Jump to content
Sign in to follow this  
Prédator des mers

enfin ,je vais pouvoir améliorer mon Apnée...Cool...!!!

Recommended Posts

moi j'ai fait ' fois puis c'est passé à la trappe mais sur le fait de ce connaitre un peu plus et d’analyser ses réactions je pense que cela peut être un bon exercice 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, Prédator des mers a dit :

Grace a toi, j’ai encore appris quelque chose ...!!! 🙌

là c'est plus claire pour mon petit cerveau...! 😛

et toi alors elle et de combien ta Vo2....?  🧐        si c'est pas indiscret..🤐  .( lol )

merkii..

 a 20 ans je courrais a 15 km/h pendant 1/2h.

J'ai fais des tests plus compliqués et j'étais comme un pote qui gagnais des courses de vélo. Les tests d’efforts militaires montraient de grosses capacité.

Mais l'apnée a aussi une grosse partie "mentale".

pour ne pas syncoper,il faut progresser dans la tolérence a des niveaux d'o2 bas. Et là,tu as beau avoir une vo2 max énorme,tu tiendras pas plus que un autre.

ma grosse vo2 max m'aide surtout a enchainer les apnées courtes,moyennes et longues avec peu de récup et sans désagrements,comme crampes,courbatures,nausées.

Mais pour des apnées très longues ou des grandes distances,je suis très moyen.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il faut développer sa tolérance à des seuils bas de O2 ET des seuils élevés de CO2. L'un ne va pas sans l'autre.

J'ai une VO2 max toute pourrie et j'enchaîne parfaitement des 24x50 voir plus (mon record étant 300x50m en 8 heures) et je suis sur plus de 6' en statique.

Je pense que l'apnée est beaucoup plus complexe, c'est un sport encore jeune et on a pas fini de le déchiffrer (le record  de MIFSUD a 10 ans et reste inégalé malgré plus de connaissances, des meilleurs entrainements, de meilleurs matériaux ...).

Share this post


Link to post
Share on other sites

oui bulldo, il faut bien sur travailler la tolérence au co2 !

pour ta vo2 max pourrie,j'ai un peu des doutes... sauf si tu la compare a Mifsud qui était coureur de triathlon il me semble?

Vu tes enchainements,ta vo2 max est au bas mot bonne.

Je te rejoins sur le fait que cette vo2 max pèse moyennement sur les perfs d'apnée,mais si elle est faible,l'augmenter par entrainement sera source de progrès en apnée.

Share this post


Link to post
Share on other sites

43 ... ce qui n'est pas énorme avec 3 à 4 entrainement apnée/semaine sans compter quelques extras course à pied et nage en mer ou piscine 😉

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne sais pas si la VO2 max a une incidence capitale sur l'apnée (durée /longueur)... Sur la capacité à "encaisser" des efforts oui.

Etant donné qu'elle concerne le travail en aérobie en qu'en apnée bah...

Mr Perfect (alias M.Bourc'his) a une théorie intéressante sur tout ce qui est travail du foncier (vélo, CAP, et autres sports d'endurance) : on apprend à notre corps à "utiliser l'O2", on travaille de mieux en mieux en O2, alors qu'en apnée....

Un pote du club commence vraiment à taper dedans en sport endu (ultra-trail, grosses sessions vélo) et avoue avoir plus de mal en apnée (surtout en statique, où il passait facilement les 5' l'année dernière, et là plafonne à 4'30 mais plus difficilement...)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Plus je courre et moins je performe  en apnée et inversement. C’est un constat sur mes 4 dernières années. Du coup, j’ai mis la cap de côté en y allant beaucoup moins souvent et je nage plus. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hier midi je suis allé courrir une dizaine de km tranquillement et je suis allé à l'entrainement d'apnée le soir (alors qu'en général j'évite de cumuler  les 2 sur la même journée !).

Eh bien bizarrement (ou pas ?) j'étais beaucoup plus à l'aise et trouvé la séance nettement plus facile que d'habitude aussi bien en hypercapnie (je me suis étonné à faire facilement un 16x25 départ toutes les 30" alors que la semaine dernière au bout du 8ème 25m j'étais HS) que sur des apnées un peu plus longues.

Après il n'y a peut être pas de lien car il y a des jours avec et d'autres sans mais là c'était flagrant.

Autre facteur qui différait des séances habituelles : ayant une contracture au niveau de la base de la nuque/haut du trapèze, je ne pouvais pas mettre mes bras en flèche devant comme on le recommande normalement mais simplement le long du corps (j'étais en battement, pas en mono biensur). Et pour moi qui suis souple comme un bretzel resté 8 jours au soleil, la situation était beaucoup plus confortable et j'étais plus détendu comme ça. Je réessaierai !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je demande à tous mes élèves de mettre bras devant en ondul et bras le long du corps en dissocié.

niveau décontraction du haut du corps c’est optimum.

