Aller au contenu


 

Photo

Hyperventilation

pourquoiquand pasbien!?

  • Veuillez vous connecter pour répondre
90 réponses à ce sujet

#76 luc

luc

    Animateur

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 2 923 messages
  • Département, région, ville:Pas de chance Seine et Marne

Posté 01 mars 2016 - 18:53

Yess, Brice LEQUETTE a fait 10'37'' au 16x50m je crois. 

Et comme tu dis, on ne peut absolument pas parler d'hyperventilation pour un 16X50 : il s'agit de récupération, dans une épreuve à très forte charge de CO2.  

Concernant les syncopes : je crois qu'il n'y a JAMAIS eu de syncope pour cette épreuve.

Bises Francis :)

 

Tant que la dette n'est pas compensée (retour aux seuils de repos), il ne peux y avoir hyperventilation.

Il s'agit comme tu le mentionnes de récupération sans aucun risque et plutôt salvatrice 

 

D'autre exercices aussi ne peuvent te mettre dedans comme la plupart de ceux en récup dynamique ...

 

Seul les prépas permettant de passer les seuils repos sont des hyperventilations et pourront avoir des conséquences  


« Toute chose n'a de valeur que celle que l'on lui attribue  »

<°)))))>{ >°)>>>>{ <---------- O---------o-------/


 

#77 sub sniper

sub sniper

    Animateur

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 4 413 messages
  • Département, région, ville:Venise (Italie)
  • Mon équipement:sporasub,C4,Picasso,LGsub,arbalètes "home made"

Posté 01 mars 2016 - 19:09

Tu as des piscines en eaux salées aussi...

(En bord de mer, ce n'est pas si rare).

laisse tomber ,l'eau fermée ,j'aime pas................ni piscine, ni lac, ni étangs (sauf ceux de Corot),ni en bouteille.



#78 guillemot

guillemot

    vié kò, vié tjé

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 2 014 messages
  • Département, région, ville:Martinique
  • Mon équipement:spécial no-kill

Posté 01 mars 2016 - 19:17

 

Tant que la dette n'est pas compensée (retour aux seuils de repos), il ne peux y avoir hyperventilation.


D'autre exercices aussi ne peuvent te mettre dedans comme la plupart de ceux en récup dynamique ...

 

Seul les prépas permettant de passer les seuils repos sont des hyperventilations et pourront avoir des conséquences  

 

Ca c'est une explication très claire de ce qu'est l'hyperventilation. Je la retiens, merci.


Quant i plleut, ché seine ed'mâovais temps (célèbre proverbe normand)


#79 Parasite

Parasite

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPip
  • 677 messages
  • Département, région, ville:Nice & Paris
  • Mon équipement:SALVIMAR, GOM

Posté 01 mars 2016 - 20:55

je partage vos propos.on avance dans le bon sens,a savoir :quand est on en situation d'hyperventilation?et la pour moi,c'est très flou.j'ai les cours théoriques de la ffessm,mais je ne trouve pas explicite la limite ventilation/hyper.un exemple très simple:sur des épreuves types 16*25m ou 16*50m,les pratiquants hyperventilent non?

 

oui mais sur ce type d'épreuves le risque de syncope et proche de 0, donc aucun risque 



#80 guillemot

guillemot

    vié kò, vié tjé

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 2 014 messages
  • Département, région, ville:Martinique
  • Mon équipement:spécial no-kill

Posté 01 mars 2016 - 21:15

Aucun risque de syncope, oui, mais au niveau cardio-pulmonaire, il doit se passer des trucs tout de même. Exercice réservé à de bons sportifs, entrainés et qui ont fait un bilan cardiaque annuel.


Quant i plleut, ché seine ed'mâovais temps (célèbre proverbe normand)


#81 luc

luc

    Animateur

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 2 923 messages
  • Département, région, ville:Pas de chance Seine et Marne

Posté 01 mars 2016 - 23:33

Aucun risque de syncope, oui, mais au niveau cardio-pulmonaire, il doit se passer des trucs tout de même. Exercice réservé à de bons sportifs, entrainés et qui ont fait un bilan cardiaque annuel.

