Jump to content

Search the Community

Showing results for tags 'tamatave'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Chasse-sous-marine.com
    • Chasse en général & Présentations
    • Chasse en Méditerranée
    • Chasse en Manche - Bretagne Nord
    • Chasse de Bretagne Sud au Pays Basque
    • Chasse Outre-Mer et ailleurs
    • Apnée Snorkeling
    • Tir sur Cible
    • Compétition & Stages
    • Fédérations (FCSM, FFESSM, FNPSA)
    • Table ronde
  • Matériel de Chasse sous-marine
    • Catalogues des marques
    • Arbalètes, flèches, sandows, moulinets...
    • Palmes
    • Combinaisons, gants et chaussons
    • Masques, montres-ordi, planches, dagues, lest...
    • Kayaks, Sondeurs GPS, Bateaux
    • Caméras embarquées et fixations
    • Espace professionnel : fabricants, commerçants
  • La Chasse sous-marine en Images
    • Vidéos de chasse sous-marine
    • Faune & Flore
  • Petites annonces Achat Vente
    • Matériel de chasse sous-marine
    • Bateaux-Moteurs-Remorques-Kayaks
    • Divers produits et services autres que CSM

Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


AIM


MSN


Website URL


ICQ


Yahoo


Jabber


Skype


Département, région, ville


Mon équipement


Hobbies


Nom


Prénom


Club

Found 2 results

  1. Un petit CR pour évoquer une nouvelle zone de chasse à madagascar Tamatave, cote Est de mada, deux saisons de pluies, la première qui durent 5 mois et la seconde le reste de l'année......C'est un peu comme la bretagne Les données sont de 250 jours de pluies par an....heureusement, au moins la moitié des pluies ont lieu la nuit, mais ça fait beaucoup d'eau quand même. Du coup, sans iles aux alentours, on a du mal à imaginer qu'il puisse y avoir de belles zones de chasse, avec la cote des pangalanes au sud(marais sur 400km) et cote sableuse au nord L'année dernière j'avais fait une excursion à l'ile aux prunes, environ à 3km au large de tamatave avec Nono, le meilleur chasseur de la région, celà était resté plutot médiocre du aux mauvaises conditions , une houle de 1.50m balayait le fond et du coup la visi était de 4m. Nono est chasseur professionnel et vit plutot pas mal de sa pêche, puisqu'il a une coque en plastique de 6m et un 8cv, ce serait même un riche selon les critères malgaches. Hier donc, sortie programmée vers l'ile foune( un banc de sable qui émerge à marée basse) Trajet de 35km avec mon 9.9 pour aller un chouïa plus vite...... Départ 7h du mat, mer plate et houle annoncée de 1.3m par windguru, en réalité pas plus de 60cm. Donc conditions idéales avec une eau encore à 27°. 1h45mn plus tard nous arrivons à l'ile au sable, appellation toujours pompeuse pour un banc de sable de 20m de large sur 150m de long et de 1.2m au dessus du niveau de la mer. Om aperçoit l'ile seulement à quelques centaines de mer car une étrave d'épave dépasse du sable. Nono me précise de 2 autres épaves jonchent les fonds dont une de plus de 100m de long mais dans l'eau sale. Là nous chargeons une pirogue de 3.5m et de 150kg sur la coque pour que le piroguier nous suivent dans nos pérégrinations avec la coque ancrée sur la zone qui se trouve à environ 6km ....malgaches. Il nous faudra encore 3/4 d'heure de navigation pour y arriver. Bateau ancré et pirogue à l'eau nous démarrons par une zone à 18m....bonjour la mise en jambes, Nono est jeune, 36 ans et chasse plus de 250 jours / an. Au bout de quelques minutes dans une eau assez trouble, 6m de visis, Nono m'appelle, il a repére un gros bancs de chirurgiens bleux, ceux qui se tiennent en pleine eau. Ma femme m'ayant expressément recommander de ramener du poisson pour la famille(nombreuse, très nombreuse, je fais comme Nono et tire les gros chirurgiens qui font de 1 à 3 kg. Après quelques tirs, nono me dit qu'il va ramener le bateau sur place. Du coup je cèsse de tirer et fais monter le banc à quelques mètres de la surface. D'un seul coup j'aperçois des nageoires jaunes au milieu du banc: des madames tombées. Je descends aussitot mais tirer ce vivaneau mahori en pleine eau relève de la gageure. Je remonte et me ventile bien quand une belle ombre surgit au dessus du banc. Je descend droit dessus et admire un gros aprion qui démarre à mon approche, je m'arrête, il fait demi tour et revient mais hors de portée, je palme pour approcher, il redémarre. Je m'arrête