Jump to content

joe

Membres
  • Content Count

    621
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

0 Neutre

About joe

  • Rank
    Membre actif
  • Birthday 12/17/1960

Contact Membre

  • Website URL
    http://
  • ICQ
    0

Autres infos

  • Genre
    homme
  • Hobbies
    Judo, voyages, PSM depuis 1979... avec un petit faible pour la côte nord du Cap Sizun et les spots du farwest.
  • Prénom
    JOEL
  • Club
    DAC

Infos Membre

  • Département, région, ville
    CONFORT MEILARS
  • Mon équipement
    Yazbeck, Rob Allen, BWK, Hunt.

Recent Profile Visitors

7,208 profile views
  1. Je découvre ce post un peu tard. Merci d'avoir rectifié le tir concernant YAZBECK Dom: https://www.yazbeck-europe.com/ Pas si chère, au regard, par exemple de Dessault. Concernant les qualités, je citerai: Fabrication en Yamamoto minéral 39, extérieur imperméaflex (lycra), existe en tailles intermédiaires, stock disponible en France avec donc livraison rapide.
  2. Plus précisément: "personnes regroupées au sein d'un même domicile". Du grand n'importe quoi en effet. Le risque sera de voir les usagers sortir seuls, ce qui va à l'encontre de toute sécurité élémentaire, ou alors embarquer des gens peu amarinés. Restreindre simplement à 2 le nombre de personnes à bord des bateaux aurait pu se concevoir.
  3. Je n'ai jamais été aux Açores en hiver. Je suis par contre en relations régulières avec mon pote qui est sur Pico. C'est lui qui me communique les infos météo du moment. Honnêtement si tu dois t'installer là-bas pour y vivre et travailler, je te conseille Sao Miguel et la capitale administrative des Açores Punta Delgada. Au niveau animation et possibilités pro c'est ce que tu trouveras de mieux. Tu as également des vols directs avec Paris.
  4. Salut William, comment va? J'ai déjà bien intégré tous ces paramètres. Les Açores, contrairement à la Bretagne, sont très rarement impraticables plusieurs mois d'affilés du fait de la météo. Ils ont eu un hiver exceptionnel, sauf une partie de février. Donc climat plus agréable, çà reste l'Europe, pas très loin, pas trop cher... En Bretagne, c'est ce passage en mode pluvieux/venteux parfois dès septembre et pour 6 mois qui devient pénible. Je ne fais ni kite, ni surf. Mais je sais bien qu'un break hivernal de 1 mois pourrait être également un solution. Tu l'auras compris, tout ça reste encore au stade de la réflexion.
  5. Il y a des inconditionnels qui trouvent les qualités gustatives du pouce-pied exceptionnelles. Je n'ai fait pas partie, je préfère une Saint- Jacques. Ca se laisse manger, sans plus.
  6. Quelques uns ici également et on est pas les seuls à les apprécier.
  7. C'était leur raisonnement initialement que de ne pas saturer les services d'urgence. Ce que l'on pouvait comprendre. Le truc, c'est qu'en Bretagne en général et dans le Finistère en particulier, il y a peu de cas. Rajoutons à cela une activité économique quasi à l'arrêt, une circulation routière à 20% de la normale, la crainte de fréquenter les hostos, et on se retrouve avec certains services d'urgence (très) peu sollicités. Par ailleurs, le niveau d'hospitalisation est relativement faible compte tenu du report des opérations non urgentes. Le bon côté c'est que certains personnels soignants ont pu aller prêter main forte dans l'Est ou en IDF, où là c'était vraiment la cata. Il faudrait voir ce que çà génère annuellement les interventions sur le DPM. Il y avait une stat là-dessus je crois. Je rejoins l'analyse de DGM22 concernant le 2 juin et le fait qu'ils veuillent laisser passer les ponts. Mais ma crainte, c'est que ce ne soit jamais le bon moment, pour peu que le nombre de cas reparte à la hausse après le 11.
  8. Costa Rica, je connais assez bien. Pays très nature également que tu apprécieras si tu es amateur de trekking. Pas mal de Français installés là-bas, mais dans le commerce. La vie y est chère, contrairement à son voisin le Nicaragua, beaucoup moins stable politiquement. Niveau pêche sous-marine, certainement l'une de mes meilleures destinations.
  9. Du tout... Je parle anglais, comme beaucoup d'Européens installés là-bas d'ailleurs. Ce point ne me gène pas plus que çà. L'apprentissage de la langue viendra.
  10. J'ai un peu la même réflexion, ma carrière arrivant à son terme. Il n'est d'ailleurs pas impossible que la situation actuelle précipite les choses. Je fréquente depuis 20 ans les Açores et m'y installer est une option. Certes, ce ne sont pas les tropiques, et nous sommes toujours dans l'hémisphère nord, mais les températures moyennes y sont supérieures de 4/5 degrés, tant dans l'air que dans l'eau, que dans le Finistère. Rajoutons à cela des paysages superbes, des habitants agréables, la proximité avec la France et une activité subaquatique unique. Mais je me laisse le temps de mûrir tout çà car, comme le dit Dom, entre vacances et y vivre une bonne partie de l'année il y a un fossé.
  11. Non. Ils sont commercialisés depuis assez peu de temps. Après tout çà dépend de l'usage que l'on en a. Pour faire 50 h de nav annuelles et avec un peu d'entretien, çà le fera surement. Par contre, naviguer 200 h par an dans des mers assez pourries, j'investirais dans autre chose.
  12. Le prix des sièges à suspension s'est démocratisé depuis quelques années. Seating boat propose des modèles à un peu plus de 1.000 €, ce qui est du même niveau qu'un jockey classique. On est loin des tarifs prohibitifs de Ullman.
  13. En effet, ce sont des Scotseats, sans doute le meilleur rapport qualité/prix pour ce type de sièges. Un vrai régal.
×
×
  • Create New...