Jump to content

schtroumpf chasseur

Membres
  • Posts

    60
  • Joined

  • Last visited

Reputation

0 Neutre

About schtroumpf chasseur

  • Birthday 04/01/1964

Autres infos

  • Genre
    homme
  • Prénom
    X
  • Club
    @L'O2MER

Infos Membre

  • Département, région, ville
    Martinique
  • Mon équipement
    Exium 120

Recent Profile Visitors

3,361 profile views
  1. Salut Ludo Merci. La Pub je la laisse sur les vidéos de chasse ou quand on voit le matériel. C'est un peu normal aussi puisque je bosse pour eux aussi pour les Antilles (entre autre) ;) Salut Non je filme sans stabilisateur et OUI se sont bien des Chelonia Midas. Pour les plan à reculons, rien de plus facile... tu mets ta caméra au bout de ta perche et tu filmes à l'envers alors que toi tu es au-dessus. Soit ta cam filme la vidéo dans le bons sens (à l'envers), soit avec ton logiciel de montage tu retournes la vidéo. Et voilà c'est fait. En même temps la tortue n'a que la cam devant elle et a moins peur que si tu étais devant. Par contre pour les plans sur les côtés et aussi quelques uns devant j'ai du prendre mon temps et me faire accepter tout doucement et me rapprocher tranquillement sans pour autant insister :)
  2. Merci Si j'ai pu vous faire plaisir ;) Je ne m'en lassa jamais de les voir comme les raies (que je ne peux tirer) Je ferai une vidéo sur les raies bientôt
  3. Salut ce n'est pas de la chasse mais une vidéo que j'ai faite sur les tortues rencontrées lors d'une petite croisière dans les Caraïbes. Si ça vous tente... Suivant les personnes, la mer est source d'évasion, de liberté, de voyages, de beauté, de nourriture. Pour moi, elle est tout cela à la fois. Je me suis tellement régalé les yeux que je me devais de partager ces images. A tous ceux qui aiment la beauté de notre planète bleue, l'esprit sous marin et les tortues. Cette vidéo vous est dédiée. Pensez à mettre en HD et partagez ces images en mode anti-stress.
  4. Salut Voilà la première partie de la vidéo sur l'épave du Lesleen M, petit cargo qui a été coulé en 1986 (après avoir été dépollué) sur place pour plongeurs ou apnéistes (Mer des Caraïbes - Sainte-Lucie, Anse Cochon). Plusieurs descentes sur et autour de l'épave ainsi que dans la cale principale. Grosses carangues franches (ça va faire plaisir à VCTERIC ;) ainsi que des sérioles qui tournaient près des hélices sur 22 m de fond. Quelques belles sorbes et de super beaux anges royaux. Eau 28° Le tout en No Kill. Eau assez chargée de particules, donc pensez à mettre en HD. La chasse n'est autorisée qu'aux locaux. Si l'envie vous tente tout de même, se faire vite un pote local sur place pour qu'il vous y emmène en mode chasse. Moi je ne faisais que passer. Pas eu le temps de faire des connaissances sur place. La deuxième partie sera la visite des coursives de l'épave que je ferai dans quelques jours. A+
  5. ;) Qu est ce que tu appelles l aile ronde ? La Pompaneau (jusqu'à 1 m et 20 kg) ou la Zaile ronde jusqu'à 35 cm ?
  6. Salut Je sais que tu chasses aussi en Guadeloupe. Tu y étais il n'y a pas longtemps. Es tu déjà venu chasser en Martinique ? Si oui, tu as du t'apercevoir que la taille de la plupart des carangues que l'on rencontre en Martinique sont beaucoup plus petite. Pourquoi ? Pour la simple raison qu'en Guadeloupe elles sont interdites à la pêche ou a tirer car elles sont toxiques (comme la carangue franche qui n'est pas énorme d'ailleurs comme carangue ou la gros yeux). Ce qui n'est pas le cas chez nous (même s'il y a eu un seul cas recensé sur notre île). Donc beaucoup de chasseurs et pêcheurs mangent les carangues. Ce qui fait qu'il n'y en a pas ou très peu de grosses. Tu verras dans ma prochaine vidéo en No Kill sur une épave de Sainte-Lucie où seulement les chasseurs locaux (et il n'y en a pas beaucoup voire aucun. Ils préfèrent la pêche et non la chasse) ont le droit de chasser que les carangues franches sont énormes, comme celles que tu peux rencontrer en Guadeloupe. Je vais en Guadeloupe une fois par an et je suis toujours surpris par la taille des carangues sur l'île voisines. ;) A+ Vcteric
