Jump to content

emile

Membres
  • Content Count

    87
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

0 Neutre

About emile

  • Rank
    Membre

Autres infos

  • Genre
    homme
  • Prénom
    emile

Infos Membre

  • Département, région, ville
    MARSEILLE
  • Mon équipement
    Pathos laser open pro 90, reel LGsub
    Subevasion

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. oui la capacite tampon du sang s'entraine, j'imagine qu'elle doit bien servir aux apneistes
  2. ah il est present dans la cellule ok ! bon javais pas bien interpete la lecon merci pour la crorection
  3. je vous envoie la source, un livre pas trop mal pour apprendre ce genre de trucs et d'autres : La bible de la préparation physique
  4. On produit bien du lactate, c'est une source d'énergie musuclaire, mais pas d'acide lactique
  5. Le processus qu'on appelle anaérobie (un peu à tort, parcequ'il demande quand meme un apport d'oxygène) est le métabolisme de l'énergie musculaire qui se met en place quand la demande énergétique ne peut plus être satisfaite par le processus aérobie (cycle de krebs). Il peut se déclencher soit quand l'effort est intense soit... en condition d'hypoxie (ce qui revient un peu au même quelque part (extrait de wikipedia : L'hypoxie (du grec ὑπό (« sous »), et ὀξύς (« pointu »)) est une inadéquation entre les besoins tissulaires en oxygène et les apports.) Ce processus crée une acidose, locale (au muscle) et sanguine (globale), liée à la production d'ions H+ (et non d'acide lactique, le corps humain n'en métabolise pas) et de ... CO2 Hypercapnique = exces de CO2 sanguin . Quand tu fais peu de cycles respiratoires de recupération, le corps se regarnit assez vite en oxygène, mais il a beaucoup plus de mal à évacuer le CO2. Quand tu fais un exercice d'apnée il n'est jamais 100% hypoxique ou 100% hypercapnique. Dans le cas de ton exo, il est majoritairement hypercapnique et légèrement hypoxique. Tu as donc une acidose sanguine liée à l'excès continu de CO2, et la petite acidose musculaire liée à l'hypoxie légère qui active un peu ta filière anaérobie. La sensation de brulure dans tes cuissots
  6. Oui c'est normal tu forces ton corps à fonctionner en légère anaérobie
  7. En marchant tu peux aussi faire du respiration continue avec long temps d'expi. Tu prends 5pas pour inspirer et disons 20 pas d'expiration. Il faut trouver le nombre de pas qui fait que cest tenable longtemps (30mn par ex). Si t'es en montee tu fais un peu moins, en descente un peu plus. C'est un exo hypercapnique mais plutot une session douce on va dire, l'idee est de garder un taux de co2 moyen sur une longue duree plutot que des pics de co2 eleves sur quelques reps
  8. Ca se rapproche de l'hypercapnie, c'est un melange, mais idéalement tes recups devraient etre plus courtes si tu veux vraiment focaliser sur l'hc. Jusqu'à 30s voire 15s, et faire plusieurs reps dans cette zone. Apres les blocs de 2mn cest un bon exo
  9. Tas aussi le one breath pour l'hypercapnique , tu fais des series d'une dizaine d'apnée avec seulement une respiration de recup. Je fais 2x15 generalement pour cette table. Sinon la gestion libre par blocs, qui mélange un peu HC et hypoxique. Par exemple blocs de 4mn, tu fais une apnée comme tu veux, mettons 3mn il te reste 1mn pour recup. Plus les blocs sont courts plus tu bosses l'HC.
  10. C'est une idée recue. La recherche acutellement tend plutôt à dire que c'est l'entrainement par interval à haute intensité (HIIT) (le fractionné à haute intensité quoi) qui favorise le "brulage" des graisses. Et celui ci arrive plutôt en post exercice, donc si l'objectif est de bruler des graisses, il faut éviter de manger dans les deux heures suivant l'exercice pour ne pas apporter du glycogene extérieur. Edit: sinon n'importe quelle activité sportive brule des graisses, et aussi en post exercice, mais le HIIT est semble t il le plus efficace
