Jump to content

Marguéjah

Membres
  • Content Count

    506
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

0 Neutre

About Marguéjah

  • Rank
    Membre actif
  • Birthday 01/11/1986

Autres infos

  • Genre
    homme
  • Prénom
    Zion
  • Club
    Subaqua Cholet

Infos Membre

  • Département, région, ville
    Cholet
  • Mon équipement
    75 et 90cm tahitiennes, combi 5mm et 7mm !

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Ok, si les conditions de visi le permettent je resterai la première marche... D'après la carte quelques spots retiennent mon attention, et a moin de 400m du bord. Est jouable en cayak catamaran a pagaie ! Pour le moment c'est montagnes et culture !
  2. Je pense que la zone est bien fourni et qu'en prime pas de chasseur ... Enfin si mais ils ont 8 ans et chasse des poissons de 30g dans 1m d'eau ! La nous sommes dans les montagnes, j'ai laissé mon matos sur place a Vanimo et a mon retour j'aimerais tenter une sortie BW. Il y a 2 marches quand on s'enlargue, la première a 300m du platier passe de 30 a 50m, puis pente douce jusqu'à 100m, la deuxième marche passe de 100 a 200m elle est située a 700m du bord. Quelques zone semble la plus intéressante ? Côte techniques, j'imagine partir avec un stock de poissons pour appâter, et joué du flacher ! A priori il y a du tout gros qui ce ballade... Yellow fine, sail fish, marlin....mahi mahi, wahoo ! Avec le 110 et la simple bouée, les marlins seront tranquilles.... Pour ceux qui veulent jeter un coup d'œil sur navionic, c'est a Vanimo, PNG.
  3. Effectivement, la carangue royale c'est top! Juste grillé, fumé, en soupe... Un régal. Le barra j'y est pas regoûter cette fois, il a été partagé ! Le gaterin que je ne pensais pas terribles mais que les locaux réclame souvant est très bon. On a fait une soupe lait de coco, curry... Un régal. Hier petite sortie en fin de journée, la visi était vraiment pourrie, grosse pluie la nuit précédente.... Pas moyen de voir le flacher a 7m sous moi! Mais les carangues Royale était la... Du coup 4 de prise et un rouget d'un kilo ça changera. Ce matin départ a 7h, retour a 9h après 19 apnées. Un premier tazard de 6kg, tiré pendant la remonté, tiré juste au dessus de la colonne, il me fera un petit départ sympa. Déjà assez de poissons pour la journée, je change de zone et remonte le long du tombant pour découvrir plus loin.... Après 20min, j'arrive juste sur 10m , le fond est a 15/18, et un joli tazard passe a 3m de moi, j'aligne tranquillement, le tir par juste dernière la tête séché net ! Pesé a 12kg, je rentre. 1km de marche pour rentré... Enfin c'est sans compter sur les Papous! Une camionnette s'arrête me demande si je veux de l'aide, et c'est parti pour rentrer en voiture ! Le petit tazard est donné au conducteur et ça famille (des amis de la famille) le gros on le fait frire pour le conserver. Demain direction Goroka où nous serons logés par d'autres connaissance de la Famille. Le poisson sera pour eu, la haut dans les montagnes le poisson est chère où il n'y en a pas! Plus de pêche pour quelques jours, direction les montagnes et les cultures Papou (plumes tatouage et piercing....)
  4. Salut à tous, Après avoir passé une dizaine de jours sur manado et les alentours, nous voici en Papouasie Nouvelle Guinée. (Rien à raconter sur Manado car très peu péché et rien de fou ....) Du coup Vanimo.... Première sortie le matin de bonne heure, c'est une presqu'île en forme de rond d'environ 2km de diamètre, de chaque côté des plages et sur la partie exposée un plateau de sable et algues.... Je pars de la plage et remonte vers le large, l'eau est sale, 5 à 8m de visi et les coraux sont morts.... Pas très motivant. Après 30min dans ce désert, je vois un sweet lips de belle taille, j'assure le repas. Plus j'avance et plus l'eau s'éclaircit. Je progresse le long du tombant , à la jonction roche sable, sur 10 à 15m de fond , plus au large c'est que du sable en pente plus au moins douce. Enfin sur un