Jump to content
Sign in to follow this  
yann837

[Projet Étudiant] Etudes Des Palmes En Composite

Recommended Posts

Bonjour à tous,

 

Dans le cadre de notre formation en école d'ingénieur à l'UTC (Université de Technologie de Compiègne) et plus particulièrement dans le cadre d'une matière dédiée aux composites, nous avons pour projet d'étudier les palmes carbone.

 

Pour cela, nous voulons mettre en place un cahier des charges global d'une paire de palmes en carbone. D'où ma première question: quelles sont vos attentes vis à vis des palmes carbone tant sur l'aspect performance que sur l’esthétique, la forme....

 

Une fois ce petit cahier des charges mis en place, nous avons choisi diviser notre étude en deux axes majeurs :

- étude mécanique de la palme (quels efforts, quels contraintes, comment orienter les plis pour un meilleur rendement, quelles dimensions....). D'une manière générale, il s'agirait dans cette partie de dimensionner une voilure.

- étude de mise en production: comment mettre un processus qui permettra la répétabilité du modèle précédemment conçu.

 

Pour mener à bien ce projet, nous sommes à la recherche d'un maximum d'informations sur les points cités, de lien divers, de pistes de réflexion, de tutos... Si en vous avez donc, nous sommes très preneur. Ensuite, je tiens à préciser que les infos que nous aurons seront utilisées uniquement dans le cadre de notre projet et non pas pour produire effectivement des palmes dans le but de les vendre.

 

Merci d'avance

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voila pour moi ce que doit etre une bonne palme carbonne ......Tout d abord ,

__Pas trop chére(200 euros) ,donc proceder de fabrication et découpe simple .

__ Incassable (Bon la je rigole ,mais essayer qu elles tiennent un minimum meme si l on ne palme pas trés bien et que l on reprenne un peu appui sur le sol ! :lol:

__ Souple pour pouvoir l utiliser facilement de la surface a 30 m et lors des reprises de printemps et oui le chasseur veut le beurre et l argent du beurre ! ;)

__ Montable sur beaucoup de chaussons differents car chaque chasseur a un pied different et une marque préférée

 

Pour le reste ,je m en fou royalement ...... :P

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'aime bien l'approche de VTCEric ... Moins de 200 euros.

Comme je me pose la question aussi ... N'ayant pas encore passé le cap des palmes de chasse a fortiori carbonne, je dirais qu'il ne faut pas qu'elles soient trop larges. J'ai l'impression que 19cm de large es une bonne mesure pour ne pas entrechoquer les palmes durant la nage.

 

Et je ne suis pas soigneux de mes affaires, donc si ta palme pouvait résister au transport/stockage ce serait top.

 

Pour la souplesse, je suis circonspet. A l'essai j'ai préféré des palmes plus dures (question d'habitude ?) notamment pour remonter et nager en surface ... Avec des souples j'ai l'impression de pédaler dans le vider.

 

Et on aura le droit a une belle lecture de ton rapport ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest

Perso, le côté esthétique n'est que la cerise sur le gâteau et on peut s'en passer.

Un bonne palme doit avoir un rendement performant avec un minimum d'effort. Le but étant toujours la recherche de l'économie du chasseur, les déclives doivent pouvoir ne pas "fatiguer" le cuissot tout en ayant un rendement lui permettant de se déplacer en surface (avec ou sans courant) et avoir une réponse adaptée sur des profondeurs dédiées en d'autres termes, ne pas avoir l'impression de ne rien avoir au pieds quand il faut remonter en urgence (- ou pas-).

 

Le bon compromis est pour moi rendement élevé/ économie physique.

Le plus dur sera de trouver une palme passe partout puisque chaque chasseur est unique tant dans son poids, sa manière de pêcher, sa manière de palmer, ses lieux de pêches, la profondeur d'évolution, la taille de ses cuissots/mollets, son cardio ....

Share this post


Link to post
Share on other sites

bon courage!

d'accord avec tout ce qui précède.

beaucoup de casses dans les modeles actuels au niveau de l'angle .a renforcer en priorité.

l'angle a beaucoup d'importance(de 0 a 35°???)et est trés discutable :rolleyes:

une imitation caudale de poisson serait parfaite?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Plutot d'accord avec buildo, l’esthétique c'est pour le marketing, en conditions d'utilisations, elles vont très vite etre rayées

On veut que ça pousse en cas de sollicitations et pas trop raide en surface, donc en palmage normal

Et d'accord avec vcteric sur le prix

Share this post


Link to post
Share on other sites

Perso, le côté esthétique n'est que la cerise sur le gâteau et on peut s'en passer.