  11. Dans Sat, section biologie, la premiere mention est "acide lactique". Or nous ne produisons pas d'acide lactique à l'effort mais du lactate. La distinction est importante parce que celui ci contrairement aux croyances communes ne crée pas l'acidose, dont les responsables sont les ions H+ (si j'ai bien interprété la littérature!) et le CO2. Le lactate a semble t il des effets plutôt benefiques sur les cellules, en plus d'être une source d'énergie pour les muscles EDIT : extrait wikipedia de l'article (bizarrement!) nommé Acidose Lactique Mécanisme La plupart des cellules brûlent le glucose pour former de l’eau et du CO2. Ce processus se fait en deux étapes : le glucose est transformé dans un premier temps en pyruvate (glycolyse). Puis les mitochondries oxydent le pyruvate en eau et en CO2 par le cycle de Krebs et phosphorylation oxydative. Cette seconde étape nécessite de l’oxygène et produit de l’ATP, le vecteur d’énergie de la cellule pour produire du travail comme la contraction musculaire. Quand l’énergie de l’ATP est utilisée, des protons sont produits. Normalement, les mitochondries réincorporent ces protons dans l’ATP, empêchant leur accumulation et maintenant ainsi un pH neutre. Si l’apport en oxygène est insuffisant (hypoxie), les mitochondries sont incapables de continuer la synthèse de l’ATP à un débit suffisant aux besoins de la cellule (deuxième étape du processus) tandis que la première étape (glycolyse) se fait bien en quantité suffisante. Il en résulte un excès de pyruvate qui est converti en lactate et relâché par la cellule dans le flux sanguin, où il s’accumule. L’augmentation du nombre glycolyse compense la phosphorylation oxydative et la perte d’ATP, mais elle ne neutralise pas les protons résultants de l’hydrolyse de l’ATP. En conséquence, la concentration protonique (acidité) augmente et cause l’acidose. Il est faussement répandu l’idée que l’excès de protons de l’acidose lactique est dû à la production d’acide lactique[réf. souhaitée]. C’est une erreur, les cellules ne produisant pas d’acide lactique, le pyruvate est converti directement en lactate, la forme anionique de l’acide lactique. Quand l’excès de lactate intracellulaire est relâché dans le sang, le maintien de la neutralité électrique nécessite le relâchement parallèle d’un cation (un proton H+, par exemple). Cela peut diminuer le pH sanguin. La glycolyse couplée à la production de lactate ne produit pas d’excès de proton contrairement à la production de pyruvate. La production de lactate est stable intracellulairement : l’enzyme productrice de lactate, la lactate déshydrogénase, utilise un proton par molécule de pyruvate transformée. Quand le système est saturé, la cellule relâchera le lactate dans le flux sanguin. L’hypoxie cause à la fois l’augmentation de lactate et l’acidose, et le lactate est un bon indice d’hypoxie, mais le lactate n’est pas en lui-même la cause de l’acidose. L’acidose lactique survient parfois sans hypoxie, par exemple lors de rares troubles congénitaux où les mitochondries fonctionnent en sous capacité. Dans de tels cas, quand le corps a besoin de davantage d’énergie que d’habitude comme durant un exercice, les mitochondries ne peuvent fournir suffisamment d’ATP et l’acidose lactique en résulte. Les types de muscles avec peu de mitochondries basés préférentiellement sur la glycolyse pour la production d’ATP (les fibres « rapides » (type IIa ou « blanches »)) sont naturellement plus enclin à l’acidose lactique.
  12. Oui l'hypoxique en velo pas terrible T'as un objectif de puissance quand tu fais du 30/30 ? puissance continue ? Elevée ? Basse ? Variations ?
  13. QU'est ce que tu utilises comme home trainer ? un fixe ou des rouleaux ? Pour l'instant je fais l'apnée sur le velo mais je sens que bientôt ca sera plus compliqué de sortir...
  14. j'ai essayé d'ouvrir avec openoffice draw mais ca me renvoie une erreur Avec quel filtre on doit l'ouvrir?
  15. tiens ca me rappelle mon premier Marseille-Cassis-Marseille à vélo , la fringale qui s'installe dans la montée en quittant Cassis, et rien à bouffer sur moi C'était blindé de touristes mais j'osais pas taper dans leurs sandwichs
×
×
  • Create New...