Jump to content

Recommended Posts

Hello, 

A force de changer mes sandows Omer environ tous les 2 ans, je vais essayer les Décathlon (à leur marque). Ils sont donnés comme étant en "Elastodiene"...

Je les commande sur internet et je reçoit ca: un sandow qui a l'air d'être noir mais en fait est blond, ou pas, on ne sait pas trop... Du coup je ne sais pas très bien ce que j'ai acheté (bien sûr sur leur site internet leur photo est différente).

Certains connaissent ? ca donne quoi question tension et usure dans le temps ?

Merci de vos retours.

20191203_192642_resized.jpg.3ffb69df2ae2be6dc79d2b6225f6ffeb.jpg

Link to post
Share on other sites
il y a une heure, hardy.ch2@numericable.fr a dit :

Hello, 

A force de changer mes sandows Omer environ tous les 2 ans, je vais essayer les Décathlon (à leur marque). Ils sont donnés comme étant en "Elastodiene"...

Je les commande sur internet et je reçoit ca: un sandow qui a l'air d'être noir mais en fait est blond, ou pas, on ne sait pas trop... Du coup je ne sais pas très bien ce que j'ai acheté (bien sûr sur leur site internet leur photo est différente).

Certains connaissent ? ca donne quoi question tension et usure dans le temps ?

Merci de vos retours.

20191203_192642_resized.jpg.3ffb69df2ae2be6dc79d2b6225f6ffeb.jpg

le sandow blond

 c'est du bon

Link to post
Share on other sites

Si c'est du blond/noir de chez imersion, cas possible avec d4, c'est excellent en 16 et ingérable en 18. De plus il tient très bien dans le temps, mieux que le blond classique qui est plus tendre

Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, dom85 a dit :

Si c'est du blond/noir de chez imersion, cas possible avec d4, c'est excellent en 16 et ingérable en 18. De plus il tient très bien dans le temps, mieux que le blond classique qui est plus tendre

question bête mais pourquoi ingérable en 18mm? trop dur a tendre ou... ne reagit pas de la même manière? ou...

 

Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, pompom a dit :

question bête mais pourquoi ingérable en 18mm? trop dur a tendre ou... ne reagit pas de la même manière? ou...

 

Oui bien trop dur à tendre, en étant costaud tu atteindras avec bien du mal un coef de 3.4, en 16 on monte à 3.6/3.7 sans trop de problème

Link to post
Share on other sites
On 12/3/2019 at 9:08 AM, Le Cévenol said:

 

En tout cas ce sera difficilement moins bien que les omer ....

mdr de toutes facons les sandows actuellement c'est la  foire aux cons et qui acheteront grace au meilleur marketing les sandows les + chers et les plus profitables pour ceux qui les vendent

Link to post
Share on other sites
Le 05/12/2019 à 04:11, dom85 a dit :

Oui bien trop dur à tendre, en étant costaud tu atteindras avec bien du mal un coef de 3.4, en 16 on monte à 3.6/3.7 sans trop de problème

 je ne comprends pas encore bien  les coeff le pourquoi et comment. plus le coeff est important, plus sa accompagne la flèche, mais plus sa abime le sandow (jai peu etre tout faux ..;)

qu'en est il de la patate? si on met un 18 à 3.4 il y a plus d'energie mise dans la fleche  qu'un  16 à 3.7? et si on met deux 14 à 3.6?

si quelqu'un veut bien m'éclairer, je vous en remercie

Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, pompom a dit :

 

qu'en est il de la patate? si on met un 18 à 3.4 il y a plus d'energie mise dans la fleche  qu'un  16 à 3.7?

 

Tu auras à peu près la même énergie emmagasinée entre le 16 et le 18, mais comme avec un coef 3.7 tu étires plus loin, au final la flèche prendra plus de vitesse, donc plus d’énergie finale. Plus le sandow est gros, plus tu peux emmagasiner de l’énergie, le plus dur c'est d'arriver à tendre les sandows. Mais plus le sandow est "sec" plus l’énergie sera rendue violemment et donc la flèche encaissera moins bien qu'avec un tendre ou moyen et oui aussi à ta question, plus tu étires un sandow, moins il durera dans le temps(moi je les change deux fois par an)

Perso je préfère des sandows tendres, genre 18 blond et je leur mets soit 3.8 soit 4 selon leur fabrication, avec une aide à l'armement, mais on ne tire pas les mêmes poissons. Pour la France ma configuration préférée était un mégabooster de 20mm tendu à 3.7 sur un 75, flèche de 6.5mm en springsteel, débauche de puissance non pas pour les bars mais pour traverser les maigres

 