Un bonne palme doit avoir un rendement performant avec un minimum d'effort. Le but étant toujours la recherche de l'économie du chasseur, les déclives doivent pouvoir ne pas "fatiguer" le cuissot tout en ayant un rendement lui permettant de se déplacer en surface (avec ou sans courant) et avoir une réponse adaptée sur des profondeurs dédiées en d'autres termes, ne pas avoir l'impression de ne rien avoir au pieds quand il faut remonter en urgence (- ou pas-).

 

Le bon compromis est pour moi rendement élevé/ économie physique.

Le plus dur sera de trouver une palme passe partout puisque chaque chasseur est unique tant dans son poids, sa manière de pêcher, sa manière de palmer, ses lieux de pêches, la profondeur d'évolution, la taille de ses cuissots/mollets, son cardio ....

+1

 

 

sinon pour le prix, c'est typiquement francais, on veut des bonnes palmes pas chères mais pour avoir des bonnes palmes il faut qu'il y est un vrai travail avant dans la palme, et le fabricant ne va pas le faire gratos.

 

je précise de points :

- évidemment, une "mauvaise" palme peut convenir à un certain palmage, plus qu'une palme avec un vrai travail dedans

- je ne suis pas contre des palmes sans trop de travail dedans, cependant, il ne faut pas qu'elles sortent à 300/400€

Share this post


Link to post
Share on other sites

mais sinon pour répondre au post, il va falloir avoir accès à une machine pour des tests, étudier les déclives...

 

mais ce qu'il faut retenir :

- palmes assez étroites pour ne pas qu'elles s'entrechoquent

- définir une longueur

- étudier le rapport puissance/effort/prix

- pour la tail, il y en a 2 qui prédominent : "D" vers l'intérieur et "D" vers l'extérieur

- esthétique, un truc sobre c'est bien

- angle à déterminer en fonction du palmage (nage de surface, de profondeur...)

- quel carbone (et oui, ils y en a un paquet)

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

 

palmes assez étroites pour ne pas qu'elles s'entrechoquent

Oui mais pas trop ,ce ne sont pas des palmes d apnées ! et trop etroites elles dérapent ,pour la longueur je crois que maintenant en chasse ,tout tourne autour de 75/ 80 cm de long et 20 cm de large ,non ?

Plus long ,cela devient ou dure si trop long ou guimauve ,je vais prendre des mesures de mes Imersions ! :lol: par contre je parle pour un pecheur lambda qui tourne autour de 20 m ,car c est le plus gros marché ,aprés ce ne sont que des niches donc pas trés viable ......Un peu comme les palmes a 400 euros ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest

Le standard des palmes c'est 760 et on commence à voir fleurir du 800.

Pour l'angle : moins il y a d'angle et plus la nage de surface est aisée mais la descente est moins performante et inversement. Les palmes de nage de chez breier sont à angle 0 sur les chaussons sur mesure. Les JFE tournent autour de 19° et les C4 21° je crois (je peux me tromper, ce sont les restes de ma vieille mémoire).

Share this post


Link to post
Share on other sites

ça fait 5 ou 6 sorties avec mes nouvelles palmes derrière des C4 fuego, j'ai pris des RGZ avec chaussons pathos durs

C'est moitié moins chères et je vois pas la différence pour des chasses entre 15 et 25m

Share this post


Link to post
Share on other sites

2 angles de dispo chez jfe 19 et 29 degrés. Plus tu as d angles moins tu solicite tes muscles car ta voilure est d avantage dans le prolongement de ta jambe.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le standard des palmes c'est 760 et on commence à voir fleurir du 800.

Pour l'angle : moins il y a d'angle et plus la nage de surface est aisée mais la descente est moins performante et inversement. Les palmes de nage de chez breier sont à angle 0 sur les chaussons sur mesure. Les JFE tournent autour de 19° et les C4 21° je crois (je peux me tromper, ce sont les restes de ma vieille mémoire).

les nouvelles C4 je crois que ça tourne sur 29/30°

mais sinon +1 avec bulldo et jo

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très intéréssant, le but serait donc de créer les palmes qui correspondraient a un max de critères?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi je voudrais des palmes qui ne s'envolent pas quand tu rentres en bateau et que la mer est démontée et qu'il y a du vent !

