Jump to content

C'est Fini Les Épines Dans Les Pieds...


Ch'ti max
 Share

Recommended Posts

Hier je tombe sur cet article dans le Télégramme de Brest et je me suis dit: ben ouais c'est vrai que je vois de moins en moins d'oursins (sur la côte nord bretonne). Je les cherchais pas particulièrement mais "dans le temps" ( expression "de vieux")j'en voyais en pêche à pieds ou en farfouillant dans les laminaires lors des sorties de chasse. Maintenant j'en vois rarement.

Vous avez remarqué la même chose, ou alors "c'est mes yeux ou quoi " ? ( comme dirait Jean Claude Dusse)

post-39421-0-86853900-1518684792_thumb.jpg

post-39421-0-05753600-1518684817_thumb.jpg

post-39421-0-14222100-1518684841_thumb.jpg

post-39421-0-27935900-1518684864_thumb.jpg

post-39421-0-62513400-1518684879_thumb.jpg

post-39421-0-91039000-1518684900_thumb.jpg

Link to comment
Share on other sites

Ce n'est pas propre qu'à une région je pense.

C'est un sacré commerce, il suffit de regarder aujourd'hui le prix de la pièce.

Face à ce que je vois, je ne comprends pas parfois que certains arrivent à se poser la question de savoir pourquoi.

Tout se fait à la vue et à la barbe de tous.

"X douzaines par pêcheur et par jour" mais il est amusant de voir le nombre de sorties sur la même journée en respectant le bon quota entre deux mises à l'eau, cela va de soi (pros et plaisanciers confondus).

Le réchauffement climatique est tellement médiatisé qu'il a si facilement bon dos, pourquoi s'en priver?

Link to comment
Share on other sites

Le document commence justement par mentionner cette surexploitation.

Mais l'étude est plus large :

une centaine d'espèces est concernée, avec pour objectif de voir des évolutions de répartition en fonction de plusieurs critères dont le réchauffement climatique mais pas seulement lui.

Mettre en place des mesures de protection ou de réintroduction dans des zones où il y a peu de chance que ça marche en raison des modifications de l'environnement le rendant inhabitable par les espèces visées ne servirait pas à grand chose.

Link to comment
Share on other sites

Tu as raison, sur les tombants de vendée se trouvaient des gros-gros oursins que personne ne ramassaient sauf pour la déco vu leur taille

Un bateau de 70m , a coulé et sur des centaines hectares ils ont disparus ensuite (acidité de la fermentation des quelques milliers de tonnes d'orge peut etre)

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
 Share

×
×
  • Create New...