Tu regardes le tableau des sandows avec les forces et tu verras donc leur force selon le coef (dans tutos de bricolage) et tu vois que c'est bien ce que je disais pour le 18 blond/noir imersion. Les sandows les plus mer.... étant les salvimar, du chewing gum, entre les deux tu as le choix! Attention, la dureté d'un sandow peut changer d'une fabrication sur l'autre!

image.thumb.png.d19814720156f9430914ea36b850aa45.png

Link to post
Share on other sites

 

Il y a 5 heures, dom85 a dit :

Tu auras à peu près la même énergie emmagasinée entre le 16 et le 18, mais comme avec un coef 3.7 tu étires plus loin, au final la flèche prendra plus de vitesse, donc plus d’énergie finale. Plus le sandow est gros, plus tu peux emmagasiner de l’énergie, le plus dur c'est d'arriver à tendre les sandows. Mais plus le sandow est "sec" plus l’énergie sera rendue violemment et donc la flèche encaissera moins bien qu'avec un tendre ou moyen et oui aussi à ta question, plus tu étires un sandow, moins il durera dans le temps(moi je les change deux fois par an)

Perso je préfère des sandows tendres, genre 18 blond et je leur mets soit 3.8 soit 4 selon leur fabrication, avec une aide à l'armement, mais on ne tire pas les mêmes poissons. Pour la France ma configuration préférée était un mégabooster de 20mm tendu à 3.7 sur un 75, flèche de 6.5mm en springsteel, débauche de puissance non pas pour les bars mais pour traverser les maigres

 

Tu regardes le tableau des sandows avec les forces et tu verras donc leur force selon le coef (dans tutos de bricolage) et tu vois que c'est bien ce que je disais pour le 18 blond/noir imersion. Les sandows les plus mer.... étant les salvimar, du chewing gum, entre les deux tu as le choix! Attention, la dureté d'un sandow peut changer d'une fabrication sur l'autre!

image.thumb.png.d19814720156f9430914ea36b850aa45.png

Merci Dom 85 pour ces info. j'avais déjà vu le tableau, mais pas vraiment analysé...

du coup si on prend l'immersion noir blond en 18, il s’arrête a un coeff de 3. sa veut dire qu'on peut pas étirer plus? et avec ce coeff il faut 60kg de chargement?

ce même exemple  en 18 avec un coeff de 3 aurait la même énergie qu'un imersion blond en 16 étiré à un coeff 4? vu que les kg sont les mêmes

du coup le 16 étiré à 4 est il plus facile à armer que le 18 mis à 3?

quel est le bon coeff pour un sandow pour avoir un équilibre puissance/ durabilité?

mes remarques sont peut etre simplistes mais sa me permet de mieux comprendre tout sa.

merci

Link to post
Share on other sites

Hehe les amis, j'ai quelques formules sous le coude pour que vous trouviez la puissance correspondante à votre config avec d'autres sandows de plus petit diamètre.

Pour une précision optimale (du calcul) il faut que les deux sandows soient du même modèle, donc deux sandows blond sont comparable, un blond et un immersion Patator donneront des résultats moins précis..

Alors premièrement, a coef égal, on peut trouver la différence de "puissance" du sandow, a peu près proportionnel a la section du sandow.. je vous passe les simplifications mais pour trouver ça je vous prends un exemple : comparons du sigalsub réactive 14,5mm et 17,5mm, encore une fois a coefficient égal. vous prenez la moitié du diamètre du sandow au carré :

14.5/2 = 7,25        7,25*7,25 = 52,5

17,5/2 = 8,75        8,75*8,75 = 76,5

 

et pour comparer la puissance des deux sandows on divise le plus gros résultat par le plus petit : 76,5/52,5 = 1,46.

interprétation : tendus au même coefficient, un sigalsub réactive 17,5mm a 1,46 fois plus de puissance qu'un 14,5mm 🙂

En plus on peut aller un peu plus loin !

le tableau au dessus nous montre que la puissance du sandow est proportionnelle a son coef, alors on peut même comparer deux sandows de diamètre différent, de coeff différent mais toujours du même modèle :

je reprends, pour le sandow de 14,5 on a trouvé 52,5 et pour le 17,5 on a 76,5.

On va simplement multiplier le résultat trouvé par : le coeff du sandow - 1 car je rappelle qu'à coeff 1 un sandow ne tire pas, il est au repos, un sandow coef 3,6 tire alors sur 2,6 de coef.

c'est parti, mon sandow de 14,5 est coefficient 3,5 donc 3,5-1 = 2,5 et 2,5*52,5 = 131

mon sandow de 17,5 est coeff 3,2 :

3,2-1 = 2,2 et 2,2 x 76,5 = 168.

 

on divise a nouveau la valeur du 17,5 par celle du 14,5mm et on finit avec 168/131 = 1,28.

Mon sandow de 17,5mm coeff 3,2 est 1,28 fois plus puissant que celui de 14,5 coef 3,5.

