Jump to content
Sign in to follow this  
bloubloub29

Lamentable

Recommended Posts

Salut a tous ,

Grosse surprise ... et oui un système qui fait encore ses preuves !!!! Ras le bol !!!

post-32893-0-73846600-1485608780_thumb.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voilà bien la preuve qu'à ce prix là, ce ne peut etre que du bar de chalut, donc dans les frayères

 

Comme tu dis: lamentable

Share this post


Link to post
Share on other sites

le fameux serpent qui se mords la queue !!!

A croire que l’éradication de certaines espèces marines est programmée !!!!

elle est belle l’Europe je vous le dit !

Et dans tout les secteur c'est pareil !!

Grosse connerie

Share this post


Link to post
Share on other sites

Putin vas falloir baisser les prix ...

C est pareils tous les ans quant le poissons est en nombre il est pas cher quant il est absent il est cher c est l offre et la demande

10€ c est bien vendu en crié sa part à 4€

Share this post


Link to post
Share on other sites

Putin vas falloir baisser les prix ...

C est pareils tous les ans quant le poissons est en nombre il est pas cher quant il est absent il est cher c est l offre et la demande

10€ c est bien vendu en crié sa part à 4€

c est con , n y travaillant plus je n ai pas eu les cours de la semaine..

Share this post


Link to post
Share on other sites

Putin vas falloir baisser les prix ...

C est pareils tous les ans quant le poissons est en nombre il est pas cher quant il est absent il est cher c est l offre et la demande

10€ c est bien vendu en crié sa part à 4€

Hier entre 11 et 12 en criée à Royan (de filet ! )

En bientot 20 ans de navigation à la peche,vu une fois le bar à 5 euros....y'a une douzaine d"années !

Depuis 3/4 ans c'est meme plutot à la hausse en prix moyen !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Idem à Bordeaux.... une grosse poissonnerie V... et M.... pour ne pas citer. 10€ le kg de bars (avec de belles pièces) marqué BAR DE LIGNE :'(

 

Quand je pense aux nordistes qui sont limités à 1 bar... :angry:

Share this post


Link to post
Share on other sites

le fameux serpent qui se mords la queue !!!

A croire que l’éradication de certaines espèces marines est programmée !!!!

elle est belle l’Europe je vous le dit !

Et dans tout les secteur c'est pareil !!

Grosse connerie

En l'occurrence, ce n'est pas à l'Europe qu'il faut s'es prendre, mais à la France. Elle a toujours la possibilité de proposer des mesures plus restrictives que l'Europe. Ce qu'elle a fait, d'ailleurs cette année pour le sud du 48è en augmentant à 38 la maille du bar et en établissant un quota de débarque à ses navires. Ce qui a eu pour effet (recherché) d'empêcher l'Europe d'appliquer les mêmes mesures qu'au nord du 48è.

 

Historiquement, la France a toujours été opposée à la limitation de la pêche du bar, ce n'est que sur saisine de l'Europe par la Grande Bretagne que des mesures ont été prises.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est triste qu'il faille des lois pour ca !!!

C'est quant même leur gagne pain...

Share this post


Link to post
Share on other sites

le profit immédiat et demain est un autre jour, voilà la politique de ces gens là

Share this post


Link to post
Share on other sites

le profit immédiat et demain est un autre jour, voilà la politique de ces gens là

Le profit immédiat et demain un profitera d'autre chose pour s'enrichir... bien sur tous le coups sont permis!

 

C'est comme ça qu'on remplis son garage de ferrari juste pour se divertir :hyp: et le pire c'est que ces gens là sont, en règle générale, admirés/enviés.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce genre de fait me file la gerbe.

 

On en reviendra toujours a la mème chose, ce sont des abrutis qui n'ont pas compris qu'ils détruisaient leur gagne pain, et qu'en plus ils flinguaient une grosse part d'économie de la pèche de loisir en méditerranée, une part bien plus grosse que ce que leur ramène chaque kilo de bar.

 

Que faire ?

 

Ces gens ont l'argent, le plus grand des pouvoirs et la pire des gangrènes en mème temps, notre poids est trop faible dans ce conflit...