Share this post


Link to post
Share on other sites

sinon pour le prix, c'est typiquement francais, on veut des bonnes palmes pas chères mais pour avoir des bonnes palmes il faut qu'il y est un vrai travail avant dans la palme, et le fabricant ne va pas le faire gratos.

 

Français ? Je ne vois pas pourquoi, y'a que les Américains pour lâchers des tunes a fond sur n'importe quoi non ?

Bon, du travail c'est du travail. Je veux bien que tu m'expliques ce qui change entre deux palmes carbonne hors la toile (achetée) la résine (achetée) les chaussons (achetés) et les spatules ... Ah oui l'angle. Les palmes carbone a mon sens sont vendues vraiment trop chères pour ce que c'est ... Après mettre le prix pour un vrai travail qui apporte quelquechose oui, mais là ?! Impossible pour moi de différencier ou d'évaluer la différence entre deux palmes.

Donc je dis qu'il n'y a pas de travail à la hauteur de l'argent demandé.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest

choix du carbone, il y a plusieurs carbones différents et pas tous au même prix.

Etude et choix des déclives, trouver la bonne déclive bon endroit, ça nécessite forcément pas mal de casse lors des essais.

Combiner légèreté, souplesse et rigidité (dans le sens solidité), là aussi un choix à trois entrées où il faut trouver le bon compromis. Si c'est pour avoir des palmes qui ont un super répondant mais qui pèsent 2kg, aucun intérêt côté fatigue musculaire.

Je passe bien évidement l'amortissement des machines de fabrication.

Il y a aussi le choix de la résine, celui de la colle (pour les chaussons), il faut aussi avaler le prix d'achat du chausson.

Bref, si la palme est très bonne, faut pas non plus espérer quelque chose à moins de 250 euros. Par contre, au dessus de 350 euros, ils se touchent ....

Share this post


Link to post
Share on other sites

La particularité de s'adapter à un max de chausson n est pas mal !!

Mais ne sera pas évidente à établir.

je rejoins les coms ci dessus .résistantes un bon rapport qualité prix pas trop large ((20 cm me paraît bien )

 

Totom j'ai deux planche d ipee au garage. Plus de soucis en baot :D

Share this post


Link to post
Share on other sites

Français ? Je ne vois pas pourquoi, y'a que les Américains pour lâchers des tunes a fond sur n'importe quoi non ?

Bon, du travail c'est du travail. Je veux bien que tu m'expliques ce qui change entre deux palmes carbonne hors la toile (achetée) la résine (achetée) les chaussons (achetés) et les spatules ... Ah oui l'angle. Les palmes carbone a mon sens sont vendues vraiment trop chères pour ce que c'est ... Après mettre le prix pour un vrai travail qui apporte quelquechose oui, mais là ?! Impossible pour moi de différencier ou d'évaluer la différence entre deux palmes.

Donc je dis qu'il n'y a pas de travail à la hauteur de l'argent demandé.

Une palme carbone c'est composé de carbone, de résine, mais aussi de déclives.

Outre le fait qu'il faut choisir le bon carbone et la bonne résine, quand tu tapes du haut de gamme, il y a aussi des fois un mélange de différents carbones. Donc rien qu'entre la recherche des bons matériaux et leur prix, le prix final monte.

Mais il y aussi le travail interne, principalement les déclives : la palme est taillée (dans l'épaisseur) pour pouvoir lui donner plus de souplesse à certains endroits pour qu'elle se plie comme ca, qu'elle revienne comme ça...

 

Donc rien que ces deux éléments prennent du temps en recherche, coute en essais donc il faut bien que le fabricant rembourse et se paye.

 

Les différences de prix, c'est soit parce qu'il y a marqué espsealon ou cressi et que untel a tiré une sériole avec

Soit parce que c'est une palme qui a coûté en essais, en recherche et en matériaux

Et devinez quelle categorie est la plus répandue ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

choix du carbone, il y a plusieurs carbones différents et pas tous au même prix.

Etude et choix des déclives, trouver la bonne déclive bon endroit, ça nécessite forcément pas mal de casse lors des essais.

Combiner légèreté, souplesse et rigidité (dans le sens solidité), là aussi un choix à trois entrées où il faut trouver le bon compromis. Si c'est pour avoir des palmes qui ont un super répondant mais qui pèsent 2kg, aucun intérêt côté fatigue musculaire.

Je passe bien évidement l'amortissement des machines de fabrication.

Il y a aussi le choix de la résine, celui de la colle (pour les chaussons), il faut aussi avaler le prix d'achat du chausson.