 

ca peut servir dans l'optique de remplacer une configuration ou d'en faire une égale a un autre fusil.

par exemple si je veux découper des bars au MATC, je prends soit un sandow de 20mm blond coeff 3,4 soit deux de 14mm coef 3,5 qui ont exactement la même puissance 🙂

Link to post
Share on other sites

J'ai pas compris grand chose à ton raisonnement Juicy. Tu ne peux comparer des puissances de sandows de diamètres différents qu'à la condition qu'il s'agisse de la même qualité de gomme, ensuite il suffit de calculer le volume de gomme(Pi fois R2 fois L, la longueur).

Attention , dans le tableau le coef 1 est égal à une fois l'étirement de la longueur initiale, il suffit de regarder la projection des lignes vers le bas , on démarre entre 10 et 20 kg pour un coef de 1selon les sandows. C'est le tableau de Gégé 83 et donc son point de départ: 1 = une fois la longueur étirée

Et aussi, ce ne sont pas des linéaires, les forces d'étirement. On voit bien qu'à un certain coef, la courbe s'infléchit vers le haut, c'est le point de dureté du sandow et à part les mous du bas du tableau, tous ont ce point qui est aussi surement le point à ne pas dépasser si l'on veut le faire durer(là je laisse la place à Sub, dont la soeur a étudié en profondeur les élastomères 😁, et n'y voyez aucune malice de ma part 😉)

Pour le imersion blond/noir de 18, Gégé m'avait dit que son bout pour le test était trop petit pour l'étirer plus que le coef 3

Link to post
Share on other sites

 y a t'il une corrélation entre le coeff d'etirement et la l'accompagnement du sandow? ou autrement dit, le tableau montre t il si un sandow est 'sec' ou non, ou est ce uniquement la matière dont il est constitué?

Dom85, un  megabooster de 20mm etiré a 3.7 c'est pas trop dur a armer? 

du coup passage du fil en double sur le 75?

merci!

Link to post
Share on other sites

Non justement, la quantité de gomme est proportionnelle a la section, donc avec une surface deux fois plus grande tu as deux fois plus de gomme a longueur égale. 😉

Évidement tout un tas de calculs sont simplifiés, on peut parler du fait qu'un double sandow cause beaucoup plus de frottements ect mais dans l'ensemble mon calcul permet de trouve le setup parfait de sandows sur un fusil démultiplié (par exemple) pour pousser une flèche du diamètre de ton choix.

Je sais qu'un double 14mm pousse parfaitement une flèche de 7 ou 7,25mm, de mon expérience c'est la combinaison idéale pour cette flèche, et bien sur un démo, si je veux la même puissance, il me faudra un sandow de 18 et deux de 16, soit exactement ce qui marche (pour moi).

Dans l'idée, la moitié du diamètre au carré est une simplification du calcul de surface, car a la base c'est """pi * r2""" sauf que pi est une constante que j'ai dégagé car le but n'est pas de trouver une résultat avec une unité mais de comparer deux résultats pour trouver une différence que l'on interprète. 

En gros avec ou sans PI tu auras la même interprétation du résultat.

Ce calcul permet de prouver qu'un sandow avec deux fois plus de section donc deux fois plus de matière sera deux fois plus dur a charger, de la même manière il prouve qu'un sandow de 19 chargé avec la démultiplication sera aussi facile a tendre qu'un sandow de 14 bas coeff, ce que je confirme sur mon fusil. 😉

De manière générale les courbes sont plutôt treeeeeeees droites à part peut être pour deux ou trois sandows qui ont une légère déviation vers le haut à haut coef donc l'approximation est correcte sans compter que les gars comme moi tendront au maximum ces sandows a 3,5 sauf pour du 14 ou 16mm.

Alors quel que soit le calcul, tu trouveras que un sandow de 20mm est presque égal a un double 14. Ce n'est pas pour rien que roisub utilise un boudin de 21mm, il es aussi dur a charger qu'un 14,5mm 😄

Les poulies peuvent bien engendrer des différences bien sûr.

Et je ne sais pas pourquoi tu me parles de coefficients du tableau, moi je fais référence aux coefs d'étirement sur un fusil, pas du tableau.

Amusez vous a retourner la formule dans tout les sens la comparaison entre les sandow marche.

Pour finir on va voir pourquoi ton triple 18mm est puissant, combien de 14mm ça fait a ton avis ?

9*9 = 81 

81*3 = 263

Pour un sandow de 14 : 7*7 = 49

263/49 = plus de 5 sandow de 14 au même coef que ceux que tu utilises.

Donc tu m'étonnes qu'il envoie a 7m l'engin !

