Aller au contenu
Manao

L'agachon Pour Les Debutants...

Messages recommandés

ça ne veut rien dire "vrai/faux".... il y a autant de façon de faire que de chasseurs d'expérience, et personne ne peut remettre en cause l'expérience de Seastem. Je n'ai lu que trop peu de ses interventions et Cr, qui me marquent à chaque fois.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Faux

 

 

:'( , c'est triste de constater à nouveau des idées reçues qui se perpétuent...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour moi, le mieux reste quand même une bonne planque, Le regard est également important, souvent quand j'arrives au fond, j'essaie d'avoir l'air le plus débile possible. je me dis " tu es une saupe, ou un mouton", je ne regarde pas directement le poisson convoité et je fais mine de regarder la main avec laquelle je grattouille le fond. Enfin bon, y a dix milles façons, le tout c'est de pas avoir l'air d'un pervers dans un couvent.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dès le début de l'agachon, le poisson nous "entend" mieux qu'on entend un allergique atteint de crise d'éternuement pendant un concert de musique de chambre... Donc, être une ombre, on n'est pas équipé pour ça. Avec nos petits poumons remplis d'air, on résonne comme des tambours et on est vif comme des limaces. Du coup, il faut jouer :

 

- sur la surprise : on est sur le trajet de poissons rapide, par hasard

- sur l'indifférence : on est repéré mais le poisson s'en tape

- ou sur la curiosité : le poisson se demande ce que c'est que ce scandaleux résultat de partouze entre un poulpe, une phoque et un narval

 

A partir de là, tout est dit : tout peut fonctionner. Se cacher, faire le timide, faire le moins de bruit possible, ... ou son contraire ;) . Une fois, des capitaines que je n'arrivait pas à faire venir me sont venus droit dessus dès que je me suis relevé de mon agachon. Je les ai tiré à genoux, comme le disait Dom il me semble. Un autre fois, j'ai fait sortir du pagre d'un trou parce que je me suis mis devant l'entrée mais en leur tournant le dos. Et parfois, bien endormi durant un agachon très tranquille, j'ai eu des poissons qui passaient mollement devant ma flèche totalement indifférents à ma présence. Enfin, j'ai un ami qui a fait venir une magnifique sorbe en faisant comme s'il avait peur d'elle. Plus plein d'autres situations agachonesques tout aussi bizarre... bruits, pas bruits, bulles ou pas, sable, appats, etc...

Je ne sais pas si on peut parler de règles. Peut-être selon les sites, selon les périodes, selon les poissons, il va y avoir des trucs qui marcheront mieux que d'autres. Et puis on a tous nos préférences. Mais les poissons resteront des énigmes. J'ai des surprises quasi à chaque sortie de comportements que je n'arrive pas à anticiper ou contraire à ce que j'imaginais. Bon, je n'ai que 3 ans de pratique vraiment sérieuse, avant c'était de la bricolette, mais tout de même, à lire les plus anciens, tout ça reste bien compliqué. Peut-être que pour 974, ce qui fonctionne le mieux, c'est la discrétion. Perso, j'évite de me fixer des règles.

 

Une seule règle semble bien fonctionner tout de même, c'est l'aquacité : sur toutes les sorties que j'ai faite, c'est quasi toujours ceux qui ont le plus d'expérience et qui sont les plus décontractés sous l'eau qui tirent les poissons pendant que les newbies ne touchent rien. :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dès le début de l'agachon, le poisson nous "entend" mieux qu'on entend un allergique atteint de crise d'éternuement pendant un concert de musique de chambre... Donc, être une ombre, on n'est pas équipé pour ça. Avec nos petits poumons remplis d'air, on résonne comme des tambours et on est vif comme des limaces. Du coup, il faut jouer :

 

- sur la surprise : on est sur le trajet de poissons rapide, par hasard

- sur l'indifférence : on est repéré mais le poisson s'en tape

- ou sur la curiosité : le poisson se demande ce que c'est que ce scandaleux résultat de partouze entre un poulpe, une phoque et un narval

