Jump to content

neptune53

Membres
  • Content Count

    62
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

0 Neutre

About neptune53

  • Rank
    Membre

Autres infos

  • Genre
    homme
  • Hobbies
    Mécanique automobile
  • Prénom
    Philippe
  • Club
    CAP SUB

Infos Membre

  • Département, région, ville
    14
  • Mon équipement
    dessault 5,5

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Je veux bien que les dauphins aient le droit de nager partout sauf que JE NE LEUR RECONNAIT PAS le droit de venir bouffer MES POISSONS! NA!!!!!! 😍😍 PS: tous les membres du club vous diront que je suis un vieux grincheux...................................................qui râle tout le temps sans méchanceté
  2. J'apprends hier soir que les petits enfants parisiens n'arriveront que cet après-midi. J'ai donc un créneau possible: ce matin basse mer à 9h30 coef de 89. La mer est plate depuis vendredi mais nous avons eu un bon coup de vent mercredi et jeudi. J'étais à la plage mercredi et il y avait beaucoup de vent et des creux de 1,2 à 1,5 m. Cela a du pas mal brassé sur les pontons. Quand un créneau se libère il ne faut pas le louper donc ce matin, malgré des conditions défavorable mercredi et jeudi, je me mets à l'eau ce matin avec beaucoup d'ESPOIR. Partie de palmage et arrivée sur site très facilement. Avec ce coef la distance est plus courte ET plusieurs parties de pontons émergent et on peut les trouver plus facilement. 1ère désillusion: 2 chasseurs occupent déjà la zone que je souhaitai explorer donc je me déplace et les laisse tranquilles. 2ème désillusion: la visibilité est de 1,5 à 2 m grand max. Très difficile de retrouver les dalles et les trous quand on aperçoit à peine le haut des pontons 3ème désillusion: les trous sont noirs ou très sombres 4ème désillusion: les gros mâles araignées n'ont pas apprécié le coup de tabac et sont aux abonnés absents. Reste quelques femelles assez dispersées et pas très grosses 5ème désillusion: le bar n'est pas encore arrivé. Je n'en verrai aucun. 6ème désillusion: j'apprends en sortant de l'eau , grâce à une discussion avec un pêcheur à la ligne, qu'il y a un groupe d'une vingtaine de dauphins qui a pris possession du large 7ème désillusion: je n'en trouve pas plus............................. Y EN A ASSEZ COMME CA!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Je sorts de l'eau avec 1 dizaine d'araignées femelles et 1 vieille (faut bien éviter la bredouille comme on peut) ESPOIR QUAND TU NOUS TIENS: prochain créneau disponible au planning pas avant le 15 ou 16 juillet...... ESPERONS une belle conjugaison des astres: météo, marée, poissons, homards, ....................................................carangues, carpes rouges, barracudas!!!!!!!!!!
  3. Après 24 h au frigo, il fait moins frais mais ce midi son sort est réglé: AU BARBECUE le bar!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Pour les araignées trop tard je les ai bouffées hier soir. Non je n'étais pas en Rance mais dans les pontons du port artificiel de Vierville Saint Laurent. Cela fait quelques années que je pêche sur cette zone.
  4. Ce matin basse mer 10h35, coef 44, mer plate. Un de mes espions m'a prévenu hier 5 chasseurs étaient sur MA zone, avaient 4 m de visi et ont fait de l'araignées. Je décide donc d'aller voir ce qu'ils ont laissé. Sur le parking, l'enfilage de la combinaison est plus proche d'une sortie coquille en février que de la canicule tant annoncée dans les médias: température extérieure 15°, vent NNO force 2, pluie; Bref ma volonté a pris le dessus: tu es là, tu as vu, tu vaincras (peut-être)!!!! Partie de palmage après une mise à l'eau dans des vaguelettes dues à une houle longue. Arrivée sur les pontons et la visi n'est plus que de 2 à 3 m au mieux. C'est chassable mais on ne voit pas les repères du fond de la surface. Je vais faire à l'ancienne, comme d'habitude............ Je commence au large et décide de pêcher en me rapprochant du bord J'ai un rendez vous à 14h donc je dois sortir de l'eau à 12h au plus tard. Et comme d'habitude depuis le début mai, les descentes s'enchaînent, les apnées se suivent de trous en trous et........................................RIEN QUE DALLE!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Je vois de temps une vielle, des araignées mais pas de bars ni homards. Je décide de ramasser quelques araignées: les gros mâles sont bloqués au fond des trous et assez difficiles à attraper. Je me rends compte d 'une chose: beaucoup de trous sont remplies de femelles araignées blotties les unes contre les autres ne laissant aucune place pour les homards!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Est-ce l'explication du manque de homards dans les trous? Je ne sais pas. Je descends dans un trou et je regarde une araignée assez moyenne, je regarde un peu mieux avec l'espoir de voir son éminance, et là derrière l'araignée je vois un dos bien noir, bien immobile. Celà ressemble à un dos de ......................................................................................bar. J'ajuste la position de l’arbalète et PAN......................................... J'ai rendu sourd une araignée qui as vu la mort de TRES TRES PRES mais YYYYYYEEEESSSSSS je l'ai ENFIN mon PREMIER BAR. D'accord ce n'est pas un monstre mais je ne faits pas le fine bouche: 55 cm pour 1,5 kg vidé. Au total, j'ai vu ce bar plus quelques petits d'une trentaine de cm partir dans un autre trou.
  5. Juste une information à vérifier: les minquiers ne serait-elles pas territoire anglais ? Si oui, quelles sont les règles de la pratique de la chasse sous marine ? Fréquence des contrôles ?
  6. Je suis d'accord avec toi GRANDMARCEL, j'avais oublié la disparition des étrilles et des tacauds. Ce qui a changé cette année, c'est le dragage des coquillards. ils sont venu très près des pontons cet hiver. Des riverains ont trouvé des coquilles sur le sable à marée basse de grand coefficient. Je n'ai pas d'information sur des chasseurs qui seraient sortis en bateau sur les taches d'algues japonaises ou sargasses sur les essarts.
  7. Ben oui quand tu n'as rien à raconter il faut bien mettre un titre racoleur. Je promets ce sera la seule et unique fois.....................................................................................peut-être............................😍 😍
  8. Une partie est dans le titre. Je regarde la webcam: mer plate et pas trop verte. Coef de 73 mer basse 16h30. Je décide d'aller faire un tour en chasse sous marine. Je change de zone pour avoir un endroit un peu plus protégé du courant. Il y a toujours des pontons mais plus au large. A la mise à l'eau le temps se couvre et le soleil disparaît de temps en temps derrière de gros nuages. Enfilage de la combinaison et marche à pieds sur la plage pour rejoindre le départ. Je m'aperçois que je n'aurais pas trop de mal à trouver les pontons: ils sont cernés par des bouées de casiers!!!!! Partie de palmage, et arrivée sur place et là GROSSE SURPRISE: la visi est de 2 m à peine. Le haut des pontons est tout juste visible de la surface. C'est chassable mais limite. Et les descentes s'enchaînent, les découvertes des trous se suivent avec le même constat: OU SONT LES POISSONS ? ? ? ? ? Je ne vois ni petits lieux, ni mulet, ni BAR. Je n'entendrais aucun depart de bar du fond des trous. Quand aux vieilles, je en verrais quelques petites ( au alentours du kg) mais pas les grosses tirables. Maintenant, parlons des homards !!!!!!!! Au tant parler des absents: je n'ai vu qu'un tout tout petit homard au fond d'un grand trou. Bref j'ai armé l'arbalète au début et désarmé à la fin. Je me pose une question: QU'EST CE QUI SE PASSE? - 2 années de suite nous avons beaucoup d'araignées en juin - les petites vieilles ne pullulent pas alors qu'il y a des moules - les bancs de petits lieux (20cm) ont disparu - le plancton n'a pas fleuri en mai.