 

Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, dom85 a dit :

J'ai pas compris grand chose à ton raisonnement Juicy. Tu ne peux comparer des puissances de sandows de diamètres différents qu'à la condition qu'il s'agisse de la même qualité de gomme, ensuite il suffit de calculer le volume de gomme(Pi fois R2 fois L, la longueur).

Attention , dans le tableau le coef 1 est égal à une fois l'étirement de la longueur initiale, il suffit de regarder la projection des lignes vers le bas , on démarre entre 10 et 20 kg pour un coef de 1selon les sandows. C'est le tableau de Gégé 83 et donc son point de départ: 1 = une fois la longueur étirée

Et aussi, ce ne sont pas des linéaires, les forces d'étirement. On voit bien qu'à un certain coef, la courbe s'infléchit vers le haut, c'est le point de dureté du sandow et à part les mous du bas du tableau, tous ont ce point qui est aussi surement le point à ne pas dépasser si l'on veut le faire durer(là je laisse la place à Sub, dont la soeur a étudié en profondeur les élastomères 😁, et n'y voyez aucune malice de ma part 😉)

Pour le imersion blond/noir de 18, Gégé m'avait dit que son bout pour le test était trop petit pour l'étirer plus que le coef 3

non non c'est pas ma soeur,j'avais trouvé un thèse de doctorat sur le net. je ne l'ai plus, elle est restée dans mon vieil ordi planté.

Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, juicytarget a dit :

En gros avec ou sans PI tu auras la même interprétation du résultat.

Ce calcul permet de prouver qu'un sandow avec deux fois plus de section donc deux fois plus de matière sera deux fois plus dur a charger,

 

 

 

Ben non , un sandow de 20mm à justement deux fois plus de matière que 2 sandows de 10mm, fais le calcul, c'est pile deux fois plus, tout simplement par ce que c'est le carré du rayon qui importe

Pour le reste c'est exact

Link to post
Share on other sites

La section c'est une surface que tu calcules avec le diamètre justement.. deux fois plus de section c'est deux fois plus de surface.... Donc ce que tu dis est aussi juste que ce que j'ai écrit ^^

Link to post
Share on other sites

sujet sandow,ça fesait longtemps.

du 16 au 20mm,la matière utilisée compte plus que le diamètre.

les plus puissants que j'ai utilisé,c'était début années 90,du 16 mm bleus extérieurs et noir intérieur. ils cassaient les bagues et les tetes de fusil. le fil cassait en simple longueur après 5 a 10 tirs.mais ils ne duraient qu'un mois et devenaient d'un coup tout mous.

puis les megatones américains avec adaptateurs filetage europe sont arrivés:durée et puissance😍.

Link to post
Share on other sites
à l’instant, marc o a dit :

sujet sandow,ça fesait longtemps.

du 16 au 20mm,la matière utilisée compte plus que le diamètre.

les plus puissants que j'ai utilisé,c'était début années 90,du 16 mm bleus extérieurs et noir intérieur. ils cassaient les bagues et les tetes de fusil. le fil cassait en simple longueur après 5 a 10 tirs.mais ils ne duraient qu'un mois et devenaient d'un coup tout mous.

puis les megatones américains avec adaptateurs filetage europe sont arrivés:durée et puissance😍.

Ca c'est parfaitement vrai, c'est pour ça que ça marche avec un même modèle de sandow seulement, après sinnon c'est du pifomètre haha

Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, juicytarget a dit :

La section c'est une surface que tu calcules avec le diamètre justement.. deux fois plus de section c'est deux fois plus de surface.... Donc ce que tu dis est aussi juste que ce que j'ai écrit ^^

Alors je me suis mal exprimé, entre le 10 et le 20mm c'est 4 fois plus de surface:

le 10mm: 5x5x3.14= 78.5 mm2

le 20mm: 10x10x3.14= 314 mm2                   314 divisé par 78.5 = 4   donc il faut 4 sandows de 10mm pour avoir autant de matière qu'un 20mm, après il y a l'histoire des trous internes, du coup avec le même trou interne, tu as moins de matière avec 4 sandows de 10 qu'avec un seul de 20 😁.

Et Marc o a raison, la qualité du sandow importe plus que son diamètre, ce que démontre parfaitement le tableau de gégé83, on y voit des 14 plus puissants que des 16, des 16 plus puissants qu'un 18 et des 18 plus puissants qu'un 20. C'est dommage que gégé ait arrété ses tests, il manque les RA, le Riffe et le blond/noir de 16 de imersion et le 18 blond de imersion. Ainsi on aurait eu un panel complet de comparaison

Perso j'utilise 3 sortes de sandows. J'en consomme dans les 15m par an tout de même. Le beuchat 18 noir, le blond 18 de imersion ainsi que le noir/blond 16 de imersion. Avec de fortes configurations et une longue utilisation à chaque sortie(au moins 6 heures tendus), ils ne tiennent que 6 mois et encore je devrais les changer plus souvent, j'attends qu'ils claquent par radinisme.