Bref, si la palme est très bonne, faut pas non plus espérer quelque chose à moins de 250 euros. Par contre, au dessus de 350 euros, ils se touchent ....

Au dessus de 350, pas mal se touchent en effet. Mais je trouve ça réducteur de dire ca parce qu'un paquet de palmes devraient coûter 200 ou 250 alord qu'elles sortent à plus de 300...

Et il y a aussi des palmes qui valent 400 ou 500€ (mais elles sont rares)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les différences de prix, c'est soit parce qu'il y a marqué espsealon ou cressi et que untel a tiré une sériole avec

Roh t'es plus acide que moi encore !

 

Au dessus de 350, pas mal se touchent en effet.

Ce qui valide le commentaire de Bulldo pour les prix.

 

Et il y a aussi des palmes qui valent 400 ou 500€ (mais elles sont rares)

Qui valent ... Ou qui coûtent ?

 

Ah c'est cool Pirate ... Ça confirme mon impression ^^ et pirtant comme beaucoup je me laisserait prendre au jeu du méga carbonne plus plus de champion du monde en qui je mettrais tous mes espoirs de devenir un chasseur hors pairs !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Roh t'es plus acide que moi encore !

Ce qui valide le commentaire de Bulldo pour les prix.

Qui valent ... Ou qui coûtent ?

Ah c'est cool Pirate ... Ça confirme mon impression ^^ et pirtant comme beaucoup je me laisserait prendre au jeu du méga carbonne plus plus de champion du monde en qui je mettrais tous mes espoirs de devenir un chasseur hors pairs !

Elles valent, avec la marge du constructeur 400 ou 500 mais faut pas qu'elles lui coute en tout 50 ou 100€, jr mets une telle somme si le produit les vaut

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest

De toute façon, c'est un bizness ! Faut bien qu'ils se créent une marge (proche de 2 je pense).

Après, il faut dissocier 2 choses : le petit constructeur, le petit artisan qui a monté son commerce, sa structure et a fait ses recherches. De l'autre, la grosse entreprise qui fait tout faire en asie .... je pense que le coût de revient et les charges sont pas les mêmes sur un produit fini et vendu.

Share this post


Link to post
Share on other sites

yann837,il serait bienvenu que tu interviennes pour montrer que tu t’intéresse a ton post!

néanmoins,je te propose de comparer dans ton étude ces deux concepts:

-les déclives classiques(type breier)

-les triangles superposés(type alchemy)qui sont a mon avis plus progressives.

Share this post


Link to post
Share on other sites

De toute façon, c'est un bizness ! Faut bien qu'ils se créent une marge (proche de 2 je pense).

Après, il faut dissocier 2 choses : le petit constructeur, le petit artisan qui a monté son commerce, sa structure et a fait ses recherches. De l'autre, la grosse entreprise qui fait tout faire en asie .... je pense que le coût de revient et les charges sont pas les mêmes sur un produit fini et vendu.

+1

Share this post


Link to post
Share on other sites

yann837,il serait bienvenu que tu interviennes pour montrer que tu t’intéresse a ton post!

néanmoins,je te propose de comparer dans ton étude ces deux concepts:

-les déclives classiques(type breier)

-les triangles superposés(type alchemy)qui sont a mon avis plus progressives.

 

Effectivement, j'ai été absolument débordé cette semaine (forum de recherche de stage de fin d'études le jeudi) donc j'ai pas eu le temps de faire une réponse correcte au sujet.

 

D'abord, merci à tous pour vos réponses qui sont dans l'ensemble très constructives.

 

Plusieurs points sur lesquels je souhaite revenir :

 

- Le Prix : dans le cadre de notre projet, c'est pas forcément quelque chose de déterminant, on compte pas les vendre, mais effectivement, c'est un paramètre à prendre en compte

- Incassables : dans les conditions normales d'utilisation ça serait très bien!

- Longueur : Le grand classique c'est effectivement 760mm pour le classique et 820mm (grosso modo) pour les palmes d'apnée plus profonde

- Largeur : Effectivement j'ai souvent ce pb de palmes qui s'entrechoquent quand je palme en surface (21cm de large je crois). Passer sur 19 ou 20 pourrait être sympa

- Angle: Pour moi c'est le paramètre le plus subjectif parce que c'est celui qui influe le plus sur la manière de palmer et surtout qui influe sur la position de la jambe et de la cheville (de mémoire c'est entre 12 et 29°)

- Les déclives : Le critère qui pose problème C'est clairement le point où l'on manque d'informations : quels sont les différents types, comment les calculer? Influence sur le palmage? Déclives classiques? En triangle?