Share this post


Link to post
Share on other sites

On vit une drôle de période, tout part en couille et on fait semblant d'essayer de redresser la barre.

Tu as raison Grandmarcel! La France n'est pas assez couillu pour agir contre les lobbies et c'est triste !

 

Après je ne suis pas assez avertis ni un spécialiste pour proposer un semblant de solution .

Enfin peut être un peu plus avertis que certains de nos élites :D

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est à cause du : "si je les prends pas, c'est qq d'autre qui le fera" ça déculpabilise bien ...

 

:D

 

On a qu'à couper les subventions de ces charmantes embarcations ils ne tiendront pas longtemps...

Share this post


Link to post
Share on other sites

une 3 kg produit autand d'alevins que une 6 kg. fertilité en baisse avec l'age.

revois tes cours bloubloub 29 (t'as le temps)

Share this post


Link to post
Share on other sites

une 3 kg produit autand d'alevins que une 6 kg. fertilité en baisse avec l'age.

revois tes cours bloubloub 29 (t'as le temps)

Oui j 'ai le temps mais j'ai filé mes cours ;) je suis bien au courant mais ca permet de donné une idée , plus public que scientifique, je te l'accorde . C 'est impressionnant mais depuis le temps , je suis persuadé de t 'avoir rencontré !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui j 'ai le temps mais j'ai filé mes cours ;) je suis bien au courant mais ca permet de donné une idée , plus public que scientifique, je te l'accorde . C 'est impressionnant mais depuis le temps , je suis persuadé de t 'avoir rencontré !

nous nous sommes bien rencontrés.

Le monde aquacole est petit...Je t'ai identifié dès ton premier commentaire envers moi:je t'ai un peu provoqué et,la marmotte t'as trahis :flowers: :MRD2: !

maintenant,cherche un peu :hyp:

Share this post


Link to post
Share on other sites

nous nous sommes bien rencontrés.

Le monde aquacole est petit...Je t'ai identifié dès ton premier commentaire envers moi:je t'ai un peu provoqué et,la marmotte t'as trahis :flowers: :MRD2: !

maintenant,cherche un peu :hyp:

la marmotte ? :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites

la marmotte ? :rolleyes:

ouais,tu me l'as fait une première fois en verbal...puis écrit 15 ans plus tard. :ph34r: :hyp:

cherche bien!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ma solution :) :

Supprimer (moratoire de dix ans) dans nos eaux territoriales tous les types de pêche (professionnelle et loisir) sauf la pêche à pied et la chasse sous-marine.

Octroyer des licences pro. à des chasseurs sous-marins avec des conditions très strictes (bagues d'identification et de certification pour chaque prise, quotas précis, prix encadrés, nombre limité de licences par prud'homie, service de gendarmerie maritime efficace, cotisations pro. à destination d'une formation d'apnéiste-chasseur-guide de la mer, etc.).

 

Au terme des 10 ans, bilan des ressources halieutiques générales (normalement plutôt positif, validant aux yeux de tous le choix drastique entamé dix ans plus tôt).

Réintroduction ensuite (pour une période de dix ans) de la pêche à la palangrotte (de loisir, uniquement du lever au coucher du soleil) et du surf-casting (de loisir, uniquement du lever au coucher du soleil) à des fins d'études d'impact et pour entamer une réflexion sur la possibilité d'étendre la pêche pro. au-delà de chasse sous-marine et la pertinence d'autoriser à nouveau la pêche à la traîne (de loisir, uniquement du lever au coucher du soleil).

:D

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ma solution :) :

Supprimer (moratoire de dix ans) dans nos eaux territoriales tous les types de pêche (professionnelle et loisir) sauf la pêche à pied et la chasse sous-marine.

Octroyer des licences pro. à des chasseurs sous-marins avec des conditions très strictes (bagues d'identification et de certification pour chaque prise, quotas précis, prix encadrés, nombre limité de licences par prud'homie, service de gendarmerie maritime efficace, cotisations pro. à destination d'une formation d'apnéiste-chasseur-guide de la mer, etc.).