agachon, je me retourne pour voir s'il y a rien dans mon dos, et là un tazard, je me retourne, le suit et tir, je vois la flèche traverser mais l'ardillon reste fermé.... Il finit par s'ouvrir mais juste sous la peau côté sortie.... Doucement calmement j'arrive à lui attraper la queue ! Pas énorme 4/5kg mais mon premier du voyage ! Puis tout s'enchaîne... Un deuxième tazard, un petit barra.... Il est 10h, ma pêche est faite je rentre. Pas de ciguatera dans ce coin, le poisson est partagée et nous nous régalons. Lendemain même heure même spot... 3h de chasse bredouille! A la fin je tire un joli rouget... Arrivé a la surface je recharge, puis vide le poisson... Un tazard de 20kg passe sous moi ! A peine je fais mon canard qu'il disparaît ! J'y retourne le soir et là en 1h20… 3 carangues Royale et 2 tazards. Il y avait des commandes de poissons à notre maison (nous sommes hébergé chez Julie,. Une locale qui a souhaité nous aider..., Ici les hôtels c'est entre 40 et 100euro la nuit....) 3eme jours départ en fin de journée comme la veille dans la même zone.... Rien de chez rien.... Je sauve la bredouille avec une carangue royale sur la dernière descente. Depuis qu'on est arrivé chaque jour la météo est différente, sens du vent, nuage, soleil , pluie. Et pareil pour les conditions dans l'eau... Température de surface entre 28 et 32.... Au fond différentes termocline et des bandes de différentes visibilité suivant la profondeur.... Hier, départ pour une île à 5km d'ici... 4h de pêche , rien vu! De retour a la côte je retente un coup sur le spot a tazard. 10min plus tard deux Taz passent à 10m de moi, canard, je choisis celui qui va croiser ma route, le tir part il est séché net! 9kg vidé (celui ci pesé). 15min plus tard un deuxième de même gabarit vient me voir, je suis à l'agachon avec le flacher en main dans 8m... Le fond doit être a 15/18m. Comme le premier, colone cassé, il est séché. Sur la même zone que moi deux pêcheurs en kayak sont là , je les appelle pour qu'ils partagent ce deuxième poisson ...( A la maison les poissons sont partagés avec les boss et les responsables du coin, le premier tazard suffira a nourrir la famille est les voisins... Aujourd'hui je préfère faire profiter les pêcheurs). Je continue et 10min plus tard rebelote, mais celui-ci est un peu plus gros, et la flèche ne traverse pas l'arrête... Après le tir il tombe 2secondes comme séché, puis part sans la flèche..... Aujourd'hui. Repos, encore samedi et dimanche pour Sortir un bien gros....
  5. Fleche RA donc fixee au talon de la fleche. Je voulais surtout partager la solutiin qui fonctionne pour mon gun! Je ne pensais pas que l'obus avait de l'importance dans ce cas....
  6. Slt, je chasse depuis quelques temps avec un roller Rob Allen, J'ai eu pas mal de fois où le fil de flèche restait bloqué sous l'obus .... La flèche est connecté sur du spectra Riffe et le même dyneema pour l'obus. J'ai changé l'obus pour remettre celui d'origine : deux dyneema Rob Allen !( Comme sur l'aide au chargement) Plus aucun soucis....
  7. Après 2 semaines sans réseau, au calme sur des îles paradisiaques, nous repartons pour plusieurs jours de transport, j'ai donc du temps pour partager quelques comptes- rendus ! Arrivée sur l' île Banggai il y a 10 jours, après 48h de transport. Débarqués à 6h du matin, le temps de trouver de quoi dormir, une petite sieste et je pars plongée devant le village. Un îlot à 300m du bord, un bon courant entre l'île et la terre... Et bien 3h dans l'eau rien à pêcher.... Les coraux sont morts... Sur le retour, je prendrais tout de même 2 aprions de 1 et 1.5kg pour le repas du soir. Le lendemain on part en bateau pour une petite plage paradisiaque avec du joli snorkeling.... 3h de chasse dans le courant, pas grand chose... Il y a bien quelques beaux aprions mais impossible de les approcher ! Le seul à portée, je tire à côté ! 