Jump to content
Sign in to follow this  
EDK

Conditions Gris-Nez

Recommended Posts

Je confirme ... Sauf pour le bar !

Même endroit mais 11:00 15:00

4 mulets chopés, banc de lieux non tiré, des homard tourteaux araignées etc...non ramassés : je voulais des écailles !

La visi très sympa : 2 m facile, la vidéo est en court de fusion sur l'ordi, mise en ligne demain. Avec la météo du WE, ça va être moins cool en début de semaine.

Ils sont effectivement bien plus nombreux et peu farouches, vous verrez ça sur la vidéo. Sauf à trou, ils sont nettement plus nerveux ?

A plouf

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comme d'habitude, la visi sur la vidéo est bien moins bonne que la vraie d'hier !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Demain le vent tombe mais remonte dans l'apres midi, pensez vous que c'est possible d'aller sur audresselle ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Super ta video aquaman ca fait plaisir de pouvoir se replonger dans cette environnement quand la meteo nous oblige à rester sur la terre ferme

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut ferdfoes.

Pour info, ta photo d'Avatar me rappelle une sale histoire sur le bassin d'Arcachon... Un groupe de chasseur et un coup partie dans la tête de son copain... 35 ans, père de famille, le drame quoi ! Ça doit dater de 2-3 ans, comme quoi ça arrive !

Donc la caméra c'est jamais vers ses coéquipiers avec une arbalète chargée.. Comme on le voit trop souvent sur nos vidéos.

Bonne chasse et bcp de plaisir.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je confirme ... Sauf pour le bar !

Même endroit mais 11:00 15:00

4 mulets chopés, banc de lieux non tiré, des homard tourteaux araignées etc...non ramassés : je voulais des écailles !

La visi très sympa : 2 m facile, la vidéo est en court de fusion sur l'ordi, mise en ligne demain. Avec la météo du WE, ça va être moins cool en début de semaine.

Ils sont effectivement bien plus nombreux et peu farouches, vous verrez ça sur la vidéo. Sauf à trou, ils sont nettement plus nerveux ?

A plouf

Salut Aquaman,

Vraiment sympa ta vidéo!!!

j'ai aussi trouvé les mulets nerveux à trou mais les phoques étaient de sortie (il y en a même un qui m'est passé sous le nez pendant un agachon...) ça explique peut être

leur nervosité.

a plus

Share this post


Link to post
Share on other sites

salut les gars,

chasse sur le Noirda de 18h45 à 22h10 avec Séb (comme d'hab ;-) )

Visi chassable mais sans plus pendant le jusant, peu de vie. Le noir total au delà de 9m.

Au moment de l'étale, nous sommes au sud d'Audresselles, super visi , au moins 3m mais rien à voir.....

Puis le retour à la nuit tombante, la visi est quasi nul au delà de 6m mais les poissons sont là!! Hélas la nuit tombe vite et nous devons sortir de l'eau.

je ferai un mulet, des étrilles, 1 tourteau et une araignée.

les conditions de chasse seront certainement meilleurs aujourd'hui.

au plaisir de lire un p'tit CR

Vincent

Share this post


Link to post
Share on other sites

CR de ce matin

Basse mer devant le gris nez

Météo parfaite

Visi 1 a 2 m Max

Que des mulets .

Vu les coef sup a 100 , vivement la semaine prochaine et croisons les doigts que la mer reste calme .

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous et toutes,

Je viens à Wimereux à partir de mercredi prochain jusqu'au mercredi suivant, est-ce que quelqu'un serait dispo pour une chasse.

Je suis débutant donc plus sympa pour l'apprentissage.

Je peux me déplacer sans problème dans les environs.