Share this post


Link to post
Share on other sites

bulldo,vo2 max a 43,c'est course a 13 km/h pendant 1/4 d'heure. 

tu t'enchaine des longueurs en nageant vite et récups mini,il y a un truc qui cloche!

t'aimes peut etre pas courir,ou alors tu nages mieux qu'un poisson. limite,tu vas plus vite dans l'eau que sur terre!

Tato,je ne dis pas que une grosse vo2 max est la clef pour améliorer l'apnée,mais qu'elle y participe. Et d'autant plus si on n'a jamais travailler le foncier.

toi comme bulldo vous entrainez un minimum en tapant dedans. cela a dévelloppé votre foncier et l'entretient,en contribuant a vos perfs.

Je ne pense pas que pousser le foncier au max permette de doper ses capacités d'apnées mais que les exercices spécifiques apnées oui.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, bulldo a dit :

Je demande à tous mes élèves de mettre bras devant en ondul et bras le long du corps en dissocié.

niveau décontraction du haut du corps c’est optimum.

Ca confirme mon ressenti. Ce qui est malheureux c'est d'apprendre ça de manière accidentelle malgré différentes formations et stages y compris avec des instructeurs et entraîneurs d'apnéistes de haut niveau ! Du coup en tant que modeste initiateur je conseillais, jusqu'à maintenant encore, aux élèves de bien travailler le positionnement des bras devant alors que comme beaucoup de débutants, ils sont tous sont en dissocié !

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 33 minutes, marc o a dit :

bulldo,vo2 max a 43,c'est course a 13 km/h pendant 1/4 d'heure. 

tu t'enchaine des longueurs en nageant vite et récups mini,il y a un truc qui cloche!

t'aimes peut etre pas courir,ou alors tu nages mieux qu'un poisson. limite,tu vas plus vite dans l'eau que sur terre!

Tato,je ne dis pas que une grosse vo2 max est la clef pour améliorer l'apnée,mais qu'elle y participe. Et d'autant plus si on n'a jamais travailler le foncier.

toi comme bulldo vous entrainez un minimum en tapant dedans. cela a dévelloppé votre foncier et l'entretient,en contribuant a vos perfs.

Je ne pense pas que pousser le foncier au max permette de doper ses capacités d'apnées mais que les exercices spécifiques apnées oui.

 

 

J'émettais juste la théorie intéressante de M.Bourc'His, je suis loin d'être assez calé pour être catégorique.

On peut aussi faire un parallèle avec le "profil" de l'apnéiste.

Des mecs comme S.Mifsud sont des triathlètes et le triathlète tu lui enlèves ses protocoles, son calendrier, sa montre et toutes les autres "règles" d'entrainement, bah ils sont perturbés.

D'autres comme M.Bourc'his, tentent des trucs et en déduisent certaines choses qui leur vont, ou pas, mais en mode moins "cadré".

Ce qui est certain c'est que même si on ne sait pas si le foncier aide réellement à performer en apnée, la réciproque par contre est vraie (l'apnée aide...)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le ‎20‎/‎11‎/‎2018 à 09:08, marc o a dit :

un coureur entrainé peut tenir 20 km/h plus d'une heure,il a une énorme vo2 max. idem pour les cyclistes.

Record du monde du 10 km : 26'44''. soit 22,4 km/h   (Record perso de Pépère en V3 : 01h59' - Bon ça va ! Pas la peine de vous marrer comme des baleines)  

10 km à 20 km/h = 30' c'est sûr Marco que ton bonhomme est entraîné. (Au fait, quand viens-tu sur le coin ? J'ai fait rentrer du beaujolais !)

 

Je ne suis pas un « homo delphinus »  mais plutôt un « homo vinum », ceux qui me connaissent le savent bien (Hein Tato ?).

Mes apnées à sec ne dépassent guère 02mn et en chasse je ne m’autorise  qu’ 01’30’’ maxi quelle que soit ma profondeur d’immersion tout en récupérant systématiquement le triple en surface. C’est peut-être un excès de prudence pour certains mais cela me permet d’être serein et « oxygéné » (qui vient de dire que le vieux serait plutôt « oxydé » ?)

En parallèle, je pratique en peu la course à pied. (Jusqu’à 1300km/an). Pour autant, quel que soit mon volume d’entraînement pédestre, je n’ai pas noté de fluctuation probante sur mes pseudo capacités d’apnéïste.  

En revanche, il ne fait aucun doute que cette activité sportive terrestre m’apporte un plus en chasse. En effet, mes jeunes binômes sont parfois surpris, non pas de ma capacité d’absorption de vin rouge que m’envierait Rabelais lui-même, mais de ma résistance à l’effort prolongé.

