Aller au contenu


 

Photo

Relation Entre La Température De L'eau Et La Durée Des Apnées


  • Veuillez vous connecter pour répondre
9 réponses à ce sujet

#1 antho35

antho35

    Membre

  • Membres
  • PipPip
  • 213 messages
  • Département, région, ville:Ille et Vilaine, Bretagne, MELESSE
  • Mon équipement:cressi 7 mm

Posté 15 décembre 2016 - 16:55

Salut à tous,

 

Cela fait un bon moment que cette question me taraude l'esprit. J'ai remarqué depuis plusieurs années que mes temps d'apnée en chasse diminuait significativement lorsque la température de l'eau s'abaissait comme en ce moment.

 

Pour information cet été au pic de ma forme  :rolleyes:  je tournais entre les 1'30 - 1'45 sans pousser (je ne pousse jamais mes apnées par sécurité car je plonge la plupart du temps tout seul : pas bien je sais...). depuis que l'eau est à 10/11°C je suis plus proche des 1' à 1'15 mais 1'15 j'approche de mes limites.

 

Je parle dans ces exemples de temps à des profondeurs similaires, dans des conditions similaires (sauf pour la T° de l'eau bien évidemment). Je ressens le froid dans ma combi sans être gelé ou grelotté. je sais que le fait d'avoir froid est consommateur d'O2.

 

Qu'en est-il pour vous ?

 

Merci d'avance.



 

#2 Petit bleu

Petit bleu

    Membre

  • Membres
  • PipPip
  • 147 messages
  • Département, région, ville:Entre deux-mers
  • Mon équipement:Un plein garage de diverses choses...

Posté 15 décembre 2016 - 17:25

A quelle profondeur passes-tu la moyenne de tes apnées?...et dans quelles conditions de mer?



#3 tomtom83

tomtom83

    Super tchache

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 1 730 messages
  • Département, région, ville:Carqueiranne
  • Mon équipement:GOLD XXV

Posté 16 décembre 2016 - 02:51

Salut,

C est normal c est un tout. Plus froid, plus grosse combi, plus de plombs, moins de décontraction ect....

Puis bon une flotte à 10 degrés ca pique quand même!

L'hiver, conditions identiques, je fais 2mn quand y a méga forme et au début de sortie. Pour ensuite faire aux alentours de 1m45.

L'été j enchaîne entre 2mn et 2mn30 sur 3h.

Niveau profondeur aussi ça y joue de mon côté. Je chasse jamais en dessous de 15 l hiver. Je régale même à changer des sorties uniquement agachon de la belle saison.
J alterne indienne et chasse dans 5m d eau. C est plaisant aussi, surtout quand y a du jus

#4 bulldo

bulldo

    Animateur

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 3 475 messages
  • Département, région, ville:Nouméa
  • Mon équipement:JFE lisse 5mm, imersion 3mm
    Loyce gun 110 et 140

Posté 16 décembre 2016 - 03:05

Eau froide, le corps consomme plus pour le réchauffer, le diurèse se met en place également donc moins d'eau, un sang plus épais, un transport d'O2 qui se fait moins bien, des muscle avec des micro tremblement (réaction logique au réchauffement interne) .....
C'est un tout, tout est lié : le corps est une mécanique.


C'est en voyant un moustique se poser sur ses testicules que l'on prend pleinement conscience que l'on ne peut pas résoudre tous les problèmes par la violence ....


#5 guillemot

guillemot

    vié kò, vié tjé

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 2 211 messages
  • Département, région, ville:Martinique
  • Mon équipement:spécial no-kill

Posté 16 décembre 2016 - 10:23

Oui, plus tachycardie qui n'aide pas.

Bref, tu es normal ! ;)

Quant i plleut, ché seine ed'mâovais temps (célèbre proverbe normand)


#6 Tatosan

Tatosan

    Apprenti touche à tout

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 15 539 messages
  • Département, région, ville:Temple de Bretagne
  • Mon équipement:Combi en peau de congre et palmes en os de seiche

Posté 16 décembre 2016 - 14:38

Il me semblait que la bradycardie était un allié (ralentissement du rythme cardiaque) et qu'elle était plus marquée si la température est inférieure...

C'est peut être le seul point positif :D


Rater l'immanquable et faire des tirs de l'impossible... :P

https://www.youtube....ICDJe27jcwnWgbw


#7 rouget

rouget

    Animateur

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 5 879 messages
  • Département, région, ville:sophia antipolis

Posté 16 décembre 2016 - 15:27

pas la moindre différence pour moi

mais c'est le gros avantage d'avoir une apnée pourrie

dur de faire mieux

et quasi impossible de faire pire  ^_^



#8 guillemot

guillemot

    vié kò, vié tjé

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 2 211 messages
  • Département, région, ville:Martinique
  • Mon équipement:spécial no-kill

Posté 16 décembre 2016 - 16:00

Il me semblait que la bradycardie était un allié (ralentissement du rythme cardiaque) et qu'elle était plus marquée si la température est inférieure...

C'est peut être le seul point positif :D

 Effectivement, j'ai dit une connerie. Froid = ralentissement du rythme cardiaque.

 

En fait, oui, ça participe à augmenter les processus favorisant l'apnée (vasoconstriction périphérique, bradychardie). J'imagine que si on est moins bon dans le froid, c'est parce qu'on est plus crispé. Ceci dit, j'ai déjà plongé (il y a longtemps) dans des eaux très froides, et pas souvenir que ça ait rendu l'apnée compliqué.

 

Bon, voilà, j'en sais rien en fait et je dis des bêtises... :D une belle série de post pour ne rien dire B)


Quant i plleut, ché seine ed'mâovais temps (célèbre proverbe normand)


#9 antho35

antho35

    Membre

  • Membres
  • PipPip
  • 213 messages
  • Département, région, ville:Ille et Vilaine, Bretagne, MELESSE
  • Mon équipement:cressi 7 mm

Posté 16 décembre 2016 - 16:06

Merci à tous pour vos réponses.

Je n'ai pas l'impression d'être plus crispé dans le froid. Mais bon si on est tous pareil ça me va !

 

Je vais donc sortir avec une batterie et une aiguille chauffante dans le cul et je vous dis si ça améliore les temps d'apnée  :MRD2:



#10 Tatosan

Tatosan

    Apprenti touche à tout

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 15 539 messages
  • Département, région, ville:Temple de Bretagne
  • Mon équipement:Combi en peau de congre et palmes en os de seiche

Posté 16 décembre 2016 - 17:28

 Effectivement, j'ai dit une connerie. Froid = ralentissement du rythme cardiaque.

 

En fait, oui, ça participe à augmenter les processus favorisant l'apnée (vasoconstriction périphérique, bradychardie). J'imagine que si on est moins bon dans le froid, c'est parce qu'on est plus crispé. Ceci dit, j'ai déjà plongé (il y a longtemps) dans des eaux très froides, et pas souvenir que ça ait rendu l'apnée compliqué.

 

Bon, voilà, j'en sais rien en fait et je dis des bêtises... :D une belle série de post pour ne rien dire B)

Il me semblait bien :D

Mais ça participe de manière inconsciente, et qu'il y a surement un "délai d'activation" . Mais ça n'enlève pas le fait que la sensation de froid de jouer sur le mental et très certainement générateur de crispations pas forcément facilement décelable (la mâchoire par exemple..).

 

Il me semble que certains gus s'amusent à claquer des putains de records à moitié à poil dans l'eau glacée...


Rater l'immanquable et faire des tirs de l'impossible... :P

https://www.youtube....ICDJe27jcwnWgbw