Merci d'avance

Jérôme

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour messieurs :) je me demande si demain je pourai me faire une petite chasse sur audresselles a basser mer , coeff de 97 et pas de vent du tout :)

 

Qu'en pensez vous ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Gaël

Si tu vas demain est ce que tu sais déjà vers qu'elle heure car j'arrive demain dans les environs si tu veux on peu peut-être chasser ensemble.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut , bah ecoute moi je serais sur place vers 10h15 :) donc dis moi si tu peut

Share this post


Link to post
Share on other sites

Au pire laisse moi ton numero :) voila mon mail : lparmentier@sfr.fr

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous et toutes,

 

Voilà petit CR du jour.

Bon ca n sera pas très long car demi tour après 30minutes vu que la visi ne dépassait pas le bout de mes doigts.

Enfin voilà un bon exemple au moins de comment faire pour voir les bonnes ou mauvaise conditions.

Est-ce que quelqu'un pourrait me dire qu'elles sont les conditions idéal style coefficient, force du vent,est...

Je ne sais pas si pour le coefficient au plus il doit être bas, ou haut pour être meilleur.

Enfin voilà je suis juste un débutant qui doit encore apprendre beaucoup de choses sur les bons moments et les bon endroits.

Par la même occasion si vous avez des infos concernant d'autre spots dans les environs, je suis à Wimereux mais pas de souci pour me déplacer sur les 30 50 km au alentour.

 

Merci d'avance

Share this post


Link to post
Share on other sites

vent d'est c'est bon. Mise à l'eau à Audresselles au lieu dit, le noirda. 1h30 avant l'heure de Basse Mer. Ne pas plonger si houle supérieure à 4O cm et attendre deux jours de calme si beaucoup de vent. Parfois aller au large car au bord, l'eau souvent sale.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour les infos chtimulet

J'ai été voir aujourd'hui aussi etveffectivement même visi qu'hier après c'est un peu mieux en s'éloignant mais mon apnée n'est pas assez bonne pour le moment pour profiter de ces profondeurs il annonce de bonne condition à partir de demain il me semble mais je vais attendre dimanche pour que ça se calme.

Encore merci pour les infos au moins je sais ce que je dois faire.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ou est-ce qu'il est possible de voir la hauteur de Houle si possible bien sur

Share this post


Link to post
Share on other sites

CR d'aujourd'hui

basse mer cet apres midi au gris nez

meteo parfaite

un peu de vague à cause du vent de nord

3 à 4 m de visi uniquement devant le gris nez ailleurs à peine 2 m.

Vu un seul poisson : un bar mais pas maillé à mon avis , donc pas tiré.

Nous etions 2 chasseurs sur le gris nez . L'equipe de douai en bateau plus au sud .

Nous avons été controlés par les affmar, ca va ils sont sympas.

Il y avait les 2 bateaux et tout le monde a été controlé.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quelques vidéos de mi juillet, je les ai retrouvé sur le PC en vacances...météo pas sympa sur le sud ouest !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous et toutes,

 

Petit compte rendu d'hier matin.

Bien voilà, pas de vis donc pas de poissons.

J'ai été du coté de la Slack, mais avec le vent qu'il y a eu les conditions étaient mauvaise.

Par contre il parait que si les conditions si prête, le spots est poissonneux pour le moment en bar visiblement.

Si ça peu en aider certain.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quelques vidéos de mi juillet, je les ai retrouvé sur le PC en vacances...météo pas sympa sur le sud ouest !

En effet, mais des mulets énormes dans 1 m d' eau.

Vous n' en verrez pas car dans ma valise, je n' avais qu' un 40 pour poulpe. Alors bredouille sur écailles.

 

Demain, ça devrait être mieux à Audresselles;

Suis à l' eau à 8h si visi sympa ce soir

 

A tantôt

post-15913-0-07673200-1439650472_thumb.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut a tous, il y a quelques années , je me suis fait voler mes poissons a la ceinture, quelques saisons plus tard ce sont le bout de mes palmes qui ont fortement intéressé la bébête, la semaine dernière, un duo de malfaisants a décidé de faire le vide sous ma bouée, ensuite, j ai eu droit a ce que je pense être une séance d intimidation...Bon...