 

A partir de là, tout est dit : tout peut fonctionner. Se cacher, faire le timide, faire le moins de bruit possible, ... ou son contraire ;) . Une fois, des capitaines que je n'arrivait pas à faire venir me sont venus droit dessus dès que je me suis relevé de mon agachon. Je les ai tiré à genoux, comme le disait Dom il me semble. Un autre fois, j'ai fait sortir du pagre d'un trou parce que je me suis mis devant l'entrée mais en leur tournant le dos. Et parfois, bien endormi durant un agachon très tranquille, j'ai eu des poissons qui passaient mollement devant ma flèche totalement indifférents à ma présence. Enfin, j'ai un ami qui a fait venir une magnifique sorbe en faisant comme s'il avait peur d'elle. Plus plein d'autres situations agachonesques tout aussi bizarre... bruits, pas bruits, bulles ou pas, sable, appats, etc...

Je ne sais pas si on peut parler de règles. Peut-être selon les sites, selon les périodes, selon les poissons, il va y avoir des trucs qui marcheront mieux que d'autres. Et puis on a tous nos préférences. Mais les poissons resteront des énigmes. J'ai des surprises quasi à chaque sortie de comportements que je n'arrive pas à anticiper ou contraire à ce que j'imaginais. Bon, je n'ai que 3 ans de pratique vraiment sérieuse, avant c'était de la bricolette, mais tout de même, à lire les plus anciens, tout ça reste bien compliqué. Peut-être que pour 974, ce qui fonctionne le mieux, c'est la discrétion. Perso, j'évite de me fixer des règles.

 

Une seule règle semble bien fonctionner tout de même, c'est l'aquacité : sur toutes les sorties que j'ai faite, c'est quasi toujours ceux qui ont le plus d'expérience et qui sont les plus décontractés sous l'eau qui tirent les poissons pendant que les newbies ne touchent rien. :)

Amen !

Je suis, on ne peut plus d'accord ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour moi, le mieux reste quand même une bonne planque, Le regard est également important, souvent quand j'arrives au fond, j'essaie d'avoir l'air le plus débile possible. je me dis " tu es une saupe, ou un mouton", je ne regarde pas directement le poisson convoité et je fais mine de regarder la main avec laquelle je grattouille le fond. Enfin bon, y a dix milles façons, le tout c'est de pas avoir l'air d'un pervers dans un couvent.

Mdrrr !!! Je devrais y arriver lool

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En tous les cas, feindre la peur, ça marche; la dernière petite dorade que j'ai faite, je la vois arriver de très loin, très lentement; au moment où j'ai joué la victime, elle a tapé un sprint pour venir s'empaler sur ma flèche.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

" le tout c'est de pas avoir l'air d'un pervers dans un couvent"

Mdrrr !!! Je devrais y arriver lool

Entraîne toi dans dans un monastère ^_^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Entraîne toi dans dans un monastère ^_^

Lol c'eût put être pour " avoir l'air le plus débile possible " lol !! Pourquoi dès qu'il s'agit de perversion tu penses à moi lol

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Lol c'eût put être pour " avoir l'air le plus débile possible " lol !! Pourquoi dès qu'il s'agit de perversion tu penses à moi lol

Oui, j'allais te poser la question, mais en fait tu t'es peut être reconnue dans les 2 cas de figure :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les petits poissons autour de toi sont un très bon indicateur d'un bon agachon.

 

Si une fois posé au fond, tous les poissons semblent très calmes, approchent sans peur, te tourne autour, généralement les gros feront de même. C'est surtout le signe que l'on est totalement intégré dans le milieu, et qu'on n'envoie aucun signal néfaste.

 

En revanche, lorsque même les petits n'approchent pas, que les sars ou les saupes viennent puis se détournent brusquement, souvent la position ou l'attitude est mauvaise.

 

La position victime / predateur est intéressante, et marche dans les deux sens. Je sais que dans les eaux où les requins sont très présents, ils réagissent très fort à ce stimuli.

