Jump to content

KATANGA

Membres
  • Posts

    189
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by KATANGA

  1. On a mis les pieds dedans pendant des années dans les demies lune de granit en allant Chasser sur Saint-Gué, rien a changé sur le fond l'oseille reste la maîtresse maudite des tenanciers du pétrole, entre temps ils ont réussi à couler ELF GABON mais les donneurs d'ordre du transport maritime sont toujours les mêmes, avides et sans scrupule. Curieux.......que cela ne passe pas sur les chaînes étatiques officielles aux heures de forte audience ?
  2. Moralité dans moins de 5 ans si tu as le malheur d'habiter en agglomération ou en zone réglementée tu devras casquer entre 25.000 et 35.000 boules au minimum pour une Charette électrique pour faire 200, 500 ou 1000 bornes si tu veux continuer à voir la Mer. Je me suis mis à l'eau très top ce matin à la Mortola en italie à la frontière, la densité de vie était plus importante qu'en Bretagne le mois dernier, 2 mulets, 1 sar et 1 loup. Pas des gros mais mangeables.
  3. Dans les collines, derrière Nice plus une goutte dans les ravines, les lones sont toutes à sec, gamin on se baignait dedans à cette époque. Les châtaignes en octobre, on verra.... La Mer est à 29 en surface, c'est la calmasse d'été. J'attends septembre maintenant, en attendant les clims tournent à fond comme dans n'importe quel coin du monde. Chez la môme hidalgo, par contre, pas de clim, pas d'auto, pas d'avion, à pied pour descendre à l'île de Rez..........?
  4. Le soucis c'est que l'humanité est à l'image d'un Pékin qui n'a plus que 2 jours à vivre face à 2 homards thermidors, une côte de bœuf au foie gras et 2 Pétrus 1961, tout le monde bouffe à grosses dents et très vite !
  5. En matière de CO2, le livre de François GERVAIS est extrêmement instructif et son argumentaire pour le moins explicite. Bien entendu, tout ceci ne va pas dans le sens BOBO ÉLECTRIQUE mobilité réduite à la hidalgo du GRAND SOIR ou des grettas impliquant de facto le bastonage du porte monnaie du Pékin sous le couvert de la PSEUDO bonne conscience écologique.
  6. Si tu étais arrivé plus tôt, tu ne cacherais pas dans la soupe comme tu le fait, pas convainquant comme argumentation........ Avec plus de 150 sorties par an, Fischlik bravo, même les très bons........ A la base, le CR c'est juste un constat, les déclarations d'hostilités suivantes ne sont pas ma tasse de thé. Les relations et amis Chasseurs autour de moi font le même constat, quant à se donner une belle conscience d'écologiste, je laisse certains sauter la muraille.
  7. 15H45, l'heure du café et surtout des " lumières ". T'as raison Tonton, c'est important de garder ses œillères avec le masque bien vissé sur le nez. T'as raison aussi, c'est mieux maintenant, là on constate vraiment que tu n'as rien connu ! Tu serais assurément plus humble si t'avais déjà trempé tes palmes dans le coin. Au vue de ton poème en guise d'échanges constructifs, pas une rayure sur ton fusil, peut-être encore sous plastique. Quant à ta rhétorique " le c'était tellement mieux avant si souvent décrié ", médite un peu et dit toi que ça sera bien évidemment beaucoup mieux après, ceci d'après tes certitudes. 19 sorties, c'est pas 20, pareil pour les poissons, la précision Tonton, comme pour les tirs ! Je ne voudrais pas être ton voisin de palier, sans rancune, juste un constat.
