Jump to content

nico_66

Membres
  • Content Count

    1,970
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

0 Neutre

About nico_66

  • Rank
    King de la brecouille ™
  • Birthday 09/03/1987

Autres infos

  • Genre
    homme
  • Hobbies
    Csm
  • Prénom
    Nicolas
  • Club
    RAS

Infos Membre

  • Département, région, ville
    Aix en Provence / Perpignan
  • Mon équipement
    ☢☠

Recent Profile Visitors

7,350 profile views
  1. Jolie collection. Plutôt fan d’OMER non ? 😉 Quelle est la tête du grand avec la poignée némésis? Une Cressi?
  2. Tu as tout à fait raison. de plus les comparaisons sont pas évidentes car y’a toujours une part de subjectif. Je prends l’exemple des fusils de chourmo ou même un gold qui sont super maniables (Grace a Steph, j’ai pu essayer le fusil « baguette » de chourmo). Ils sont maniables, équilibrés, mais finalement assez lourds et peu puissants. A titre personnel je préfère mon pneu 84 qui est selon moi plus maniable car hyper court et sans les Sandows qui vibrent lorsqu’on tourne le fusil. Donc mon petit pneu peut être un poil plus sensible à la houle, mais en revanche tourne un poil mieux que les fusils à Sandows que j’ai pu tester... compromis compromis !
  3. C’est que t’es fusils sont bien conçus alors 😉 . Bien Entendu, je pense que les fusils tubes ronds peuvent également être optimisés par rapport a ceux de série des grandes marques (poignée légère type basik, tête minimaliste, fut carbone, etc). Sur un bois, tu peux aussi privilégier la maniabilité sur un seul axe quitte à tourner le poignée pour bouger dans l’autre axe. Mais l’avantage du tube rond c’est que t’as pas à faire ça. Encore une fois tout est question de compromis. Sur les fusils de petites tailles, je pense qu’il doit quand même être compliqué d’avoir un équilibre et une flottabilité parfaite.
  4. On peut, mais ça sera une enclume comparé à un tube rond. N’importe quelle essence de bois aura toujours une masse volumique plus grande que l’air du tube ! après c’est sur que pour avoir un bon fusil , il y a toujours une question de compromis entre la forme, la flottabilité, la masse volumique du tout, la rigidité en torsion, la masse tout court (pour encaisser recul), etc... En terme de maniabilité, un tube rond sera toujours devant car meilleur compromis flottabilité/traînée. Le bois a d’autres avantages, mais pas celui la! La maniabilité, c’est une notion un peu subjective. Pour moi ça correspondrait à avoir à appliquer le minimum de force pour faire bouger ton fusil dans tous les sens, et ce quelque soit les contraintes extérieures (mouvements de l’eau dus à la houle). De ce fait, il y a deux enjeux: - avoir un fusil neutre, car tu n’auras pas la force de la gravité. - avoir un fusil qui génère le moins de traînée possible. Pour ça on joue sur la forme et surtout le volume du fusil.
  5. Si tu parles du Beuchat activ, le guide fil à deux positions : une position classique et une position où le le fil est plaqué contre le fût. j’ai jamais essayé mais je suis pas forcément convaincu de l’utilité de la deuxième position. Pour que ça marche il faut que le fil soit tendu et que le frein soit très bien réglé, sinon ça risque de faire de jolies perruques....
  6. C'est là effectivement qu'il y a une ambiguïté. Dès lors que le confinement total n'a pas été décrété, il est très compliqué voire impossible d’interdire le jogging. C'est un sport qui se pratique sans rien et potentiellement à proximité de chez soi. La nage, le ski, voire le cyclisme n'ont pas les mêmes caractéristiques. ET soyons honnête, la course à pied, même si c'est une saloperie pour les articulations, présente moins de risque d'accident que la nage ou d'autres sports. EN course t'es fatigué tu t’arrêtes. En nage... tu coules 😅. En vélo, le risque de chute est plus grande que la course , etc... Supposons que le jogging soit interdit mais que le confinement total pas décrété: en cas de contrôle, le joggueur pourra dire qu'il s’aère/qu'il va faire ses courses et qu'il est pressé. Je ne dis pas que la situation n'est pas totalement juste, mais je pense elle est compréhensible dès lors que le confinement total n'est pas décrété.
  7. A titre d'exemple plus concret, ma soeur est infirmière au service orthopédique. La moitié des lits de son service ont/vont être transformés en lits pour la réanimation. Ses collègues et elle doivent se (re)former en urgence aux soins de réanimation. En tant normal à cette période, son service est rempli de vieux qui se sont cassés le col du fémur ou qui se sont fait une hanche et pas mal de pseudo skieurs qui se sont fait les croisés ou des petits qui se sont plantés en scooter. Le confinement sert à ce qu'il y ait moins de personnes à l'hosto pour des accidents comme ceux que j'ai cités et que les soignants se concentrent sur les victimes du COVID19.