 

 

 

Ensuite, on ne compte à priori pas fabriquer de palmes ou juste une ou 2 paires. Donc faire des tests sera très compliqué... On a des palmes dispos pour faire des tests dessus (non destructifs ^^). Ca sera finalement une étude théorique. Enfin, concernant le rapport, selon ce qu'on a dedans je le publierai pas sur internet, mais au cas par cas on pourra voir !

 

Merci d'avance pour vos nouvelles réponses

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un peu de lecture (pas scientifique mais bon) pour réfléchir à l'utilité réelle de la fibre de carbone dans les palmes ...

 

Petit comparatif de 2010 ... ok ça à pu évoluer depuis le temps

http://www.*******.com/2010/08/comparatif-palmes-carbone-2010-lembarras-du-choix/

 

Et là la présentation d'un constructeur plutôt bien réputé qui fait notamment les palmes de Pierre Crubilé, oui monsieur, et de toute l'équipe de France d'apnée ... et il ne fait pas beaucoup de carbone ... bizarre ?

http://www.*******.com/2015/05/powerfins-fiber-le-verre-par-choix/

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest

Je n'ai jamais adhéré aux tests de PSM café ! Il est sûrement très sympa JC, mais si tu pousses en profondeur ta lecture, tu t'apercevras vite que tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil, jamais un mot méchant sur une marque, jamais un aspect négatif constructif, et pourtant, il y aurait à redire chez pas mal (je parle d'une généralité évidement en mettant tout le monde dans le même panier et prenant en compte tout les matériels).

Certes, ce n'est pas le matériel qui fait le chasseur, je le conçois.

Ceci étant, pour avoir habité Quiberon et donc avoir pu aller voir et discuter pas mal avec le constructeur breier qui est établi à Vannes, il y a de réelles différences entre plastique/fibre/carbone. Bien évidemment, pour le quidam moyen (ce n'est pas péjoratif ...), les différences sont peu perceptibles. Quand je parle quidam moyen, je parle de chasseurs entre 0 et 15m qui pêchent dans peu de courant et pas plus de 4 heures (soit une bonne majorité).

 

Le plus simple pour s'en rendre compte, c'est de partir à la piscine avec plusieurs paires de palmes et faire 2 test : 1000m avec une planche allure déplacement en mer et regarder la différence au temps final et aligner des apnées dynamiques voir jusqu'où on peut aller.

 

Si vraiment il n'y avait aucune différence, je me demande bien pourquoi en compétition apnée, 100% des utilisateurs de bi palmes sont au carbone.

 

Ce n'est que mon avis, celui de mon expérience mais je peux, encore une fois, me tromper.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest

Un peu de lecture (pas scientifique mais bon) pour réfléchir à l'utilité réelle de la fibre de carbone dans les palmes ...

 

 

Et là la présentation d'un constructeur plutôt bien réputé qui fait notamment les palmes de Pierre Crubilé, oui monsieur, et de toute l'équipe de France d'apnée ... et il ne fait pas beaucoup de carbone ... bizarre ?

http://www.*******.com/2015/05/powerfins-fiber-le-verre-par-choix/

 

 

En conclusion, il affirme tout de même que les palmes en fibre sont moins puissantes que celles en carbone ....

 

De mémoire, il y a très peu de mono en carbone, beaucoup utilisent la fibre, pourquoi, j'en sais rien, peut être une question de fragilité ? Je ne suis pas assez calé en mono pour être affirmatif mais en bi palme, aucun doute sur la supériorité du carbone.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu as bien raison Bulldo, c'est pourquoi j'ai précisé que ce comparatif ancien n'était pas scientifique. En même temps si vous trouvez des testeurs objectifs, je prends !

Par contre le carbone montre son efficacité dans les efforts pointus : profondeur et DYN sur de longues distances comme tu le précise.

Sa "puissance" tiens dans sa capacité a restituer l'effort donné par le pied tout en restant léger.

Je ne conteste rien de tout ça ... Juste le prix. Entre une palme plastique a 80 euros avec un chausson de qualité ... Et une palme carbone a 300euros et le même chausson vendu collé a 100euros ... Y'a un rapport qualité/prix qui m'interroge.

