu des photos que tu passes et des vidéos, c'est surement l'un des endroits les plus poissonneux de la planète


Si tu n'as rien appris aujourd'hui, la journée est perdue- Confucius-


#21 dom85

dom85

    Obsédé.....de CSM

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 9 279 messages
  • Département, région, ville:madagascar
  • Mon équipement:principalement du BWK 140

Posté 23 juillet 2014 - 09:57

 

Corvina prise dans les iles Perlas

corvina c'est le maigre en france, d'ailleurs je crois que c'est son nom latin(j'ai la flegme de regarder!)

 

Bravo pour cette initiative!Au vu des photos que tu passes et des vidéos, c'est surement l'un des endroits les plus poissonneux de la planète

 


Si tu n'as rien appris aujourd'hui, la journée est perdue- Confucius-


#22 Invité_z1taz

Invité_z1taz
  • Invités

Posté 23 juillet 2014 - 20:53

Bon je me suis renseigné et c'est un bungee de 14mm d'épaisseur, âme en spectra... 

 

C'est sans doute remarquable mais Mori les vend cher et en pièces détachées (il préfère que le client le monte lui-même).. Sinon il charge 125USD pour l'assemblage et un bungee de 30m revient alors à 585USD port non inclus..

 

A ce prix là, Taz, il vaut mieux que ce soit un TRES bon bungee, mais a priori ce n'est pas une option pour le commun des chasseurs BW. 

ba  qui chasse gros se doit de se payer du bon matos , non ? oui mori c est cher , nous il nous l' a monte' bien sur , c est bien fait mais c est tres lourd ...



#23 Adzhoo

Adzhoo

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPip
  • 878 messages
  • Département, région, ville:Panama
  • Mon équipement:SA Tuna gun, Wong 65 & 72, EURO 130, Cyrano 110

Posté 24 juillet 2014 - 00:08

On touche les bungees Riffe de même taille rendus ici pour la moitié de ce prix... Vu que les miens finissent regulierement dans les hélices, volontairement ou pas, je me suis fait une raison  :mellow: Mori, ce sera fleches et sliptips only pour l'instant!



#24 Adzhoo

Adzhoo

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPip
  • 878 messages
  • Département, région, ville:Panama
  • Mon équipement:SA Tuna gun, Wong 65 & 72, EURO 130, Cyrano 110

Posté 24 juillet 2014 - 00:10

 

 

corvina c'est le maigre en france, d'ailleurs je crois que c'est son nom latin(j'ai la flegme de regarder!)

 

Bravo pour cette initiative!Au vu des photos que tu passes et des vidéos, c'est surement l'un des endroits les plus poissonneux de la planète

 

 

 

Poissoneux oui... Bien que certains jours, les poissons peuvent être capricieux comme partout. Mais nous avons beaucoup de chance.

 

Et beaucoup de marlins et de thons vers la frontiere de la Colombie en ce moment. Samedi, on trainera par là-bas!



#25 Invité_z1taz

Invité_z1taz
  • Invités

Posté 24 juillet 2014 - 08:21

On touche les bungees Riffe de même taille rendus ici pour la moitié de ce prix... Vu que les miens finissent regulierement dans les hélices, volontairement ou pas, je me suis fait une raison  :mellow: Mori, ce sera fleches et sliptips only pour l'instant!

Riffe tres bien mais la qualite' n a rien a voir avec le Mori qui est + gros + plus lourd et moins extensible .....entre les 2 je prefere le Riffe de toutes facons 







Aussi étiqueté avec au moins un de ces mots-clés : Panama, thon, carpe rouge, seriole, wahoo, dorado, marlin, Hannibal, Montuosa, Perlas