Jump to content

M16

Membres
  • Content Count

    766
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by M16

  1. Et je peux héberger une ou deux personnes
  2. N'importe quelle zone fera l'affaire et si en plus il y a du poisson c'est festival virgule je suis joignable sur le téléphone je ne reçois pas les notifications
  3. Salut, je pars en Corse cet après-midi jusqu'à jeudi prochain si quelques-uns d'entre vous se trouve sur place ils veulent faire une partouze sous-marine je suis chaud bouillant comme la braise
  4. Si petit que ça le bull. Étonnant merci pour le rattrapage l’essentiel c’est de comprendre qu’on est pas chez nous DANs la mer. Qu’il ne faut pas y aller tôt. Quand ça ravine... le requin tue 4/7 personnes par an. La vache 10x plus je crois
  5. Les requins ne mangent pas les hommes Pour preuve, on ne retrouverai pas de corps. Il ne fait qu’attaquer parce qu’on est dans son habitat ( souvent zone interdite à la baignade ) et qu’on ressemble à une de ses proies suivant notre activité en surface. Les 3 espèces concernées sont le grand bland, le bull et le tigre. Les 3 espèces ont la capacité d’avaler 100kg en peu de temps. Si on était dans leur chaîne alimentaire on ne retrouverai jamais de blessé ou de corps partiellement endommagés. Vous n’iriez pas faire un footing avec des steaks attachés à votre ceinture au Kenya dans un parc à lions? La c’est pareil. Arrêtons le massacre Je ne prends pas le temps de lire le reste
  6. Très sympa je veux bien le numéro ou l’adreSse des jeunes femmes qui apparemment ont l’air en détresse pour leur porter secours. Les limules c’est protéger ? On m’a donné cette info en Thaïlande
  7. Merci apres je ne vois pas comment tirer un doggy de plus de 20 sans
  8. Est-ce que vous pensez que la floatline change le comportement des poissons ?
  9. Je ne connais pas cette compagnie mais les locales sont bon’es En général merci de ne pas trop chasser les poissons de reef qui sont durs à remplacer et qui favorisent l’ecinimité avec Padi. Les bombes oui ils en utilisent dans les zones reculées justement où il n’y a pas Padi. Le serpent qui se mort la queue bombes pas compatible avec Padi et si pas Padi besoin d’argent donc bombes pour pêcher. Je ne dis pas que c’est logique donc en dessous de 25 kg en faisant des bons shoots pas besoin de gros guns et le moulin peut suffir
  10. Bin ça dépend quel gun, quel set up il veut et quel poisson il cherche En dessous de 25 mon pathos peut suffir dépend de son expérience Sinon vu ce que j'ai perdu mieux vaut l'autre gun en slip tip et break away Il vient quand
  11. Les compagnies sont cools. Le fusil passe sans problème la douane maintenant sinon je peux lui avoir des prix chez André ou lui laisser mon pathos 120 Carbon mais faut changer la flèche hhh