  9. J'en aperçois quelquefois mais elles sont beaucoup trop rapides pour moi. Des chasseurs en font après de très longs agachons (supérieur à 2 mn) sur un plateau rocheux qu'on appelle les Essarts. Mais en général, il faut un bateau car tu pêches toujours dans le courant en dérive. La profondeur est variable de 3 m à 11 m , marée basse fort coef.
  10. Les cérémonies du 6 juin sont terminées. Les 5 000 gendarmes sont rentrés chez eux. Les hélicoptères ne volent plus en rasant les maisons. Les routes ne sont plus bloquées. BREF la vie redevient normale (ha, j'oubliais les invités et les politiques ont enfin libérés les lieux). CHOUETTE, je vais retrouvé MES pontons et le calme. Hier, BM à 12h15, coéf de 63, mer plate depuis plusieurs jours, donc je tente une sortie. Arrivé sur place, je vois la couleur de la mer pas franchement bleue mais légèrement verdâtre. J'ai une information: des chasseurs avaient 4m de visi le lundi, j'espère que la zone sera chassable. Malgré une météo très incertaine, de nombreux touristes encombrent le parking et la plage, mais bon............................... Je me change tout seul (aucun coéquipier disponible). Pour un 11 juin je retrouve les réflexes de la coquille: on se change très vite. Il fait pas chaud. Je m’apprête à partir planche sur le dos quand je vois arriver une voiture. Appel de phare, puis reconnaissance du chauffeur: TETEUF vient de se garer. Demi tour quelques pas et discussion habituelle: tu vas où, tu commences par quoi, on se retrouve sur le 5 ème pontons. OK, lui se change et moi je pars (TETEUF est très rapide 1 à se changer 2 à palmer). J'arrive sur zone avec seulement 5 minutes d'avance! Là, OH SURPRISE y a pas 4 m de visi mais seulement 2 à 3m. Les araignées sont toujours présentes. Dans la sorties, je verrais plusieurs tas d'une vingtaine de femelles. Je fonce à l'extrémité des pontons pour chercher LE BAR et aussi les homards. Pour l'instant les araignées ne m'intéressent pas je les prendrais au retour. Et les descentes se succèdent, à l'agachon à l'entrée des trous suivent des entrées dans les trous pour QUE DALLE, RIEN, ZERO. C'EST DECOURAGEANT. Pas une écaille (à part des vieilles pas très grosses), pas une antenne le désert!!!!!!!!!!! L'étale passe, le courant montant revient je décide de rentrer et de ramener quelques araignées. J'ai repéré que les gros mâles se planquent dans les trous. Donc je retourne et je pêche........................... Dans un trou où j'attrape un mâle, je vois bouger dans le fond.............................................je regarde mieux, lâche le mâle, et vois un...............................................HOMARD. Bon d'accord il est petit (600gr) mais il sauve la bredouille.............................. à condition de l'attraper. Remontée, ventilation, descente et ...................................ZUT ZUT il est plus là et ME..........je vais pour ressortir quand je le revois il avait changer de côté: petit malin, mais je te vois et je te choppe!!!!!!! Encore quelques araignées et mon sac sera plein. Et là vous vous demandez pourquoi j'ai intitulé ce sujet: le PREMIER de l'année. Lire la suite..................... Je descends dans un tas de ferraille voir si il y a une araignée. Arrivé à 2 m au dessus, je vois un mouvement qui rentre dans l'amas. "Fais gaffe y a du poisson: pas de bruit, pas de mouvement violent TOUT EN DOUCEUR PEPERE" me dis-je intérieurement. Je rentre doucement et il passe juste devant la flèche à moins de 1m. Je tire et PAN juste derrière les ouïes. Vous êtes toujours là? Et oui je l'ai fait mon premier poisson de l'année: 1 mulet de 1,5 kg. Je rentre.