  7. Salut Une petite chasse en Caraïbe Sud Martinique avec mon Schtroumpfchasseur. Une sortie qui date un peu. (toujours pas fait celle du barra) Celle-là entre la surface et 8 m d'eau où je ferais quelques carangues, aussi bien de la surface, à la coulée ou à l'agachon, ainsi qu'un thazard et deux sorbes. Dont une qui voudra jouer à cache cache. Elle gagnera la première partie mais finira sur l'inox après un long agachon sur le sable pour la faire venir. J'irai également dire bonjour à une raie pastenague (je ne tire pas les raies). Le tout avec la nouvelle combi monopièce camo 1,5 mm de chez les Rouges (Epsealon) comme vous dites. Elle a le mérite d'exister et je l'ai vite adoptée. Une vrai deuxième peau, libre de tous mouvements sans contrainte. Pour les eaux chaudes bien sur ;)
  8. Sud Caraïbes ou nous sommes encore préservé de la ciguatera. vraiment Sud à 2 Km du bas de la Martinique
  9. Salut à tous apparemment je suis abonné au gros barra. Toujours pas fait la vidéo du gros barra avec mon fils que déjà je viens d'en croiser un autre. Je vous laisse avec le CR. Dimanche avec Phil (le Captain Philipps) et Seb, partis se mouiller les écailles car certains commençaient à sécher (Phil et Seb), on est tombé sur une grosse bête. Premier spot : Bateau à l'ancre. On prépare le matos. Trois bouées les unes derrière les autres. Je balance le plomb au fond. Je laisse le fusil pendu au bateau puis je vais mettre le flasheur en place. Je n'ai pas le temps de le descendre que je vois un thazard d'environ 1m30 passer tranquillement sur la partie blanche d'un banc de sable en dessous sur 20 m. J'ai beau hurler dans le tuba, Phil et Seb sont en train de se préparer sur le bateau. Je lève les bras pour leur montrer la longueur du poisson. Ils sont tout autant dégoutés que moi. On est venu pour les Taz blancs et voilà un qui nous passes sous le nez (et les palmes). On n'en verra pas d'autre. Juste un petit Taz Franc que l'on laissera partir grandir. On fera une sarde grise (Phil), un petit Barra et un perroquet pour Seb et une carangue pour moi. On change de coin. Courant un peut fort. On ne peut pas se mettre exactement comme on veut. Je descends pour voir la visi sur le plateau à 17 m. Alors que je me redresse juste avant de toucher le sol et faire la feuille morte, je vois un gros truc venir dans ma direction. Je tourne doucement le fusil dans sa direction tout en continuant de descendre. Je baisse la tête (Ne surtout pas le regarder). Sur le fond je ne bouge pas ou à peine pour relever très doucement la tête et identifier la bête. C'est un gros barra qui me fonce dessus. La descente, la "feuille morte" ont fonctionné. Il commence a ralentir. Sa tête est énorme. Il entame doucement son virage. Je reste concentré. Je commence à le voir en entier :-o Ce n'est pas le plus grand que j'ai vu mais l'un des plus épais et large. Seul je ne l'aurais pas tiré c'est sur. Si je vise la tête il y a des chances que ça ne rentre pas ou que ça ricoche tellement il est massif. Je décide de tirer juste après la tête en espérant toucher l'arrête centrale et l'immobiliser direct. Je tire et loupe la vertèbre de peu. Vous vous doutez bien de la suite. Gros départ. Il me prend 50 m de fil en 5 secondes. Heureusement le rush est brutal mais il se calme assez rapidement. Mes coéquipiers ont entendu tirer et me voit remonter vite. Ils comprennent qu'il va falloir qu'ils entrent en action. Seb descend pour me donner un coup de main à remonter car ça tire fort. Etant en sécu avec Seb, Phil descend déjà pour identifier la bête et le doubler s'il le faut et c'est le cas. Il est parti trop loin il ne le voit pas. Phil