Si le médecin en début de saison n'a pas détecté de contre indication, il n'y a pas plus de risque que pour d'autre exercice.... voir même pour les plus de 60 ans.

Sur un des mes ancien clubs j'avais dans le groupe un de 64 et un de 59.

Y compris pour ceux qui parvienne tous juste à faire les 50m.

 

ça passe sans problème, il convient juste d'adapter les temps en fonction du groupe (capacité physique vrais) et de partir dans l'idée de faire des 50 (celui qui sort avant fini en surface et repart en même temps que les autres) 

   

Cela peu d'ailleurs servir de base de travail (plan de progression sur la saison) en commençant par des départ sur des temps adaptés :)


« Toute chose n'a de valeur que celle que l'on lui attribue  »

<°)))))>{ >°)>>>>{ <---------- O---------o-------/


#82 jphi

jphi

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPip
  • 640 messages
  • Département, région, ville:MERIGNAC
  • Mon équipement:BEUCHAT Rocksea
    LoyceGun
    OMER GoldXXV HF2

Posté 02 mars 2016 - 00:36

Bises Francis :)

 

Tant que la dette n'est pas compensée (retour aux seuils de repos), il ne peux y avoir hyperventilation.

Il s'agit comme tu le mentionnes de récupération sans aucun risque et plutôt salvatrice 

 

D'autre exercices aussi ne peuvent te mettre dedans comme la plupart de ceux en récup dynamique ...

 

Seul les prépas permettant de passer les seuils repos sont des hyperventilations et pourront avoir des conséquences  

Un post très intéressant et agréable à suivre,

 

Si je comprends bien on pourrait voir l'hyperventilation selon deux critères :

 

Physique : augmentation du rythme et ou de l'amplitude de la ventilation, on serait en hyperventilation

 

Physiologique : tant que la dette d'O2 et CO2 n'est pas compensée il n'y a pas 'hyperventilation' à contrario des que les seuils sont dépassés il y a hyperventilation.

 

Reste à définir à quel moment ces fameux seuils seront atteints. Je présume que quantité de critères peuvent encore modifier les références prises à un moment T.


Prends garde qu'en gagnant la gloire, tu ne perdes l'esprit.

E. GUERRIER/AVNER


#83 luc

luc

    Animateur

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 2 923 messages
  • Département, région, ville:Pas de chance Seine et Marne

Posté 02 mars 2016 - 13:30

Un post très intéressant et agréable à suivre,

 

Si je comprends bien on pourrait voir l'hyperventilation selon deux critères :

 

Physique : augmentation du rythme et ou de l'amplitude de la ventilation, on serait en hyperventilation

 

Physiologique : tant que la dette d'O2 et CO2 n'est pas compensée il n'y a pas 'hyperventilation' à contrario des que les seuils sont dépassés il y a hyperventilation.

 

Reste à définir à quel moment ces fameux seuils seront atteints. Je présume que quantité de critères peuvent encore modifier les références prises à un moment T.

Comme vue précédemment ces seuils sont des valeurs de PpO2 et CO2

Bien qu'établit sur des valeurs généralisé (panel témoin), elles sont, en ce qui nous concerne, a affiné en fonction de chaque individu 

 

Sauf à être bien outillé (labo ambulant) nous ne pouvons en avoir lecture fine au bord de l'eau (pas à ma connaissance d'appareil de mesure portative adapté à ce jour) autre que par la perception (cela implique une forte connaissance de soi mais n’en permet pas la vision pour ceux qui assurent la sécu)

 

Comment faisons-nous alors pour agir ? Les données:

- nous connaissons le mécanisme

- nous en connaissons les conséquences

- nous en connaissons les causes

- nous ne pouvons en avoir lecture directe

 

Aussi le levier est la suppression des causes possible ainsi je ne peux avoir les effets ni les conséquences quelque soit la valeur

 

La démarche de l’entraineur consiste donc:

- (radical) à éviter la mise en œuvre d’exercice à faible production de CO2 (il est produit entre autre par l’effort)