3ème jour sur Banggai, nous partons à Bonebaru, pour voir les cardinals fish (endémique de l'archipel). Après 30min de snorkeling, je pars plus au large chercher le tombant. Là enfin il y a beaucoup de mange... Mais pas de prédateur :/. Deux aprions assureront le repas ! Fait marquant, deux bombes explosent pas très loin... Vraiment flippant pendant un agachon sur 15m.... Après info prise auprés des locaux, la pêche à la bombe est encore pratiquée bien qu'interdite, les conséquences sont tristes, plus de coraux plus de poissons. Les bajos que je suis venu côtoyé, ont arrêté le arpon et l'apnée, maitenant c'est bombe et compresseur...😥 Pendant ces quelques jours on nous dit d'aller sur une autres îles, plus loin , pas de bombe... Plein de fish.... Nous partons donc pour Mbuang Mbuang, village de 300 âmes au fin fond de l'archipel ! Sur le bateau, 10h de navigation, mon oreille droite donne des signes d'otite....😱. Je fais ce qu'il faut pour stopper l'infection, et je croise les doigts pour pouvoir plonger.. Le premier jour sur place est consacré à la découverte du village mais pas de plongée.... Maison sur pilotis, une route de 200m... 2 motos...?? Pas de réseau téléphonique, nous sommes les seuls "bule"(touristes). Le lendemain nous devons aller au lac avec les méduses, mais l'organisation local remet ça au lendemain ! Mon oreille va mieux, je tente une petit sortie devant la maison... Ici le corail est vivant, les fusillés sont là par milliers, habitué à rentrer avec pas grand chose, sur la troisième descente un mérou rouge de 1.5kg permet d'assurer le repas. Ici pas de gros tombant , le plateau coralien descend doucement entre 5 et 20m puis c'est du sable. A certains endroits la pente les roches forment du relief un peu plus intéressant mais l'ensemble est plutôt plat. Après 45min entre 10 et 15 m sans voir plus de vie, je m'ecarte sur 15/20m. Là en 5 apnée je voie des carangues bleues, jaunes, red snaper et dorades tropicales, petit thon, croissant queues jaunes de plus de 4kg... Je prend un belle tropicale , le courant se léve et je galère à rester sur cette zone. Nouvelle descente, je suis sur 17m, posé sur le sable entre les coraux, un grand banc de fusillé me tournent autour puis s'écrasent au passage d'un petit thon. Je tourne la tête et un joli TDC passe à 15 m de moi au milieu de la colonne d'eau , il s'en va doucement... Je pense à mon flacher et je remonte tranquillement. Petit regard dans la direction de la fuite du poisson, il revient droit sur moi, je stop ma remontée et l'attend ... Arrivé à portée, il tourne , le tir par dans la queue, le ruch commence, le temps de finir la remontée, j'ai la bouée dans les mains. Il fait demi tour et revient en direction du plateau, fait des ronds sous ma bouée, 2min plus tard le couteau planté entre les yeux, je tiens mon premier TDC ! Une grosse dizaines de kilo, je suis aux anges! Le poisson est partagé entre les voisins et la famille de la guest house, ce soir c'est sashimi ! La journée suivante, nous partons en bateau pour voir les méduses. Il y a un lac d'eau salée dans lequel est emprisonné des méduses, elles ont colonisé le lac et ont perdu leur pouvoir urticant. C'est donc un joli spectacle, le lac pour nous seuls, et des millions des méduses ! Après les lac aux méduses, direction popisi un cailloux posé le long d'un chenal entre les îles. Le fond n'a rien d'extraordinaire, pente à 45 degré de 0 a 20m avec du corail. Ensuite c'est du sable. Première immersion, ça grouille de mange, quelques gros aprions se balladent mais restent à distance de sécurité. Une belle carangue royale passe à 2m de moi, je tire 3/4 arrière, la flèche rentre par la pectoral et sort entre les yeux... Mais je vois que l'ardillon reste fermé... Je laisse partir en espérant qu'il s'ouvre... Mais la belle carangue se décroche ! Quelques minutes plus tard, 3 thons passent sous moi, une bonne inspiration et je me glisse à leur hauteur. Ils tournent reviennent vers moi j'en choisis un qui me paraît plus gros, le tir part et c'est parti pour un peu de ski nautique ! Il part direction le