Jump to content

coryphaena

Administrateurs
  • Content Count

    6,342
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

0 Neutre

About coryphaena

  • Rank
    Animateur
  • Birthday 06/02/1976

Autres infos

  • Genre
    homme
  • Hobbies
    Kitesurf ; plongée
  • Prénom
    William
  • Club
    ---

Infos Membre

  • Département, région, ville
    29/85/33
  • Mon équipement
    adminomodo - lol !

Recent Profile Visitors

13,392 profile views
  1. Le pneu serait aussi une excellente alternative tout en offrant une flèche au diamètre plus important. Mais je trouve que l'on perd un peu de ce côté prise de décision au niveau du tir. Avec du sandow, roller, double sandows, invert etc, on reste encore dans des config de flèche de puissance et de diamètre raisonnable où l'on doit toujours faire de notre mieux pour faire approcher le poisson. Le djabard est un poisson qui parfois n'hésite pas à venir et aussi faire front. Mais par chez moi nous avons autours de 5-6 variétés de rouge avec des comportements parfois différents suivant les fonds environnant mais ayant la méfiance en commun et comme pour le bar, certains plus curieux ou téméraires que d'autres. 😊 Le gros avantage de ce type de poisson, c'est que l'on peut de plus le tirer à la coulée, à l'indienne, à trou et à l'agachon et ou en mixant l'ensemble etc.. ce qui du coup offre beaucoup de plaisirs dans sa session dès que l'on a de l'eau claire car on peut varier, s'adapter et prendre beaucoup de plaisirs. Sauf quand malheureusement l'eau est sale et impose alors de l'agachon à l'aveugle sans pouvoir choisir son poste d'agachon. 😣
  2. il te sera même possible avec un peu d'expérience de différencier le sable mou du sable plus dur.
  3. Pour la pirogue nous n'étions pas fiers sur l'eau. 😁 Rien que pour mettre ou enlever les palmes nous étions en serrage de fesses. C'était le gros stress car quand la pirogue basculait c'était toujours d'un coup rapide et brutal sans que l'on sache parfois pourquoi. Mais on a bien rigoler même si la peur de perdre du matos était réelle. Rentrer à la nage l'était beaucoup moins car nous ne chassions jamais très loin de la côte donc un retour à la nage était parfaitement gérable. Sinon comme dit Éric, parfois il a fallu longuement chercher et palmer pour trouver le poisson. Sur cette sortie cela sera vraiment dans peu d'eau que nous les trouveront. Mais ce passage là pour moi à vraiment été top entre 5 et 8m d'eau, à chasser à cache cache entre les blocs, mixer les indiennes et les agachons dans un sens puis dans l'autre. Parfois se maintenir à cause de la houle qui me bousculais dans peu d'eau. Mais quel plaisir de faire ce genre de chasse même avec ce petit poisson dans l'eau clair où nous pouvons alors être entièrement maître de notre stratégie de chasse, de nos placements etc... Cela m'a beaucoup rappelé la chasse du bar et du sar quand il faut les traquer par petits fonds dans l'eau claire. 🥰 Surtout que en plus, dans la majorité des cas cela reste des poissons farouches et prudents. Et à chaque sortie nous pouvions nous entraîner sur au moins 3 langoustes à attraper quand elles n'étaient pas trop profondes sous et où entre des blocs. 😊
  4. Une petite vidéo en roller 130 et aussi l'artisant/fabriquant JOSGUN en train de charger un invert.
  5. Pareil pour moi. 80cm de houle c'est chez moi exceptionnel. 1m à 1.1m c'est une mer plate avec des périodes de 8-10s si pas de vent sinon c'est mon dos qui prend cher... Le standard ici c'est 1.4m avec 12s de période d'où pourquoi c'est toujours sale à la côte. 😭 En tout cas Bravo à Nono qui s'en sort merveilleusement bien.
  6. Ha ouais ! Ça donne bien chez toi cette année 👍👍👍 Soigne toi bien.
  7. Intéressant cette histoire de brasse. Mais perso quand j'ai chassé sur ma dernière sortie dans l'eau claire je n'ai pas remarqué de différences. Mais peut-être et pourquoi pas c'est bon de savoir. Pour les tirs sur les carpes rouge, je n'étais vraiment pas sur de traverser avec le 105. Et tu me connais les tirs réflexes à l'arrache ce n'est pas mon truc. Souvent je merde mais en règle générale j'aime bien assurer mes tirs pour ne pas me dire merde je l'ai perdu.
  8. Oui c'était une belle chasse pour la zone. 👍