- favoriser les récup courte à très courte (ajustable en fonction des niveaux physique)

- favoriser les récup dynamique

- …

 

Sachant que notre discipline s’adresse à un panel varié et large de pratiquant dont une partie aura besoin d’effectuer des exercices sortant du schéma ci-dessus et que certaine des disciplines ou exercices apnée (à fort potentiel de progression) sont antinomique à ce dit schéma (lent, statique, gueuse, largable, relaxation, gestion volontaire fc  …), l’entraineur y aura un rôle essentiel:

- les exercices seront parfaitement maitrisé (but, physiologie, mécanisme, apport, incidence, mise en œuvre …)

- les groupes constitués devront avoir une parfaite connaissance (plage de confort ou d’aisance, plage travail, plage de lutte, plage de souffrance, signaux de bienêtre et d’alerte, intensité d’alerte, capacité vitale, limite physio, psy et physique   …) de soi, des uns et des autres

- l’humilité sera incontournable tout comme la bienveillance

- les max seront à proscrire ou non régulier et encadrés (compétences lecture, analyse, gestes …)

- …

 

Mettre « des temps » ou « des nombres de » ne peut répondre au besoin car nous sommes tous différent et cette différence peut être très forte (x fois la référence)  

 

Les moyens ne manquent pas, seule la connaissance et la compréhension peuvent, il me semble, aider :)

 

Je pense et milite pour ce schéma, à ce jour je ne déplore en + 30 ans lors de mes cours, stages, compet et sorties loisirs que trois samba dont une sur moi.

Je crois y voir là un gage de fiabilité ou du moins de quoi conforter mes convictions :papy: 


« Toute chose n'a de valeur que celle que l'on lui attribue  »

<°)))))>{ >°)>>>>{ <---------- O---------o-------/


#84 jphi

jphi

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPip
  • 640 messages
  • Département, région, ville:MERIGNAC
  • Mon équipement:BEUCHAT Rocksea
    LoyceGun
    OMER GoldXXV HF2

Posté 02 mars 2016 - 14:51

Merci Luc

 

Une belle somme de compétences, d'expérience et de discussion...... de quoi approfondir les connaissances de chacun.

 

Au plaisir


Prends garde qu'en gagnant la gloire, tu ne perdes l'esprit.

E. GUERRIER/AVNER


#85 luc

luc

    Animateur

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 2 923 messages
  • Département, région, ville:Pas de chance Seine et Marne

Posté 02 mars 2016 - 17:10

Chose promise ...

 Pour ce qui est de l’utilisation des outils, mon retour succinct pour la mesure SpO2

 

Matériel utilisé Oxymètres portatifs d'impulsion de bout du doigt Spo2 Oxywatch avec USB

Si profondeur <= 2m, supporte la pression à cette profondeur mais pas étanche

Avantage

  • Lecture directe par utilisateur any time
  • Lecture à posteriori par assistant uniquement à sec (enregistrement)  
  • Utilisation facile (pas de manip, juste une prise en main logiciel)
  • Croisement des données état instant T

Inconvénient

  • Mise en œuvre Etanchéité
  • Déconcentration pour utilisateur si seul et lecture temps réel
  • Difficulté d’exploitation de l’archivage (lier le ressenti avec les mesures)
  • Prise en compte sortie de l’eau (top sortie) difficile pour exploitation in live
  • Décroche ou glisse en dynamique
  • Profondeur limité

Mon besoin 

  • Mesure de point/instant (Prep, départ, pendant, retour surface, + xT récup) et visu de courbe
  • Analyse par comparaison (efficacité programme)

Application

Mesure d’état et de coût (simplifier) pour :

  • test matériel (ex : palme)
  • test dépense (technique de glisse et nage sans bras)
  • test étalonnage utilisateur
  • test de progression par comparaison utilisateur

L’analyse des résultats est couplée à d’autre variable pour être pertinente, les mesures sont reproductibles, multiples, moyennées

Les tests sont pratiqués dans un environnement (santé et fatigue homme, matériel, lieu …) le plus constant et égal possible pour isolé la variable recherchée         