  8. La nouvelle et subite invention, les SUEURS de la nuit en pleine CANICULE seraient dues au variant BA5. J'avais oublié dans le CR, même les grappes de moules sont en complet déclin sur le pays Bigouden, des tapis dispersés de petites uniquement demeurent. Les gros bigorneaux entre les cailloux à marée basse , idem. En Corogne, au Cap Finistère les pouces pieds et les " grosses " grappes de moules cohabitent mais les excès de l'agriculture intensive et destructrice n'existent pas la bas. Les daurades ont les boyaux plein et le bar est partout présent. Moi, tout cela m' afflige, n'en déplaise à certains esprits chagrins pensant que la longueur de la flèche, le CF du Sandow, ou la technique d'approche avec un bas sur le masque, des bulles dans le tuba, la descente à 20 - 26 mètres avec 2 minutes d'apnée et une martingale météorologique changent la réalité de la Chasse....... Une seule règle, tu vas à l'eau tout le temps, tu palmes, tu fais tes heures ( minimum 3 heures ) en analysant ton parcours et tu tires ( les états d'âme sur l'état de l'eau, matériel et autre perte de temps c'est pas bon ) l'important c'est d'en mettre à la ceinture et surtout d'être dans l'eau. Le constat est bien là, quand tu fais entre 3H00 et 5H00 de palme sans voir une araignée ou un bar sur des zones qui étaient plus qu'extraordinaires, on continue mais l'incompréhension s'installe toutefois, 2 ou 3 caves à bars vides OK, une vingtaine de caves vides, des plateaux à agachon désertés et des pointes en plein courant sans rien, non ça c'est carrément inacceptable. Les tambours, daurades et mulets avaient tous le ventre vide au nettoyage, chercher l'erreur ? Les phytosanitaires et autres produits anesthésiant le bipède et le flinguant à petit feu sont toujours déversés à la minute ou j'écris avec 3 ou 4 fois la dose prescrite histoire d'être bien certain que le lombric ne soit pas dans la gamelle du parigot en déprime caniculaire. La photo des années 70 avec les lignes à la plage, " la belle époque ", magique maintenant c'est le P.N.R, natura 2000, zones protégées, contrôles, interdictions, le CRS de la page de service, les drones mouchards et les jacobins qui t'attendent le sifflet et la jumelle à la main. Bien oui, il faut se donner bonne conscience quand l'avidité de " certains " a tout flingué dans les champs, les ruisseaux, les rivières et détruit pratiquement toute vie sur le plateau continental, le virtuel, alors la peur et les contraintes deviennent les seules stratégies pour faire sortir l'oseille des poches. Cette bonne ville de MARSEILLE en est le meilleur exemple, ici tout est interdit au brave homme caoutchouté. Mais bon, 1, 2 voir 3 ( jours d'exception ) poissons en 3 à 5 heures de palme dans des endroits difficilement accessibles et battus tout au long de l'année par des tempêtes et coups de Mer, c'est peut-être cela l'avenir........en tout cas la réalité.
  9. T'es dans le vrai Sub, tu fais mouche. L'orthographe mène le monde, la dérision aussi.
  10. Cher Adwa, Tu devrais vite retourner dans ta coquille et réviser en extrême urgence ton orthographe, tu devrais tirer sur les fautes, pas les poissons. Tout, sauf constructif tes maigres propos de critiques d'escalier. A utiliser uniquement pour récurer la cuvette des chiotes et dignes d'un petit homme à semelles de plomb et à la langue criarde. Tu devrais aller plus souvent à l'eau, ça chauffe les neurones la canicule. Change de ton bonhomme, t'es sur la pente fatale, la " jeunesse " t'aveugle.
