Jump to content

Le calamar volant

Membres
  • Posts

    4,669
  • Joined

  • Last visited

Reputation

0 Neutre

4 Followers

About Le calamar volant

  • Birthday 01/21/1980

Autres infos

  • Genre
    homme
  • Hobbies
    chasse ss marin, pêche...
  • Prénom
    Elie
  • Club
    aucun

Infos Membre

  • Département, région, ville
    Montpellier
  • Mon équipement
    Surtout de la patience, et un peu de veine.

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. S'insurger, ne pas être d'accord, c'est important, mais la seule manière de faire c'est d'y aller pas à pas de l'intérieur sinon tout le monde se met en butte et on avance pas. Pour le tirage au sort, j'y vois aussi une sorte d'iniquité, c'est pas les plus disponibles, c'est les plus cocus qui sont avantagés. hors plaisanterie, ca peut être un système mis en place par les clubs pour distribuer les bagues, en sortant chaque année de la pioche ceux qui ont été servis l'année d'avant.
  2. Je pense que ce sont les clubs qui répartissent les bagues qu'on leur file, alors ca doit dépendre. Je discutais avec un copain qui a rejoint un club de pêche à la canne, le dossier pour demander une bague coutait dans les 200 euros, et ils avaient une bague à plusieurs, donc bon avec notre licence club à 60 balles, comprenant entrainement piscine, financement compets et sorties clubs on est pas mal lotis 🙂 Et pour le thon, franchement c'est excellent, cru, cuit, fumé en conserves... vous devez avoir un égout de pleine mer ou baignent vos thons, liches et barra, c'est pas possible 😛
  3. C'est facile de râler, mais beaucoup plus compliqué de se coltiner les réunions, face à des entités comme les pouvoirs publics / organismes de recherche, et de fourbir les armes avec des lobbys de la pêche indus ou pro. Si tu as des solutions, des idées et du temps, tu peux te proposer auprès de ta fédé pour mener le combat. Et pour la picole avant d'être au mouillage, je demande à voir, en Med ca navigue pas toujours droit au retour de la journée broumé entre collègues 🙂
  4. Ben oui, mais tu te doute bien que ce n'est pas la fédé de chasse qui a mis en place ces quotas, plutôt qui a du luter pour grapiller quelques bagues. Ce n'est pas après les fédés qu'ont doit râler (en tous cas sur la FFPSA 🙂 ). Au final, ca avantage les retraités, mais il n'y en a pas tant que ca dans le monde de la CSM, ca doit être plus compliqué du coté des buveurs de bières pêcheurs à la canne.
  5. On ne peut pas avoir la même dynamique que des fédérations professionnelles en loisir. les fédés de chasse, en tout cas pour la mienne, repose sur des bénévoles qui s'épuisent à bosser sur la formation, l'organisation, la présence aux réunions avec les différents acteurs (DDTM, DREAL...) Pour moi les regroupements entre différentes fédés portant les droits des passionnés, c'est une bonne chose. Sans votre expérience, je vois aussi arriver les interdictions, les quotas, les déclarations comme les prémices à des interdictions pures et simples, mais quel autre moyen que de se mettre à la table des discussions a t'on pour s'y opposer? Concernant le thon, passer par une fédé est le meilleur moyen d'avoir une autorisation, qui ne me coute pas un rond, hormis la cotisation club/fédé. A la FFPSA, la délivrance et le fonctionnement des bagues me parait clair et équitable : attribution de bagues au club au prorata des demandes, avec un quota national de prises (en kg) prédéfini. Dés que le quota en kg est atteint, on rend les bagues restantes. C'est sur ca avantage ceux qui sortent le plus, mais je vois pas d'autre moyen de faire.
  6. Franchement, c'était pas folichon, même pas beaucoup de muges. mais vu la gueule de la mer, c'était ma seule alternative
  7. Bien joué les barras, chez nous c'est choco, juste une sortie étang la semaine dernière. Ben c'est pas passionnant l'étang...
  8. S'ils ne prennent pas en garantie une casse à cause des rayures, c'est vraiment une marque de merde. J'ai eut des palmes neuves (chaussons et voilures) chez go n'sea après quasi un an d'utilisation suite à la casse d'un chausson pathos. Sinon, pour les tirs loupés, le rouget c'est le truc que je loupe le plus souvent, moins ca bouge plus on a pitié 🙂
  9. Ouai, les études d'impact, tu trouves un peu ce que tu veux trouver 🙂 Les seuils admissibles de rejets sur rivières suffisent à la flinguer.
  10. Très intéressant, l'attitude des politiques c'est vraiment un regal. On est pas prêt de se sortir le cul des ronces..
  11. Palavas carnon maguelone, au mieux du mieux 2m de visi. Mais plutôt 1m. Assez desert j'ai pas insisté longtemps
  12. Le Carbonne c'est pas si fragile, même dans mon époque digues intensives, j'en ai jamais cassé. le seul truc qui morfle c'est les chaussons. Tu peux regarder du coté de l'occasion également. même des entrées de gamme, c'est loin devant des plastiques.
  13. Oui, on respecte les quotas légaux, et c'est plus restrictif qu'en pêche de loisir. On a des quotas pour des espèces qui n'en ont pas en loisir (sur toutes les espèces d'ailleurs). Bon ca fait quand même des grosses pêches parfois, au final.
  14. Vraiment étrange, tu es sur? parce que toutes les compétitions dépassent ces quotas alégrement (Laredo, Master de Palma...)
  15. Il me semble que les quotas ne sont que pour les zones de parc, par exemple aux championnats du monde à Laredo, il n'y avait pas de limite de poids. Un peu comme en France avec la réserve marine de Bear, ou celle des calanques. Bon s'ajoutent les interdictions et quotas par espèces sur l'atlantique ou en Corse.
×
×
  • Create New...