Jump to content

Search the Community

Showing results for tags 'piqure de rappel'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Chasse-sous-marine.com
    • Chasse en général & Présentations
    • Chasse en Méditerranée
    • Chasse en Manche - Bretagne Nord
    • Chasse de Bretagne Sud au Pays Basque
    • Chasse Outre-Mer et ailleurs
    • Apnée Snorkeling
    • Tir sur Cible
    • Compétition & Stages
    • Fédérations (FCSM, FFESSM, FNPSA)
    • Table ronde
  • Matériel de Chasse sous-marine
    • Catalogues des marques
    • Arbalètes, flèches, sandows, moulinets...
    • Palmes
    • Combinaisons, gants et chaussons
    • Masques, montres-ordi, planches, dagues, lest...
    • Kayaks, Sondeurs GPS, Bateaux
    • Caméras embarquées et fixations
    • Espace professionnel : fabricants, commerçants
  • La Chasse sous-marine en Images
    • Vidéos de chasse sous-marine
    • Faune & Flore
  • Petites annonces Achat Vente
    • Matériel de chasse sous-marine
    • Bateaux-Moteurs-Remorques-Kayaks
    • Divers produits et services autres que CSM

Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


AIM


MSN


Website URL


ICQ


Yahoo


Jabber


Skype


Département, région, ville


Mon équipement


Hobbies


Prénom


Club

Found 1 result

  1. salut a toutatiss...!! 😛 J’ai enfin reçu ma radio et, comme promis, voici mon CR…🤗 J’ai fait appel à ma secrétaire particulière pour limiter le nombre de fautes pour que ce CR … soit le plus possible lisible. 🧐 Voici mon histoire…et une de plus (lol) mais celle-ci aurait pu m’être fatale ! 🤣 Depuis quelques années, comme vous le savez pour ceux qui me suivent, je chasse avec un mini-mini sten 42cm pneumatique. Malheureusement, j’en suis déjà à mon 3eme fusil car j’ai systématiquement des problèmes de fuites, une fois le tir lâché quand le piston arrive en bout de canne Grrr…et bien sûr, les problèmes arrivent systématiquement lorsqu’il y a le plus d’écailles dans l’eau… Je vous passe les rafistolages de dernières minutes en commandant des joints et des pistons à l’arrache sur des sites internet et des dizaines de km parcourus pour trouver des pièces manquantes dans l’urgence, tout ça afin de pouvoir me remettre à l’eau rapidement avant que les écailles ne se barrent !!! J’avais fini par trouver une solution au problème : !! Solution loin d’être intelligente, comme me le disait mon poto chassoux, mais j’étais encore, à ce moment-là, dans l’optique que la priorité restait le poisson…avec le recule ..., Je pense que mon problème de fuite était lié à la canne intérieure de mon pneu... qui devait s’être rayée avec le temps. Je croyais être toujours suffisamment prudent et malgré tous les avertissements intelligents de mes potos, que les accidents n’arrivent pas qu’aux autres et que personne n’est infaillible, j’ai continué ma petite façon de faire. Donc, le 26.12.18, petite sortie dans mes jardins préférés, pensant passer une belle journée de pêche. Réveil matinal, arrivé sur le spot, ça sent plutôt bon…la folie !! Premier agachon, je rate des occasions de ouf sur des beaux loups XXL !! J’ai le palpitant qui s’emballe...🤩 J’essaie de me calmer pour ne pas effrayer le reste de la tribu et essayer de sortir un beau loup. Les agachons ratés et discrets vont s’enchainer mais je récolterai le fruit de mes efforts en faisant quelques beaux loups. 😛 Je décide de changer rapidement de spot affin d’espérer avoir la chance de faire un méga loup x.x.xl ( lol ) car ma pèche étai faite, 🤗 je croie que c’était le jour a ne pas loupée dans mon jardin...pour avoir la chance de le croisé vue le mouvement sous l'eau...!!! Ha.ha.a... Hélas , 🤣 qui à la suite de mes tirs répétés, a commencé à se décharger !! Nooooon…ce n’est pas le jour pour se décharger !!!! 🤬 Breff...!! Arrivé sur le nouveau spot, , je n’ai rien compris au film : c’est arrivé tellement vite !!! Je regarde ma cuisse, et je vois ma flèche plantée dedans !! Sur le coup je n’ai rien senti, mais quand l’info est montée au cerveau, une douleur de oufff... a commencé à m’envahir !! Sur le coup, à chaud, j’ai eu un réflexe de con : prendre le couteau pour essayer de couper la peau pour libérer l’ardillon et tirer la flèche de ma cuisse. Mais la douleur était telle que je n’ai pas eu d’autre choix que d’appeler les pompiers. Et heureusement, car je ne savais pas qu’il ne fallait jamais retirer un corps étranger planté dans le corps car il fait compression sur les vaisseaux sanguins. De le retirer, libère la pression et peut créer