  11. A la demande général du plus grand nombre je vous adresse une photo. Les homards font petits, mais peut-être que les araignées sont très grosses...................................
  12. ATTENTION au calendrier. Les cérémonies du 6 juin se préparent et vu les informations parues dans les journaux "va y avoir un GRAND bazar sur la côte". Donc interruption de l'activité pêche sur les pontons jusqu'au 7 juin. Vu mon agenda de retraité, je peux sortir le jeudi 30 mai. Donc prise d'informations chez les copains : mer plate, couleur possible, coef 49, BM 14h40 donc j'y vais. Arrivé sur le parking envahi par les touristes, je trouve difficilement MA PLACE habituelle. Je m'attends à voir arriver d'autres chasseurs: week-end à rallonge, beau temps, conditions possibles. Mais aucune voiture ne débarque des potentiels chasseurs. Je verrais juste passer un tracteur suivi d'un bateau avec 2 chasseurs, discussion. Ils ne vont faire que la montante sur les pontons et se dirigeraient d'abord vers la côte. Mise à l'eau et séance de palmage, avec un coéf de 49 les pontons sont éloignés plus que d'habitude (pour un p'tit vieux)............ Arrivée sur place il y a toujours une bonne visi et les araignées sont toujours là. Je décide d'aller au large dans les derniers pontons voir si il y a du poisson. Je ferais de nombreuses dalles, tenterai quelques agachons mais rien que dalle. JE NE VERRAI RIEN DE TIRABLE. Je croiserai juste un banc de petits bars de 25 à 30 cm. C'est très joli à voir passer et cela réconforte: si il y des petits il doit y avoir des gros quelques part. Mais Ou?????????? Telle est la questions.......................... Je rentre avec la montante et récupère quelques gros mâles araignées cachés dans les trous. Je verrais pour la première fois un tas d'araignées (comme sur les vidéos des bretons). C'est assez impressionnant: uniquement des femelles agglutinées qui ne bougent pas! J'arrive sur la fin du parcours. 2 ou 3 trous ou dalles sont encore à visiter et après séances de palmage retour. Je descends sans grande conviction, regarde dessous et comme les autres y que da..............NON je n'y crois pas mes yeux, c'est pas vrai, je me pince mentalement et très rapidement. IL Y A 2 ANTENNES au fond du trou. Remontée chercher de l'air, reprise du calme et je retourne...........................................et HOP le premier homard de la saison. YYYEEESSS!!!!!!!!!! Pas facile de glisser un homard dans un filet déjà plein d'araignées!!!!!!! Quelques mètres plus loin, autre dalle; descente et visite, et de l'autre côté j'aperçois un autre bestiaux, plus petit plus loin. Je remonte et descend de l'autre côté et là il est à l'entrée du trou...........................................et HOP le deuxième homard de l'année........................YYEESS!! Une fois mis dans le sac je rentre, bonne séance de palmage retour. Je vois le bateau rentré, j'attends un peu, et discussion sur le parking. Eux non plus n'ont pas vu de bars tirables, pas dorades non plus.
  13. Avec ma femme nous avons DIFFICILEMENT résolu d'une manière définitive le problème de la grosse araignée: nous l'avons entièrement mangée ce soir! Elle était bien pleine et très bonne.................................................
  14. J'ai fait une fausse manœuvre. La photo est partie avant la réponse. La plus grosse fait 3,2kg. Je ne me souviens pas d'avoir déjà capturé une araignée de cette taille. Je garde l'idée de BILLYBOY; j'ai un gros faitout et comme lui je les fais cuire 1 par 1. C'est long mais vraiment c'est très très rare que je pêche aussi gros. Cela fait quelques dizaines d'années que je chasse sur les pontons et je n'ai jamais vu autant de très gros mâles en début de saison. Par contre, l'année dernière, en 2 sorties j'avais vu plusieurs homards 5 ou 6 de bonne taille et attrapé au moins 1 ou 2. Là c'est le désert.
×
×
  • Create New...