  11. Dom, si tu vois Titou, transmet lui mes amitiés ainsi que celles de Jean- Noël, j'étais chez lui en Bretagne.
  12. Là, franchement c'est GRAVE, de retour de pèlerinage comme chaque année de 19 jours de Chasse dans les cailloux du menton du Pays Breton le résultat pour la première année depuis 41 ans est en dessous de tout. La première fois c'était en 4L avec la copine qui faisait la gueule à la sortie de l'eau avec le groin derrière le pare brise. Je gare ma chariotte comme chaque année religieusement près du four à goémon dans l'anse ou des deux autres murs en pierres sèches devant les cailloux et les caves à prospecter, au plus près des postes, à la palme en négociant la mise à l'eau et surtout l'extraction finale souvent périlleuse même avec force 3 du bonhomme en caoutchouc. Certains coups, lors de soudains coups de vent tu te retrouves à finir à pieds en portant ton fusil et tes poissons pour regagner la bagnole. Toutes les caves à bars étaient vides, certaines servant de HLM à tourteaux à une époque sont totalement désertées. 2 bars oubliés très vifs de 25 centimètres vus en 19 sorties. AUCUNE ARRAIGNEEÉ en 19 jours de palmage, chaque sortie dure entre 3H30 et 5H15 suivant l'état des vagues et l'étude de la sortie de l'eau en fonction du parcours, ici personne ne fait le malin car la BROYEUSE te remet à l'heure et ça reste définitivement gravé dans ta tête. Les LAMES DE FOND sont extrêmement rares mais quand tu as la malchance d'en prendre une dans ta vie ici, tu t'en souviens à chaque mise à l'eau. La Chasse sur 19 sorties s'est tournée uniquement sur les tambours ( 7 tirés), daurades ( 12 ) et mulets ( 11 ) tirés à la peine et sur des pierres normalement pleine de vie. L'eau bougeait, un bon champagne, soleil, normalement la bonne martingale. Absence de petits tourteaux, mêmes morts la coquille à l'envers comme les 20 dernières années, idem pour les ormeaux, seuls les pousses pieds prospèrent, les balistes eux étaient bien présents, toujours agréable à admirer dans l'eau claire. Moi j'accroche tout à ma ceinture, je ne tire jamais les balistes car ils te mordent le cul sans limite..... Au nettoyage, tous les poissons avaient le ventre ANORMALEMENT vides, même les mulets, très peu de moules dans le boyau des daurades. Le limon vert est partout maintenant et un limon visqueux entoure les cailloux du bord. A marée basse les trous d'eau étaient tous pratiquement vides de vie. Il est bien loin DOM le temps des gros coups à SARS sous la croix, tu m'auras compris ( Certains souvenirs ) c'est un peu comme chez toi en Vendée maintenant. A la sortie de l'eau, je reste régulièrement sans voix en regardant la Mer, ceci face au constat d'un tel DÉSASTRE car ici dans ces cailloux granitiques TRÈS DIFFICILEMENT ACCESSIBLES battus toute l'année avec des tempêtes effroyables en hiver ( P.Plisson ) plein de légendes et d'histoires ce n'est pas là pêche industrielle, le bruit des bateaux, le bruit des touristes, la pêche touristique ou les bouches d'égouts des villes qui ont anéanti nos amis les crabes et les écailles, la raison semble beaucoup plus sournoise et se conjugue avec un ensemble de facteurs notamment le déversement durant des décennies de pesticides, insecticides, phytosanitaires de toute sorte, lisiers, les remembrements ou plutôt DÉMEMBREMENTS des parcelles dans la parfaite continuité des résultats du plan MARSHALL et de l'industrialisation forcenée des terres agricoles. Statistiquement et en reprenant mes carnets de Chasse, en comptant le nombre de caves prospectées ( entre 10 et 15 très belles ) à chaque sortie et sur chaque parcours, le bilan est anormal, avec des potes du coin les anciennes histoires sont toujours de sorties lors de palabres entre gens de bonne compagnie, les pierres magiques de la pointe aux surfeurs, les pierres de la croix, la pierre du vieux en bleu, les cailloux du maudit Breton, les poteaux du doc, les pierres des sœurs Bigoudennes, mais à la fin la chute est toujours là même, comment c'est possible que tout est disparu ? Certains esprits chagrins diront que sans semi-rigide de 6M50 avec 200CV derrière tu ne fait plus rien, moi comme beaucoup d'autres je continue exclusivement à la palme, c'est là que tu prends la vraie température du malade et que tu te rends compte de l'évolution de la réalité des choses. On a mis les masques dans l'Odet juste histoire de voir dans le fond de deux anses avant Quimper et une autre fois aux Vircours plus bas, les gros carrelets, les bouquets et les hordes de bars et mulets ont laissé place à un magma visqueux épais et le gravillon à totalement disparu. Les grosses huîtres se développent partout ( A la sauce métaux lourds ), à deux 5,6 mulets vus à chaque sortie. Moralité DOM, reste à Mada la Douce. Que dire d'autre.......