  

Ps :

  • Je n’ai pas  trouvé de matériel adapté pour essais en fosse
  • La mise en œuvre a été quelque peu compliqué utilisation de scotch, sac (pour sous vide) et pansement étanche (faire test au préalable (5 échecs sur les premiers essais  (coton à la place de l’appareil))  
  • est impacté par pathologie ou position utilisateur au moment de la mesure (normal mais à prendre en compte (voir valeurs sur les virages))
  • logiciel plante avec mon dernier Portable ???
  • Oxy HS suite à mauvais stockage (humidité)

« Toute chose n'a de valeur que celle que l'on lui attribue  »

<°)))))>{ >°)>>>>{ <---------- O---------o-------/


#86 sub sniper

sub sniper

    Animateur

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 4 413 messages
  • Département, région, ville:Venise (Italie)
  • Mon équipement:sporasub,C4,Picasso,LGsub,arbalètes "home made"

Posté 02 mars 2016 - 17:42

  • Mise en œuvre Etanchéité.
  • ​juste une petite suggestion : un sac plastique et un élastique,j'avais un pote qui le faisait sur un appareil photo reflex et ça marchais très bien y compris au niveau de l'optique .


#87 rictusse

rictusse

    circonflexe

  • Membres
  • PipPipPip
  • 806 messages
  • Département, région, ville:saisonnière ou à l'année
  • Mon équipement:point & clic

Posté 02 mars 2016 - 18:11

Double ziploc et roule ?
Ou http://www.hpa.fr/aloksak.php

#88 sub sniper

sub sniper

    Animateur

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 4 413 messages
  • Département, région, ville:Venise (Italie)
  • Mon équipement:sporasub,C4,Picasso,LGsub,arbalètes "home made"

Posté 02 mars 2016 - 18:13

il faut pouvoir passer la main,(ou le doigt) dans son bidule. 



#89 rictusse

rictusse

    circonflexe

  • Membres
  • PipPipPip
  • 806 messages
  • Département, région, ville:saisonnière ou à l'année
  • Mon équipement:point & clic

Posté 02 mars 2016 - 18:30

Ok oui pardon, il faut donc etancheifier tout le poignet.
Et un préservatif ? + gant mappa avec les doigts coupés en guise de manchon. Le tout cellophané (et hop en cuisson)
(Non plutôt que la cellophane, un bon tour de gaffer de ciné et t'es bon je pense)

par contre.. Ça va peut-être altérer un peu l'afflux sanguin :/) ouais, pas évident au final

#90 marc o

marc o

    Super tchache

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 1 107 messages
  • Département, région, ville:marennes
  • Mon équipement:vieux

Posté 02 mars 2016 - 18:33

salut a tous les ventilés! j'ai laché le post dimanche soir (boulot)mais me re voila.

le sujet a bien avancé sans moi (peut ètre mieux ?)et aucun dérapage:un post modèle et constructif.tout ce qui me plait.

tout le monde va profiter de nos échanges et c'est le meilleure partie d'un forom.

bravo pour l'implication de vous tous.

pour sub sniper,comme toi,je n'avais pas d'atrait pour la piscine.j'ai fait l'effort d'essayer et on y apprend beaucoup sur les diverses variantes de l'apnée.tu devrais essayer,par curiosité.



#91 luc

luc

    Animateur

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 2 923 messages
  • Département, région, ville:Pas de chance Seine et Marne

Posté 02 mars 2016 - 18:39

 

  • Mise en œuvre Etanchéité.
  • ​juste une petite suggestion : un sac plastique et un élastique,j'avais un pote qui le faisait sur un appareil photo reflex et ça marchais très bien y compris au niveau de l'optique .

 

 

Double ziploc et roule ?
Ou http://www.hpa.fr/aloksak.php

L'étanchéité se fait sur le doigt ... ça parait simple mais en pratique

Étanchéité, durabilité, solidité du collage, mobilité et circulation non altéré ;)


« Toute chose n'a de valeur que celle que l'on lui attribue  »

<°)))))>{ >°)>>>>{ <---------- O---------o-------/