Link to post
Share on other sites

Mais quand je parle de section je fais référence a cette surface en non pas au diamètre ou au rayon dom on dit la même chose je pense que l'on ne s'est pas bien compris au niveau du vocabulaire ^^

D'après la définition d'ailleurs, car tu m'as fait douter, Forme, surface présentée par une chose coupée selon un plan transversal.

Quand je parle de section je fais référence a la surface, qui est le carré du diamètre (*pi) comme tu le dis

Au fait les immersion super dur a tendre c'est lesquels ? Sur le tableau c'est de loin le plus puissant en même en 16 il pourra sûrement pousser ma flèche de 6,5 parfaitement avec encore plus de maniabilité 😄

Link to post
Share on other sites
Il y a 21 heures, juicytarget a dit :

Mais quand je parle de section je fais référence a cette surface en non pas au diamètre ou au rayon dom on dit la même chose je pense que l'on ne s'est pas bien compris au niveau du vocabulaire ^^

D'après la définition d'ailleurs, car tu m'as fait douter, Forme, surface présentée par une chose coupée selon un plan transversal.

 

Quand je parle de section je fais référence a la surface, qui est le carré du diamètre (*pi) comme tu le dis Non,  c'est pour la circonférence qu'on utilise le diamètre par pi,, la surface c'est avec le carré du rayon

Au fait les immersion super dur a tendre c'est lesquels ? Sur le tableau c'est de loin le plus puissant en même en 16 il pourra sûrement pousser ma flèche de 6,5 parfaitement avec encore plus de maniabilité    Le 18 noir/blond est trop dur même VCTeric y a renoncé, je prends soit le 18 blond slinger soit le 16 noir/blond. Le 16 noir/blond semble plus solide dans le temps mais un poil plus raide à tendre que le 18 slinger et de plus ils sont parmi les sandows les moins chers

 

Link to post
Share on other sites
il y a 35 minutes, dom85 a dit :

 

Effectivement je gère pas tout ça pour me tromper sur un vieux "diamètre" 😂

Je me laisserais bien tenter par ce 16mm franchement 🙂

j'ai du sigalsub 17,5 mais plus c'est fin mieux ça bouge alors tentons l'aventure !

Par contre ce 18 s'il est si dur a tendre il a de l'avenir pour mes expériences "démultiplication" 😏

Link to post
Share on other sites
il y a 20 minutes, hardy.ch2@numericable.fr a dit :

Question subsidiaire: Comment se mesure la longueur d'un sandows:

- C'est la longueur de bout en bout avant de le monter ?

- C'est la longueur de latex une fois monté, comprise entre les deux filetage de fixation ?

-Autre chose ?

C'est la longueur entre bagues qui est prise en compte.

Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, juicytarget a dit :

Effectivement je gère pas tout ça pour me tromper sur un vieux "diamètre" 😂

Je me laisserais bien tenter par ce 16mm franchement 🙂

j'ai du sigalsub 17,5 mais plus c'est fin mieux ça bouge alors tentons l'aventure !

Par contre ce 18 s'il est si dur a tendre il a de l'avenir pour mes expériences "démultiplication" 😏

Si ça tombe c'est ce qu'à mis Eric sur son dernier proto à roulettes démultipliées bisulfuré, le 18 noir de imersion, demande lui

Je n'ai jamais essayé le sigalsub ou les cressi, trop cher pour moi, alors je ne donnerai pas d'avis dessus puisque je ne connais pas

Link to post
Share on other sites
Le 10/12/2019 à 08:38, hardy.ch2@numericable.fr a dit :

Question subsidiaire: Comment se mesure la longueur d'un sandows:

- C'est la longueur de bout en bout avant de le monter ?

- C'est la longueur de latex une fois monté, comprise entre les deux filetage de fixation ?

-Autre chose ?

avec ce calculateur tu mesure tout:

Y correspond à la longueur entre le passage en tête et l'ergot ( il y en a trois pour calculer trois différentes longueurs,soit trois sandows sur un même fusil soit sur trois fusils différents)

X est la longueur de l'ogive

Z la largeur du fusil

K la longueur du cone

H le coefficient d'étirement qu'on souhaite appliquer au sandow.

(X Z K et H ont des chiffres conseillés si on ne connais pas ces valeurs.)

http://www.nonsoloapnea.it/index.php/studi-ed-elaborazioni/calcolatore-elastici

Link to post
Share on other sites
  • 3 weeks later...

Retour d’expérience:

En fait sur un 75 j'arme sans problème au premier cran, plus difficile au second mais de toute façon avec la visi de la cote Haute-Normande je chasse rarement au second cran (sauf à la saison du gros bar).

