Jump to content

Loopping

Membres
  • Content Count

    16
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

0 Neutre

About Loopping

  • Rank
    Membre

Autres infos

  • Genre
    homme
  • Prénom
    Laurent

Infos Membre

  • Département, région, ville
    83
  • Mon équipement
    Teksea

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Bjr si si j’ai lu le texte où tu précises qu’il a fait 16 babones au fusil...pro ou pas la question est de savoir si faire 16 babones (sans doute sur des lieux restreints) est une bonne idée ? quant au détournement du sujet, je rebondissais sur ton commentaire sur la raréfaction du milieu à Tamatave quelques lignes plus haut en l’illustrant par une photo que tu as postée par ailleurs. C’était juste pour mettre en parallèle et illustrer l’appauvrissement du milieu du à plusieurs facteurs, dont celui de l’impérieuse nécessité pour un pêcheur/chasseur professionnel de nourrir 1000000 d’habitants en effet. en tout cas ce forum est une mine d’or je suis en train de lire pas mal de sujets très intéressants !
  2. J’ai fait deux sorties en Méditerranée cela faisait 13 ans que je n’y avais pas mis les palmes, c’est édifiant la désertification !!! En sillonnant au large on croise des courants de détritus de plus en plus énormes aussi, c’est peine perdue de vouloir nettoyer cela parait sans fin !
  3. Pas très gai tout ça mais c’est la triste réalité en effet !
  4. Oui je sais comme toi j’aime bien lire sur la vie de nos proies favorites. Après sous l’eau c’est autre chose : ils rangent dans les scombridés des espèces qu’on trouve à la côte et qui ne sont pas à proprement parler des pélagiques dont le thon à dents de chien, les thazards, etc. Chaque poisson a une vie pélagique, mais certains le restent (thons, marlins, daurades, etc) et naviguent dans les eaux profondes d’autres préfèrent la vie proche du corail, ceux là sont à mon sens de faux pélagiques qui deviennent territoriaux. J’ai plusieurs expériences de rencontres avec un même tdc qui vit clairement dans un territoire restreint, notamment les gros individus. Je pense que les seneurs font du tort aux thunnus et autres vrais pélagiques, pas aux autres poissons que citait la personne.
  5. Ce n’est pas un thunnus donc un vague cousin éloigné mais pas un thon à proprement parler et il a une phase pélagique comme tous les poissons, mais c’est une espèce démersale qui vit près de la côte souvent en se fixant à un endroit de nombreuses années et il n’est en aucun cas concerné par les seneurs il me semble !
  6. quand je vois ça je me dis qu’on est aussi un peu responsables en tant que chasseurs d’une certaine manière de la raréfaction d’un certain milieu ...
  7. Quant à Majunga je garde de très bons souvenirs de sorties avec Caron à l’époque, je sais pas si ça existe encore.
  8. Oui j’évoquais le mont Laperouse que j’ai eu la chance de « visiter » en 98. Souvenir mémorable ! Un oasis au milieu d’un désert !
  9. Tu parlais aussi de tdc (qui n’est pas un pélagique d’ailleurs, pas plus qu’il n’est un thon) , de carangues et thazards qui concernent peu les senneurs... mais bien les chasseurs
  10. La surpêche ou la surchasse ? De plus en plus de chasseurs sous marins dans ces zones aussi !
  11. Ok merci pour cette réponse très complète. Je me posais la question par rapport aux zones que j’avais connues dans les années 2000 au sud ouest, ouest et nord, où la vie était assez foisonnante, près de la côte, mais aussi plus au large sur les grands pélagiques. Y a une zone incroyable en face de Tamatave, mais elle se situe assez loin 😁, mieux vaut l’explorer depuis l’île Maurice ou La Réunion
  12. Je connais mal la cote est, j’ai plutôt sillonné le sud et l’ouest...côté chasse ça vaut quoi ?
  13. Bsr merci de l’accueil ! pour la largable j’aime me fier à certaines alertes corporelles, notamment quand je chasse relativement profond. La largable permet d’aller plus bas mais donne l’illusion d’une aisance qui est parfois un leurre et peut s’avérer dangereux. Je préfère chasser moins creux mais savoir précisément ou j’en suis que de descendre plus profond sans véritable repère. L’apnée pure sans artifice quoi !
  14. Je recherche aussi chasseurs dans le 83, je me concentre sur dentis et sérioles, j’évolue entre 20 et 40 mètres selon mon état de forme, sans larguable je précise, technique dont je me méfie. Si certains sont intéressés faites moi signe. A plus
×
×
  • Create New...