Jump to content

joe

Membres
  • Content Count

    585
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

0 Neutre

About joe

  • Rank
    Membre actif
  • Birthday 12/17/1960

Contact Membre

  • Website URL
    http://
  • ICQ
    0

Autres infos

  • Genre
    homme
  • Hobbies
    Judo, voyages, PSM depuis 1979... avec un petit faible pour la côte nord du Cap Sizun et les spots du farwest.
  • Prénom
    JOEL
  • Club
    DAC

Infos Membre

  • Département, région, ville
    CONFORT MEILARS
  • Mon équipement
    Yazbeck, Rob Allen, BWK, Hunt.

Recent Profile Visitors

6,985 profile views
  1. Le moulinet de ceinture peut être une solution mais pas fan non plus, sa manipulation n'étant pas des plus aisées par manque de visuel. Sur la photo, c'est un rainbow runner non?
  2. Les "anciens" yam Enduro sont interdits à la vente en Europe depuis longtemps alors qu'ils sont toujours commercialisés sur les autres continents. Par contre je n'ai pas entendu parler d'interdire tous les 2 T. Quant au poids, je maintiens. Ce débat était en effet d'actualité il y a une quinzaine d'années. La génération actuelle de HB a fortement progressé sur les questions de poids et les écarts se sont amenuisés considérablement. Dans la gamme des 50 cv, le Tohatsu est toujours le plus léger mais seulement à 3 kgs du Honda, le nouveau 300 Mercury (4T) est donné à 239 kgs, le plus léger de tous, etc...
  3. Pourquoi "très lourd"? Quand tu prends le poids des 4 temps actuels, on est sur des valeurs similaires aux 2 temps. Quant aux consos, les nouveaux 2 temps à injection peuvent se comparer aux 4 temps dans certains régimes mais ne peuvent pas vraiment prétendre à une conso inférieure. Après, il y a d'autres critères qui motiveront le choix: l'agrément (le 2 T pourra avoir des arguments, même si le 4 T a également progressé dans ce registre), le silence (!), le couple (qui dépendra surtout de la cylindrée du moteur)... Finalement, on se rend compte que l'écart entre les 2 et 4 T s'amenuise dans tous les domaines et le choix pourra se faire sur un critère assez pratique: quel est le concessionnaire le plus proche de mon domicile?
  4. Beau, et bon, souvenir que les cabrillas de Baja California. J'en avais fait quelques uns sur un îlot appelé "Isla Baleina", si je me rappelle bien.
  5. Je ne les ai pas tous essayés, je le concède. Mais honnêtement, que ce soit en SR ou en open, certainement le bateau qui m'a laissé le meilleur souvenir, dans cette taille bien sur.
  6. Bonne vente en tout cas. Certainement le meilleur bateau qui soit dans cette taille, tant en fabrication qu'en comportement. La carène est celle du AVON SEARIDER donc remarquable.
  7. Même constat. J'ai chassé le plat pendant de nombreuses années. Actuellement je ne pratique pratiquement plus car ces zones autrefois très riches sont devenues un simple désert de sable. Le plat permettait d'assurer souvent une chasse. Ca ne me dérangeait pas de "bouffer" du sable car on était quasi certains de dénicher quelques grosses soles, carrelets et autres turbots. Ce que je peux dire. Le printemps (avril et mai) et l'automne (septembre, octobre et novembre) étaient effectivement les meilleures périodes. Après une un peu de mauvais temps, dès que la houle tombait, le vent s'orientait nord-ouest et l'eau s'éclaircissait c'était idéal, comme d'ailleurs beaucoup d'autres espèces. La sole avait une préférence pour les zones de sable fin contrairement au gros carrelet qui se cantonnait souvent sur des fonds de granulats ou de coquillages brisés. Dans les 2 cas, la plupart du temps en bordure de roches, orientées est-ouest, ce qui n'était pas le cas du turbot ou de la raie que l'on pouvait trouver sur de vastes étendues de sable loin des cailloux. Il n'y avait pas trop règles concernant la profondeur, mis à part le turbot dont le poids était proportionnel à la hauteur d'eau. On pouvait trouver de la sole dans 2 mètres (début et fin de journée) comme dans 20 mètres +. Mais ça c'était mon expérience en baie de Douarnenez. En Bretagne nord, la donne est peut-être différente.
  8. C'est un sujet très intéressant et finalement essentiel pour notre activité. Ici à la pointe de Bretagne, cette donnée,et je rajouterai également la direction de la houle, est cruciale pour se mettre à l'eau plus ou moins sereine. Une vague de 2.5 mètres avec une période 8/9 secondes me gène peu, et est souvent plutôt "pêchante", alors qu'une onde de 1.3 m avec une période de 13 secondes est souvent problématique. Dans le premier cas, on pourra même prétendre à une visi sympa, dans le 2d çà va devenir rapidement pourri. Avec l'habitude, et windguru, on arrive à appréhender assez facilement les sessions de chasse en fonction du couple houle/zone.
  9. J'utilise le moulinet de ceinture RA depuis 10 ans. Très bien et le système de fixation est fiable. Par contre, y mettre du dyneema à 1€ le mètre, aucun intérêt.
  10. Tu as oublié: "qui voit Molène, voit sa peine".
  11. Exact ce sont des sérioles. Liche est devenu un terme un peu générique désignant, à tort, également la sériole. En tout cas, une nouvelle belle vidéo.
  12. Pour moi c'est fini ces histoires, même si çà râle, tout au moins dans le secteur de Sein: 4 passagers dans le bateau, donc 2 à l'eau et 2 qui surveillent.
  13. La bouée, en plus d'être obligatoire, est la meilleure option en terme de sécurité visuelle, c'est certain. Mais faire des dérives dans le courant avec cette bouée peut être compliqué, voir dangereux.
  14. Si c'est de Yazbeck dont tu parles, ce stock est à 5 minutes de ton domicile (Beuzec?). N'hésite pas à me contacter à l'occasion. Il y a régulièrement des promos.
×
×
  • Create New...