  12. Les 2 poissons pêchés sous un autre angle.
  13. Quels dommage bbq et pas consommé
  14. J'ai arrêté. Je me suis mis à la vapotte Pour les précautions depuis quelques années que je voyage et même ici. Où j'ai risqué le coup de machette par d'anciens cannibal je n'ai jamais ressenti ça. Pour moi cela reste spécifique à cette région très precise. Merci pour le compliment Dom. Pas de cigaretta nope
  15. Meeci C'est un séjour scuba, free, chasse, Girls, découverte. En gros ça fait 2 mois que je tourne mais rien. Et là c'est la consécration en 2h. Stopper parce-que c'est déjà assez
  16. Une aventure d’une fois dans sa vie Se retrouver déjà à l’autre bout du monde et décider de ne pas s’arrêter en si bon chemin. Suite à une prise de contacte avec le patron d’un homestay, après avoir prospecté, entendu des récits, vu des photos, l’aventure continue en 3h de taxi sur le nord de la Sulawesi pour rejoindre un aéroport ou qui sait un aérodrome vu la taille de l’engin. Le passage de la sécurité se passe étonnement bien pour ma bouteille d’eau d’un litre, mes fruits collectés la veille et mon mega tube de dentifrice et pour une première fois de ma petite vie de voyageur, le passage bloque sur les briquets achetés quelques jours avant, résistant à la tempête et la brise accumulée par la vitesse du bateau lors de mes sorties quotidiennes. Ce jolie choix stratégique me fût confisqué au nombre de 7 me laissant sans flemme pour déclencher les détecteurs de l’avion. Une sécurité à demie teinte dirons nous. Les 2h30 d’avion se passent à merveille avec le surplomb d’atolls sur une mer de corail et mon fameux contact se présente à la sortie de ce plus petit aérogare. Je passe les détails sur le temps de taxi, les 3h de hyper speedboat, l’arrivée dans un autre pays et nous voilà devant la dernière partie du voyage , une pirogue aussi fine que du papier à cigarette, armée de 2 moteurs surdimensionnés vu la taille de la clope avec à son bord 3 indigènes, limite aborigène, au dents rouges, mâchants je ne sais quoi avec la seule moitié voire le quart de dentition qu’il leur reste. Le simple fait de charger mes bagages mettait en péril la stabilité de l’embarcation et c’est à ce moment là, bien que complètement cintré du bourrichon j’ai eu ce moment d’hésitation, le temps d’analyser en faisant ce tour d’horizon quand une situation complètement inconnu te ramène aux fondamentaux. Les questions te sautent au visage comme une évidence, état du bateau pourri Check, gueule moisie du captain Check et tu te raisonne en te disant que c’est 2 là ont assez d’histoires à raconter pour que ce ne soit pas la dernière. Et ce fameux choix s’impose d’après tes brefs calculs et tu comprends alors pourquoi cet organisateur manipulateur voulait que tu payes en avance, chose que j’ai maladroitement oublié de faire. Donc sur ce on y go avec la vague impression qu’on va finir le trajet à la nage vu les mouvements du bateau qui dépasse seulement de 40 cm la surface ( 17h ) temps de trajet annoncé ( 1h ). La nuit tombe à 19h. Arrivée sur site 20h30. Une partie du reste en vidéo et le meilleur ne sera pas mis sous les projecteurs, vu les litres d’eau pris sur la gueule, dans le bateau et sur le téléphone qui a vite pris place dans le super sac étanche, et laisse libre place à votre imagination bercée par des vagues de 70 cm. Bienvenue au fin fond de l’Indonésie D1. Directement immergé sur les îles Indo et dorénavant je sais que le paradis existe sur terre, seulement l’enfer est humain quand on voit notre impact sur ce genre de lieux La nuit Se passa au rythme des vagues de ce bungalow sur pilotis et le réveil fut orchestré par la plus petite fille du kampung à la voix saisissante dirons nous. La journée s’enchaîne à grand coup de négociations et de balades et se poursuit par cette perle rare océanique, une plongée sur 4 îles avoisinantes. L’eau est à 29, la visi est de 25m, le corail chatoyant et les poissons d’espèces déjà connues ornants de nouveaux coloris. Ce n’est pas encore du niveau de la grande barrière d’il y a 17 ans mais le tout sera agrémenté de 2 petites tortues, 4 requins ( 1,20 / 1.7 ) blacktype d’où la nécessité de racheter une GoPro asap. Chasses d’albatros, grenouilles et crabes surdimensionnés et j’en passe. D2 Manta point without manta Des voisines de resort m’ont proposé un tour à 9h du mat à un manta point qui commença à 10h suite à divers changements de pirogues et de captain sachant piloter sans son chien. Arrivée sur le spot et sans se mettre à l’eau un rapide constat établie que c’est peut