Jump to content

hug0

Membres
  • Posts

    204
  • Joined

  • Last visited

Reputation

0 Neutre

About hug0

  • Birthday 12/07/1984

Autres infos

  • Genre
    homme
  • Hobbies
    CSM, surf, geek
  • Prénom
    a
  • Club
    a

Infos Membre

  • Département, région, ville
    Sanguinet , Landes
  • Mon équipement
    mal entretenu

Recent Profile Visitors

4,770 profile views
  1. Ben si ça vaut le coup si t'as besoin d'aller 150 km au large ou que t'aime bien faire la sieste sur ton bateau. Mais c'est beaucoup plus lourd qu'un semi rigide . Faut prévoir le budget en conséquence et la place au port, c'est pas pour tous le monde. Tu pars pas non plus en vacance avec le bateau c'est le bateau qui t'amène en vacance ?
  2. Ca encore ça va c'est quand il t’arrive dans le dos et te passe a 50 cm que j'ai failli faire un arrêt cardiaque . Un bateau sympa mais que tu peux pas transporter ( et je te raconte pas la facture d'essence , tu me croirais pas )
  3. + de 50 km pas loin de la fin du plateau continental au sud de l'ile d’Oléron. Ça m'est déjà arriver de croiser les très gros dauphin noir à ras le bord au nord de l'ile, suffisamment gros pour faire dans son bas de combi et attendre sagement sur le bateau ou un poison lune d une demi tonne . y'a plein de truc sympa et joueur chez nous ^^
  4. Faut du matos costaud qui te permets de bourriner le thon pour le ramener au bateau avant qu'il soit trop chargé en acide lactique . Sinon oui il coule directe au fond et crève quand tu le relâche car il devient incapable de nager. là on voit bien qu'ils sont encore super patate quand il arrive au bateau ? . C'est un peu la même chose qu'en chasse par éthique il faut du matos adapté et ça coute des €€€ . Mais sur cette vidéo c'est les orques que je voulais vous montrez .
  5. C'est pas de la chasse mais ça se passe chez nous, on a quand même un terrain de jeu incroyable !!!
  6. J'ai fait mes premières prises en chasse sous marine quand j’étais sauveteur au Gurp juste au nord de montalivet. 300 m au large du poste de secours (si mes souvenirs sont bon et que le poste de secours est tjs au même endroit) t'as de la roche toute plate c’était mes premières expériences de chasse et y'avait de l’araignée et du baliste. Les balistes alignés au 50 cm trident svp, sans leur peau super coriace j'en aurai pas ramener un . Peut être qu'en cherchant un peu y'a moyen de trouver quelque chose de sympa vu qu'il ya peu de passage mais je souviens que la visi était vraiment hard. Sortie réalisable avec des palmes de bodyboard ^_^
  7. C'est marrant comme angle la cam au poignée t'es vraiment dans l'action et puis au moins Dom viendra pas dire que tu tournes trop la tête :papy: :papy: :papy: ^_^ . Merci pour la petite monté d’adrénaline avec ce combat épique, il aimait vraiment la roche celui la !
  8. Moi je serais toi j'en profiterai tant qu'elle sont là . Il m'est arrivé la même chose il y'a quelque année un banc massif de dorade avait décidé de squatter une zone pendant quelque mois. Chaque année j'espère revoir la même chose .... A chaque session c’était la folie alors que j'avais du en avoir une avant dans toute ma vie. Pareil grosse galère pour en taper au début (surtout des grosses). Ce qui a marché pour moi c'est d'etre a plus de 9-11m pour qu'elles viennent a l'agachon mais 95% du temps les très grosses ne viennent jamais à portée. puis j'ai découvert que pour tapé régulièrement les grosse mèmère de de plus de 5 kg c'est la coulé qui marche de loin le mieux. Tu te surplombe légèrement et tu laisse coulé sans jamais palmé et là tu descend directement au milieu du banc. Tu te retrouve en face a face avec toutes les grosses dorades du banc, c'est plutot sympa. https://youtu.be/sPOjlCgRmD8?t=1m52s Au bout de 2h la glacière pleine de dorade de plus de 4 kg avec du 7 kg.... :wub:
  9. Je pense qu'on est tous d'accord la dessus à part si j'ai mal lu ce sujet.
  10. https://fr.wikipedia.org/wiki/Requin_mako Après pour le téléphone arabe par des pécheurs sur la largeur de la morsure "Les mâchoires du grand requin blanc sont impressionnantes. Elles mesurent 90 cm de large pour un spécimen de 6 mètres" sanchant qu'un blanc fait au max 7m ... je ne vois qu'une seule explication https://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9galodon ^_^
  11. Oui c'est prévu passer sur un fusil de 150 ou 160 , flèche de 10 mm et par contre pour le slip tip je savais pas qu'il existe différente taille mais c'est noté . Le problème avec le bleu c'est qu'il n'y pas de guide facilement accessible et que les personnes avec de l’expérience ne court pas les rues, sans compter les avis contradictoires. Par exemple on m'a certifié qu'il fallait absolument pas que le thon se frotte au fond, malgré le fait que le fond est plat et que c'est du sable . Je pense que l’expérience joue aussi. Par exemple quand tu débute et que tu vois ton premier bar tu te précipites . Après avec l’expérience tu comprends que si tu attends tu vas non seulement avoir une meilleur opportunité de tir, donc tu vas beaucoup moins décrocher, et qu'il y'ai de forte chance qu'un plus gros se présente. Tu noteras que c'est pour ça que je t'ai demandé des conseils en début de saison (tu n'es pas le seul à qui je me suis adressé) et que notre matos correspondait au spécification que tu m'as donné. En tous cas les conseils sur l'action de chasse étaient très bon , merci Par contre pour le roller je pense que tu n'as pas essayer car sur le même model de fusil ~130 cm le double roller pousse plus que le triple sandow et le recul est très faible . Alors que quand tu tire avec le triple sandow tu vois même pas ou va ta flèche tellement ça te secoue . Par contre c'est un plaie à charger . ^_^
  12. Aye !!! Non je sais pas ça fais un moment que je ne suis pas sorti .
  13. "Ce parasite se fixe à la base de la langue du Vivaneau rose (Lutjanus guttatus), après avoir pénétré la bouche de ce poisson en passant par ses branchies. Il extrait alors du sang de la langue à l’aide des griffes de ses trois premières paires de pattes antérieures. Plus le parasite croît, moins la quantité de sang qui parvient à la langue du Vivaneau est importante, et celle-ci finit par s’atrophier par manque d’apport sanguin. Le parasite en vient à remplacer fonctionnellement l’organe manquant en fixant son corps sur les fibres musculaires du moignon restant. Le poisson est alors capable d’utiliser le parasite comme une langue normale. Une fois la langue atrophiée, le parasite ne semble plus causer aucun dommage à son hôte1, et bien que quelques spécimens se nourrissent encore du sang du poisson, la majorité des parasites se mettent à se nourrir de son mucus. La nourriture ingérée par le poisson ne semble pas intéresser le parasite2. Il s’agit d’un cas unique de parasitisme menant au remplacement complet et fonctionnel d’un organe1." :online2long:
×
×
  • Create New...