 

Au terme des 10 ans, bilan des ressources halieutiques générales (normalement plutôt positif, validant aux yeux de tous le choix drastique entamé dix ans plus tôt).

Réintroduction ensuite (pour une période de dix ans) de la pêche à la palangrotte (de loisir, uniquement du lever au coucher du soleil) et du surf-casting (de loisir, uniquement du lever au coucher du soleil) à des fins d'études d'impact et pour entamer une réflexion sur la possibilité d'étendre la pêche pro. au-delà de chasse sous-marine et la pertinence d'autoriser à nouveau la pêche à la traîne (de loisir, uniquement du lever au coucher du soleil).

:D

Génial! tu fait le jeux de l'élevage ! (dont je fais partie :hyp: )

les pecheurs pro vont pas aimer!

tu fais c...r,c'etait marrans avec bloubloub!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si moratoir, pas d'exception. Moratoire total!

Car de toute façon les loisirs seront les premiers à en pâtir!

Share this post


Link to post
Share on other sites

une 3 kg produit autand d'alevins que une 6 kg. fertilité en baisse avec l'age.

revois tes cours bloubloub 29 (t'as le temps)

Non, pas de fertilité en baisse chez les individus âgés. Au contraire, les œufs sont plus gros, permettant une meilleure survie des alevins. Le potentiel génétique est meilleur, et la ponte est étalée sur une période plus longue, laissant espérer qu'elle pourra mieux échapper aux aléas climatiques. Et jusqu'à preuve du contraire, les aléas climatiques seuls expliquent les faibles taux de reproduction depuis une dizaine d'années, sauf 2013, année exceptionnellement riche.

 

D'ailleurs en aquaculture aussi, les géniteurs sont choisis parmi de gros individus. Il y a un ancien champion de chasse sous-marine, pêcheur pro à La Ciotat (je laisse le soin à un autre de le nommer) qui avait une partie de son activité dédiée à ce travail. Il pêchait de gros loups, au palangre, et les vendait vivants à la station de Palavas.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non, pas de fertilité en baisse chez les individus âgés. Au contraire, les œufs sont plus gros, permettant une meilleure survie des alevins. Le potentiel génétique est meilleur, et la ponte est étalée sur une période plus longue, laissant espérer qu'elle pourra mieux échapper aux aléas climatiques. Et jusqu'à preuve du contraire, les aléas climatiques seuls expliquent les faibles taux de reproduction depuis une dizaine d'années, sauf 2013, année exceptionnellement riche.

 

D'ailleurs en aquaculture aussi, les géniteurs sont choisis parmi de gros individus. Il y a un ancien champion de chasse sous-marine, pêcheur pro à La Ciotat (je laisse le soin à un autre de le nommer) qui avait une partie de son activité dédiée à ce travail. Il pêchait de gros loups, au palangre, et les vendait vivants à la station de Palavas.

grandmarcel,tu serais pas de ceux qui ont enseignés que le bar changeais de sexe?!

tu fais erreur,plus les femelles sont vielles(et donc grosses),plus le taux d'oeufs dégénérés augmente.

un étalement des pontes pour un meme individus est néfaste pour la qualité moyenne des oeufs:si ils sont sur-matures(ou immatures),les taux d'èclosions s' effondrent.Mais dans la nature,les conditions varient,donc plusieurs pontes merdiques peuvent avoir un résultat meilleur que une grosse suivi de très mauvaises conditions.

En aquaculture,on a aussi progressé,et ce que tu dis n'est plus la pratique.

Share this post


Link to post
Share on other sites

grandmarcel,tu serais pas de ceux qui ont enseignés que le bar changeais de sexe?!

tu fais erreur,plus les femelles sont vielles(et donc grosses),plus le taux d'oeufs dégénérés augmente.

un étalement des pontes pour un meme individus est néfaste pour la qualité moyenne des oeufs:si ils sont sur-matures(ou immatures),les taux d'èclosions s' effondrent.Mais dans la nature,les conditions varient,donc plusieurs pontes merdiques peuvent avoir un résultat meilleur que une grosse suivi de très mauvaises conditions.