être une cleaning zone pour manta mais qu’à aucun moment on ne les verrait à 10am. 6am possible mais plus tard elles seraient en Oceanic area pour makan. Jolie sortie btw, pastenague blue spotted, angel fish, bat fish... amazing colored reef. Crystal clear water, turtles Et pour le dîner quoi de plus simple que de se mettre à l’eau 30’ pour aller chercher le plat de résistance, petit thon façon bbq sauce campagnarde on the risotto relevé au Chili. Ah oui. Petit rappel, il vaut mieux se réconcilier avec la cuisine épicée sinon tu fais régime banane, mangue. Je crois que si ils pouvaient mettre du piment dans le café ils le feraient PS. Les formalités pour rallonger le visa sont complètement stupides. D3. Un jour nouveau sur ce paradis terrestre infernal « A la rencontre des crocodiles » C’est toujours bien d’apprendre que la ou tu vas plonger il y a des crocs de mer mais c’est le genre d’info que tu préfères avoir avant d’aller plonger à 6h du mat. Heure la plus propice pour ce genre de rencontres agrémentées de quelques requins évidemment. Il y a donc imbroglio indigo sur le sujet. Des personnes avisées m’apprennent la présence de ces gros reptiles et les locaux prétendent que non. Qui croire? Ceux qui les ont vu et qui protège la région ou ceux qui pensent qu’il ne faut pas en parler pour protéger le tourisme qui s’avère être une méthode douteuse vu que quand il y a un mort comme l’année dernière, de par ce genre de négligences, tout le monde est au courant, sauf moi bien sûr. D’où l’utilité de planifier ce genre d’excursion. Maintenant quand je vois toutes ces négligences qui s’entrechoquent je comprends pourquoi il y a si peu de visiteurs. On peut se soumettre à leur mode de vie et à leur idée du tourisme, il faut partir du principe ici, que même si tu payes pour ton hébergement, ta nourriture, tes sorties plongée, ça ne te donne pas le droit d’exiger des standards dont on a l’habitude. Bref t’es un client mais si à 6h du mat ils ont décidé de retourner le resort et de gueuler pour communiquer, de brûler les déchets avec la mauvaise direction du vent quand tu manges ça fait partie du folklore et tu ne vas pas chipoter, d’ailleurs personne ne te comprendrait Rajouter à ça que personne ne parle anglais proprement et que le seule qui le baragouine est le même qui vend tout à 3x le prix cela t’impose un Vague retour au langage des signes, mal barrés pour un cancre du Pictionary indeed. PS2 Le texto qui résume le quotidien qui clôture cette belle journée « Ok Rose Forget the story. This is too much for me. I'll go directly. I won’t pay 700 for one night and I don't want to talk about prices everyday all day long. » ou quand ils te rajoutent tout le temps des extra pour arriver à cette conclusion qui t’aurais fait économiser 2j de négociations Fin de journée sportive à user de tous mes contacts locaux Je rappelle la situation Pas d’internet. Léger signal téléphonique Ils ne savent même pas le prix d’une mangue. Un jour c’est 5000/kg le lendemain c’est 10k la mangue Ils découvrent le tourisme 5 blancs sur l’île touristes. 5 problèmes en même temps Penser à prendre Eau. Bouffe Lifejacket Imperméable 4h de nav 5/6 Dry bag Balise gps top Noter toutes les transactions un jour vous dites 1 million le lendemain ils veulent 2 Prendre contact police. Tourist pol Envoyer copies des sms a personne de confiance Payer à la fin pour rester en vie lol Apparemment adeptes de la machette Avoir un contact local qui parle leur langue qui les comprennent peu importe où en indo Spray fort moustique ils sont surentraînés Tout négocier à l’avance. Par écrit. Demander photos bateau. Resort toilet douche avant de réserver Présence croco mangrove un mort il y a 2 ans. Plusieurs apparitions Et tout le nécessaire pour pays tropiques Signaler votre présence à tout moment. Donner le contact de votre interlocuteur Ne rien faire qui sorte de lordzire ou demander autorisation mais il ne parle pas De préférence partir à plusieurs Ne convient pas aux enfants Télécharger google translate Indonésie Cannibales? Chiens. Chats. Tortues... Pas vu d’araignées Tous les prix sont négociés pour les touristes. Exemple pour un indo Sanur Lembogan return 150k pour touristes350 Er ce sont des prix officiels avec facture. L’état cautionne forcément Exemple valable quasiment partout sauf essence Si tu as une date fixée pour un retour ou pour ton visa prévoir un jour de battement Le paradis à un prix Après il y a une légende la bas qui dit que la chaire des français a un petit goût de noisette. A tester
×
×
  • Create New...