Jump to content

joe

Membres
  • Content Count

    550
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

0 Neutre

About joe

  • Rank
    Membre actif
  • Birthday 12/17/1960

Contact Membre

  • Website URL
    http://
  • ICQ
    0

Autres infos

  • Genre
    homme
  • Hobbies
    Judo, voyages, PSM depuis 1979... avec un petit faible pour la côte nord du Cap Sizun et les spots du farwest.
  • Prénom
    JOEL
  • Club
    DAC

Infos Membre

  • Département, région, ville
    CONFORT MEILARS
  • Mon équipement
    Yazbeck, Rob Allen, BWK, Hunt.

Recent Profile Visitors

6,711 profile views
  1. Pour avoir fait des essais du système Neptonic je trouve çà bien efficace. Maintenant, ce système est peut-être plus adapté à nos zones de chasse bretonnes où l'on pratique de longues dérives dans le courant, dans une mer hachée et sans bouée. Ceci étant, sur les DCP guadeloupéens, nous les gardons à la ceinture car leur utilisation à bout de bras reste plus facile qu'une bouée de 35 L... Le récit de William met en tout cas en évidence la difficulté de trouver un système de repérage idéal dans ce genre de situation. A creuser.
  2. J'ai connu une mésaventure un peu similaire sur Armen il y a quelques années... Une longue dérive de 1h30. Mais sans commune mesure avec ton histoire William. Je porte çà à la ceinture depuis 4 ans: https://neptonics.com/product/freediving-safety-signal/ Bouée, sifflet et miroir. On te repère vraiment de loin.
  3. Douarnenez. Tu m'envois un MP si tu veux.
  4. Je t'invite à t'intéresser à: www.yazbeck-europe.com Fabrication en néopène Yamamoto minéral 39, extérieur lycra. J'utilise une 5 mm, en Bretagne, depuis 2 ans. Isothermie et souplesse restent remarquables. L'ensemble des utilisateurs est conquis à ce jour. Et, pour info... les combis sont visibles dans le 29.
  5. Taille 60, voir 58. Il y a quelques 60 en stock et pas mal de 58.
  6. Du 50 Tall Yazbeck t'ira très bien. https://www.yazbeck-europe.com/tableau-des-tailles/
  7. Eau à 20 par Nordeste fort. 2 jours plu tard, plus un souffle de vent et eau à plus de 29... Ce vent de Nord-est, les alizés finalement, est bien présent de février à avril. Il y avait quelques chasseurs là-bas assez correctement équipés, à voir comment ils se fournissent.
  8. Dommage pour les guns au Nicaragua. Je n'avais pas eu ce souci en 2010. Mais maintenant tout çà a tendance à se durcir. Tu vas où au Nicaragua? J'étais à San Juan Del Sur, petite station balnéaire plutôt sympa. Les conditions de chasse n'étaient pas top en mars, toujours à cause de ce vent de nord est. Eau sale, froide (à peine 20°) mais de la vie, avec surtout de belles sérioles dans peu d'eau.
  9. J'y suis allé à 2 reprises. Un de mes meilleurs souvenirs. A privilégier, la côte Pacifique, beaucoup plus riche. J'étais à Playa Del Coco, province de Guanacaste. C'est dommage que tu ne souhaites pas trop t'intéresser aux poissons pélagiques. Tu as un panel assez conséquent de ces derniers à la côte: sérioles, toutes sortes de carangues, thazard, wahoo (là-bas c'est un poisson que tu peux croiser en côte)... Tu verras également le poisson coq, pélagique fétiche du pays... mais vivement déconseillé de le tirer. Mon barquero m'avait d'ailleurs clairement interdit de le pêcher. Sa capture est uniquement réservée aux no-killers. A ma connaissance, il n'y a pas de textes légaux d'interdiction mais une règle que ce sont imposés les locaux. Si tu veux en pêcher, tu peux aller Nicaragua (un peu chaud ces temps-ci), la frontière n'étant pas très loin. Là-bas ils capturent et consomment le rooster fish. Concernant les poissons de fond, tu y trouveras essentiellement les carpes bien sûr (pargo rojo, rondelo...) et quelques mérous. Tu peux partir du bord, mais fais attention, ne laisse rien dans la voiture, un chasseur de ma connaissance s'y est fait tout piquer. Tu peux négocier une sortie avec les pangas de pêche au gros. N'hésite pas à faire le tour, tu peux avoir des différences de tarif conséquentes. La grosse demie-journée (7h-13h), tu comptes entre 150 et 180 $, tout au moins la dernière que j'y suis allé en 2012. Location de matos, je n'ai pas vu. L'eau n'y est pas forcément très claire, voir même sale à partir de février que le Nordeste s'installe. Idéalement, prends 2 guns: un 110 et un 120, simple 18 et flèche de 7, moulinet bien sûr. La première année, j'y étais début janvier et la visi était de l'ordre de 6-7 mètres, la seconde mi-février avec une une visi entre 2 et 4. Une dernière chose, sois discret, n'étale pas tes pêches. Les locaux, les Ticas plutôt agréables, sont particulièrement susceptibles avec ce type de choses.
