Jump to content

luc

Membres
  • Posts

    2,277
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by luc

  1. Marc o, penses-tu que ces tests ont été improvisés, comme la plupart de ceux de notre disciple accessibles sur la toile ? Ce qui m'interpelle est l'absence de questionnement tenant, aboutissant sur le comment et le pourquoi de ces valeurs amenant aux résultats et par conséquence à ta déduction. Ce n'est pas un soucis 🙂 chacun est libre de penser. Je n'en ferais pas 10 pages comme le dis Cévenol 😁 Justement non, tu extrapoles mais cela est normal car mes commentaires ci-avant sur ces tests sont (volontairement) fort restrictif et non documentés. Du coup ce n'est pas non plus un soucis, chacun ... Intéressant, au vu du nombre non capable d'expliquer comment ils visent et surtout comment l'on devrait viser ou même quel est le mécanisme inconscient sur le tir instinctif Ce n'est pas un jugement de ma part et n'enlève rien à leurs nombreuses qualités. Pas un soucis non plus ...
  2. Certaines idées fausses on la vie dure. Leurs durées de vie sont souvent liées à des colporteurs, qui souvent par méconnaissance ou égo surdimensionné ne doutent pas que leurs pensées définissent le monde. Au travers de ta réponse, il me semble que tu ne sois pas de ceux-là 🙂 Sur une période de 6 ans, pour avoir fait de nombreux tests (labos et piscine), mesurés, reproductibles, comparables et opposables : - Tu ne peux mesurer correctement que des valeurs isolées - Pour isoler ces valeurs, tu dois supprimer toutes les variables non concernées - Pour mesurer physiquement un fusil, tu dois le tester seul (entre autres : l'homme = nombreuses variables aléatoires) - Ce qui implique des tests impartiaux protocolés avec environnement contrôlé fixe (dont chevalet = constantes) Les constats à l'issus, avec chevalet : - Il n'existe pas de fusil qui tire droit - Certains sont de conception à ne pas être constant dans leurs résultats - D'autre sont presque constant (valeurs d'écarts défini comme acceptables) - Dans leur conception d'origine, tous peuvent être optimisés - il y a des écarts de résultats très significatif suivant les conceptions. - De gros écarts d'une arme à l'autre - aucune mouche (pour un protocole chevalet identique à l’ensemble du panel armes) - ... Les constats à l'issus, sans chevalet et avec chasseurs expérimentés (prise en main préalable, même distance et conditions environnement) : - Pour un même utilisateur, des écarts (d'un tir à l'autre) de résultat fortement aléatoire - Pour un même utilisateur, des écarts de résultat (d'un tir à l'autre) beaucoup plus important qu'avec chevalet - Des positions d'écart aléatoirement varié entre utilisateurs - Des positions d'écart aléatoirement varié entre utilisateurs et chevalet - De gros écarts d'une arme à l'autre - max 1% de mouche (résultat non significatif) - ... Les constats à l'issus, sans chevalet et avec tireurs expérimentés (prise en main préalable, même distance et conditions environnement) : - Pour un même utilisateur, moins de 15% d'écarts de résultat sur le panel armes - Pour un même utilisateur, des écarts de résultat plus favorable (mouche ou affleurant) qu'avec chevalet ou chasseurs - Des positions d'écart constantes et serrées pour une même arme entre utilisateurs - Des positions d'écart constant entre utilisateurs et chevalet (favorable aux tireurs sur le panel complet d'armes utilisées) - Proportion de mouche 17 % - ... Je peux en déduire sans aucune ambigüité: - que le résultat est celui du tireur. - qu'une bonne proportion des armes peut être optimisée - que le résultat sera largement meilleur chez un utilisateur véritablement formé à viser et à tirer
  3. Avant de changer quoi que se soit encore faut-il savoir viser et tirer Il n'y a aucune honte à en prendre conscience et cela s'apprend. Il est nécessaire en pré requis d'avoir acquis la bonne compréhension de l'outil et de ces défauts
  4. + *1MK Un tir raté est toujours le résultat du bonhomme et non de l'outil quel qu'il soit
  5. Oui, c'est un champignon qui supporte assez bien un (plusieurs) nettoyage à l'eau (en douche) puis égouttage sur papier ou linge absorbant de préférence juste avant la cuisson C'est un peu fastidieux du fait de sa forme particulière
  6. nb: Il faut les prélever quand ils sont encore blanc