de nouveau et il revient une troisième fois et fait demi tour à 6m. Je tente le tir. Il sonde imédiatement mais j'ai tiré un peu à la va vite et je sais la flèche hasardeuse. Arrivé à la surface, il a déjà pris tout le fil et le bengee et je le freine comme je peux , en douceur pour ne pas le déchirer. Après quelques minutes il fatigue et je ramène doucement le bestiaud. Ce sera mon plus gros aprion jamais capturé 8kg. On retourne sur les chirurgiens et après quelques tirs, le banc se tient près du fond. là je m'applique, j'attends que plusieurs se croisent et ainsi je ferais 4 doublés et 3 triplets. Nono lui agachonne un peu plus loin et fera deux jolies babonnes ainsi qu'une dizaines de petits gaterins. Celà fait maintenant 3 heures que je descends à 18m et je fatigue, Nono me met sur une zone de 10m selon lui, encore des mètres malgaches, il y a bien 15m. Pendant une heure je ne verrais rien. Retour vers le bateau et je vois nono qui revient avec une dizaine de prise dont 3 carangues, il me dit que son fil a cassé sur une grosse et qu'il a galeré pour la récupérer au fond. Il m'emmène sur son spot. Alors là du jamais vu, des milliers et des milliers de gros chirurgiens tourne en rond au dessus de belles roches biens cassées mais plus de carangues par millier aussi selon lui. J'en ferais une seule de 2.5kg, plutot une drole de sériole . Au fond je vais agachonner, à peine posé sur les roches à 18m que je me retrouve dans le noir quasi complet: les dizaines de milliers de chirurgiens se tiennent à 50cm de moi et font une coupole où la lumière ne pénetre que peu tellement le mur de poissons est compacte.Ayant mon quotat de "licornes" comme ils disent, ce n'en sont pas du tout, je m'abstiens de les tirer mais je suis sur d'en mettre 5 ou 6 sur la flèche. Sur et certains qu'une loche dans le coin leur donne cette tranquilité. Je tirerais encore deux grosses lèvres 3 barettes et Nono 4 ou 5, mais impossible d'apercevoir un merou dans ces conditions, tellement ces poissons obstruent complètement la vue. Il est 4 heures et nous repartons vers tamatave. On arrivera avec la nuit complète, 6h30,et il faudra une douzaine de personnes pour passer l'embouchure de la rivière avec la marée basse avec distribution bien sur de poisson au passage. Mais bon, on en a une 50 de kilos chacun. Le poisson est relativement cher à tamatave, entre 1 et 3 euros selon l'espèce, je comprends mieux la réussite sociale de Nono. La zone où nous avons pêché est peu fréquentée car assez loin de toutes habitations, la cote des pangalanes étant inhospitalière, drossée par les vagues de l'océan indien et les petites "iles" à 6/8km du bord, donc inaccessibles . Selon Nono, il n'y a jamais de CSM sur ce coin et la visi peut atteindre 20m avec dans ce cas profusion de mérous. On peut en voir jusqu'a trente en même temps et Nono n'est pas marseillais, il m'a montré ces prises ren photo qui vont du bara de 25kg à la loche de 85kg. Son équipement ferait sourire en france: une combi mono de surf en 2mm déchirée de partout, des palmes plastique et un fusil beuchat de 120 rapiècé avec une paire de sandows fissurés. La flèche est reliée à un moulinet fait maison. C'est une 6.5 en inox, ressoudé au moins trois fois avec un gros coulisseau sur lequel est noué une corde de 4mm en polypropilène et avec trente mètres de nylon tréssé de 3mm pour le moulinet, mais avec ça, il se débrouille aussi bien que moi sinon mieux
  2. Bonjour Amis Chasseurs de la grande confrérie, Je dois me rendre prochainement ( Début 2019, en pleine période des cyclones ! ) ) à Madagascar sur la ville de Tamatave pour une période de plusieurs mois, je recherche quelqu'un de passionné pour qui la Chasse est montée à la tête sans limite et avec lequel il serait possible de chasser en bonne compagnie ( Du poisson tant mieux, pas de poisson tant pis ) au départ de Tamatave le plus régulièrement possible. Je ne recherche surtout pas et je ne veux aucun contact avec des marchands de soupe qui se serviraient de cet Art Noble qu'est la Chasse sous-marine pour se remplir les fouilles en jouant les tours opérators tropicaux façon alpagueurs de jambons gazés. Le coté rustique, réel et passionné, c'est la meilleure sauce. Espérant vous lire prochainement. Avec toute ma sympathie de Chasseur. KATANGA.
×
×
  • Create New...