Jump to content

Recommended Posts

La meilleure pour moi, ce sera toujours celle qu'on mange pendant une sortie de chasse sous marine : un coup de dague, un rincette dans la mer et ZOU: par le travers de l’œsophage !!!

🙌

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Edouard a dit :

La meilleure pour moi, ce sera toujours celle qu'on mange pendant une sortie de chasse sous marine : un coup de dague, un rincette dans la mer et ZOU: par le travers de l’œsophage !!!

🙌

Oh que oui, à chaque fois que je fais ça, je suis obligé de remplacer la pissette de mon pantalon ensuite. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 18 heures, dom85 a dit :

Je suis bien d'accord avec vous sur les qualités gustatives du "corail", perso je m'en sers dans la sauce en le passant au mixeur pour donner une jolie couleur et un tout petit poil de gout. N'empêche, qui n'a pas gouté NOS coquilles, ne sait pas ce qu'est un vrai gout de noisette dans un fruit de mer.

Tiens allez une recette d'un très grand resto parigot:

chaque noix poivrée est emmaillotée dans une tranche carpaccio de lard fumée (noix de l'ile de Ré de préférence 😀) le lard redonne suffisamment de sel, pas besoin de passer par Guérande....

Un fond d'excellente huile d'olive dans la poêle

Lorsque l'huile est chaude on passe de chaque coté la noix, environ 30/40 secondes selon la grosseur des noix

Puis on déglace avec un vrai vinaigre balsamique(Modène 20 ans d'age)

C'est très simple, mais il faut des produits de première qualité pour s'exploser les papilles

 

Preuve en est que le goût de vos coquillages doit être masqué!

Non mais sérieux, huile d'olive, vinaigre balsamique et lard...

Une noix de St Jacques, ça s'autosuffit, en sashimi avec une pointe de sel au macha c'est la deuxième meilleure façon de les déguster, la première étant celle donnée par Ed 🙂 

Maigrat : J'ai goûté les cétaux, à Oléron.... Mouais... ça casse pas 5 briques à un canard votre affaire. ça ne m'a pas laissé un souvenir impérissable (tout comme le St Pierre, mais pas d'Oléron, celui de l'océan 😄 )

Concernant les huîtres, les premières que j'ai réussi à manger sont celles de Cancale (il n'y pas si longtemps je n'arrivais simplement pas à bouffer une huître..) Je ne pourrai pas m'exprimer étant trop peu connaisseur. Je sais juste que toutes vos Marennes Oléron (comme les autres) ne sont que des huîtres japonaises 😅.

Pour le sel, à Kobé lors de notre dégustation du boeuf autochtone dans un gros resto sa race, et bien sur les 3 fleures de sel qui l'accompagnaient, 2 étaient japonaises, la dernière était française.... Je vous donne la provenance? 🙂 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Putain là je suis d'accord avec Tato, s'il y a bien un produit que je refuse de trop travailler c'est la CSJ. 

Toutes les recettes avec du lard, je trouve ça presque aberrant ! Forcément c'est bon, mais ce n'est pas valoriser le produit que de faire ainsi. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 16 heures, maigrat a dit :

J'oublie les maigres aussi dont seuls quelques individus désorientés ou malades s'égarent plus au Nord ! 

Tu ne convaincras pas un intégriste 🙄, ancré dans ses convictions maladives, et coincé par une étroitesse d'esprit mesquine, restreinte par la température ambiante 😉. Bises quand même mon Tato.

J'avais oublié les pétoncles  du Fiers d'Ars ou ceux de la Chaussée de la Tranche. Ceux là j'additionne un filet de citron pour en faire ressortir la saveur, contrairement à ce que pense Tato, certains ingrédients subliment le gout! Tiens mange une truffe tel quelle, guère d’Intérêt. Effrite la sur une omelette pour faire simple, et c'est tout autre chose, mais bon le rustre se contentera de peu.

Un jour une amie russe m'a ramené une grosse boite de caviar beluga gris et a absolument tenu à ce que je la mange à l'apéro tout seul à la petite cuillère. Et bien j'ai du me forcer pour lui faire plaisir, alors que sur des blinitz beurrés, c'est une régal, du moins pour ceux à qui il reste quelques papilles...

Bref les gouts et les couleurs......Surtout ceux de certains nordites, pas chtimis hein?

Il y a 4 heures, Edouard a dit :

La meilleure pour moi, ce sera toujours celle qu'on mange pendant une sortie de chasse sous marine : un coup de dague, un rincette dans la mer et ZOU: par le travers de l’œsophage !!!

🙌

Je suis bien de ton avis, j'en mange au moins une douzaine en mer(les plus petites limite taille, c'est ce qu'on appelle avec Titou, le contrôle qualité) ainsi je peux en reprendre un peu plus pour mon quota!😋

Ici (coté charentes/vendée) on livre plus facilement ses coins à maigres que ses spots à coquilles 😌

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, dom85 a dit :

Tu ne convaincras pas un intégriste 🙄, ancré dans ses convictions maladives, et coincé par une étroitesse d'esprit mesquine, restreinte par la température ambiante 😉. Bises quand même mon Tato.

J'avais oublié les pétoncles  du Fiers d'Ars ou ceux de la Chaussée de la Tranche. Ceux là j'additionne un filet de citron pour en faire ressortir la saveur, contrairement à ce que pense Tato, certains ingrédients subliment le gout! Tiens mange une truffe tel quelle, guère d’Intérêt. Effrite la sur une omelette pour faire simple, et c'est tout autre chose, mais bon le rustre se contentera de peu.

Un jour une amie russe m'a ramené une grosse boite de caviar beluga gris et a absolument tenu à ce que je la mange à l'apéro tout seul à la petite cuillère. Et bien j'ai du me forcer pour lui faire plaisir, alors que sur des blinitz beurrés, c'est une régal, du moins pour ceux à qui il reste quelques papilles...

Bref les gouts et les couleurs......Surtout ceux de certains nordites, pas chtimis hein?

Je suis bien de ton avis, j'en mange au moins une douzaine en mer(les plus petites limite taille, c'est ce qu'on appelle avec Titou, le contrôle qualité) ainsi je peux en reprendre un peu plus pour mon quota!😋

Ici (coté charentes/vendée) on livre plus facilement ses coins à maigres que ses spots à coquilles 😌

Enfin tu commences à faire preuve de répartie qui daigne m'intéresser 😄

Simplement, un exhausteur de goût (un aliment qui en "révèle" un autre) ne doit pas masquer celui-ci, il n'y a pas meilleur exhausteur que le bon beurre. (Et Bordier c'est Breton, n'en déplaise aux sudistes!)

J'adore l'huile d'olive, mais sa saveur est bien trop prononcée, même parmi les plus douces (j'en ai 2 à la maison que tu peux boire à la bouteille tellement elles le sont!), et prend sans aucun doute le pas sur la subtilité de la noix, mais parler de subtilité à un Vendéen/Charentais, c'est comme parler du Pata Negra avec Oussama... (clin d'oeil à ton extrémiste 😛 , bisous Dom 🙂 )

Pour la truffe, ce n'est pas simplement le fait de la "mettre" sur une omelette, mais le fait de la râper, l'oxygénation est également un exhausteur de saveurs. Tu peux aussi considérer ça comme un "accompagnant" et non un "aliment" à part entière, manger de la truffe comme si tu mangeais une pomme, non! Alors que les cèpes sont un peu comme la noix de SJ, du beurre dans une poêle et paf.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...

×
×
  • Create New...