Jump to content

guillemot

Membres
  • Content Count

    2,061
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

0 Neutre

About guillemot

  • Rank
    épaule toujours niquée :('''

Autres infos

  • Genre
    homme
  • Hobbies
    Apnée
  • Prénom
    Laurent
  • Club
    hors club pour l'instant

Infos Membre

  • Département, région, ville
    Pays Basque
  • Mon équipement
    spécial no-kill

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. C'est peut-être moi qui n'utilise pas le bonne terminologie non plus...😳 On apprend tous ! 😉 Ton budget est pas mal : Imersion, Mondial, ou autre de cette gamme avec chausson ouvert, donc🙂 Mais essaye les avant. Souffrir tout un entrainement, ça gache le plaisir et la motivation. Le top pour moi, c'est Breier, mais c'est un peu plus cher...
  2. Budget ? ratio confort/efficacité recherché ? Pour un chausson ajusté, pied nu pour la piscine, y a vraiment pas le choix, il faut essayer. Ou risquer d'avoir sérieusement mal au pied. Perso, je trouve le chausson Breier très bon pour la piscine, mais faut le supporter.
  3. Sincèrement, en mode confort, j'ai jamais vu de différence entre chausson ouvert ou fermé en terme de palmage. Si des apnéistes utilisent des chaussons fermés (et à sangle!), c'est uniquement pour se comprimer le pied à l'intérieur, souvent en enfilant en plus un demi chausson souple qui sert de cale aux orteils et qui les compriment sans trop de douleur en fond de chausson de la palme. C'est très utilisé en monopalme, mais j'en ai jamais trop entendu parlé en bipalme. Deuxième point, les chaussons fermés sont également des chaussons à sangles. Une fois de plus pour pousser le pied au fond du chausson et avoir une transmission parfaite. C'est pour ça qu'ils sont fermés : pour bloquer totalement le pied. Bref, tu te retrouve avec deux moignons de pieds comprimés dans un cercueil de caoutchouc et de plastique et seule la cheville reste mobile. Prendre un chausson fermé sans sangle et sans compression du pied, ça revient à prendre un chausson ouvert. L'ouverture/fermeture n'est pas le pb, c'est la compression la clé. Par contre, faut supporter la douleur ou être un brin masochiste. Et enfin, ça permet d'optimiser le rendement, mais si et seulement si on a déjà un palmage parfait ce qui de mon expérience est rarement le cas. Bref, pas sûr d'avoir 1/ bien compris la demande et 2/ d'apporter les bonnes réponses... 🤓
  4. Yep. En principe, des objectifs à valider pour chaque cycle. Ca peut être plein de truc : temps, technique, longueur, temps de récup, nb d'ondulation/coup de palme... et en fonction de la vitesse à laquelle tu atteins tes objectifs, tu vois ton état de forme et s'il faut insister sur des points ou passer au points suivants. Mais du coup, en début de cycle, y a forcément une phase d'évaluation pour voir où tu en es. Bref, dans l'idéal, tout ça s'anticipe. Donc un entrainement complet, faut tout mesurer tout le temps : temps, distance, nombre de coups de palme par longueur, temps de récup, etc. et c'est ça qui te donne une idée de ton évolution. N'hésitez pas à faire du renforcement spécifique nage, même le crossfit (qui est génial et indispensable) ne vous apportera pas la totalité du gainage et de la puissance physique dans l'eau. Pour ça, regardez les vidéos de Phelps, ça donne quelques idées 😄 En plus, pour le 16*25, ou 16*50 j'aime bien alterner des temps pure gainage sans contrainte O2, histoire de faire monter le lactique sans se détruire le moral... 😉 Et quand vous avez de chouettes séries pour un entrainement, ben vous les postez ici qu'on en profite 😎
  5. C'est du fined-moonwalk® marque déposée !!
  6. Les scènes dans la voiture me font péter de rire à chaque fois... et ça met la patate !!
  7. C'est ce qu'on disait dans un autre fil de discussion pour l'organisation des cycles d'entrainement : micro, méso et macro. Un cycle micro (à la journée) pour moi doit être homogène. Méso (de l'ordre de 1 à 3 semaines), ça se discute, mais ça peut aussi rester homogène, ce que je fais généralement sauf en cas de fatigue (physique ou psycho) auquel cas je change. Par contre macro (au-delà du mois), bien entendu, il faut varier. Tu peux te faire 2 à 3 entrainements type 16*25 que tu cales sur une ou deux semaines en travaillant chaque point : qualité de nage, renforcement physique, charge hypercapnique, résistance mentale ; et repartir ensuite sur des séries plus hypoxiques (décontraction, statique, pyramide, enchainements de longueur à 80%, etc...). Si 3 entrainements par semaine et que vos objectifs sont courts, un thème par semaine me parait bien. Attention, c'est mon ressenti et mon retour d'expérience perso sur ma progression et avec les gens que j'avais encadré en piscine. Si tu le sens autrement, il faut tester ! 😉 Par contre, j'insiste : travailler par objectif c'est la clé. Tu as identifié tes objectifs macro : 16*25 et DYN. Maintenant, il faut que tu définisse tes objectifs méso et micro. C'est du boulot de prendre en charge un entrainement ! 😄