  7. Ni une ni deux, Laurent prends instantanément ma demande en charge depuis son nouveau shop 👏👏👏 Alors que je n'ai toujours pas de réponse de Sportsmed et encore moins de réponse pertinente de Seac
  8. C'est un champignon vraiment très intéressant de part sa texture en bouche et sa finesse. Il peut se marier à pas mal de recettes avec un franc succès.
  9. Au final ma recherche reste d’actualité, les joints fournis par Laurent (époque spo...ed) sont pas les bons 😏
  10. Je leur demande, faute de ne pas en trouver: l'adresse d'un revendeur ayant en stock et à défaut les caractéristiques technique du joint il me réponde : la pile est une CR 2032 que pour tout prb je dois voir avec le vendeur de la montre que la procédure est décrite page 22 du doc Ce matin la lumière c'est allumée à tous les étages 😁 , je me suis rappelé que Laurent m'avait fournis trois joints il y a un certain temps. J'ai mis la main dessus, là où ils devaient être 😊, du coup je vais pouvoir changer ma pile ...
  11. Merci Le hic est que je ne sais pas si la "Action" et la "Driver" ont un joint de même caractéristique (compatible) A 10€ le joint torique livré ... 😠
  12. Bonjour, L'un d'entre vous, sait-il où je puis me fournir le joint de cette montre ? Ou qu'elles sont les caractéristique de ce joint ? Je ne trouve pas et Seacsub me fait des réponses de merde Merci d'avance
  13. Je trouve celle ci à mon goût, il en existe bien d'autre, il s’accommode fort bien d'échalote, de crème fraîche, viande ... Celui de la semaine dernière magnifique 3,650 kg
  14. Le crépue est tout aussi sympa dans l'assiette. L'un comme l'autre ont un handicap pour beaucoup de cueilleurs, ils sont un peu chiant à nettoyer
  15. En étant prudent car certains éléments de ta description ne correspondaient pas aux quelques espèces décrites dans les résultats de ma recherche. C'est d'ailleurs en partie ton premier message qui ma fait réagir, notamment sur les besoins de renseignements partageables permettant de proposer une identification au plus proche. D'autant qu'il y a souvent quelques anomalies pour une même espèce. Un des sites que je trouve intéressant sur le sujet et que j'utilise parmi d'autre https://www.mycodb.fr/ Peut-être le connais tu déjà ?
  16. De nada L'usage de "vesse de loup" couvre bon nombre de champignons dont celui-ci. Avant de cueillir, il est vraiment conseillé d'avoir identifié. Pour ce qui est de manger, je crois dom85 m'être déjà exprimé 😉 Sans même parler du degré de connaissance (certain diront incompétent en ce qui me concerne 😊), l'identification directe est souvent sujet à incertitude, en indirect c'est incertitude * 100, d'où l'importance des éléments fournis.
  17. Merci Antoine Poussons la sémantique de ce propos qui fut mien. Ta formulation, ne me semble pas juste. Je pense que nous pouvons convenir, sans aucune ambiguïté, que la définition d'un Eucaryotes est compatible avec les champignons, donc adapté et usité. Ce que tu exprimes je pense est que cela reste imprécis et j'en conviens aussi. Mais tout aussi adapté volontairement (réponse à une de tes précédentes questions 🙂) à l'imprécision des éléments fournis, par le demandeur dans son appel à l'aide. Une demande évasive a de forte chance d'entrainer une réponse tout aussi évasive. Si nous avions voulu être un peu plus précis, nous aurions pu évoquer: basidiomycètes, ascomycètes et autres compères ...
  18. Sclérodermes vulgaires. La coupe montre le péridium entourant la glèba Comestibilité[modifier | modifier le code] Bien que l'aspect et la consistance de sa gléba puisse le faire passer pour de la truffe, le scléroderme vulgaire a non seulement mauvais goût, mais est toxique s'il est consommé en grande quantité (inoffensif en petite quantité)3. Utilisation frauduleuse[modifier | modifier le code] Le Scléroderme (dont la chair noire, marbrée de blanc, avant maturité, rappelle un peu celle des truffes) peut être inséré dans du foie gras, le faisant passer pour de la vraie truffe. Cette pratique frauduleuse a duré de nombreuses années, un examen au microscope des spores permet de dévoiler l'escroquerie4.
  19. Tu vois nous sommes au moins d'accord sur une chose, il est vrais que je n'ai jamais eu l'occasion de te serrer la main 😁
×
×
  • Create New...