  9. Concernant les points positifs/actions de chasse qui m'ont le plus marqués, ils sont au nombre de six par ordre croissant : 1/ La première, sur ma troisième sortie, est une action à l'agachon que l'on va croiser (raccourcis) sur la prochaine vidéo. La repère la carpe en fin de coulée. Elle s'éloigne. Je me pose et voilà qu'en s'éloignant, elle marque une pose, puis décide de passer derrière un beau bloc pour faire le tour de celui-ci. Arriver à moi de face, puis me passer devant en m'offrant son flanc droit. Schling ! avec le roller 105 et une visie malgré tout de plus de 10m en horizontal et 14m en verticale (nota: moins drôle, elle partira à trou et en remontant en surface de long filament de méduse m'envelopperont les bras, le torse, la tête et le visage. par chance cela piquera quelques dizaines de minute seulement sur le visage.) 2/ La seconde, sur ma seconde session de chasse, se déroulera à la coulée puis à l'indienne. Je suis dans une zone où il y a pleins de jolis blocs assez rapprochés. Depuis une demie heure je commence à faire régulièrement des poissons qui me font penser que le poisson avant était à trou mais commence à sortir et se déplacer. Voilà que j’aperçois qui zigzag entre la caillasse 2 jolis carpes rouges autours des 5kg. A côté, il y a aussi une tortue qui c'est caché sous une roche pour se reposer. Mais je dois remonter en surface. Je me prépare et j'essaie de rester sur la zone du mieux que je peux. Je redescends et voilà que je repère en fin de descente une des carpes rouge. Je finis ma couler au plus bas d'une roche et je décide de revenir vers elle en essayant de rester près du fond. La voilà qui surgit devant moi au détours d'un rocher. Et elle prend la direction de la sortie en longeant un autre rocher assez long comme une barre. Mais je suis bien placer et la flèche part. Le poisson part aussi et me prend du fil. Mais je suis bien et je le suis en récupérant le fil qui s'est accroché dans le coin de la barre rocheuse. puis je finis par arriver qu'à la flèche et le poisson. Yes ! C'est cool. Chasse au roller 105 aussi avec au moins 8-10m de visie. 3/ Depuis quelques temps j'ai l'impression que j'ai évolué (en bien ou moins bien je ne peux le dire) et que j'ai besoin de tester des palmes plus souples. Mon copain m'a justement apporter une paire de palme supplémentaire pour que je teste en plus des siennes. Jusqu'à présent j'étais en Breier en 820 B3 C8 avec chausson pathos que je trouvais déjà l'année dernière plus raide qu'avec le chausson Seac et même voilure que j'ai en France. Et bien j'ai beaucoup adoré ces JFE Excellence bien que les voilures soient bien plus petites. Donc pour ceux que cela intéresse, je risque de vendre mes Breiers actuelle et je demanderais certainement à M. Breier de voir ce qu'il peut me proposer comme équivalent car franchement j'ai trouvé ces JFE super agréable en descente comme au fond dans la zone des 12-15m. Difficile à dire mais j'ai vraiment eu l'impression qu'il m'était bien plus facile de descendre avec ces palmes là qu'avec les miennes... J'ai pu essayer ces palmes sur la seconde sortie. 4/ Toujours sur la seconde sortie, ce jour là, niveau sinus j'était au top. Mon plus grand plaisir aura été d'avoir cette impression de pouvoir nager vraiment différemment que d'habitude après avoir modifié des petites choses. --- Tout d'abord, en surface, durant la préparation, grace au moulinet de ceinture, je laisse le roller 130 couller. --- Ensuite, je fais mon canard que je finalise avec mes mains en faisant la brasse et étant au top niveau sinus, je n'avais absoluement pas besoin de compenser dès le canard. --- Du coup je refaisais ainsi une autre brasse --- puis trois coups de palmages --- puis une autre brasse et me voilà direct sur 12m --- puis je récupérais le gun en fin de coulé avant de me poser. C'était vraiment génial car la sensation sous l'eau d'avoir les deux mains libre pour faire la brasse et aussi de ne jamais avoir besoin a compenser me donnait sous l'eau une grande liberté et sérénité. Une autre dimension ! Il m'arrivait même de faire ainsi pour des indiennes au dessus des roches avec toujours ce gun qui pendouille sous moi grâce au moulinet de ceinture. Ce fut un très grand moment sous l'eau pour moi. 5/ Ma dernière sortie à la matinée. Ce matin j'ai du mal à descendre. La prmeière demie heure a été très dure car il m'a fallu me battre a souffler tout ce que je pouvais vers 6m pour arriver à dépasser ce stade. Mais, progressivement j'y suis arrivé et tant mieux car ce matin, la vise sur cette nouvelle zone est exceptionnelle ! C'est simple, je distingue très bien les blocs et leur forme sur 14m !!! C'est le jackpot pour wiwi ! 