Reste à tester l'usure dans le temps.

Link to post
Share on other sites

Sur les sandows c est toujours le meme probleme ,il y a de tout a tous les prix .....Le mieux etant de savoir ce que l on veut .Un fusil typé agachon ,plutot des sandows souples qui accompagnent .Un fusil pour l indienne ,plutot sec pour un départ rapide .Si la fleche est lourde ,il en faut plusieurs ....2 fois 14 sera toujours plus fort que 1 fois 20 mm mais pour un MATC  75 un 20 sera plus rapide a tendre et plus agréable en déplacement .Pour les inverts ,vue la faible distance d étirement et le faible recul mieux vaut de gros sandows sec ....

    Tout cela est question de logique ,de fléche et surtout d expérience mais sachez que comme tout ,il est difficile d avoir le beurre et l argent du beurre !😅 sans parler de la crémiere 🤣mais bon plus il y en a et plus ils sont long plus il y a de puissance .A coef egal et meme sandow ,il suffit d additionner les longueurs pour avoir la puissance d un fusil ....Mais aprés pour la force sur la fleche ,il y a sa masse qui entre en compte .Pour info j arrive a plus de 3 m sur un hammer en 16 mm coef 3,3/3,5 et plus de 2m en 18 mm sur mon invert coef 3,0/3,2 des essais de ressentis prochainement car ne pouvant plus utiliser le calculateur des spearboys qui etait plutot extraordinaire et trés réaliste ,a par les essais .....🤔

Link to post
Share on other sites
il y a une heure, luc a dit :

Que savez vous du tableau que vous utilisez ci en haut ???

Pertinence et fiabilité ??? mais encore reproductibilité ???  🙄

ce tableau a été fait de la façon suivante, si j'ai bonne mémoire, par Gégé 83,:

Un morceau de sandow de 20cm ligaturé et attaché d'un coté à un dynamomètre(peson) et de l'autre à un treuil sur un bâti avec une régle millimétrée en dessous . Très simple, mais efficace comme test

Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, dom85 a dit :

ce tableau a été fait de la façon suivante, si j'ai bonne mémoire, par Gégé 83,:

Un morceau de sandow de 20cm ligaturé et attaché d'un coté à un dynamomètre(peson) et de l'autre à un treuil sur un bâti avec une régle millimétrée en dessous . Très simple, mais efficace comme test

Ok merci dom, méthode simple mais très aléatoire

Link to post
Share on other sites

Je ne suis pas d'accord. 

Si la taille du morceau de Sandow est constante ça permet d'avoir une bonne idée de la force qu'il faut le tendre à un certain coef. 

Sauf si tu consideres que les propriétés du Sandow varient d'une série à l'autre dans quel cas on est pas dans la mouise ! 

Link to post
Share on other sites

Les propriétés d'un sandow varies:

- d'un jour à l'autre

- en fonction de la T°

- de leur temps de séchage

- de leur nombre d'étirement

- du temps entre deux étirements

- de la vitesse d'étirements

- étirements continu ou discontinu

- de la température de séchage et de stockage

- humidité de stockage 

- rigueur de la coupe (dimension)

-  ...

d'une mesure à l'autre même en respectant un protocole scrupuleux nous ne pouvons maîtriser bon nombre de paramètres

En 14 ans de participation aux championnats de France de tir sur cible (fournis par mes sponsors) j'ai fait des test labos en atmosphère contrôlé sur des machines dynamométrique à vitesses régulées avec protocole    

Résultat: reproductibilité aléatoire ... au mieux approchante

Vive le pneu 😎

 

Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, luc a dit :

Les propriétés d'un sandow varies:

- d'un jour à l'autre

Ça c'est bien vrai, la veille je les tend comme pour rire et le lendemain j'ai un mal de chien... 😂

Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, luc a dit :

Les propriétés d'un sandow varies:

- d'un jour à l'autre

- en fonction de la T°

- de leur temps de séchage

- de leur nombre d'étirement

- du temps entre deux étirements

- de la vitesse d'étirements

- étirements continu ou discontinu

- de la température de séchage et de stockage

- humidité de stockage 

- rigueur de la coupe (dimension)

-  ...

d'une mesure à l'autre même en respectant un protocole scrupuleux nous ne pouvons maîtriser bon nombre de paramètres

En 14 ans de participation aux championnats de France de tir sur cible (fournis par mes sponsors) j'ai fait des test labos en atmosphère contrôlé sur des machines dynamométrique à vitesses régulées avec protocole    

Résultat: reproductibilité aléatoire ... au mieux approchante

Vive le pneu 😎

 

Mouahaha je vais faire mon jeune con. 