En aquaculture,on a aussi progressé,et ce que tu dis n'est plus la pratique.

de toute maniere le bar d 'elevage c est de la merde :rolleyes: :rolleyes: :rolleyes: :thumbs_up:

Share this post


Link to post
Share on other sites

de toute maniere le bar d 'elevage c est de la merde :rolleyes: :rolleyes: :rolleyes: :thumbs_up:

dit celui qui a fourgué des tonnes de bar grec et turc aux pov clients bretons... :MRD2: :MRD2: :MRD2: :thumbs_up:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voici ma source, pompée sur un autre forum. Je vais creuser encore un peu.

 

Avant de développer ma réponse, pour faire court, je crois aussi qu'on peut affirmer qu'actuellement tous les bars sont des reproducteurs d'autant plus fertiles qu'ils sont gros. En effet, si un phénomène de sénescence peut éventuellement toucher la capacité reproductrice des bars, c'est à partir d'un âge qu'ils sont maintenant bien incapables d'atteindre dans la nature, compte tenu de la mortalité par pêche qui s'exerce désormais sur eux.

Quel est cet âge que les bars étaient capables d'atteindre jadis, pour quelle taille et pour quel poids ?

Sur le plan de ses capacités biologiques pures, un bar est capable de vivre plus de 30 ans (cas observé au XXème siècle, dans un aquarium d'Amsterdam). Au XIXème siècle, un scientifique de la région de Nice, rapporte des captures de bars de 16 kg (il ne les a pas pesés lui-même, ce qui laisse planer un doute sur l'exactitude de cette valeur).

Des données chiffrées précises ont été fournies par Madame F. Boulineau-Coatanea, à partir de bars pêchés en Bretagne dans les années 1960. Elle enregistre notamment des bars femelles d'une vingtaine d'années.

En Méditerranée, G. Barnabé (1973, IFREMER) a observé un bar de 92,5 cm pesant 11 kg et âgé de 15 ans.

En comparant les données de F. Boulineau-Coatanea et de G. Barnabé, on a d'ailleurs la confirmation qu'à âge égal, les bars de la Méditerranée sont beaucoup plus gros que ceux de Bretagne (un bar de 15 ans est environ deux fois plus gros en Méditerranée qu'en Bretagne). En revanche, ils vivent nettement moins vieux en Méditerranée qu'en Atlantique.

J'ai conscience qu'en disant tout cela je ne réponds pas directement à la question posée, à savoir jusqu'à quel âge un bar peut se reproduire ou, plus exactement, à partir de quel âge sa fertilité commence à chuter. C'est le problème de la sénescence, c'est à dire du déclin des différentes fonctions de l'organisme et notamment de la fonction reproductrice. Or il se trouve que les poissons ne montrent guère de signes de sénescence. On estime que leur fertilité (nombre de gamètes fonctionnels libérés) continue d'augmenter tant que leur poids continue d'augmenter. Et c'est bien le cas de pratiquement tous les bars que l'on capture dans la nature !

Une donnée biologique importante est en effet que chez les poissons, et notamment chez le bar, le stock des cellules qui sont susceptibles de donner des gamètes (spermatozoïdes ou ovules) n'est pas limité, comme c'est le cas pour l'espèce humaine. Ils en fabriquent au contraire de plus en plus, au fur et à mesure qu'ils grossissent. Dans l'espèce humaine, au contraire, le stock des cellules susceptibles de donner des gamètes ne fait que diminuer avec l'âge, jusqu'à disparition de la fertilité.

Donc, pour tout résumer, dans la nature, plus un bar est gros, plus il est susceptible de produire un nombre important de gamètes. La "ménopause" ou tout autre forme de disparition de la fertilité liée à l'âge, ça n'existe vraisemblablement pas pour le bar. Ou, si ça existe, c'est d'une façon tellement marginale que ça reste totalement insignifiant.

