Jump to content

dadoucool

Membres
  • Content Count

    19
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

0 Neutre

About dadoucool

  • Rank
    Membre

Autres infos

  • Genre
    homme
  • Prénom
    :)
  • Club
    sans

Infos Membre

  • Département, région, ville
    Tahiti
  • Mon équipement
    RA110
  1. Il est par chez moi franck? Y'as pas mal de ava dans les 15-20kg par ici. Sinon beau utu pour Tahiti les copains😎
  2. Plus de chance de faire des matavai, atara ou atara nato que des ruhi à Tahiti, c'est un bon poisson pour juger de l'état de la ressource lol
  3. Tu me dis ou c'était et je te dis ou sont les thazards du dessus, good deal? 😂 Joli les bro
  4. Ca y est tu fais plus les compets alors tu laisses plus les prises valables hahha Bravo joli fish
  5. Pour le poids de la mouchetée c'est bien sur faux!!! J'en ai devant chez moi en banc de plus de 10 kg!! Après une batarde est bien possible ou bien changement de morphologie une fois grandie peut être...
  6. Ici la définition donné par un copain biologiste. Autea (En haut): Caranx papuensis; coloration plus bronze, avec des spots noir sur les cotés, spot blanc marqué sur la partie haute adipeuse des ouïs (numéro 2 sur l'image 1). pas de coloration noir à l'insertion des pectorales. lobe inférieur de la queue jaune avec marges blanches. Le centre de l'oeil (Iris) arrive sur la limite de la mâchoire supérieure (maxilliraire), voir ligne vertical rouge. Uruati (En bas): Caranx ignobilis; Peut présenter une coloration sombre et des rayures argentées. Marqué de spots noir aussi, front bombée et abrute, pas de blanc sur la partie supérieur des ouïs mais peut être tacheté noir. tache Noir marqué sur le haut de l'insertion des nageoires pectoral (numéro 3 sur la photo 2). la limite de la mâchoire supérieur dépasse le centre de l'oeil du poisson (voir ligne rouge verticale). Ref: Brad Moore and Boris Colas, 2016. Identification guide to the common coastal food fishes of the Pacific Islands region. Pacific Community, Noumea, New Caledonia and printed by Stredder Print Ltd, New Zealand. p. 140
  7. Justement j'ai plusieurs potes chercheurs criobe et effectivement ils dénoncent tous bcp d'erreurs sur les classifications!!! Je fais beaucoup de papuensis chez moi et elles peuvent monter a plusieurs dizaines de KG. Autant petite elles sont facilement reconnaissables, mais une fois grandes elles sont facilement confondues avec les GT. Une chose est sûre c'est que dès qu'il y a du jaune aux nageoires ce n'est pas une ignobilis.
  8. Les 2 du haut sont des Caranx Papuensis, ca ressemble beaucoup aux GT lorqu'elle dépasse 8-10kg!!!
  9. C'est vrai que sur la photo il n'a plus la même livrée que lorsque je l'ai remonté sur le bateau.Parade nuptiale ou en chasse peut être. D'ailleurs il a eu toute sa langue et estomac sorti par la bouche lors de la remontée. Par contre j'ai remarqué que les taape (Lutjanus kasmira) ou Hoa (variola Louti) ont une couleur vachement différente lorsque on les pêches à la ligne dans les 100-200m que ceux que l'on flèche. A la dernière compète de Punaauia, la team TEPOU-MONTAGNON avait sorti un Taape vraiment gros pour TAHITI qui avait la tête toute rose(comme ceux du fond)ce qui me fait penser qu'il remonte de temps à autres. En fafaru et en beignet je le trouve bon moi...Après les goûts et les couleurs ^_^
  10. Un paru ( Aphareus furcatus) fleché dans la semaine sur Tetiaroa. Jamais vu aussi gros 1,4 kg pour 49cm Vu sa tête bien jaune, je suppose qu'il vivait dans les profondeurs et a du remonter pour se nourrir
  11. Les mu etait suicidaires déja depuis mercredi!! Ca dure environ 3 jours. Bonne lune ;)
  12. Exactement, j'ai connu un pêcheur de tahiti qui vit désormais dans les tuamotu qui me raconté avoir péché un haputu (maori snapper) dans sa jeunesse et l'avoir vendu en bord de route. Ce poisson étant classé dans les plus ciguatoxiques de polynésie trouva client chez un chinois qui avait l'habitude de donner le foie a son chat afin de tester la dite toxine. Le chat se pavanant comme a son habitude il fit cuire le poisson dans la soirée et le mangea....et se retrouva sous perfusion a 21H00. En sortant de l’hôpital dans la nuit ou le lendemain, il rentra chez lui et vit une assiette du snapper entamé sur sa table de cuisine, il trouva alors un de ses employés dans son lit avec de la bave a la bouche qui venait surement de finir ses convulsions. Les gendarmes passèrent le lendemain suite au décès de l'employé et demanda au copain si il savait que la consommation du dit poisson était mortel. Il se trouve que le chat avait vomi dans un coin de la cuisine....bref dès que c'est risqué bein c'est à vos risques et périls
  13. En plus sans le sécher net, c'est un exploit de le faire au moulinet Bravo
×
×
  • Create New...