remonte. Seb m'accompagne jusqu'à la surface. Une fois la haut je lui fais signe qu'il faut le doubler. Phil et moi ramenons le poisson doucement. Seb s'apprête a descendre. Le barra est en vu. Seb descend lui régler son compte en le doublant. On laisse le barra sur 5 à 6 mètres de la surface tout en revenant sur la bateau qui n'est pas loin. Seb va chercher un petit fusil et me le passe. Phil film et moi j'assure la fin en espérant mettre la flèche là ou il faut. Après tout ces efforts, j'ai un peu de mal à en venir à bout. C'est Phil qui s'occupera de l'éviscérer et de bien le nettoyer. Un bon moment partagé avec mes super potes. Merci à vous. Une fois le calme revenu. On fera quelques descente entre 25 et 30 m. Les gros pagres sont là, mais se sont mis à trou tout de suite et ne sortent plus. Pas question d'aller les tirer à trou à 37 m car cela fera fuir tout le reste. On attendra qu'ils veulent bien sortir de leur abri la prochaine fois. On remet ça dès que vous voulez ou pouvez ;-) La vidéo suivra... C'est Seb qu'il ramené. Le Barra accusera 1m 31 pour 12 kg éviscéré. Ce n'était pas un monstre mais plus gros je ne tire pas. Fred Seb Phil
  10. Salut PierrickL Oui une faute s'est glissée dans le texte, mille excuses. Mes vidéos sont d'abord pour mes amis, ma famille et moi. Surtout mes amis de métropole qui n'ont pas la chance de pouvoir aller dans les eaux tropicales et de pouvoir partager avec vous tous. Maintenant en étant PAR PASSION fana de chasse sous marine et étant à la retraite j'avais du temps de libre. C'est comme cela que je suis devenu agent commercial pour Epsealon sur les Antilles. C'est une TOUTE petite partie de ma vie qui ne prend pas le dessus sur mon temps libre et mes passions. Je mets les intro et les fins Epsealon sur mes vidéos parce que je "bosse" quand même pour eux. Je ne suis pas obligé de faire des vidéos pour ce job. Je le fais pour le partage. Et je m'éclate à les faire aussi. Et si ça peut donner à d'autres chasseurs envie d'essayer et d'acheter ce matos, tant mieux. Si ce n'est pas le cas, moi je suis content de partager ;-) Maintenant Epsealon ne voit pas les vidéos avant. C'est peut être un tort. T'inquiète pas je prends ta remarque en mode super cool. Je ne passe plus d'examen depuis longtemps ;-). C'est dommage que tu vois mes vidéos plus pour de la promo professionnelle et non comme du partage. Si un jour j'arrête de bosser pour Epsealon je ferais les mêmes vidéos, effectivement sans les intro et les fins Epsealon mais si j'ai une combi rouge et un Exium dans les mains je n'irai pas jusqu'à cacher la marque. Je dois avoir une douzaine d'arbalètes à la maison et de marques différentes. dans mes vidéos tu vois souvent des fusils en bois aussi. Ça n'a rien avoir avec du promotionnel. Bref je m'amuse et je continuerai à partager. Merci à tous ceux qui aiment mes vidéos. J'en ai quelqu'unes en No Kill qui vont arriver car aux Grenadines c'est interdit de chasser pour les non résidents. Je suis tomber sur des sacrés bestiaux dont un pagre dispo qui devait faire environ 40 kg et dans 2 m d'eau. OUI dans deux mètres d'eau :o
  11. Si, mais j'ai profité de al présence de mon fils et non passé du temps sur l'ordi pour l'instant. Il vient de partir et là je pars 15 jours. Je ne serais pas dispo et n'aurait pas d'ordi. Je la mettrai à mon retour. Désolé. Vous la verrez plus tard :unsure:
  12. Merci à tous. Et NON, pas de gratte en Martinique. Depuis 5 ans que je chasse et mange mon poisson, aucun souci. Je suis l'actualité de la Ciguatera. Pour l'instant elle n'est pas présente sur notre île. A+