Fonction de la température :

Tests tous effectués à une température proche et j'ai suffisamment bossé dans les élastomères pour dire que c'est pas des variations de température ambiante qui vont changer quoi que ce soit

Temps de séchage : Sandow neufs sauf si précisé l'inverse

Nombre et temps étirement : Sandow neuf encore une fois

Vitesse d'étirement : même appareil manuel utilisé pour chaque donc certainement proche

Étirement continu ou discontinu : Sandow neuf donc premier étirement testé ou dumoins dans les premiers étirements

Les derniers j'ai rien à dire 

Dans l'ensemble les résultats sont très cohérents avec les ressentis et on peut en tirer quelques idées 

Petit rappel : le caoutchouc subit un procédé de reticulation, il forme des liaison supplémentaires semblables à celles d'un thermodurcissable (résine entre autre, bon OK c'est pas exactement les mêmes liaisons mais c'est proche) ce qui lui donne une très bonne stabilité. Vu que le latex est de base assez stable et vu les variations faibles des thermoplastiques à ces températures (qui sont sencés varier beaucoup plus) je doute que ces facteurs fassent beaucoup varier quoi que ce soit à traitement égal avant le test sur un caoutchouc ^^

 

Link to post
Share on other sites

           Moi je suis d accord avec JuicyTarget ....Pour les puristes ,il y a forcement des variations ,mais pour un chasseur elles sont minimes et mettre une fleche dans un cercle de 5 a 10 cm de diametre c est déja bien surtout dans une config chasse avec des tirs entre 4 et 5 m .Le déplacement du poisson ,le coup de doigt,le recul,l oscillation de la fleche ,l équilibre du fusil seront des facteurs plus important que la différence qu il peut y avoir entre les memes sandows de part leur fabrication ou leur vieillissement si évidemment on attend pas souvent comme moi qu ils se déchirent avant de les changer !😂.....

Link to post
Share on other sites

Ce tableau permet  de visualiser nettement les merdes comme salvimar mous comme du chewing-gum et les trop durs impossible à tendre, bien trop sec à la détente qui feront rater

Ce tableau a le mérite d'exister et Gégé y a passé énormément de temps pour réaliser ces tests. Luc, la critique est facile mais si tu as une autre option, tu peux y aller et passer tes tests sur le forum. Ah, d'autres tests ont étés réalisés. quelque soit la longueur de sandow utilisé, la force à mettre en oeuvre pour obtenir un coef d'étirement reste la même, ou si vous préférez, quelque soit la longueur du sandow il faudra la même force pour obtenir le même coef. C'est clair? Luc ton argument sur la longueur du sandow ne tient donc pas

Oui c'est exact, d'une fabrication à l'autre la dureté du sandow peut varier, c'est tangible mais pas si grand que ça, il changera peut etre d'un cran dans le tableau

Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, juicytarget a dit :

Mouahaha je vais faire mon jeune con. 

Fonction de la température :

Tests tous effectués à une température proche et j'ai suffisamment bossé dans les élastomères pour dire que c'est pas des variations de température ambiante qui vont changer quoi que ce soit

Temps de séchage : Sandow neufs sauf si précisé l'inverse

Nombre et temps étirement : Sandow neuf encore une fois

Vitesse d'étirement : même appareil manuel utilisé pour chaque donc certainement proche

Étirement continu ou discontinu : Sandow neuf donc premier étirement testé ou dumoins dans les premiers étirements

Les derniers j'ai rien à dire 

Dans l'ensemble les résultats sont très cohérents avec les ressentis et on peut en tirer quelques idées 

Petit rappel : le caoutchouc subit un procédé de reticulation, il forme des liaison supplémentaires semblables à celles d'un thermodurcissable (résine entre autre, bon OK c'est pas exactement les mêmes liaisons mais c'est proche) ce qui lui donne une très bonne stabilité. Vu que le latex est de base assez stable et vu les variations faibles de thermoplastiques je doute que ces facteurs fassent beaucoup varier quoi que ce soit à traitement égal avant le test. 

 

Alors continu de douter car il est important de croire en ce que l'on fait

On grandit de ces certitudes, seul ceux qui ne se plante ne pousse  

Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, VCTERIC a dit :

           Moi je suis d accord avec JuicyTarget ....Pour les puristes ,il y a forcement des variations ,mais pour un chasseur elles sont minimes et mettre une fleche dans un cercle de 5 a 10 cm de diametre c est déja bien surtout dans une config chasse avec des tirs entre 4 et 5 m .Le déplacement du poisson ,le coup de doigt,le recul,l oscillation de la fleche ,l équilibre du fusil seront des facteurs plus important que la différence qu il peut y avoir entre les memes sandows de part leur fabrication ou leur vieillissement si évidemment on attend pas souvent comme moi qu ils se déchirent avant de les changer !😂.....