large, j'attrape la bouée qui est a moitié immergée, et me fait trainer sur 50m. Il fait demi tour je je crois l'avoir perdu ! Puis le rush reprend, encore quelques secondes et il s'épuise complètement. Celui ci dépasse les 15kg (estimation, j'ai pas de peson!) Nous ferons une autre dérive, j'en croiserais un autre plus gros mais il n'a pas fait demi tour lorsque je suis arrivé à ça hauteur! C'est pas peu fier que nous rentrons au port! Comme la veille, le voisinage se présente pour avoir une part de la prise ! Le lendemain nous partons voir les cardinals fisch, ici on apprend que ceux que nous avons vu à Bonebaru, ont étés capturés à Mbuang Mbuang puis réintroduit là-bas pour repeupler les eaux explosées. Pour finir la matinée, recherche du coin chasse! Première dérive... Rien on change de spot sur la route on croise un pêcheur de poulpe, nous découvrons leur leurre.... Incroyable ! Deuxième spot , une butte de sable , je fais une derive côté large... Pas grand chose, mais il faut assurer le repas du midi... Ce sera encore un petit aprion. Il est sur la flèche 5m sous moi quand un joli TDC passe! Le temps de recharger... Plus personne ! Je garde le poisson sur la flèche et le vide pour appâter, 2min plus tard 2 thons passent, je fais mon canard pour arriver à leur hauteur, ils tournent, je choisis le plus gros le tire part, il est touché au milieu de la queue juste sous la colonne, il accuse le coup et ne part qu'au bout de quelques secondes, c'est parti pour quelques mètres de ski nautique. Après 3min de bataille, le couteau est planté... il est plus petit que celui de la veille. Direction un spot au large repéré sur la carte et dont le capitaine connaît la richesse.... C'est la passe pour entrer dans le lagons de Mbuang Mbuang, devant il y a plus de 100m et le plateau de 100m de large et 500m de long est traversée par un courant assez fort. La visi est superbe, les coraux magnifiques, des fusillés par tonnes et tout les poissons tropicaux, carangue bleue, jaune, Royal GT.... aprion, bec de Cannes, dorades tropicales, red snaper... Mérou et TDC.... Mais avec toute cette vie, le courant, la profondeur... Je n'arrive pas à bien chasser ! Je prendrais une carangue bleue et une royale. Le vent et le courant forcissent. , Nous décidons de rentrer sur le spot de Popisi. Déjà 4 poissons, encore un et on rentre. 5 descentes plus tard c'est un bec de canne qui clôturera cette journée. 5 poissons différents, pour moi une journée parfaite ! Le lendemain je prévois retourner au large dans la passe ou j'ai vu tant de vie, avec le vent et la marée le spot sera dispo que l'après midi. Nous retournons donc en début d'après midi, arrivé sur place, les dauphins font la fête aux sardines, la visi est moins bonne que la veille, malgré 5 dérives je n'arriverai pas à piquer un seul poisson ! Il y a moins de vie que la veille, mais un grand banc de bec de Cannes tous plus de 5kg tournent, des aprions dans les 7 kg.... Mais trop craintifs. Je choisis donc de rentrer encore une fois vers Popisi. Je prendrais rapidement 2 petit thons pour assurer le repas des barqueros. Puis 2 thons passent sous moi. Canard, ils tournent ... Le plus petit se présente bien mais je suis gourmand et attend le plus gros ... Je tente un tir un peu lointain qui ne traverse pas.... Dommage il devrait faire +20kg.... Mais le tir dans le haut du dos lui permettra de survivre. Je refais encore 3 dérives où je verrais 4/5 jolis morceaux dont un +25kg mais je n'arriverai pas à les aligner! Fini pour les Banggai, j'apprends en partant qu'il y a une compétition de pêche à la ligne dédié au TDC dans un mois... Prochaine étape luwuk puis manado!
  8. Pas de cigiatera en indo a ma connaissance, je ferais plus attention côte pacifique (Papouasie ....)