  13. Martinique Le 3 Avril 2016 Air 30° Eau 27° Depuis le 1er avril (date de mon anniversaire) c'est ouverture de la pêche à la langouste. Hier, parti avec le fiston Marc pour aller en pêcher et se faire un gueuleton, nous avons fait une belle et grosse rencontre. Heureusement que l'on avait penser à prendre nos fusils au cas où. Et bien voilà que le cas où, se promène et vient nous voir. Alors que le plat du soir est acquis avec 6 langoustes, on rentre au bateau. On se trouve sur un plateau dans 3m d'eau. Quand j'aperçois une forme foncée à une dizaine de mètres de moi. J'appelle Marc dans le tuba. Il regarde dans ma direction. J'espère qu'il a compris. Je descends discrètement et sans bruit à la verticale et me pose au fond sans chercher à savoir où se trouve le barracuda que je viens d'apercevoir. Je relève la tête tout doucement. Le barra a stoppé sa nage d'éloignement. Il est fixe. Pas longtemps, car il fait demi tour et commence à venir vers moi. J'espère que Marc est prêt. Il se tient légèrement en arrière de moi afin de ne pas effrayer la bête. Au fur et à mesure que le barra avance je me pose des questions. A savoir déjà qui est effrayer ??? Apparemment pas lui. Moi je commence à me demander si je n'aurais pas dû laisser partir Môssieur Barra. Seul je ne l'aurais pas tiré. Accompagné d'un autre chasseur pour le doubler au cas où : oui. Le Barra avance, s'approche, grossit, grossit encore. Il ralentit puis amorce un léger virage à gauche et s'arrête de tourner. Pour moi il n'est pas assez de profil pour tirer. Je vais attendre qu'il me montre son flanc bien perpendiculaire avant de shooter. Il avance à nouveau et se tourne de côté. J'allonge le bras le plus doucement possible. Là, il m'a repéré comme danger. Il commence à vouloir tourner à nouveau sur la gauche. Je ne lui laisse pas le choix et décoche ma flèche. Plus c'est gros, plus j'essaye de m'appliquer au tir. Je vise et je pense avoir bien tiré. Le barra accuse le coup se met sur le dos et se laisse tomber sur le fond (toujours 3 m) tête en avant. Il percute la planète la tête dans le sable et ne bouge plus. Me voilà rassurer car Môssieur Barra me semblait grossir un peu beaucoup. Quelques secondes après avoir embrassé le sable voilà qu'il commence à remuer. Marc, à toi de jouer. Marc descend s'applique et Bing, une deuxième dans la tête. La, c'est bon il ne bougera plus. Heuuuu, c'est ce que l'on croyait. Pensant que ce moment de chasse entre père et fils était fini je vais vers Marc et lui sert la main. (Et tout cela est filmé bien sur). Quand tout à coup je vois Marc faire un petit bon en arrière. Je crois comprendre. Je baisse le masque sous l'eau et m'aperçois que le Barra n'est plus à sa place. Juste un gros nuage de sable en suspension. C'est à ce moment que j'ai compris que rien n'était fini. Le barra reviendra vers nous à 4 reprises. Ma flèche commençait à ressortir par son trou d'entrée (pas bon). Je voyais l'ardillon (toujours pas bon). La flèche de Marc le traversait des ouïes à la tête. Il perdait beaucoup de sang. J'espérai qu'il allait vite de fatiguer. On se servait de nos fusils comme débordoire pour éviter que le barra ne s'approche pas jusqu'au contact. On l'a vu claquer des dents une fois ou deux. Pas rassurant. C'est le "jeu". Un coup de fatigue et il se retrouve encore la tête dans le sable. Une des deux flèches se coince dans la roche. Il essaye de bouger mais ne peut plus. Dès qu'il se débat, il perd beaucoup de sang au niveau des ouïes. Je demande à Marc d'aller chercher le 3ème fusil dans le bateau qui se trouve à une centaine de mètre. Marc revient très vite. Ça sert de savoir nager vite . Il me passe le petit fusil 90 bois en 2 x 16 mm. Je fais le tour du barra. J'aligne, tire et et fait mouche juste où il faut pour être enfin tranquille. On trouvera une grosse orphie coupée en deux dans son estomac. On va pouvoir rentrer. Bien sur il ne tenait pas dans la glacière. La tête et la queue sortant de chaque côté. Une bonne partie de chasse qui vient de se passer. Le barra sera partagé et mangé. La vidéo se fera mais bien plus tard. Au plaisir de chasser avec toi mon fils
×
×
  • Create New...