Ok avec toi mais le post est justement sur ces détails et des valeurs sont jetées pour argent comptant

Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, dom85 a dit :

Ce tableau permet  de visualiser nettement les merdes comme salvimar mous comme du chewing-gum et les trop durs impossible à tendre, bien trop sec à la détente qui feront rater

Ce tableau a le mérite d'exister et Gégé y a passé énormément de temps pour réaliser ces tests. Luc, la critique est facile mais si tu as une autre option, tu peux y aller et passer tes tests sur le forum. Ah, d'autres tests ont étés réalisés. quelque soit la longueur de sandow utilisé, la force à mettre en oeuvre pour obtenir un coef d'étirement reste la même, ou si vous préférez, quelque soit la longueur du sandow il faudra la même force pour obtenir le même coef. C'est clair? Luc ton argument sur la longueur du sandow ne tient donc pas

Oui c'est exact, d'une fabrication à l'autre la dureté du sandow peut varier, c'est tangible mais pas si grand que ça, il changera peut etre d'un cran dans le tableau

Je te rejoins sur la perception de différence entre tel ou tel matériel au travers du tableau et ne remet en question ni la volonté, ni le temps passé par son auteur

Désolé dom je fait juste part de mon expérience et oui, la force à mettre en œuvre pour un coef d'étirement varie avec la longueur ... 

 

Link to post
Share on other sites

La ou a parfaitement raison Luc c'est que ce n'est pas parfaitement rigoureux, après je trouve que pour la chasse sous marine un tableau comme ça est déjà super, meme si améliorable 🤗

N'hésite pas à me faire remarquer si tu n'est pas d'accord avec ce que j'ai écrit sur un point, nous sommes là pour ça 👍

Link to post
Share on other sites
Citation

des valeurs sont jetées pour argent comptant

Oui la tu as raison ,ce n est pas de l argent comptant et c est pour cela que je parle plutot de qualité générale du sandow ,plutot sec (petit coef préconisé par le constructeur) ou souple ....Diametre pour la longevité et la puissance ,un sandow coef 4 en 14 durera moins longtemps qu un 20 mm en coef 3 ,aprés tout depend de ce que l on veut en faire et sur quoi on le met .C est bien la que toute l experience du chasseur et la connaissance de son materiel fera la différence 😉

Link to post
Share on other sites

images.jpg.8702784c781ddf63fa1c536b1a943cec.jpg

Type de machine que j'ai utilisé à l'époque pour mes tests

Mais cela n'est qu'une des notions de compréhension, en effet probablement que peu parmi nous :

- savent comment sont fabriqué ces sandows (procédé)

- connaissent la(es) formulation(s)

- connaissent la provenance des latex et leurs nuances de propriétés 

- connaissent les contraintes de mise en oeuvre et leur conséquences ou incidences

- imaginent que la mise en place sur le banc de test (protocole) ex entre autre: lien entre le sandow et son attache pouvant induire des écarts fort notable       

- ...

Link to post
Share on other sites
Il y a 13 heures, luc a dit :

Les propriétés d'un sandow varies:

- d'un jour à l'autre

- en fonction de la T°

- de leur temps de séchage

- de leur nombre d'étirement

- du temps entre deux étirements

- de la vitesse d'étirements

- étirements continu ou discontinu

- de la température de séchage et de stockage

- humidité de stockage 

- rigueur de la coupe (dimension)

-  ...

d'une mesure à l'autre même en respectant un protocole scrupuleux nous ne pouvons maîtriser bon nombre de paramètres

En 14 ans de participation aux championnats de France de tir sur cible (fournis par mes sponsors) j'ai fait des test labos en atmosphère contrôlé sur des machines dynamométrique à vitesses régulées avec protocole    

Résultat: reproductibilité aléatoire ... au mieux approchante

Vive le pneu 😎

 

Et encore... je trouve que la différence de température de l’eau entre été et hiver a une très légère incidence sur le pneu! Ça dépend aussi en partie de ton mélange d’huile (neuf ou pas/ quantité/ etc).  Mais en chasse c’est à peine perceptible! Donc oui: vive le pneu 😎
 

sinon pour la question du rapport entre force et étirement, il me semble que Dom et toi n’êtes pas sur les mêmes notions: la force de rappel du Sandow est en théorie la même à coefficient égal. Par contre on est d’accord que l’énergie stockée  (et donc aussi à déployer) sera différente, pour deux Sandows a coef égal mais de taille différente.

 

enfin l’un des gros biais de l’exp de Gé83 est que la prod des sandows n’est pas la plus régulière qu’il soit. C’est pas rare d’avoir des diamètres différents par rapport à celui annoncé. Il me reste deux bouts de 16mm pourtant je peux à l’œil nu dire qu’ils ont des diamètres externes différents...

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
×
×
  • Create New...