Jump to content


 

 

Photo

Des Épaves À Haut Risque...


  • Please log in to reply
9 replies to this topic

#1 antho35

antho35

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPip
  • 632 posts
  • Département, région, ville:Ille et Vilaine, Bretagne, MELESSE
  • Mon équipement:cressi 7 mm

Posted 04 October 2017 - 12:45

Voici un petit reportage de 25 min sur les épaves de la 2nde guerre mondiale qui présentent un risque pour l'environnement...

 

https://www.arte.tv/...3-020-A/xenius/

 

Puis regarder le reportage "Un danger qui vient de la mer".


Le monde aurait pu être simple comme le ciel et la mer.” A. Malraux


#2 ty mous

ty mous

    SEMPER FI

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 3,367 posts
  • Département, région, ville:Loin
  • Mon équipement:rien et des palmes !!

Posted 04 October 2017 - 18:41

La guerre n'est pas terminer ! Ce qui reste dans les cuves sont des bombes à retardement ,même 1 siècle plus tard . La mer est devenue une poubelle silencieuse, c'est une constatation bien triste . 



#3 dom85

dom85

    Obsédé.....de CSM

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 9,758 posts
  • Département, région, ville:madagascar
  • Mon équipement:principalement du BWK 140

Posted 05 October 2017 - 04:02

Il faut relativiser.

Le petrole/gas oil, il en est rejeté 100 fois plus chaque année par les navires qui dégazent que par les pollutions des navires qui coulent,Amocco cadiz, Toré canion, Exxon Valdez etc......

Comme de nos jours ,la traque est faite à ces navires, ils dégazent au large, dans les eaux internationales où ils ne sont pas poursuivis. Du coup , on aperçois peu cette pollution car les bactéries bouffent ce pétrole avant qu'il n'arrive sur nos cotes, contrairement à ce qui se passait encore il y a dix ans. Car heureusement pour nous, le principal dé-pollueur sont les bactéries( Lysinibacillus sphaericus), ce qui fait que le risque des épaves coulées pendant la guerre, est assez faible, comparé aux centaines de tonnes de produits radioactifs que la France a rejetée dans le golfe de Gascogne, qui lui n'est bouffé par rien que le temps(quelques millier d'années) et ces milliers de bidons doivent faire de bons DCP sur le fond marin de sable/vase.......

A propos de DCP et pollution, un navire chargé d'orge s'est empalé, il y a une vingtaine d'années aux Sables d'Olonne sur une roche au large, environ 70m de long.(le capitaine était soul comme une bourrique)

Le pétrole et les huiles ont été récupéré par pompage, car il faisait grand beau temps en ce début de septembre. Le bateau a donc coulé ensuite au pied de cette roche sur des fonds 16/18m. Je suis allé voir le printemps suivant: une odeur nauséabonde d'orge en putréfaction passait à travers la jupe de mon masque et absolument aucune vie n'était présente. J'y suis retourné chaque année pendant 4/5 ans, rien, à peine une petite vieille sur cette épave alors que la roche regorgeait de vie quelques 10 mètres à coté:grosses vieilles, sars, mulets,bars, araignées par centaines........Pourquoi cette épave, sans aucune pollution refoulait la Vie au lieu de l'attirer?

Je rappelle que c'est avec de l'orge en fermentation que l'on fait la bière, qu'en rivière on pêche avec un grain d'orge sur l'hameçon, c'est tout de même pas lui qui a refoulé les poissons et araignées au bout de 5 ans?

Ce n'est pas le pétrole non plus.

Ca me rapelle aussi un film de Cousteau en méditerranée où l'on voyait deux épaves coulées pendant la guerre sur 40 et 50m. L'une regorgeait de vie: mérous, corbs, langoustes dans le moindre trou(que l'équipage de Cousteau remontait sans vergogne) et l'autre un désert  dans une eau cristalline, ça faisait peur


Si tu n'as rien appris aujourd'hui, la journée est perdue- Confucius-


#4 antho35

antho35

    Membre actif

  • Membres
  • PipPipPip
  • 632 posts
  • Département, région, ville:Ille et Vilaine, Bretagne, MELESSE
  • Mon équipement:cressi 7 mm

Posted 05 October 2017 - 09:07

On peut relativiser ou pas... Ces épaves pour la plupart (si tu regardes le nuages de points sur la carte dans le reportage) son proches des cotes. Donc en effet, certainement que la proportion de pétrole contenue dans les citernes de ces navires est infime par rapport aux dégazages sauvages en zone internationale, mais lorsque ce pétrole se déverse 'un coup la marée noire sur nos cotes est inévitable... quand tu connais l'impact environnemental d'une telle catastrophe je ne pense pas qu'il faille marginaliser ce problème. A l'époque de l'Erika j'étais jeune mais j'avais participé aux opérations de nettoyage de la cote avec mes parents, c'était un désastre.

 

Concernant l'orge et la fermentation il me semble que cette fermentation s'accompagne d'une acidification du milieu. Je ne suis pas certain que la faune et la flore soit très réceptive à cette acidification...