  8. Je me permets de m'auto citer: "2. le confinement sert également à éviter les risques d'accident qui engorgerait notre système de santé. Tout est fait pour qu'il y ait le moins d'accidents possibles et donc que les soignants se concentrent sur les malades de l’épidémie. Dans ce cas le nageur est un gros con qui présente un risque supplémentaire en cas d'accident. Plusieurs ressources (hélico, bâteaux, ambulance, etc) pourraient être nécessaires pour le sauver d'un éventuel accident... " Au regard de ta réaction, je me suis peut être pas assez clairement exprimé et donc je n'aurai pas du parler de mauvaise foi. Le confinement à plusieurs buts: bien évidemment éviter la contamination par contact mais également tout faire pour que les secours puissent se concentrer uniquement sur la crise du COVID (et ne pas à avoir à s'occuper des victimes d'autres accidents). En reprenant l'exemple du nageur, si ce dernier est victime d'un malaise ou se fait piquer par une méduse, il pourrait/devrait être pris en charge par les marins pompiers, son médecin, des ambulanciers, l’hôpital, etc... Toutes ces personnes ressources ne seraient alors pas mobilisées à 100% sur la crise sanitaire du COVID19. Le risque actuel en France (et plus généralement dans le monde), c'est que le système de secours et le système de santé ne sont pas suffisamment dimensionnés pour encaisser une pandémie de cette envergure. Chaque ressource est précieuse et ne doit pas s'éparpiller . Le confinement sert à la gestion des risques d'accidents en limitant ces derniers aux seuls accidents domestiques. En espérant avoir été plus clair. Nico
  9. Non ils flottent tous chargés. ils flottent coté poignée et coulent légèrement coté tête. Du coup c'est très pratique pour enrouler ma drisse flottante ou même me ventiler: je laisse le fusil flotter à coté de moi. J'ai oublié parmi les accessoires obligatoires : un chargeur de secours car je chasse au pneumatique. Je ne l'ai jamais utilisé mais on se sait jamais... Et effectivement, quand je chassais au sandows, j'avais toujours des obus dyneema de rechange dans l'oeuf étanche. Jamais eu à m'en servir non plus vu que j'inspecte scrupuleusement mon matos avant les sorties.
  10. Donc tu n'as pas lu ou compris le deuxième point. Ce n'est pas qu'une question de potentialité de contamination, mais plutôt de moyen à mettre en oeuvre en cas de pépin: " tu vois pas la différence en terme de risque et de logistique à mettre en place en cas de problème? " mauvaise foi ? 😉
  11. Ca dépend de la planche/bouée ! Perso sur ma bouée (mini planche Cressi Signal)) j'ai systématiquement: - enrouleur/corde flottante/sandow/plomb largable picasso - licence FCSMP (carte plastifiée), - oeuf étanche dans lequel j'ai également l'attestation papier, une photocopie de ma CNI et surtout deux numéros de téléphone à contacter au cas où (le mien et celui de ma femme), et mes clés de bagnoles, - filet pour crustacé (il ne me sert pas énormément celui là 😅), - un accroche poisson (il me sert pas non plus énormément celui là 😅, en tout cas pas assez à mon gout!), - un déragueur (il me sert à déraguer les flèches que je trouve dans la flotte. Les miennes ne pouvant être déraguées car flèches pour pneumatique), - un bidon d'eau de cycliste , - des pompotes (qui doivent avoir dépassé la DLUO depuis le temps... je préfère plonger à jeun), - sifflet, - quelques mousquetons qui me permettent de fixer les fusils dessus en cas de nécessité, même si ces derniers flottent tous chargés (poisson enragué). Je prends en option aussi de temps en temps: - un deuxième fusil (mais la très grande majorité mon 100 est super polyvalent et plus que suffisant), - mes chaussures d'eau (mais le plus souvent je les laisse au bord de l'eau. Ils sont tellement moches que personne ne les volera... A la limite quelqu'un pourrait croire à des déchets et les mettrait à la poubelle mais l'écologie est pas dans les habitudes des gens dans le 13🙃 ), - un plomb largable. En fait j'en ai un systématique à la ceinture. Je le retire et le mets à la bouée quand je vais chasser au delà des 15/16 mètres. Je fais la même chose avec le baudrier l'hiver, mais c'est très rare que je m'envoie sous les 20 mètres à cette période, - évidemment les quelques poissons sympas que je croise d'assez près ! Sinon avec ma planche OKIPA je prends tout.
  12. AH oui je me souviens de l'annonce avec plein d'accessoires! Tu me diras car ça fait bien trop longtemps que j'ai pas cédé à mes pulsions d'acheteur compulsif... Depuis que j'ai mes stens j'ai plus envie d'essayer autre chose... mais ce confinement fait ressortir les instincts primaires 😂
  13. cool . Hate d'avoir ton retour sur l'engin ! notamment le poids et la maniabilité (pour la puissance, je m'en fais pas trop avec sa canne Inox)... Par contre tu as pris des pièces de rechange avec (amortisseurs)? car je suis pas sur que tu trouves facilement en canne 12mm ...
  14. il marche bien ce petit cyrano 1.3? tu l'as kitté ? STC? Y'avait d'autres kits dispo?
  15. Si tant est qu'il soit moral de comparer, ça pèse donc pas lourd par rapport aux 580 000 décès non classés comme accidents domestiques alors (~600 000 déces/an en France).... Bref, il aurait été intéressant d'avoir les stats des accidents non domestiques (mortels ou pas), mais je sais pas si c'est comptabilisé.
×
×
  • Create New...