Jump to content


 

 

Tatosan

Member Since 20 May 2008
Offline Last Active Today, 13:11

Posts I've Made

In Topic: Polissage/lustrage Mécanique

Today, 12:51

Les flèches RA rouillées aussi ?

 

:lol:

 

Bonne continuation à vous ;)

 

(Il n'y aurait pas une belle belette dans votre équipe? Pour polir autre chose..... :ph34r: :lol:)


In Topic: Perf & Co...we Need U

Today, 12:49

Ah ouais! Merde !! Et fracasse ce temps là ho!! :D


In Topic: Délai De Récupération Entre Les Entraînements

Yesterday, 20:26

Les réserves de phosphocréatine (PCr) servent à reconstituer rapidement de l'ATP, si la conso est supérieure à la formation via la PCr celle-ce ne sera reconstituée qu'après la fin de l'effort.

 

Remarque: ce n'est pas l'acide lactique en lui-même qui entraîne la fatigue musculaire mais l'accumulation d'ions H+qui fini par ralentir, voir bloquer l'utilisation du glucose par les fibres musculaires.

 

Et ce que l'on oublie c'est que le système nerveux est indispensable à la contraction musculaire, un dysfonctionnement de la transmission de l'influx nerveux à la fibre peu entraîner cette sensation de fatigue (l'impression de "ne plus avoir de jus") par des mécanismes similaires à certaines maladies de type myasthénie (perte de tonus musculaire lié à une pathologie)

Ça peu aussi être lié à un manque de calcium dont les ions Ca2+ sont indispensables à la transmission du message nerveux.

 

Pour les acides gras l'entrainement aérobie (endurance) favorise leur stockage dans les fibres musculaires (comme pour le glycogène musculaire) ainsi que des enzymes favorisant leur utilisation comme source d'énergie pour le muscle, du coup les marathoniens et compagnie ont moins de graisse sous cutanée qui fait le charme des gens normaux mais plus de gras intra-musculaire et du coup ils tapent moins dans les réserves de glucides que quelqu'un de moins entrainé ce qui retarde l'épuisement.

 

Bulldo : oui je sais que ça cogne le statique après une bonne séance je suis vidé aussi (bon pas autant qu'en dyn avec certains IE du club :D)

Intéressantes interventions Marc'o et Thearthur, merci à vous.

 

Pour ce qui est en gras, ça m'est arrivé une fois en VTT (pas forcément préparé, rando assez costaud, pas mal de dénivelé) à 150m de l'arrivée les jambes ne répondaient plus, mais vraiment plus, je descends du vélo et je tiens debout en poussant sur les bras/guidon... L'impression d'être paraplégique durant une vingtaine de seconde :wacko:.

Et s'est revenu.. ça m'a fait bizarre un bon coup de flippe, autant la fringale je sais ce que c'est mais là ça n'a pas prévenu... débute comme une grosse crampe dans les quadri et plus de réponse (j'ai pensé à un gros déficit en minéraux, il faisait super chaud, je buvais beaucoup et transpirais autant..)


In Topic: Fleche Omer Et Dangereux...!

Yesterday, 10:29

Aujourd'hui j'ai assisté à un miracle qui va réconcilier tous les intervenants de ce post. Une drôle de tige est apparue parmi mes bambous :

attachicon.gif_20180222_154229.JPG


Vachement étonné, je regarde de plus près...
Et le message m'est apparu.
attachicon.gifIMG_20180222_152858.jpgattachicon.gif_20180222_153012.JPG
Depuis, j'me pose plein de questions...

 

:lol: :lol:


In Topic: Délai De Récupération Entre Les Entraînements

22 February 2018 - 17:23

L'ATP se régénère de différents manières, suivant le mécanisme enclenché (aérobie, anaérobie alactique, anaérobie lactique), mais c'est plutôt rapide :

 

http://neurobranches...le/muscle3.html.

 

Le Glycogène (la réserve musculaire pour l'endurance) quant à lui met plusieurs heures.

 

Le statique... bah c'est pas violent musculairement, je dirai que ça consomme pas grand chose, comparé au dynamique, les muscles étant plutôt au ralenti durant le statique.

 

Je dis ça au feeling, sans données, mais si un spé pouvait nous éclairer, ça m'intéresse.