Par ailleurs, ces mêmes gamins vous préciseront sans doute que je ferai bien de me mettre à la musculation afin de remonter seul la chaîne d’ancre.

En conclusion, me fondant sur ma pratique personnelle,  je pense que, sans influence marquée sur l’apnée, la pratique d’un sport de fond me permet d’acquérir l’endurance indispensable à des sorties prolongées, m’autorise une plus grande résistance au froid et me forge le mental qui m’est nécessaire afin, en dépit de mon âge,  de remonter en souflant et en souffrant, certaines falaises bretonnes que je gravissais avec le sourire il y a……….. 47 ans avec tout l'attirail de CSM sur le dos.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, Tatosan a dit :

Je ne sais pas si la VO2 max a une incidence capitale sur l'apnée (durée /longueur)... Sur la capacité à "encaisser" des efforts oui.

Etant donné qu'elle concerne le travail en aérobie en qu'en apnée bah...

Mr Perfect (alias M.Bourc'his) a une théorie intéressante sur tout ce qui est travail du foncier (vélo, CAP, et autres sports d'endurance) : on apprend à notre corps à "utiliser l'O2", on travaille de mieux en mieux en O2, alors qu'en apnée....

Un pote du club commence vraiment à taper dedans en sport endu (ultra-trail, grosses sessions vélo) et avoue avoir plus de mal en apnée (surtout en statique, où il passait facilement les 5' l'année dernière, et là plafonne à 4'30 mais plus difficilement...)

 

je suis en accord avec l'ensemble de tes écris,comme avec bulldo d'ailleur.

je pense,de par mon vécu,(et il m'a été enseigné) que une caisse correcte est indissociable de bonnes perfs en apnée. et par conséquent,si on ne l'a pas,un entrainement physique sera source de progrès en apnée.

j'analyse la régression du"niveau" d'apnée a cause d'entrainement physique dur par une augmentation des capacités métaboliques (prise de muscle...)consommateurs d'o2.

Pour autant,la pratique et les entraînements d'apnées sont évidement plus riches en résultats dans notre domaine.

contrairement a ce que l'on pourrait croire,pendant nos apnées,nous utilisons bien plus la filière energetique aérobie que celle anaérobie.

GP ,il me tarde de te revoir,ainsi que riffle shot,mais au niveau travail,c'est très compliqué.Ton retour d'expérience est constructif.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, marc o a dit :

bulldo,vo2 max a 43,c'est course a 13 km/h pendant 1/4 d'heure. 

tu t'enchaine des longueurs en nageant vite et récups mini,il y a un truc qui cloche!

t'aimes peut etre pas courir,ou alors tu nages mieux qu'un poisson. limite,tu vas plus vite dans l'eau que sur terre!

Tato,je ne dis pas que une grosse vo2 max est la clef pour améliorer l'apnée,mais qu'elle y participe. Et d'autant plus si on n'a jamais travailler le foncier.

toi comme bulldo vous entrainez un minimum en tapant dedans. cela a dévelloppé votre foncier et l'entretient,en contribuant a vos perfs.

Je ne pense pas que pousser le foncier au max permette de doper ses capacités d'apnées mais que les exercices spécifiques apnées oui.

 

 

Ce chiffre vient de ma montre cardio « intelligente » par rapport aux données qu’elle collecte. Rien d’officiel.

niveau perf a pied, je n’ai à mon actif qu’un 3000 en 11’45 et un marathon en 4h00. Sinon oui, je suis plutôt nageur (58" au 100. Au mieux de ma forme).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 21/11/2018 à 12:57, marc o a dit :

 a 20 ans je courrais a 15 km/h pendant 1/2h.

J'ai fais des tests plus compliqués et j'étais comme un pote qui gagnais des courses de vélo. Les tests d’efforts militaires montraient de grosses capacité.

Mais l'apnée a aussi une grosse partie "mentale".

pour ne pas syncoper,il faut progresser dans la tolérence a des niveaux d'o2 bas. Et là,tu as beau avoir une vo2 max énorme,tu tiendras pas plus que un autre.

ma grosse vo2 max m'aide surtout a enchainer les apnées courtes,moyennes et longues avec peu de récup et sans désagrements,comme crampes,courbatures,nausées.

Mais pour des apnées très longues ou des grandes distances,je suis très moyen.

belle performance a 20 ans...chapeaux 🤩

peut tu m'en dire plus sur o2 bas...!!!    🙏   (  pour pouvoir augmenter mon apnée..! en mixent les deux si possible. 🧐..)

comme tu me la si bien expliquer pour la v02 max pour mon petit cerveau de débutant....!! 🤗

merci,  d'avance...🙌

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...