Si à leur approche tu commence à paniquer, ils le sentent et deviennent agressif. Si en revanche tu te mets dans la peau d'un prédateur, en adoptant le même comportement que si tu allais en tirer un, ils restent à distance. Bien évidement, cette constatation trouve vite ses limites si on a un poisson au bout de la flèche, ou si le requin est vraiment gros.

 

En règle générale, les animaux ont une perception du danger très aiguisée, un peu comme nous lorsqu'on se dit "qu'on ne le sent pas".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Très intéressant ce post ; on se connaît un peu avec Mag pour se chambrer gentiment.

Mais sur que des gestes calmes ça tranquillise le lieu, tandis que des coups de têtes ou de palmes, ça met le stress.

qu'importe le niveau, il y a ces moments ou l'on avance (ou que l'on ne bouge pas) en etant bien, dans son souffle et le milieu.

C'est pour ces moments privilégiés que beaucoup vont chasser je crois.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Très intéressant ce post ; on se connaît un peu avec Mag pour se chambrer gentiment.

Mais sur que des gestes calmes ça tranquillise le lieu, tandis que des coups de têtes ou de palmes, ça met le stress.

qu'importe le niveau, il y a ces moments ou l'on avance (ou que l'on ne bouge pas) en etant bien, dans son souffle et le milieu.

C'est pour ces moments privilégiés que beaucoup vont chasser je crois.

D'accord à 100% avec toi Solon, rien de pire qu'une partie de chasse ou on se sent pas à l'aise, et ou on a l'impression que le milieu nous veut pas. C'est super frustrant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les petits poissons autour de toi sont un très bon indicateur d'un bon agachon.

 

Si une fois posé au fond, tous les poissons semblent très calmes, approchent sans peur, te tourne autour, généralement les gros feront de même. C'est surtout le signe que l'on est totalement intégré dans le milieu, et qu'on n'envoie aucun signal néfaste.

 

 

 

C'est un excellent indicateur, les chirurgiens par exemple, s'ils restent à 3/4m lors de l'agachon ou si ils viennent à 1m de la flèche sera le signe que l'agachon est réussi

Ça reste valable pour les petits poissons style tacauds ou petites vieilles qui viennent à 1m ou à 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

D'accord à 100% avec toi Solon, rien de pire qu'une partie de chasse ou on se sent pas à l'aise, et ou on a l'impression que le milieu nous veut pas. C'est super frustrant.

Oui d'ailleurs c'était le cas pour moi ce matin , engoncé , pas de souffle, difficile à palmer , et pas de bons agachons justement .. manque de pratique ces derniers temps c'est flagrant .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui d'ailleurs c'était le cas pour moi ce matin , engoncé , pas de souffle, difficile à palmer , et pas de bons agachons justement .. manque de pratique ces derniers temps c'est flagrant .

Un peu crevé, un peu d'anxiété et c'est beaucoup moins agréable

 

C'est un excellent indicateur, les chirurgiens par exemple, s'ils restent à 3/4m lors de l'agachon ou si ils viennent à 1m de la flèche sera le signe que l'agachon est réussi

Ça reste valable pour les petits poissons style tacauds ou petites vieilles qui viennent à 1m ou à 3

Sans oublier les petits lieux

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Eh oui Slow , tu y es en plein . Mais je compte bien sûr la plongée pour aider à remettre tout bien en place ..

La Bizz

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je pense que a discrètion et l'attitude victime de chasseur jouent le role le plus important dans le succès de l'agachon .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je relance ce sujet très intéressant, (merci Manao).

Comment remontez vous après votre agachon plein de discrétion et d'aquacité lorsque celui ci ne s'est terminé que par un combat de regard à distance (trop) respectable... laissez vous reposer le coin quelques minutes ou plus, changez vous de position?

