Jump to content

dom85

Membres
  • Posts

    17,941
  • Joined

  • Last visited

Reputation

0 Neutre

About dom85

  • Birthday 08/03/1956

Autres infos

  • Genre
    homme
  • Hobbies
    quand je ne suis pas en chasse, discuter de chasse
  • Prénom
    dom
  • Club
    madagascar fish

Infos Membre

  • Département, région, ville
    madagascar
  • Mon équipement
    du BWK 140 et du homemade

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. J'ai acheté deux flèches RA en drop barb, seulement c'est comme les pointes détachables, ça ne fonctionne que si le poisson est totalement traversé et que la pointe dépasse de 15cm de l'autre coté, mais dans le poisson ça ne doit pas fonctionner car la "barb" est encore encochée sur la flèche. Du coup je ne les ai pas essayé sur mon double sandows, je les réserve pour le triple mais je ne l'utilise plus......
  2. Oui pas besoin de moule direct sur du CP même de de 2mm, c'est plus facile à réaliser et bien plat. Faut juste mettre une bonne couche de gelcoat à la fin afin que ce soit propre et bien sur poncer la fibre à la ponceuse et reponcer après le gelcoat. C'est toujours la finition le plus long
  3. les manchots aussi c'est pas mal pour un zozio: apnée de 27mn et 550m
  4. C'était mon job.....Bon c'était les prix il y a dix ans, allez disons 400 maintenant, faut juste présenter les plans à 4/5 artisans serrurier qui font dans l'inox et leur demander un devis J'ai pas bien compris, ce que tu veux comme bolster, un appuis pour les reins/dos? Ou une barre de maintient?
  5. Je comprends pourquoi le phoque de weddell est celui qui descend le plus profond
  6. Tu dois pouvoir trouver dans les 300€ chez un artisan Celui est pas mal: Le mien que j'ai recouvert d'un appuis en skai
  7. Ça risque d'attirer les chalutiers pour la farine de poissons.....
  8. Les Atan, les chaussons les plus solides de la planète mais chauds, je ne sais pas
  9. Gaffe! Révolution c'est déjà pris comme nom par Beuchat, je n'ajouterais aucun commentaire sur ce fusil(le révolution) qui pourrait passer pour du dénigrement, du parti pris alors que c'est tout simplement une m.rde 😁
  10. j'ai perdu 10 kg suite à un régime et donc j'ai enlevé 1.5kg de plomb sur la ceinture, ça aide bien😁
  11. Je suggère: la lose, la scoumoune, la poisse.....😄
  12. CR du 19/01/2022 Il pleut depuis 8 jours toutes les nuits sur Tamatave, de forts orages qui ont même noyé une dizaine de personnes sur la capitale, donc c’est aujourd’hui la dernière sortie possible car un coup de vent est annoncé en plus dans les jours à venir. Départ comme d’habitude 6h30 du matin, mer plate, eau jaune des fleuves qui charrient leurs torrents de boue mais température de 30°. Direction droit vers le large. A partir d’une quinzaine de kilomètres, l’eau passe au bleu, ce bleu saphir merveilleux, paradisiaque. Pendant 2h 30 je fais tous les spots du large qui se trouvent sur mon GPS, avec une visibilité de près de 50m. Je vois parfaitement le fond situé entre 40 et 45m et du coup je vois bien qu’il n’y a pas plus de poissons en direct qu’au sondeur. Rien. Je me rabats sur le banc du large finalement avec la montante, ce plateau culmine à 20m en moyenne et l’eau est bien claire aujourd’hui, pas de particules en suspension, la visibilité est bien à 30m, pourtant on n’est plus qu’à 10 km de la cote. Pas de licornes et de plus le courant est dans le mauvais sens, pas de chance. J’insiste en me mettant au milieu du plateau pour une dérive, quelques balistes virevoltent dans les environs, heureusement ça fait un peu d’animation, surtout que le plateau est plat, sans corail ou presque. Un thazard finit par venir au baron, mais trop loin et pas gros. Puis un second qui me passe dessous et reçoit incontinent(sens littéraire bien sur) ma flèche. Un troisième