De toutes façons, quand on donne un âge d'apparition ou de disparition de la fertilité pour une espèce, il faut bien comprendre qu'on ne donne pas l'âge auquel tous les individus deviennent fertiles ou infertiles mais l'âge ou 50 % des individus le sont. Ainsi, quand on dit que les bars femelles d'une région deviennent capables de se reproduire à la taille de 40 cm, ça veut dire que 50 % de ces femelles sont adultes à cette taille mais qu'il y en a qui sont adultes à une taille inférieure et d'autres qui ne le deviennent qu'à une taille supérieure. Idem pour la taille à laquelle les poissons ne peuvent plus se reproduire, si tant est qu'ils aient la possibilité d'atteindre cette taille. Et tout cela varie d'une région à une autre.

On en restera donc définitivement sur cette règle simple : plus un bar est gros, plus il est fertile !

Share this post


Link to post
Share on other sites

J’émets un doute sur la dernière phrase, en effet ce n'est pas par ce qu'il emet beaucoup d'oeufs avec l'age/poids, que ceux ci soient de bonne qualité

Une autre chose à prendre en considération sur les gros poissons, c'est le cannibalisme qui peut s'aggraver avec l'age

Share this post


Link to post
Share on other sites

J’émets un doute sur la dernière phrase, en effet ce n'est pas par ce qu'il emet beaucoup d'oeufs avec l'age/poids, que ceux ci soient de bonne qualité

Une autre chose à prendre en considération sur les gros poissons, c'est le cannibalisme qui peut s'aggraver avec l'age

cette dernière phrase est infondée.

grandmarcel,si tu apporte des éléments,c'est important que tu en cite la source,pour que l'on en mesure la crédibilité.

il est exact que le bar produit des gamettes tout au long de sa vie,des 800gr pour les femelles et 600gr pour les males.

la premiere production est de mauvaise qualité:taux de gamètes dégénérés énorme=taux de survie très faible.

puis tout au long de sa vie,le bar va produire des gamettes proportionnellement a son poids qui ne fait que augmenter tout au long de sa vie.

Sauf que arrive un certain moment ou la qualité des gamètes baisse(6,8,10 ans?...je n'ai pas la rèponse) et elle baisseras chaque année un peu plus.

ce phénomène est commun chez les poissons,mais pas exclusif.certaines espèces voient leur"fertilité"augmenter toute leur vie.d'autres changent de sexe.

Tu as cité Gilles BARNABE,le père de la maitrise de la reproduction"artificielle"du bar.Tu trouveras dans son bouquin beaucoup d'infos.

En écloserie,on change les géniteurs qui dépassent les 8 a 10 ans a cause du problème de baisse de qualité des oeufs.Il serait bien plus simple de les garder plus longtemps,car les résultats sur nouveaux géniteurs sont incertains.

C'est très bien que certains intéressent a la reproduction des poissons,et leur biologie.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne pense pas qu'on puisse comparer les poisson d'élevage et ceux de mer. J'essaie de plancher un peu sur le sujet, mais je n'ai pas encore trouvé grand chose sur le net. Je ne désespère pas.

 

Quant à ma source, c'est un posteur d'un forum de pêcheurs à la ligne. Il est de formation scientifique, mais que je ne connais pas personnellement.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne pense pas qu'on puisse comparer les poisson d'élevage et ceux de mer. J'essaie de plancher un peu sur le sujet, mais je n'ai pas encore trouvé grand chose sur le net. Je ne désespère pas.

 

Quant à ma source, c'est un posteur d'un forum de pêcheurs à la ligne. Il est de formation scientifique, mais que je ne connais pas personnellement.

et pourtant si dans le cas du bar.la biologie de la reproduction obéit aux memes regles en captivité que en liberté.

Un élément important que nous,chasseurs,avons pu constater le role particulier des très grosses femelles:ce sont les meneuses!

en période de repro ou pas,un groupe est organisé autour d'une dominante.