  9. Après quelques jours dans les montagnes et quelques randos sur les volcans, nous revoici sur la côte. Cette fois sur la côte sud, l'eau y est plus froide (25deg) mais semble belle lorsque nous arrivons... 1h plus tard, je trouvr un bateau, départ 14h pour 2h30 de pêche devant le port. Pour le fond, c'est un premier plateau rocheux 2m maxi avec une marche de quelques mètres. Les vagues déferlent... Deuxième marche à 200m plus au large entre 10 et 14m. Puis ça tombe doucement sur plus de 200m. La houle s'est levée, elle est longue et de plus de 2.5m. La visi est autour des 7m et il y a une thermoclim vers 13/14m. Il y a de la vie sur cette marche beaucoup de mange, de chirurgiens bleus... Je loupe une belle langouste et faute de beau poisson je prends un beau chirurgien pour le repas du soir , la nuit tombe déjà il faut rentrer ! Rdv pris pour le lendemain, pour une journée pêche plus au sud où les beaux poissons sont censés être ! Nous partons finalement à 9h car la houle est présente et nous empêche de sortir en sécurité de la passe! 30min de navigation, la houle est vraiment haute ! Ça claque contre les roches, les gerbes d'eau montent à plus de 20m.... L'eau est sale et mon barquero ne souhaite pas que je me mette à l'eau ! Requin et grosse houle.... Nous passons donc la matinée sur la plage à attendre l'accalmie de l'après midi. Vers 13h on m'appelle car je suis le seul de la plage a avoir des palmes une bouée (RA35l) et a savoir bien nagé .... Un Belge est pris dans un courant sortant de la plage et part direction le large .... 20min plus tard tout le monde est au sec avec une bonne frayeur! Ma plus belle prise 1m 80 pour 75kg. Finalement la mer se calme et nous partons chasser. Comme la veille, la houle brasse le fond et c'est vraiment pas facile ! A part des requins, pas de beaux poissons... de la vie mais que des petits poissons ! Retour sur la zone d'hier pour assurer le repas, les chirurgiens sont là et la première descente je fais un doublé. Je tire 2 autres pour offrir à mon barquero et a l'hôtel. Nous rentrons au couché du soleil ! Le lendemain matin direction Maumere pour réservé le bateau pour Pare-Pare (actuellement dans le bateau pour 24h de traversée..) Bateau booké, nous montons de 20km au nord il y a un récif au large qui me fait de l'oeil ! Nous partons le lendemain matin avec un petit bateau et 2 barquero pour ce fameux récif. Situé à 7km des côtes, le plateau coralien est sur 2/4m de fond avec côté large un tombant sur plus de 200m quasi verticale. L'eau est à 27, visi entre 25 et 30m.... Dès les premières apnée je sais que le spot est bon des bancs de fusillés, requin, un leger courant... 10eme descente, un groupe de 5/6 thons à dents de chien passent puis s'écartent... Ils reviennent dans mon dos ils sont pas énorme 5 à 10kg, j'arrive à aligner le plus proche, le tir part j'entends la colonne craquer... Mais pas traversé, après 3s il se décroche😭 Dégouté, je recharge. Et continue de dériver sur le tombant. Je verrais plusieurs fois un banc de raimbow runer de belles tailles mais impossible à approcher. Les autres jolis poissons aprion, Maori, snaper... Sont trop profond , malgré des apnée de 2min sur 20m impossible de les faire suffisamment approcher. Finalement c'est une seiche qui fera la première prise... Elle est énorme, jamais vue de si grosse ! Ça fait déjà 2h que je pêche, petite pause eau et banane, et le capitaine propose de changer de place, on se decalle de 200m et c'est reparti. Là le tombant est encore plus vertical sur les 35 premiers mètres après on voit plus rien que du bleu sombre et profond... Un requin gris passe me dire bonjour, puis 2 TDC dans les 10kg.... Cette fois ci je ne peux pas tirer il reste à 5/6m trop loing pour le 110 roller😞. Un gros merou tourne sur 30m devant ça grotte.. 