  10. Oui, ce n'est que mon avis, elle est fiable. Elle est utilisée par nos soins depuis 2 ans. On a connu peu de problème de tailles. L'idéal, c'est de demander. On note au fur et à mesure le gabarit des gars qui achètent et la taille qu'ils prennent. Ceci recoupé avec la table, le risque de se tromper est très mineur. Il est possible de déparailler: par exemple, haut 56, bas 54. On dispose également de tailles intermédiaires pour certains modèles. Intéressantes pour les individus grands et fins.
  11. Le pantalon taille basse est devenue la règle par chez nous, tout au moins en Bretagne. Enfin quand je dis taille basse c'est un pantalon qui remonte jusqu'au bas de la poitrine. D'ailleurs, c'est une demande de fabrication expresse de notre part, le pantalon bretelle étant toujours la règle aux US. On en dispose d'ailleurs de quelques uns en stock mais, honnêtement, il n'y a pas grande demande. L'interrogation sur les pissettes était pertinente. Mais, comme je le disais également, une pose à la demande peut être envisagée.
  12. Le pantalon taille basse permet de gérer çà assez rapidement. Mais pas de souci, pour les aficionados il y a des possibilités et la gamme évoluera. Pour l'heure c'est le net, comme bon nombre de marques d'ailleurs. Il y a déjà eu des contacts avec quelques détaillants. A terme, elles seront certainement en magasin, mais pas cette année. Concernant l'écrasement, à 30 mètres et plus, je n'ai plus beaucoup l'habitude de telles profondeurs. Ce ne sont pas des immersions habituelles pour la grande majorité des chasseurs. A 22/23, en Bretagne et en 5 mm, pas de problème en été. Le WE dernier, j'étais avec une 6 dans une eau à 10.7°. En surface c'était nickel. Au-delà de 14 mètres, la température était à 8,5 et j'avais un peu froid aux épaules. Un collègue utilise exclusivement une 7.5 Nohu en plongée bouteille et çà le fait très bien.
  13. Exact. Roger m'a prévenu: ce serait une production exclusive pour la France.
  14. Merci Skip. Pour revenir à la pissette, on avait eu ce débat début 2018 avec Roger. On s'était laissés toute la saison afin de nous positionner sur cette fabrication avec pissette qui était en effet envisageable en usine. Finalement, à peine 20% des acheteurs manifestaient un tel besoin. On a donc mis cette possibilité entre parenthèse pour cette année. Mais je pense que le nombre d'utilisateurs de pissettes, je n'en fais pas partie de même que mes équipiers, est plus nombreux mais pas mal souhaitent l'installer eux-mêmes. Ceci étant, ce n'est pas un non catégorique car nous avons une solution locale pour les inconditionnels. Une chose est sûre, on reverra le sujet dans un prochain avenir. Concernant le débat lisse/lycra, j'étais moi-même un inconditionnel du lisse depuis plusieurs années. L'imperméaflex utilisé par Yazbeck est constitué de mailles très serrées, ce qui permet un séchage rapide, certes pas autant que le lisse mais çà le fait très bien dès qu'il y a un rayon de soleil. Et je ne parle pas de la solidité incomparable.
  15. Bonjour à tous, Mon fils Steven se lance dans la commercialisation des combinaisons YAZBECK, sous l'appellation de YAZBECK Europe. Un premier galop d'essai avait eu lieu en 2017/2018 avec une diffusion un peu confidentielle, via contacts directs ou Facebook. Les retours étant excellents, il se lance dans une diffusion plus importante avec la mise en ligne de son site. Cette marque très connue et populaire aux US a été lancée par Roger YAZBECK en 2004. Ce dernier avait déjà une longue expérience, notamment au sein de Picasso. Un désaccord sur la qualité des matériaux l'a convaincu de créer sa propre gamme de vêtements isothermiques. La qualité est le maître mot. Il utilise de façon exclusive du néoprène minéral YAMAMOTO 39, bientôt 45, gage de grande souplesse et d'isothermie. Intérieur refendu et extérieur Imperméaflex (lycra). Pour ma part, j'utilise les modèles Carbone, Hamour et Thazard depuis 2 ans. C'est la première fois que j'ai pu chasser 2 heures dans une eau à 12 avec une 5mm sur le dos... Pour cette année, il a rentré le modèle Snyper en 3, 6 (pantalon 5) et 8 mm (pantalon 6). Ces deux dernières épaisseurs ont été spécialement fabriquées pour un usage en Manche et Façade atlantique. Il ne devrait y avoir aucun souci de tailles car certains modèles sont déclinés en coupe intermédiaire (T). Outre la Snyper, la Carbone, la Hamour et la Nohu sont présentes au catalogue. Dans un proche avenir, La Thazard, la Kelpstalker et de nouveaux camos devraient les rejoindre. Enfin, les prix affichés sont bas au regard des tarifs US, Roger YAZBECK, et Steven, ayant fait un sérieux effort sur les marges. La qualité reste évidemment rigoureusement identique. Prochaine étape pour YAZBECK Europe: son adhésion à l'IFSUA. https://www.yazbeck-europe.com/ A bientôt!
×
×
  • Create New...