Le monde aurait pu être simple comme le ciel et la mer.” A. Malraux


#5 dom85

dom85

    Obsédé.....de CSM

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 9,758 posts
  • Département, région, ville:madagascar
  • Mon équipement:principalement du BWK 140

Posted 04 November 2017 - 09:01

Pour revenir sur ce sujet, oui l'acidité due à la fermentation de l'orge à refoulée le poisson au départ, mais pas au bout de 5 ans, après les multiples tempêtes, c'est plutot je pense la memoire des poissons, comme lorsque l'on vide une pierre, même 10 ans après, aucun ne revient, ils se souviennent(memoire collective?) du danger et ne reviennent pas de sitot.

Je me souviens également du Toré canion, où également aucune vie ne se manifestait 10 ans après

 

D'autre part, à Mada où je me trouve, mes plus beaux spots sont les épaves. J'en ai 5 à l'heure actuelle dans ma région.

Toutes regorgent de vie, hors il n'y a jamais eu de dépollution sur aucune et la faune et même la flore sont bien présentes puisque incrustées de corail/anémones/gorgones/éponges/orties de mer/etc

Elles ont entre 70 et 25 ans de temps sous l'eau, donc, les relachers de produits pétroliers auraient du avoir lieu, selon cette théorie, surtout que 2 sont plus ou moins broyées. Pourtant elles foisonnent de vie, les poissons pullulent, mais juste sur ces endroits, pas ailleurs


Si tu n'as rien appris aujourd'hui, la journée est perdue- Confucius-


#6 coryphaena

coryphaena

    Animateur

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 5,783 posts
  • Département, région, ville:29/85/33
  • Mon équipement:Imersion, Omer et Joss

Posted 04 November 2017 - 23:13

Il faut pas oublier non plus toutes ces plateformes pétrolières et autres qui ont très souvent des fuites.

 

Bien entendu, en pays très développé et très surveillé, ce genre de problème est en général rapidement géré quand c'est détecté en surface.

Et même si entre temps pas mal de centaines de barils de pétrole à quelques milliers ont eu le temps de s'échapper et/ou de rester au fond.... loin des yeux....

 

Mais dans les pays en voie de développement, comme en Afrique, où tout est loin des yeux... la moindre petites fuite (qui pour nous simple lecteur correspond a une p*utain d’hémorragie !!!) au fond va parfois couler pendant quelques semaines avant que cela s'arrête tout seul car les investisseurs ne ressentent pas le besoin de stopper ces petites hémorragie tellement c'est négligeable par rapport à la quantité qui sert à remplir les barils chaque jour.

 

Dans certains pays en Afrique, le pétrole est de tellement bonne qualité que l'on pourrait le mettre directement dans le réservoir de al voiture.

Le coût de production d'un tel baril est de seulement 7$US.

Actuellement il se vend à 55$US

Alors imaginer quand le baril était vendu à 110$US et plus il y a quelques années..................................................................................................................................................................................



#7 sub sniper

sub sniper

    https://mrmondialisation.org/censure-un-photographe-devoile-veni

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 5,415 posts
  • Département, région, ville:Venise (Italie)
  • Mon équipement:sporasub,C4,Picasso,LGsub,arbalètes "home made"

Posted 05 November 2017 - 09:22

n'oublions pas non plus ,que le pétrole est un produit naturel,qui de temps à autre s’écoule tout seul, dans l'antiquité on le collectait pour des lampes ou autres utilisations , il n'y avait alors aucuns forages ,mais des "sources d'huile de roche ".......



#8 marc o

marc o

    Super tchache

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 1,837 posts
  • Département, région, ville:marennes
  • Mon équipement:vieux

Posted 05 November 2017 - 19:28

dom85,pour la fermentation de l'orge,il faut comprendre le mécanisme chimique/biologique:

la fermentation consomme de l'oxygène et émet du co2.

le co2 dans l'eau fait baisser le ph,donc acidifie.

mais en eau de mer cet effet acide est très limité a cause de son pouvoir tampon .

la toxicité du co2 est le problème dans ce cas.

la memoire des poissons,comme zone mortelle,j'y crois.



#9 dom85

dom85

    Obsédé.....de CSM

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 9,758 posts
  • Département, région, ville:madagascar
  • Mon équipement:principalement du BWK 140

Posted 06 November 2017 - 05:22

dom85,pour la fermentation de l'orge,il faut comprendre le mécanisme chimique/biologique:

la fermentation consomme de l'oxygène et émet du co2.

le co2 dans l'eau fait baisser le ph,donc acidifie.

mais en eau de mer cet effet acide est très limité a cause de son pouvoir tampon .

la toxicité du co2 est le problème dans ce cas.

la memoire des poissons,comme zone mortelle,j'y crois.  Moi aussi


Si tu n'as rien appris aujourd'hui, la journée est perdue- Confucius-


#10 sub sniper

sub sniper

    https://mrmondialisation.org/censure-un-photographe-devoile-veni

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 5,415 posts
  • Département, région, ville:Venise (Italie)
  • Mon équipement:sporasub,C4,Picasso,LGsub,arbalètes "home made"

Posted 06 November 2017 - 10:39

mémoire transmise .

dans les campagnes on trouve souvent des coins précis ou se posent les canards migrateurs; en cherchant bien on découvre que ce sont d'anciens point d'eau ,marre ou étang comblé ou asséchés depuis parfois plus de 50 ans........