20 à 30kg.. trop gros, trop profond! C'est finalement une corail trou (rouge à trait bleu) qui fera les frais du prochain tir. L'heure tourne il me reste une heure de pêche. Je ne verrai rien de plus dernière descente une carangue passe ce sera pour le barquero ! Première belle sortie avec du jolis poissons vu, eau claire et chaude... Un régal si le TDC avait été dans le bateau cela aurait été parfait. Nous repartons plus à l'est pour préparer l'ascension du mont Egon, arrivé sur la côte à midi, la mer est calme et belle je décide de partir du bord. Marée basse à 13h20, je me mets à l'eau à 14h sur un plateau a 200m du bord repéré sur navionic. Ici c'est encore un tombant bien prononcé sur 20/25m puis descente plus douce sur du sable. Rien de fou, pas de mange je me déplace pour me rapprocher de la pointe de cette patate. Sur le chemin, je prend un mérou rouge de 1.5kg le repas est assuré. Arrivé sur la pointe, la visi est moins bonne mais il y a de la mange. Je sais que quelque chose va se passer. Je suis a 15m de fond sur 20m, ça tombe tout autour de moi, fusillés, chirurgiens, sont là. Puis une carangue me fonce dessus suivi d'une deuxième un peu plus petite. La première tourne , je préfère assurer et ne pas bouger,la deuxième arrive droit sur moi. Puis c'est la première qui fait demi tour et passe juste derrière la seconde.... Le tir par c'est un doublé ! La plus grosse est séchée l'autre en plein milieu de la queue ! 1h20 dans l'eau la pêche est faite je rentre ! Fini Flores direction la sulawesi !
  10. Après une petite semaine dans les montagnes à découvrir les coutumes et villages traditionnels, nous voici à riung petite ville de bord de mer. Première sortie sur les îles plein d'espoir.... Premier spot repéré sur navionic... C'est que du sable et des coraux morts ! 30min de navigation nouveau spot , là le corail est vivant et bien fourni. Le hic c'est la visi ... 5 à 6m en Surface et 2 /4 m passé 10 m de fond! Du coup pas évident avec le 110! De belles carangues bleues trainent mais elles sont trop craintives et dans la brume je ferais 2 loupés sur des poissons de 4 à 5kg... Un banc de grande becunes passe et le BBQ est assuré ! Après un bon repas sur la plage... Grillade de poisson frais, c'est reparti pour un nouveau spot .. mais idem pour les conditions de visi! Pourtant le poisson est là... carangues snaper et perroquets mais vraiment difficile ! Je sortirai finalement le repas du soir avec un petit red snaper et une petite carangue jaune. Ce matin nouvelle sortie avec un petit bateau traditionnel, direction les plateaux juste devant l'hôtel. La visi y est tout aussi pourrie ! De plus, pas de vie... Les plus beaux poissons doivent faire 400g.... Troisième spot, la visi est un peu mieux ( chassable jusqu'à 10/12m, dessous c'est la purée) J'insiste, et finis par prendre un gaterin de 2kg, rien de fou mais c'est le premier poisson tirable que j'ai vu! L'heure tourne et c'est bientôt le moment de rentrer. Encore quelques descentes... Pour la 50ème fois, je descends le long du mur de corail jusqu'à me pauser sur une roche juste au dessus de la brume. Là il y a de la vie, rien de gros.mais ça bouge.... Puis enfin, une belle carangue passe en limite de visi, le tir est instinctif, je ne sais pas comment elle est piquée mais je sais à la tension du fil que j'ai touché ! Je remonte tranquillement ma prise , pas de risque de déchirure mais la flèche est dans la queue ! Enfin un joli poisson, ce soir c'est grillade et bitang !
  11. Slt, c'est une GoPro 6 Black et J'ai passé un correctif de couleur c'est une appli (dive+, on le voit en bas à gauche des vidéos corrigées) c'est génial !
  12. Ça fait maintenant 5 jours que nous sommes a Labuan Bajo, le temps passe vite et je n'ai pas vraiment trouvé de spot sympa pour la pêche... Malgré 3 tentatives du bord, dans une baie abritée des courants et loin de la réserve de Komodo, je ne trouve que quelques petit poissons de récif. Pour assurer les repas,un rouget, une belle seiche, un nason.... Par contre nous sommes allés faire une plongée dans le parc national.... Là c'était ouf! Visi de 20/25 m, des coraux énormes en grande quantité et diversité. Des maories de 10kg, des snapers énormes, tortues, mérou, carangues barra et requin ! et des milliers de petits poissons colorés ! Vivement que je trouve un endroit comme ça hors de la réserve.....
×
×
  • Create New...