 

Pour l'utilité en chasse, je chasse jusque 20m (au delà incapable de chasser) avec des palmes courtes en plastique destinées a la plongée et durant toute la journée ... Sûr que des carbones me permettront de descendre plus longtemps et donc plus profond, mais c'est pas le prix que je vais mettre dedans qui fera la performance de la palme. Mais entre un chasseur lambda sur 10/20m et un compétiteur qui chasse sur -50m ... Ou un apnéiste a 182m dyn , ou -130m en poids constant ... On est loin des performances physiques de ces gens là. J'ai l'impression que des palmes carbone pour chasser sur 10/20m c'est un peu comme faire de la piste en Ferrari ... C'est classe, efficace, performant ... Mais est-ce bien nécessaire vu les performances du pilote ? Et l'utilisation qu'on en fait ?

Je ferais mieux de mettre des tunes sdans un entrainement physique pour palmer correctement que d'espérer compenser par des palmes haut de gamme ... Ou juste plus chère que de raison.

 

Cela dit, désolé je dévie du sujet. Mais mon idée initiale c'etait de préciser que la fibre tressée de carbone a son importance dans l'efficacité de la voilure, aussi faut-il bien se poser la question du type de maillage et de la fibre carbone (voir que du carbone ?) par rapport au réqultat souhaité.

 

Ps: pour les mono-palmes il me semble qu'ils mettent de la fibre car le mouvement nécessite de la souplesse et de l'amplitude malgré la grande surface d'appuis. Donc la fibre de verre est plus indiquée ici que le carbone un poil rigide et cher a mettre en oeuvre.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous,

 

Dans le cadre de notre formation en école d'ingénieur à l'UTC (Université de Technologie de Compiègne) et plus particulièrement dans le cadre d'une matière dédiée aux composites, nous avons pour projet d'étudier les palmes carbone.

 

 

salut,

vu que ton étude est dédiée aux composites, pourquoi s arrêter au carbone?

il y a la fibre de verre, le kevlar, les composites carbone/kevlar, etc...

la résine aussi a des propriétés mécaniques différentes (epoxy ou polyester), ca vaut peut être le coup de s y attarder.

 

j aimerai bien qu on me prouve la réelle plus value du carbone par rapport a une fibre de verre bien pensee... ^_^

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest

J'ai pas fait chimie après le bac, mais déjà en premier lieu le poids, value incontestable.

Ensuite pose toi la question pourquoi l'aéronautique utilise du carbone et pas de la fibre de verre ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un peu de lecture (pas scientifique mais bon) pour réfléchir à l'utilité réelle de la fibre de carbone dans les palmes ...

 

Petit comparatif de 2010 ... ok ça à pu évoluer depuis le temps

http://www.*******.com/2010/08/comparatif-palmes-carbone-2010-lembarras-du-choix/

 

Et là la présentation d'un constructeur plutôt bien réputé qui fait notamment les palmes de Pierre Crubilé, oui monsieur, et de toute l'équipe de France d'apnée ... et il ne fait pas beaucoup de carbone ... bizarre ?

http://www.*******.com/2015/05/powerfins-fiber-le-verre-par-choix/

 

Merci pour ces liens, mais j'avais déjà trouvé, je connais PSM café depuis un bon moment et clairement, comme pas mal d'entre vous, je suis loin d'être fan. Mais cela dit, cet article est vraiment une très bonne source d'infos notament sur les dimensions des palmes. De mémoire, il était paru dans Apnéa

 

 

Le deuxième lien est vraiment excellent ! Merci beaucoup, c'est typiquement le genre d'infos que l'on cherche. En particulier sur la manière de palmer.

 

 

salut,

vu que ton étude est dédiée aux composites, pourquoi s arrêter au carbone?

il y a la fibre de verre, le kevlar, les composites carbone/kevlar, etc...

la résine aussi a des propriétés mécaniques différentes (epoxy ou polyester), ca vaut peut être le coup de s y attarder.

 

j aimerai bien qu on me prouve la réelle plus value du carbone par rapport a une fibre de verre bien pensee... ^_^

 

Je me suis peut être mal exprimé mais le but du projet n'est pas seulement orienté carbone, mais il est de prouvé l'intéret de ce composite en particulier dans cette situation donnée en comparaison avec un modèle plastique. Mais pourquoi pas conclure que le carbone n'est pas le meilleur choix, c'est pas impossible. Même si il y a une forte présomption.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai pas fait chimie après le bac, mais déjà en premier lieu le poids, value incontestable.

 

Ensuite pose toi la question pourquoi l'aéronautique utilise du carbone et pas de la fibre de verre ?