  13. En accord avec vous sur tout. Ces gens du monde aérien ( déjà ROI du monopole ) sont devenus les principaux décideurs et planificateurs de tout par rapport à l'époque normale avant CORONAVIRUS ou les clients voyageurs avaient des DROITS et décidaient de l'ensemble des prestations de A à Z. La notion de DROIT n'existe plus, la juste continuité de l'amérique ou tu bosses jusqu'à 75- 80 ans avec le seul et unique droit de fermer ta gueule C'est le modèle de la SOUMISSION des individus qui s'installe, que cela soit pour l'aérien, le transport terrestre, TGV, litre de GAZOIL ou pour te chauffer l'ardoise en hiver. En gros L'UBERISATION où tu fermes ta gueule ( avec le sourire SVP mon petit bonhomme car on te fait croire que tu détiens la providence VIRTUELLE dans le creux de ta main ) et où tu casques la tête baissée avec des culs de bouteille tellement tellement tes yeux sont rongés par ces écrans médiatiques de merde. Surtout ATTENTION aux sites de voyage comme TRAVEL2BE, ils sentent vraiment le GAZ à tous les étages. Cette fameuse europe de salopes animée de la soif des gros sous laisse donc oeuvrer en son sein des GANGSTERS aux doigts lustrés par des boutons de claviers à force d enculer à couilles rabattues des gens encore normaux. Démolir ces sites reste notre seule ressource, à chaque sermon contre eux c'est comme une flèche qui décoche sur un barra hors de portée mais où le cœur y est........en attendant on a tous perdu nos tunes !
  14. Merci pour l'adresse, la visite d'un courrier R.A.R leur fera plaisir et encore des faisans pareils tout ira au barbecue. Pour le prix, même pas une tune de baisse par rapport à la concurrence car j'ai honorablement casqué la somme de 1.036,00 EUROS, plutôt la facilité et le manque de recherches qui me gonflent, résultat........ Leur adresse MAIL est introuvable, si quelqu'un avait un renseignement je suis preneur. ATTENTION à vous lors d'achat car ce type de crapules genre TRAVEL2BE / TRAVELGENIO cachées derrière leur écran et prêts à enculer la planète entière est légion. Pendant ce temps les furoncles de Médiateurs du transport aérien européen doivent se mettre le doigt dans l'oignon et s'emboîter façon tuyaux de poêle jour de grand froid, Davidoffs, Montecristos, eau bénite à 70 degrés et panards sur le Louis XV. Des GANGRENES du transport aérien, des vomissures de tuyau de chiote, leur adresse MAIL m'intéresserait vraiment pour les faire chier jour et nuit. Comment et pourquoi les instances du transport aérien européen peuvent elles laisser faire et ainsi favoriser le développement de ce type de sacs à merde ?
  15. TRAVEL2BE / TRAVELGENIO ATTENTION CE SITE D'ESCROCS FOURGUEUR DE VOLS SÉVIT TOUJOURS. Toujours rien après 2 ans et demi de combat pour tenter d'être remboursé ou seulement de disposer d'un avoir. La fable du CORONAVIRUS a bon dos pour ces miasmes de fond de cuvette. Seule solution, les faire connaître pour qu'ils n'en escroquent plus d'autres. Des ruineurs de rêves, des affameurs, la lie de l'humanité, des casseurs d'aventures, les désastres d'un misérable monde aérien en perdition !
  16. TRAVEL2BE / TRAVELGENIO ATTENTION CE SITE D'ESCROCS FOURGUEUR DE VOLS SÉVIT TOUJOURS. Toujours rien après 2 ans et demi de combat pour tenter d'être remboursé ou seulement de disposer d'un avoir. La fable du CORONAVIRUS a bon dos pour ces miasmes de fond de cuvette. Seule solution, les faire connaître pour qu'ils n'en escroquent plus d'autres. Des ruineurs de rêves, des affameurs, la lie de l'humanité, des casseurs d'aventures, les désastres d'un misérable monde aérien en perdition !
  17. Profites à nouveau de cette Mer d'exception. Quel Pays attachant et quelle finesse. Remets toi en jambes en nageant, la Parata, les Sanguinaires avec le fusil au mousqueton sous la ceinture et tu cales. Que de souvenirs.......
  18. Pas ordinaire ton coin, belle réussite, tout y est dans ta vidéo !
  19. Et oui Dom, le monde change mais les crapules restent. Le CORONAVIRUS n'est que le nouveau SUPPOSITOIRE après avoir usé et abusé de la CONVENTION DE VARSOVIE créé en 1929 et modifiée en 1933 et 1955 dans le seul et unique but d enculer sans vaseline et avec une poignée de sable des centaines de millions de passagers durant des dizaines d'années. AIR FRANCE et AIR AUSTRAL dispose donc d'un nouvel outil d'exception pour doubler ou quadrupler les prix, on leur dira encore MERCI de bien vouloir nous accepter de monter dans la saucisse en faisant mine d'accepter notre statut de jambon reconditionné. AIR AUSTRAL semble être aux trois-quarts cliniquement morte ?