😁 Mes sinus se gèrent mieux et j'arrive a profiter de cette visie. Voilà que de la surface je longe un plateau avec une très belle cassure face au courant et en amont une barre rocheuse qui s'appuie contre une autre dalle et encore une autre et plus loin sur la gauche encore une autre. Là je me dis que la zone sent bon à très très bon. Je fais alors pour commencer une descente de reconnaissance au pied de cette belle cassure qui me permettra de me rendre compte de la configuration du fond et de ces gros blocs. C'est là que sur la remonté je vais mettre en route la caméra au lieu de la laisser éteinte. 😥 Je me prépare et commence la coulée en éteignant par conséquent la caméra. En fin de coulée, au bord de la cassure je commence à remonter le courant et donc toute cette barre rocheuse afin d'arriver en bout où se trouve la dalle qui semble assez creuse. Je me pose à l'agachon sur une roche assez ronde avec de la gorgone avec devant moi un genre de couloir qui s'ouvre vers le large, Sur ma gauche cette haute pierre très creuse Et surtout sur ma droite cette dalle creuse et très sombre qui est plus ou moins posée contre la barre rocheuse. Je me dis que ainsi, un poisson va forcément arriver et si rien ne vient et bien j'irais voire d'un peu plus près cette rague qui m'attire beaucoup. Mon agachon continue, et mon regard est principalement orienté vers ce couloir et cette rague. Le temps passe, je suis bien et il y a de l'animation devant moi. Et soudain, un nez couleur bronze se reflétant au soleil commence a sortir doucement de la rague. Et puis cette superbe et grosse tête. Cela se passe à même pas 2m de ma pointe de flèche du roller 105. La tête à peine sortie au ralenti que la bête gicle d'un coup tout son corps de la rague. Ha oui c'est un beau morceau probablement autours des 12-15kg. Le poisson s’immobilise et comme le gun est quasiment parfaitement aligné, j'appuie sur la gachette et voilà qu'il décide d'avancer lentement sans crier garde en prenant la direction du large. Je suis à nouveau prêt à tirer dans son flanc gauche mais VAIS-JE Traverser à cette distance ? Et surtout je suis déstabilisé car il s'arrête à nouveau d'un coup !!!! J'ai peur de le déchirer. Mais j'appuie à nouveau sur la gachette et cette fois-ci il décide de continuer sa route calmement. Je me lance vers lui, pour allonger le bras et gagner en ''fiabilité'' de puissance mais c'est trop tard, il commence à contourner une roche et je en parviens pas à réduire la distance de tir. Je ne suis pas vraiment déçu de ne pas avoir tiré à ce moment là. Pour moi, toute cette magnifique action est dans la boite et j'en suis vraiment fiers. Je décide de m'éloigner de cette zone et de me préparer pendant 8mn en me disant qu'elle va peut être revenir à trou comme j'ai déjà pu le constater avec d'autres carpes plus petites qui revenaient dans le trou au bout de même pas 2mn. Malheureusement, elle ne reviendra pas. J'irais faire un tour dans la rague et j'y trouverais deux autres carpes rouges beaucoup plus petites et du coup méfiantes dans les 3-5kg. JE persisterais sur une autre descente cette fois-ci entre une dalle et la barre rocheuse et une carpe noir de belle taille autours des 3kg viendra suivi plus loin d'une carpe rouge du même poids. Mais je ne tirerais pas espérant toujours pouvoir croiser la belle. 🥰 Voici ma denrière vidéo. A la prochaine !!!! 🤗
  10. oui cela arrive parfois quand lors du serrage la camera descend un chouilla et se retrouve proche de la parallèle à mon poignet. Par conséquent dans ces cas là on se retrouve plus facilement avec un gros plan sur le poignet et non un peu au dessus. Quand je l'ai mise en place sur la pirogue j'ai remarqué que cela manquait d'angle. J'ai voulu le faire à la main mais j'avais bien serré et évidemment j'ai cassé du plastique au niveau de l'écrou de serrage. Le caisson de protection a aussi pris cher dès la première langouste sous la roche car j'ai réussi à le fissurer. Mais comme c'est sur le côté cela ne nuit nullement à l'image. Oui plus difficile à approcher suivant les espèces que je pense avoir repéré au nombre de quatre. Mais trois espèces sur et certain. Et du coup il m'arrive souvent d'ignorer une hypo quand l'occasion se présente et même si elle est beaucoup plus grosse.