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

En écloserie,on change les géniteurs qui dépassent les 8 a 10 ans a cause du problème de baisse de qualité des oeufs

 

je n'y connais pas grand chose sur le sujet et n’avancerai donc aucune certitude

mais il est vrai que la comparaison élevage/sauvage me laisse un peu perplexe ...

j’imagine qu'il est possible de faire des constatations évidentes dans le cadre d'un élevage où tout est "cadré"

et pour autant j'imagine très bien une situation différente dans le milieu sauvage

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

je n'y connais pas grand chose sur le sujet et n’avancerai donc aucune certitude

mais il est vrai que la comparaison élevage/sauvage me laisse un peu perplexe ...

j’imagine qu'il est possible de faire des constatations évidentes dans le cadre d'un élevage où tout est "cadré"

et pour autant j'imagine très bien une situation différente dans le milieu sauvage

c'est bien la toute la différence entre pratique et l'imaginaire.

il est vrai que certains paramètres changent entre l'élevage et la vie sauvage.

mais la biologie reste la mème.on n'invente rien,on imite la nature en terme de repro.

Share this post


Link to post
Share on other sites

j'ai bien précisé que c'était de l'imaginaire

tu as une étude sérieuse sur le bar sauvage ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Un élément important que nous,chasseurs,avons pu constater le role particulier des très grosses femelles:ce sont les meneuses!

en période de repro ou pas,un groupe est organisé autour d'une dominante.

Pour avoir chasser pendant plus de 20 ans en hiver sur les frayères à Marseille et en Atlantique au mois d'avril, j'ai fait surement plusieurs milliers de gros bars dans ma vie dans ces conditions et si j'ai pu constaté qu'une grosse femelle pouvait etre accompagnée de 10 à 20 mâles alors que les plus petites de 2 à 3 kg n'avaient que 3 à 10 mâles, j'ai jamais vu d'organisition autour d'une grosse femelle. Même sur les rassemblements (mattes) à des endroits précis des réunions de plusieurs tonnes à dizaines de tonnes de bars et qui sont appelés à tord frayères, je n'ai jamais vu ce dont tu parles, ni moi ni les personnes venues sur ces spots les étudier . J'ai d'ailleurs été le premier à photographier ces mattes et frayères aussi et les photos ont été publiées dans les premiers numeros d'apnéa

 

Seule photo qui me reste car les autres ont été perdues dans l’incendie de ma maison

170204102102726730.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

pour l'étude sérieuse de la repro du bar,le livre de Barnabé commence par les descriptifs en mer med.

le bar a divers comportements en mer au moment de la repro.

on sait tous qu'il a des zones habituelles de frayères.elles sont multiples et plus ou moins importantes.

il s'y rassemblent en groupes plus ou moins importants,de quelques jours jusqu'a plus d'un mois.

après la ponte,ils se dispersent.

les bancs organisés autour d'une(ou plusieurs)femelle(s),j'ai vu en atlantique hors période repro.a trou ou en pleine eau,dom85,tu l'as forcement constaté

ce que dom85 décris,j'ai vu en med: 1a 3 femelles suivi de nombreux males(c'est ce que je cite comme groupe et non un banc!) et la,c'est ponte imminente.

J'ai aussi vu en med ce que l'on appelle une campagne:un banc de plus de 50 grosses femelles se deplaçant en colone,et escortées par des petits males.

les pontes sont souvent nocturnes,on ne vois qu'une partie de jour.

une vidéo de stéphane Dudon est dispo,ou il chasse sur une frayère que je connais.on peut y voir en partie ce que je cite.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui je suis d'accord avec toi, mais j'ai cru qu'avec ce que tu disais , que tu parlais une organisation matriarcale comme chez les éléphants ou les sangliers

Share this post


Link to post
Share on other sites

dit celui qui a fourgué des tonnes de bar grec et turc aux pov clients bretons... :MRD2: :MRD2: :MRD2: :thumbs_up:

tu te gourres vraiment de personne , j 'en ai pas eu un seul sur étale quand j'étais en activitée !!!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui je suis d'accord avec toi, mais j'ai cru qu'avec ce que tu disais , que tu parlais une organisation matriarcale comme chez les éléphants ou les sangliers

j'ai plutot constaté une organisation en "leader" hors repro en atlantique. mais aussi des solitaires.compliqué le bar.

nous sommes en contact privilégiés avec la nature.nos observations sont idéales pour comprendre la biologie marine.