l’hémorragie. Bref, me voilà parti aux urgences avec la flèche dans ma cuisse. Et là un deuxième combat commence : celui de l’attente avec ma flèche plantée, seul avec ma douleur dans un box pendant plus de 4H, sans que l’on ne m’ai administré un antalgique !! La colère est montée, car entre la douleur et l’inquiétude, j’étais à bout. À force, un interne est finalement apparut et s’est proposé de me retirer la flèche en me désinfectant la plaie !!! J’hallucine ou quoi ??? D’où il sort celui-là ???!!! Je le stoppe net. Je lui demande de ne surtout pas me toucher car les pompiers m’ont dit qu’il fallait me faire des radios avant de toucher quoi que ce soit au risque d’aggraver mon cas. Il me répond, « mais non, mais non » et il allait passer à l’acte en commençant par me couper la combi, quand tout à coup un miracle s’est produit : un docteur rentre dans mon box et regarde ma plaie. Il ordonne à l’autre comique de stopper net et de ne rien toucher jusqu’à ce que les radios soient faites, afin que le chirurgien puisse évaluer l’ampleur des dégâts et intervenir correctement. Direction la radio : deuxième miracle ! Le radiologue est un ancien chassoux. Il m’avertit tout de suite de bien expliquer au chirurgien comment était constitué mon ardillon (simple ou double) afin qu’il voit la meilleure façon de le retirer, car jusqu’alors, j’étais marqué entrant avec un hameçon de pêche dans la cuisse…truc de ouf, qui peut expliquer la non priorité de mon cas et l’interne qui voulait me l’arracher !!! Radios faites, me voilà partit au bloc, anesthésie locale de la jambe. Il m’opère et me sort l’ardillon rapidement. Une bonne quinzaine de points auront été nécessaires pour refermer la plaie (cutanés et sous cutanés). Et après une nuit passée à l’hosto, il me donne RDV dans un mois environ pour lever les points et vérifier la cicatrisation. Un mois après, RAS, tout va bien. Les points sont levés. Le compte rendu montre une fracture du fémur car la flèche a presque traversé l’os et une partie du muscle a été sectionnée pour pouvoir retirer l’ardillon. Les nerfs et les tendons n’ont été que légèrement touchés. Je vous passe la douleur post opératoire pendant plus de 20 jours pour ré éduquer mon muscle. Mais le pire a été évité, car la flèche, arrêtée par l’os, n’a pas traversé la cuisse et n’a pas touché l’artère fémorale, ce qui aurait pu m’être fatal !! Fatal aussi, si le coup était parti dans la tête ou dans une autre partie vitale du corps. Bref, dès le lendemain de la levée des points, n’y tenant plus après un mois de privation et malgré les avertissements du chirurgien, je décide de me mettre à l’eau. Le doc m’avait prescrit des pansements étanchent, qui ne collaient pas, et que j’ai améliorés à ma façon avec du mastic. À ne surtout pas faire (mais je suis un peu ouf !!) car j’aurais pu m’infecter, la cicatrisation n’étant pas terminée et finir à nouveau aux urgences ! Mais j’ai pris le risque car la tentation était trop forte ! Actuellement, RAS, mais j’ai toujours une sensation de gêne au niveau du muscle de la cuisse. J’espère qu’avec le temps, tout redeviendra normal. Depuis, reprise et ré éducation en douceur de la cuisse et des cristaux déplacés, c’est bon, j’ai eu mon compte pour cette année !! Pour revenir sur l’origine du coup, car c’est allé trop vite, je me suis repassé le film des dizaines de fois dans ma tête, je n vois que 3 hypothèses : 1) 1) Soit le coup est parti tout seul 2) Soit je me suis déséquilibré avec tous mes plombs et j’ai dû prendre appui sur le matériel pour me remettre droit et paf ! 3) 3) Soit en voulant fixer ma caméra dans les encoches qui ne voulaient pas s’emboiter, j’ai dû faire un appui avec l’autre main pour forcer l’emboitement et j’ai peut-être appuyé sur la détente à ce moment-là. J’opterais plus pour cette dernière solution. 🤬..Grr... Bref, en résumé voilà comment les accidents bêtes arrivent, que l’on soit confirmé ou débutant. Si ce CR et l’ensemble des documents joints peuvent vous faire une piqure de rappel sur la dangerosité de notre sport, alors à diffuser largement. Les règles de sécurités sont simples (la loi exige que le fusil soit déchargé hors de l’eau), mais il faut les appliquer quelques soient les excuses que l’on puisse se trouver !!! Pour ma part, j’ai bien retenu la leçon. Adieu la précipitation, les automatismes etc…mes actes sont beaucoup plus réfléchis et pensés depuis. la nouvelle saison arrive , bonne chasse à tous en toute sécurité. sur ceux ...a plouff...
×