  11. Oui tu as bien raison papéyannou. Comme dit je n'ai pas pu beaucoup aller chasser mais malgré tout je n'ai quasiment pas eu de points négatifs qui m'ont marqué. J'ai eu dans un ordre croissant : 1/ Deux tirs ratés. Mais attention, 2 tirs honteusement râté lié à de la précipitation certainement et comme d'habitude à vouloir tirer derrière l'oeil. Cela sera donc deux tirs râté le même jour et sur ma deuxième sortie: ---- Le premier tir, sur un beau poisson à bout portant dans les 5-7kg où la flèche lui rape le bout du nez et ce dernier ne comprenant pas ce qu'il se passe, recule d'un chouilla et ne bouge plus me permettant alors de prendre le temps de prendre ma flèche. --- Le second tir, en fin de session, rebelotte. J'ai à nouveau l'ocasion d'un tir à bout portant sur un poisson surpris qui est plus petit dans les 3kg probablement. Je ferais exactement le même shéma qu'avec le premier et ce denrier aussi, stupéfait restera immobile le temps de prendre ma flèche. Conclusion, au roller 130 à bout portant où l'on est presque à reculer le bras, il faut vraiment tirer un chouilla plus bas sinon ça passe au dessus. 2/ Pour le deuxième moment négatif, c'est aussi très interressant. Je suis dans la pirogue et nous attendons le troisième collègue pour partir essayer un autre cailloux. Devant, à 30m de la sardine est en surface et il y a de la chasse. Je retourne à l'eau pour en profiter afin d'essayer l'invert de Eric dans le cas où enfin un beau cobia serait présent. Quand je suis sous l'eau, le banc de sardine a disparue. Je suis couché sur le haut d'une roche. Et voilà que en regardant derrière moi une belle carpe rouge, tout en longueur et assez grise de couleur, me contourne en longeant mon caillou. Ho p*tain ça sent bon et Eric va être content car je l'aurais essayé sur un beau poisson dans les 10-15kg. Pendant que le poisson glisse en longeant la roche, entre 2 et 3 mètres maxi de mon masque, je ramène le super invert. Le gun est quasiment maintenant dans l'alignement du poisson. Le tir ne devrait plus tarder, encore 3 secondes certainement. Mais c'était sans compter que ma pointe de flèche toucherait la roche. Et voilà donc que la carpe qui s'était arrêtée devant moi, inquiétée par le bruit de raclage de la pointe de flèche sur la roche s'en ai allée. 😭 3/ Et pour la troisième, c'est la pire et en plus sur une excellente action de chasse qui fait parti de mes quatre meilleures moments. J'ai deux opportunités de tirer une très belle carpe rouge entre 10 et 15kg mais ce qui m'a fait le plus mal, c'est que absolument rien a été filmé alors que je pensais le faire. En effet, sur l'apnée d'avant, j'ai lancé sans regarder l'enregistrement lorsque je me préparais en surface et ensuite arrêté l'enregistrement lorsque je fis mon canard ce qui me fit louper les deux apnées suivantes qui méritaient d'être filmées. Donc, là je m'en suis beaucoup voulu car vraiment dégoutté que COMME PAR HASARD, cela soit à ce moment là que j'ai raté le film car ne pas l'avoir tirer, c'est un choix personnel d'hésitation dont je suis responsable. MAIS ne pas avoir de film alors que sous l'eau je jubilais de ces belles images.... là quand j'ai compris mon erreur en cherchant ce morceau de film et bien j'ai vraiment eu les boules des boules.... 😖 Pour la peine je vous mets la petite vidéo de ma deuxième session où vous verrez justement une carpe rouge de belle taille qui ne bouge plus après le tir raté. A noter tout de même que j'ai fait tous mes rushs vidéo un peu à l'arrache à partir de 5h du matin et que parfois, il manque des bouts d'action comme durant la phase de tir ou bien avant ou bien après le tir. J'avoue ne pas avoir toujours l'envie et le temps de passer plus d'une heure sur les rushs du coup quand cela me semble à peu près acceptable je m'arrête.
×
×
  • Create New...