Share this post


Link to post
Share on other sites

eurekamag.pdf

 

Il y a très peu d'études sur la reproduction du bar sauvage. Et rien en cours. Celle-ci date de 1990. Elle montre que jusqu'à 17 ans la fertilité absolue et la fertilité relative des bars augmente avec l'âge. Compte tenu de la raréfaction des vieux spécimen, je doute qu'on avance sur ce sujet.

 

Quant aux bars d'élevage, ils se voient injecter des hormones pour activer la production de gamètes, on ne peut donc pas comparer, même si beaucoup d'éléments recueillis sont corrects.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Juste pour enrichir le sujet et Parce que pas grand monde ne le connais au final. Quand vous chercher des ouvrages et études scientifique Google a créé Google scholar.

 

Le moteur de recherche est franchement pas mal performant. Parfois malheureusement il nous renvoie vers des banques de données payantes, ou sur des études en anglais... Mais dans l'ensemble vous devriez trouver des infos

Share this post


Link to post
Share on other sites

Juste pour enrichir le sujet et Parce que pas grand monde ne le connais au final. Quand vous chercher des ouvrages et études scientifique Google a créé Google scholar.

 

Le moteur de recherche est franchement pas mal performant. Parfois malheureusement il nous renvoie vers des banques de données payantes, ou sur des études en anglais... Mais dans l'ensemble vous devriez trouver des infos

Non seulement pas grand monde connait le sujet mais presque à chaque fois les études dessus sont remises en question, exemple le cas des mâles qui deviennent femelles et plus récemment l'étude sur la genetique entre loup et bar qui a été remise en question à peine un an plus tard par d'autres chercheurs. Alors à qui se fier?

 

Ça me rappelle des étudiants qui venaient faire une thèse sur le lièvre et qui n'y connaissaient que dalle. Ils se servaient de mes carnets d'élevage qui comptaient une quinzaine d'années de notes retranscrites pour établir leur étude sur la superfétation et la coprophagie, cas unique chez les mamifères

Idem pour les chercheurs d'ifremer qui montent 3 semaines sur un chalutier et en tirent des conclusions pour l'atlantique

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu sais dom toutes les études sont critiquables.Quand tu lis une études complètes plusieurs dizaine de pages. A un moment il est décrit les outils d'enquête et la méthode et tout ceci est justifié par les scientifiques qui ont planché sur le projet.

 

Alors effectivement peut être que sur certaines études des choix plus judicieux aurai pu être fait. Peut être que les biologistes n'y on simplement pas pensé ou peut être que des contraintes extérieure trop importantes (comme un budget ric rac ou des contraintes de temps importantes).

 

Personnellement je n'ai aucune connaissance du sujet.

 

Dernier point il faut savoir qui finance l étude. Si elle est financé par les pêcheurs pros on peut se poser des questions... Pas sur les données en elle même mais plutôt sur l interprétation qu'ils en font.

 

Bref moi je donnais juste un outil pour potentiellement trouver sur le net une grande quantité d'étude : Google scholar

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai trouvé une thèse en français sur la reproduction du bar, mais qui n'éclairait pas notre question. Elle faisait 300 pages et traitait en partie de génétique. Pas fini de la lire, et pas sûr que je comprenne tout.

 

Ce qui est certain, c'est que peu de recherches sont faites sur la reproduction du bar sauvage, en partie parce que c'est compliqué, en partie parce que c'est cher, en partie parce qu'il n'y avait pas de demande, le bar n'étant pas sous quota, et jusque très récemment pas réglementé.

Share this post


Link to post
Share on other sites

attachicon.gifeurekamag.pdf

 

Il y a très peu d'études sur la reproduction du bar sauvage. Et rien en cours. Celle-ci date de 1990. Elle montre que jusqu'à 17 ans la fertilité absolue et la fertilité relative des bars augmente avec l'âge. Compte tenu de la raréfaction des vieux spécimen, je doute qu'on avance sur ce sujet.

 

Quant aux bars d'élevage, ils se voient injecter des hormones pour activer la production de gamètes, on ne peut donc pas comparer, même si beaucoup d'éléments recueillis sont corrects.

grandmarcel,cette étude ne porte que sur le nombre d'ovules /kg ! et meme pas matures!