 

le poids, je demande a voir!

d ailleurs j ai fait un comparatif rapide de 2 palmes de la marque BREIER depuis leur site

tu serais surpris...

 

le meme poids est annonce pour le modele en verre et en carbone (1kg 900 avec chausson dans l onglet specifications).

 

les 760B C5 et C8 en carbone

http://www.breier.fr/index.php/fr/bipalmes-bifins/nap-finswimming/item/540-760b-x-c5-series-nage-avec-palmes%22#specifications

 

et la 760B EG en verre

http://www.breier.fr/index.php/fr/bipalmes-bifins/nap-finswimming/item/538-760b-x-eg-series-nage-avec-palmes%22#specifications

 

apres ils parlent de meilleur rendement pour le carbone par rapport au verre, pourquoi pas, mais la encore j aimerai comprendre d'ou vient ce gain en terme de rendement et comment c est calcule!!

et combien d entre nous ressentent ce soi disant apport du carbone?

non je pense que le carbone c est bien pour ce faire plaisir, c est joli, a la mode, mais est ce que c est mieux que du verre qui est 10 fois moins cher en materiau brut? pas sur!

 

la notion de rendement de BREIER:

Rendement : 15 à 20 % supérieur au même modèle en fibre de verre

Tenue en fatigue : identique au verre E

 

mieux que du plastique, ca oui (surtout en terme de poids et de fatigue du materiau, la ok)

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Je me suis peut être mal exprimé mais le but du projet n'est pas seulement orienté carbone, mais il est de prouvé l'intéret de ce composite en particulier dans cette situation donnée en comparaison avec un modèle plastique. Mais pourquoi pas conclure que le carbone n'est pas le meilleur choix, c'est pas impossible. Même si il y a une forte présomption.

 

ah ok, j avais pas compris ca.

 

cool, j attends tes conclusions avec impatience alors!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

salut,

vu que ton étude est dédiée aux composites, pourquoi s arrêter au carbone?

il y a la fibre de verre, le kevlar, les composites carbone/kevlar, etc...

la résine aussi a des propriétés mécaniques différentes (epoxy ou polyester), ca vaut peut être le coup de s y attarder.

 

j aimerai bien qu on me prouve la réelle plus value du carbone par rapport a une fibre de verre bien pensee... ^_^

le kevlar, ça se dilate trop avec la chaleur, d'ailleurs, énormément de casses sur les gonsea kevlar

je pense aussi que la fibre de verre se dilate un peu plus que la fibre de carbone

 

et oui la résine est importante.

je pense qu'une fibre de verre travaillée procurera un meilleur rendement que fibre de carbone bas de gamme

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest

Petit bémol, breier fait de très bonne palmes mais elle ne sont pas en 100% carbone, c'est un mélange fibre de verre/carbone.

Il existe quelques fabricant qui se sont lancés dans le 100% carbone tel que C4 ou JFE (je ne cite pas epsealon puisque c'est JFE qui lui les fabrique) pour ne citer que ces 2 là. Il faudrait comparer sur ce point là !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vive l'UTC ! haha

 

Pour ma part pas grand chose à apporter de plus si ce n'est confirmer la longueur en 760 importante car avec chausson ça fait environ 900 et ça rentre de justesse dans ma valise, ce qui est pratique pour voyager.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vive l'UTC ! haha

 

Pour ma part pas grand chose à apporter de plus si ce n'est confirmer la longueur en 760 importante car avec chausson ça fait environ 900 et ça rentre de justesse dans ma valise, ce qui est pratique pour voyager.

 

Ancien UTCéen? :o

 

C'est pas faux, quand je suis passé de mes beuchat aux Go N Sea, elles m'ont couté un sac de voyage en plus... (Elles font 800 ou 820 je crois)

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Ancien UTCéen? :o

 

C'est pas faux, quand je suis passé de mes beuchat aux Go N Sea, elles m'ont couté un sac de voyage en plus... (Elles font 800 ou 820 je crois)

 

Ma copine en sort juste, elle a sa remise de diplôme fin novembre. ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans le prix d'une palme, la matière première ne revient pas si cher que ça. J'ai demandé à un copain qui en a sorti quelques-unes, avec des volumes moyennement importants on doit pouvoir se retrouver avec 50 de matériaux pour du 100% carbone de très bonne qualité... après la technique est un peu différente, mais bon ce n'est pas réellement le matériau qui justifie l'écart de prix donc autant prendre du carbone pour les couches externes.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans le prix d'une palme, la matière première ne revient pas si cher que ça. J'ai demandé à un copain qui en a sorti quelques-unes, avec des volumes moyennement importants on doit pouvoir se retrouver avec 50 de matériaux pour du 100% carbone de très bonne qualité... après la technique est un peu différente, mais bon ce n'est pas réellement le matériau qui justifie l'écart de prix donc autant prendre du carbone pour les couches externes.