  20. Excellente initiative de ta part Thearthur. Les discours théâtrales, les grasses enveloppes, les tergiversations en guise de leurre des soumis bruxellois sont la genèse de pareilles situations. Tout ce beau monde mange BIO, met des godasses fabriquées par des gosses et pète dans la soie. Mais il est vrai que le plus important et surtout utile, c'est de continuer à nous faire chier avec leur guirlande d'interdictions et de contrôles de merde savamment orchestrés.
  21. Passion dévorante et malheureusement sans concession. Tristesse, le constat laisse sans voix.
  22. Tout d'abord Merci au créateur et au réalisateur, Merci Eric. Vivant loin d'internet et des écrans criards, c'est seulement maintenant que je découvre cet extraordinaire reportage mettant en scène une qualité de Personnages hors du temps et hors du commun ayant vécu l'insoupçonnable et l'inimaginable pour les Chasseurs mettant la tête dans l'eau depuis moins de 30 à 40 ans. C'est un reportage qui devrait être classé au panthéon de l'audiovisuel, chaque mot et terme sont émis par chacun des intervenants de façon posée, réfléchie et regorgent d'images évoquant une réelle prise en compte de l'écologie telle qu'elle devrait être perçue par cette élite de biens pensants votant lois, interdits, brimades, contraintes et pétant dans la soie parisienne. Lorsque TITOU évoque ses 45 SECONDES DE TEMPS D'APNEE, quelle preuve d'humilité avec le palmarès aérien qu'il détient et cela sur des dizaines d'années avec des centaines de milliers d'heures passées dans l'eau, dans toutes les conditions et les pires étaient souvent présentes ( Le Mistral d'hiver sous forme de glacière soudant la colonne vertébrale de l'homme en caoutchouc durant des journée d'affilées ), une véritable référence planétaire de par son extrême pugnacité, sa force de motivation et ses convictions face à son extraordinaire dynamisme et son caractère accueillant, un véritable dictionnaire vivant à ciel ouvert. Ces 45 secondes d'apnée évoquées par TITOU sont à méditer pour certains.........au même titre que l'importance du stock de matériel avec les 10 pointes de flèches différentes, les 5 moulinets et les 6 épaisseurs de combinaisons façon demie saison prêt à porter féminin. Il manque Robert STROMBONI qui était un écrivain de renom dans le monde de la Pêche Sous Marine, j'ai encore sa verve en mémoire lors d'entretiens avec lui au CNIT, comme TITOU, il développait un dynamisme détenu uniquement par les passionnés vouant un culte à leur art, lui également partageait volontiers et avec plaisir. L'évocation de son Fleuret d'époque par Albert FALCO nous plonge sur une planète disparue et ses tirs du bord du bateau sur des liches de 30 / 40 kilos restent magiques, son oeil pétille et lui au moins ne renie pas son passé comme le défunt CC. De nos jours le Poisson pourrait devenir un élément de langage et pourrait être qualifié d'élément bondissant comme certains qualifient déjà le ballon rond, la dialectique universaliste remplace par gouttes d'eau le bon sens du Pêcheur, du Chasseur comme du Paysan. Hugues DESSAULT avait fait en 1984 l'un des premiers reportages pour la tété, Histoires Naturelles, nous étions à l'époque une brochette de 8 Chasseurs ensemble devant l'écran, scotchés suite à un retour de Pêche qui sentait le déficit au niveau de l'écaille. Encore Bravo pour l'initiative de ce reportage qui restera une Anthologie en matière de Pêche Sous Marine que cela soit de par la qualité humaine des intervenants que de par le Feu Sacré qui ruisselle dans chacun de leur propos.
  23. Voyons Dom le james ou la diaz, de la mangeaille au cul du bateau..... CAMERONE, 30 Avril 1863 Ils étaient 62 face à 2000 cavaliers, le soleil baissait les jeux lorsqu'ils furent exterminés, A CAMERONE, A CAMERONE Ce nom qui donne et qui résonne, ce nom qui donne et qui t'étonne........ Notre ami Chasseur CAMERONE a le nom qui va avec la vocation des flots et l âpreté de la CSM !
×
×
  • Create New...