>comment peut on en déduire un taux d'éclosion,une survie larvaire,ou une survie a 3 mois??? :blink:

un ovule de bar n'est viable que pondu au dessus de 950µ !

désolés pour les détracteurs de l'aquaculture,mais le seul moyen d'avoir des infos fiable sur la repro du bar,c'est en bassin,car on a ce suivis de toute la vie du poisson,et meme avant.

la biologie d'une espèce reste la meme.

Tu cites l'injection hormonale pour faire maturer les bars.

saches que:

-l'injection d'extraits d'hypophyse de carpe permet de synchroniser des pontes,elle est injectée 3 a 5 jours avant la ponte prévue.

-tout le cycle de maturation est calé sur une année complète(cycle photopériode et températures)!(c'est pas des poules!)

-une majorité d'écloseries (et d'espèces élévées) n'utilisent pas cette méthode,mais des stimulations environnementales.

voici un peu de lecture (en français et fraiche): these de Manon Fritsch= traits biologiques et exploitation du bar commun...(de 2005)

 

dom85 et adwa,je partage vos expérience avec publications scientifiques...pour y participer parfois. :krank:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une question me vient, vous échangés sur la quantité et la viabilité mais n'y a t-il pas aussi la qualité du patrimoine génétique transmis ?

Ainsi quand bien même une vieille femelle aurait un rendement supposé inférieur en terme de descendance, celle-ci ne sera-t-elle pas de meilleur qualité (gènes)

Egalement dans le même esprit je pense que le patrimoine est différent entre élevage et naturel, ne croyez vous pas ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une question me vient, vous échangés sur la quantité et la viabilité mais n'y a t-il pas aussi la qualité du patrimoine génétique transmis ?

Ainsi quand bien même une vieille femelle aurait un rendement supposé inférieur en terme de descendance, celle-ci ne sera-t-elle pas de meilleur qualité (gènes)

Egalement dans le même esprit je pense que le patrimoine est différent entre élevage et naturel, ne croyez vous pas ?

luc,tu est bien placé pour comprendre que croire,c'est pas constructif et fort limité :)

La biologie n'est pas une science exacte,mais tente de s'en approcher.

Pour répondre a tes questions:

-l'élevage du bar est récent (40 ans) et la part génétique de "sauvage est prépondérente et entretenue dans les lignées.

Le sysaaf (organisme privé de sélection génétique)travaille sur le bar depuis une dizaine d'années,sans résultat probant.

-en terme de génétique,on distingue inné(génotype) et aquis(phénotype).

nous commençons juste grace aux décodage de génome a prendre la mesure des deux...de la a comprendre la part de chaque,c'est trop tot.

une repro réussie(nature ou artificielle) est celle qui engendre un maximum de descendance en age de se reproduire,preuve que les animaux étaient bien adaptés a leur milieu.

 

je trouve très bien de s'interesser a la biologie des poissons.

Je ne comprends pas la stigmatisation de l'aquaculture.Tout n'est pas rose dans le monde,mais en France,c'est plutot respectueux.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Perso, je suis à 100% pour les élevages de poissons et voici pourquoi. Effets constatés lors de la vente de bars d'élevage: le prix a fortement diminué et la pression de peche professionnelle avait diminuée considérablement car alors,c'était il y a environ 15/20 ans, le prix du bar d'élevage et sauvage était identique. Le pression a repris le dessus lorsque les consommateurs ont éxigés d'etiqueter les productions, ce qui a redonner un gain sur la pression de peche avec les concéquences que l'on sait.

On en fait beaucoup moins étalage sur le turbot, mais de toute façon pour lui c'est déjà presque trop tard dans la nature.

Le seul moyen de nourrir 7 milliard d'individus passe par l'élevage, personne n'envisage de manger des bisons ou des chevreuils de la nature à longueur d'année et les 20 milliards d'individus avant la fin du siècle ne seront nourris qu'avec du poisson d'élevage, faut bien se mettre ça dans la tête

 

Donc si nous voulons qu'il reste un peu de poissons dans la nature pour les loisirs: vive l'élevage! Et interdiction de la peche professionnelle

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pas frapper Maigrat, pas frapper...... kc

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...