Je chasse plutôt en tropical,avez vous des "trucs" pour les poissons tels que gueules pavées, midnight snapper ou même barracudas (ici, ils m'ignorent ou dégagent fissa!);

moi , pour les carangues qui gardent leur distance, je lâche une petite bulle (par la bouche <_< ) généralement ça fonctionne pas mal pour les intriguer...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si ton agachon n'a pas réussi, mais que le poisson est présent, tout dépend de la configuration du fond

Prenons l'exemple d'un tombant de barrière de corail: tu te décolles du fond et tu remontes en partant en arrière en suivant le tombant sur une dizaine de mètres avant de remonter à la surface. S'il y a des blocs, pareil. Toujours regarder ce que font les poissons en remontant, dans quelle direction ils partent ou encore si un merou ne sort pas de son trou pour te voir partir, etc.

Il faut toujours donner l'impression aux poissons que non seulement tu ne t'interresses pas à eux mais même que tu les crains

 

Si c'est un fond assez plat, on peut remonter direct toujours en regardant bien en bas ce qui se passe, idem pour les agachons de pleine eau(feuille morte)

 

 

Chaque poisson a son truc pour venir plus facilement mais il faut etre capable de détecter ce qui fait peur peur ou motive ce poisson

Exemple avec des barracudas: sur un bord de tombant falaise, j'en vois une grande bande mais assez craintifs ils restent à 15/20m. Descente suivante, je fais un agachon en pleine eau à 25m du tombant, le banc revient et passe entre moi et le tombant, lorsque les premiers s'engagent, ils sont coincés par le tombant et ne peuvent s'écarter, de plus en général les poissons ne dévient pas de leur trajectoire, donc ils continuent a avancer et toi tu te diriges doucement vers eux jusqu'à etre à portée. mon agachon s'est fait au niveau d'équilibre 10m et terminé à 14

Le coup de la cuillère marche aussi pour les barracuda, si tu manges à la cantine ça te coutera moins cher :ph34r: :ph34r: :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

c'est vrai que le coup de la cuillère, faut que je tente, j'accuserai le fils de mon amie!!! :hyp:

ça marche sur d'autres poissons que le barra? comment on fait, on lâche la cuillère et on la suit dans la descente?

Généralement quand je me décolle du fond, les poissons s'éloignent et à la descente d'après se montrent plus méfiants.
J'ai tenté un peu de remuer le sable ou de gratter un peu mais si les poissons viennent, ils restent à distance :angry:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Deux solutions pour la cuillère: tu peux la jeter à une douzaine de mètres de toi à la surface quand tu vois les poissons ou bien la laisser couler sous toi lorsqu'il viennent mais ne s'approchent pas assez. Mieux une cuillère en alu ça coule moins vite et c'est moins chère....Il faut aller sur la cuillère dès qu'un poisson se dévie pour venir voir

 

Pour les agachons c'est tout l'art de la chasse tenter tel ou tel chose s'il ne s'approche pas, mais c'est souvent un défaut dans l'agachon et sa préparation qui fait que le poisson ne s'approche pas: canard loupé au départ, palmage désordonné pendant la descente, mauvais post au fond, une palme qui lève, le corps pas plaqué,des bulles pendant la descente, du bruit sur le fond etc, etc, tous ces défauts rendent le poisson méfiant

Un truc sur le merou séllé(royal): difficile lorsqu'il atteint une certaine taille: il faut agachonner au fond et si au bout de 20/30 secondes, s'il reste bien statique à vous regarder à 12m de distance , on peut se décoller et aller doucement, tout doucement vers lui en se hissant du bout des doigts, sans palmer pour ainsi dire et arriver ainsi à portée, on s'approche jusqu'à ce qu'il devienne nerveux, dès qu'il commence à tourner, ou a descendre de sa position "assis sur la queue" la flèche doit partir dans la tête bien sur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

pour moi les quelques conseils seraient :

-cool raoul et discrétion

-canard au top

-pas de tuba dans la bouche lors de la descente.

-déplacement horizontal au fond de 6 ou 10 m mini pour aller a son spot

-faire attention à ne pas avoir les palmes qui fond du cerf volant :)

-pas rater le poisson!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×