50€ pour une palme "classique", mais j'en connais 3/4 paires où le prix des matériaux est entre 3 et 5 fois plus chers ^^

d'ailleurs, je t'envoies un mp :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

50€ pour une palme "classique", mais j'en connais 3/4 paires où le prix des matériaux est entre 3 et 5 fois plus chers ^^

d'ailleurs, je t'envoies un mp :)

 

Je suis preneur de ce genre d'infos si c'est pas trop top secret ! Si ça l'est pas de soucis je comprend bien :hyp:

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Je suis preneur de ce genre d'infos si c'est pas trop top secret ! Si ça l'est pas de soucis je comprend bien :hyp:

je demande et s'ils sont d'accords, je te dirai :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans le prix d'une palme, la matière première ne revient pas si cher que ça. J'ai demandé à un copain qui en a sorti quelques-unes, avec des volumes moyennement importants on doit pouvoir se retrouver avec 50 de matériaux pour du 100% carbone de très bonne qualité... après la technique est un peu différente, mais bon ce n'est pas réellement le matériau qui justifie l'écart de prix donc autant prendre du carbone pour les couches externes.

et il faut compter le chausson aussi ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

je demande et s'ils sont d'accords, je te dirai :)

Ca marche pas de soucis, s'il y a moyen d'avoir un contact chez "eux" pourquoi pas, ça peut être donnant donnant, on a pas mal de moyens dans mon école, et je peux les mettre en relation avec des profs s'il y a besoin ^_^

Share this post


Link to post
Share on other sites

50€ pour une palme "classique", mais j'en connais 3/4 paires où le prix des matériaux est entre 3 et 5 fois plus chers ^^

d'ailleurs, je t'envoies un mp :)

Tu parles bien de prix de matériaux 3 à 4 fois plus cher que les 50€ annoncé ? Donc 150 à 200€ de matériaux pour fabriquer une paire de palmes et sans le prix du chausson? :blink:

Il est tissé à la main par une princesse monégasque le carbone?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous,

 

Dans le cadre de notre formation en école d'ingénieur à l'UTC (Université de Technologie de Compiègne) et plus particulièrement dans le cadre d'une matière dédiée aux composites, nous avons pour projet d'étudier les palmes carbone.

 

Pour cela, nous voulons mettre en place un cahier des charges global d'une paire de palmes en carbone. D'où ma première question: quelles sont vos attentes vis à vis des palmes carbone tant sur l'aspect performance que sur l’esthétique, la forme....

 

Une fois ce petit cahier des charges mis en place, nous avons choisi diviser notre étude en deux axes majeurs :

- étude mécanique de la palme (quels efforts, quels contraintes, comment orienter les plis pour un meilleur rendement, quelles dimensions....). D'une manière générale, il s'agirait dans cette partie de dimensionner une voilure.

- étude de mise en production: comment mettre un processus qui permettra la répétabilité du modèle précédemment conçu.

 

Pour mener à bien ce projet, nous sommes à la recherche d'un maximum d'informations sur les points cités, de lien divers, de pistes de réflexion, de tutos... Si en vous avez donc, nous sommes très preneur. Ensuite, je tiens à préciser que les infos que nous aurons seront utilisées uniquement dans le cadre de notre projet et non pas pour produire effectivement des palmes dans le but de les vendre.

 

Merci d'avance

 

 

La démarche me semble ... pour un futur ingénieur (donner moi les billes et vos idée reçu, je construirai en fonction ...)

Un ingé.qui se respect aura à cœur :

- de comprendre la raison de l'existence du produit

- à l'aide de ces connaissances, de sa créa. et des savoirs connus, de prendre soin a l'issus de définir l'outil "idéal" en réponse au besoin premier "la propulsion"

- de décortiquer ce qui se trouve sur le marché

- d'évaluer et mesurer ce parc par des tests

- d'évaluer les contraintes permettant un usage au plus grand nombre

- de recueillir l'ensemble des paramètres marketing (gout, couleurs, tendance ...)

- ...

Fort de ces données il construira son cahier des charges en adéquation avec ses objectifs

 

I have a dream ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...