Jump to content

joe

Membres
  • Posts

    797
  • Joined

  • Last visited

Reputation

0 Neutre

About joe

  • Birthday 12/17/1960

Contact Membre

  • Website URL
    http://
  • ICQ
    0

Autres infos

  • Genre
    homme
  • Hobbies
    Judo, voyages, PSM depuis 1979... avec un petit faible pour la côte nord du Cap Sizun et les spots du farwest.
  • Prénom
    JOEL
  • Club
    DAC

Infos Membre

  • Département, région, ville
    CONFORT MEILARS
  • Mon équipement
    Yazbeck, Rob Allen, BWK, Hunt.

Recent Profile Visitors

8,961 profile views
  1. Voilà ce qu'il faut faire... J'ai été agent général dans cette compagnie pas mal de temps. Pendant longtemps, les tarifs, pour une garantie complète perte et avaries, étaient en moyenne de l'ordre de 1% de la valeur du bateau. Mais la plaisance n'étant pas toujours une branche très rentable pour les assureurs, les cotisations ont bien progressé. Les semi-rigides, pour cause de forte sinistralité, ont pris cher. Maintenant il faut comparer. AXA n'est pas la moins chère, mais les garanties sont d'un bon niveau: bris de machine sur le HB, protection juridique, abrogation de la franchise au terme de 2 ans sans sinistre... Il faut également voir le service et de la présence d'un l'interlocuteur. Les plateformes ont leurs limites, surtout en cas de sinistre. Bref du tarif on peut toujours en trouver, mais il faut voir ce qu'il y a derrière.
  2. A chaque fois on était basés à Playa del Coco. Lors du dernier séjour, j' avais retiré le permis dans un bureau dépendant de l administration fiscale.
  3. J' y ai été à 3 reprises. Très belle destination à tout point de vue. Les 3 fois, nous sommes restés dans la province du Guanaste, donc nord ouest du Costa Rica : une fois en janvier, une autre en février et une dernière en novembre. Chaque fois la météo était bonne, avec un bémol pour février à cause du vent fort et de l' eau sale (et froide). Fortes pluies, dans une moindre mesure dans le Guanaste, de mai à octobre. L' eau n est jamais très claire. La température de l' eau, et la visi, peuvent varier (parfois 6, 7 degrés) d une journée à l autre en fonction des vents. L' intérêt de la côte pacifique du CR c est la présence de nombreux pélagiques en zone côtière: serioles, carangues, thazards, wahoos. Le poisson coq est assez abondant mais, même s'il n est pas interdit, les locaux ne veulent pas qu'il soit pêche car non consommé et réservé aux no killers. Carpes et mérous également bien présents. Il est possible de partir du bord mais idéalement c'est de louer une panga entre 150 et 250 $ la grosse demie journée. Permis obligatoire, 50 $ de mémoire.
  4. Ha... On a du discuter un peu ce matin à ta sortie de l' eau.
  5. Il ne faut pas oublier que chaque état membre peut durcir les mesures définies dans le règlement européen du 10.01. Donc... Wait and see.
  6. Remarque, je me suis retrouvé une fois à faire une dérive avec, en principe, 3 paires d' yeux pour me surveiller. Ils ont trouvé le moyen de me perdre. Ça parle, ça parle et on oublie le copain dans l eau. Depuis une bouée gonflable avec sifflet et miroir ne quitte jamais ma ceinture.
  7. C'est clair, même si les Açores n' ont pas une météo géniale actuellement. Mais le gros avantage, par rapport à chez nous, c'est que dès que les conditions s améliorent on peut pratiquer.
  8. Ça j' en suis bien conscient et il est certain que j' aurais une autre vision du pays si j' y vivais. Maintenant mes propos reflètent simplement mon ressenti au terme de mon douzième séjour là bas. C'est tout 😉.
  9. Ça peut être vrai dans tous les contextes, ici ou là bas. Mais avec un peu d empathie ça le fait bien 😉.
  10. Merci pour le peu de Capverdiens dans mes connaissances 😄... et surtout tu m as mal lu. Je ne sais pas si tu y as été récemment (?), mais j' ai juste dit qu'ils n étaient pas dans la misère. Ils arrivent à se débrouiller... Avec l aide du tourisme. C'est une composante majeure de l' économie locale et tu ne peux pas l occulter. J' avais eu une discussion avec plusieurs d entre eux concernant ce gros projet immobilier en cours à Santa Maria et qui me semblait bien excessif. Ils étaient demandeurs car ils sont persuadés que leur avenir passe par là. Mais tu n auras pas le même état d esprit à Sal qu à Santo antao et encore...
  11. C'est vrai que l île de sal ne présente pas grand intérêt. Beaucoup de béton et un nouveau gros projet dans le sud est de l' île ne va pas encore arranger les choses. Mais les capverdiens sont pragmatiques et acceptent plutôt bien cette situation car le tourisme apporte l essentiel de leurs ressources. J' en connais quelques uns et ils ne sont pas particulièrement dans la misère. Les bidonvilles bien présents dans le nord de l île ont progressivement disparu au profit de logements sociaux. Les sénégalais, gonflants par moment oui. Le Cap Vert authentique, il faudra aller le chercher à Sao Vicente ou Santo antao. Perso, je suis bien à Sal aussi.
  12. J' y vais régulièrement depuis 20 ans. Ce sera à 90% du wahoo. MP si tu veux.
×
×
  • Create New...