plus petit rejoindra la glacière. Je termine ma dérive en glissant hors du plateau et j’aperçois une belle patate plate sur le fond avec un mérou qui balade. Je le suis depuis la surface et descends vers lui, je descends, je descends, je descends encore et il fait demi tour sentant le danger venir d’en haut. Il est trop tard, la flèche est bien placée, je remonte. Flute le fil est coincé quelque part sur le fusil. Je palme de toutes mes forces pour remonter des abysses vers la surface, lui le mérou malabar nage en sens inverse bien sur, même pas là pour donner un coup de main ou plutôt de queue. Je crève la surface enfin et passe le fusil au barquero, exténué, je regarde le sondeur 31m ! C’est plus de mon âge ce genre de séance d’apnée, mes palmes raides ont bien rempli leur office. J’essaye de l’autre coté du plateau, rien a part les balistes, je dérive vers la bordure ouest du plateau et idem à tout à l’heure je finis par tomber sur une belle patate avec une babone qui glisse vers les ragues. Je descends illico, c’est moins profond et arrivé près des ragues, un mérou malabar que je n’avais pas vu s’engouffre aussi en dessous, je regarde dedans et au moment où je le vise il soulève un nuage de poussière, je fais demi tour pour remonter, je vois en face de moi une superbe porcelaine de plus de 2kg, pas question de tirer avec un 150 à 2 sandows. Je remonte, me ventile en surface en palmant face au courant pour rester au dessus de la patate, heureusement c’est moins profond que tout à l’heure, juste 25m, pas trop mal préparé je redescends, le mérou malabar et la babone sont maintenant sortis au dessus de la patate mais alors que je coule vers eux encore à une quinzaine de mètres, un second mérou malabar plus gros arrive , aussi sur la patate, il est à moitié translucide sur la partie arrière du corps, je n’ai encore jamais vu ça. Je me laisse couler tout doucement droit sur lui, il se met debout sur sa queue et me regarde arriver calmement, trop calmement. Je lui loge la flèche entre les deux yeux , il démarre et se tortille dans tous les sens. Devinez ? Le fil est encore une fois coincé sur le fusil alors que je remonte, en secouant violemment le fusil en tension, la boucle qui coinçait se défait, ouf, et le moulinet se dévide. Ce qui est incroyable c’est qu’avec une flèche entre les deux yeux, il ne soit pas KO, mais alors pile entre les deux yeux. Il est un peu plus gros et fait 12kg. J’arrête là, bien fatigué et laisse tranquille les autres habitants de la patate. Le fil ne s’est jamais coincé depuis que je chasse avec ce fusil, sur les gros pélagiques, heureusement sinon c’était fusil perdu, et là deux fois le même jour, je vais bien inspecter ça de près, je pense qu’il doit être vrillé et donc fait une boucle dès sa sortie du largue-fil, cas assez classique. Tout le reste de mes spots sont dans l’eau sale des fleuves, je rentre donc à 1h00 au port pour un bon bout de temps vu la météo annoncée. PS, avec la coupure du forum j’ai eu le temps de regarder et c’est bien le fil qui était vrillé, c’est vrai que l’on tourne pas mal la flèche pour la ressortir des poissons et on a tendance à toujours la tourner dans le même sens.
  13. Pétard, ce barra est énorme et je veux bien croire qu'il fait 31 kg entre sa largeur et sa hauteur celui là J'ai reconnu Wiwi!!! Et ton copain aussi.... Je suis de ton avis, il faut bien comprendre que ces photos de superbes poissons ne sont pas le fruit du hasard, mais d'un, il faut être très bon chasseur pour parvenir à capturer ces pièces, de deux il faut y consacrer beaucoup de temps de recherche, souvent beaucoup d'argent en essence pour chercher et trouver ces coins en insistant aussi car à un moment de la marée ça peut être super bon et une heure plus tard, plus un seul poisson.
×
×
  • Create New...