  8. C'est très bon le baliste ! 😉 Et effectivement plutôt territorial. Et bravo pour le prélèvement raisonné !
  9. Iepa ! Première vraie sortie CSM en Pays Basque avec l'ami Yope à la pile d'assiette. Les sensations reviennent et les apnées aussi. Visi plutôt bonne, mais pas de poisson dans la glacière. On aura raté 2 joli sars pas loin du kilo : moi parce que j'ai pas encore le coup de tirer rapidement et Yope parce que les sars, ben ce sont des malins ! Plus une très jolie vieille également ratée pour moi, mais à cause de cette F***** sécurité de M**** de mon marlin que j'ai toujours pas verrouillée. Erreur de débutant. On aura croisé un jeune chasseur du forum, WillBTZ, hypermotivé et prêt à faire des sorties en bonne compagnie. A bientôt l'ami.
  10. Un conseil : faites des séances plus accès sur un seul objectif, soit hypercapnique (obj 16*25) soit hypoxyque (DYN). Mélanger les 2, j'ai jamais trouvé ça super efficace, y a forcément la 2ème partie qui est frustrante ou trop difficile. Et surtout, ça ne vous permet pas de vous régler.
  11. 😉 Virgili, j'ai pigé, en fait tu fais ton constricteur avec le sandow en tension pour éviter que la ligature entame trop le sandow. Pas bête. J'avais pas compris.
  12. Tout pareil que Dom pour la fil à surliure, encore faut-il en trouver un suffisamment épais pour ne pas risquer de couper le sandow au moment du serrage. Perso, j'en avais trouvé il y a longtemps, mais tout bouffé sur du matelotage bateau, depuis je fais ça avec du dynema 1.5 passé dans de la vaseline (encore le coup du supo...). Photo trop flou pour comprendre l'utilité du premier noeud coulant. Et c'est quoi le noeud crocodile ? Cabestan, j'ai arrêté depuis longtemps, ça se déserre, mais noeud constrictor fonctionne parfaitement bien, pas prêt d'en changer. Pour la perle monté à l'envers, c'est pareil : jamais compris. Plus dur à insérer et moins efficace pour tenir dans la ligature. Perso, j'ai laché l'affaire parce que j'ai pas toujours les perles en question disponible et je fais un noeud de diamant. Pour les obus très épais, c'est trop gros, je suis d'accord, d'où sans doute l'intérêt de la perle, mais avec du 2mm, ça passe. En plus, j'insère jamais l'obus dans la ligature. Je passe juste une boucle dans la ligature qui sort de quelques mm et sur laquelle je fixe l'obus en Dynema avec un noeud d'écoute, ce qui me permet de le changer facilement quand je le trouve abimé. Pas obligé de toucher à la ligature. Pour la gaine thermo, c'est joli, mais pas l'impression que ça serve à grand chose à part l'esthétique. Y a pas d'abrasion à ce niveau. Ca doit mieux rentre dans l'eau par contre, et éviter des cavitations, mais est-ce vraiment utile ? Bref, pour moi, c'est obus dynema 2mm monté sur une boucle dynema 1.5mm, noeud de diamant pour remplacer la perle et ligature avec Dynema 1.5 mm aussi. Ce serait sympa de refaire les photos et de préciser l'utilité du noeud coulant et ce qu'est le noeud crocodile.
  13. Sincèrement, j'avais les mêmes problèmes que toi, j'ai travaillé quelques mois sur la souplesse des épaules et ça m'a permis d'avoir une position pas trop dégueu. Bon, après 3 ans de pratique en monopalme, j'ai une double tendinite des épaules, d'accord !! 😄 Le problème, c'est pas trop la perf ni l'efficacité en mer. La perf, on s'en cogne un peu sauf si tu veux faire de la compet, ce qui compte, c'est surtout l'entrainement. avec des petites palmes de piscine, ça serait déjà efficace ! Et l'efficacité en mer, la monopalme te donne une aquaticité que tu n'auras jamais avec les bipalmes et qui est absolument exploitable en bi ! Et ça fait travailler le gainage de façon super efficace. Aprés, si tu as des épaules de maçon, effectivement, bipalmes c'est bien ! 😉 Pour les chaussons, le mieux, c'est vraiment d'essayer en magasin si tu veux avoir un truc un peu précis. C'est un peu le meme principe que le masque si tu ne veux pas avoir de mauvaises surprises.
  14. MONOPALME !!!! Ca va te délier les lombaires et te donner une ondulation et un coup de rein qui fera des heureuses. Idem que Tato, aucune importance qu'il soit ouvert ou fermé du moment qu'il est prêt du pied et qu'il transmet bien le mouvement de la jambe. Garde une petite notion de confort tout de même, même si tu prends une monopalme : à notre niveau, c'est plus important d'être détendu et de pouvoir nager longtemps que d'avoir le pied totalement compressé dans des chaussons trop petits et ne pouvoir garder ses palmes que quelques minutes.
×
×
  • Create New...