 

Suis allé voir sur internet pour voir ce a quoi je m exposais et suis tombé sur ça:http://www.google.fr/imgres?imgurl=http://reflexions.ulg.ac.be/upload/docs/image/png/2014-12/plaies_perforantes_marsouin.png&imgrefurl=http://reflexions.ulg.ac.be/cms/c_377576/fr/quand-les-phoques-gris-deviennent-des-tueurs?portal%3Dj_55%26printView%3Dtrue&h=685&w=600&tbnid=p1N-YX2dLAWJqM:&tbnh=90&tbnw=79&usg=__P3pYxRixQUa62urqbA1pgbGN6nM=&docid=yc8uHlmKz4hw0M&sa=X&sqi=2&ved=0CC0Q9QEwBGoVChMI1dTL_dGrxwIVydsaCh17LQC5

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut a tous, il y a quelques années , je me suis fait voler mes poissons a la ceinture, quelques saisons plus tard ce sont le bout de mes palmes qui ont fortement intéressé la bébête, la semaine dernière, un duo de malfaisants%

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je vous laisse sur un petit encart que j ai lu sur l article, je ne pouvais pas garder cela pour moi:"Des phoques gris ?! Jamais ceux-ci ne s’en étaient pris aux marsouins, parfois surnommés les « cochons de mer ». La vidéo d’une attaque, tournée par une ornithologue en observation au Cap Gris Nez (nord de la France) ayant eu le réflexe de coller son smartphone à sa longue-vue, confirma pourtant les soupçons. Mais la distance d’observation restait importante et un doute pouvait subsister. Bref, il fallait une preuve, une confirmation scientifique."

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est vrai qu'ils sont parfois intimidant, mon unique sortie avec de l'eau claire j'en ai eu 3 autour de moi qui insisté, j'ai plié bagage.....de tte façon ils m'auraient pris le poisson des mains.

 

Les pêcheurs en bateau sont plutôt conciliants, il y a d'autres régions, on ne les aurait pu vu autant se développer sans même que personne se demande pourquoi ... leurs faudrait un prédateur pour réguler.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi j'aime bien les phoques car ils sont ma principale excuse quand je suis incapable de faire un poisson..... :D :D

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vue la taille du marsouin, les phoques on était bien opportuniste.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sur la vidéo, ça ne ressemble pas à une attaque...plus à un jeu et encore très doux...

Mes rares expériences avec les phoques sont plutôt amusantes pour ma part, curieux et joueurs mais jamais agressif et jamais de vol de prise, un doute une fois mais pas de preuve ! Il faut dire que je me suis équipé aussi pour éviter de laisser traîner les rares prises au nez des moustachus, une planche, un filet et c'est bon, ils viennent voir mais c'est tout.

Et attendez qu'ils apprennent à utiliser tous les fusils perdus sous l'eau ! On va serrer les fesses...en plus de la réputation qui colle aux "phoques"

Share this post


Link to post
Share on other sites

ouais puis gardons espoir et n'oublions pas la formidable capacité de l'homme à réguler par l'action qu'il a sur le milieu. Une extraction de granulats par ici, des immenses travaux portuaires par là, quelques zones éoliennes off shore sur des zones de frayères, une sur-pêche, des rejets d'eaux assez douteux, une pollution aux hydro, des filets dormants ... et puis le problème sera réglé une bonne fois pour toute. C'est vrai que cet enculé de phoque, lui il a même pas de quotas pour le bar et qu'il est pas obligé de couper les caudales puis est ce qu'ils sont maillés les poissons qu'il attrape ? :D :D

 

Bon je rigole mais quand je suis dans l'eau et qu'ils sont là, je fais moins le malin, j'avoue et surtout avec la vidéo, là je vais y penser la prochaine fois... ^_^

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je remet le lien que j invite a lire entièrement ( je précise que tout ceci ne m empêchera pas d aller pêcher )

Dans l article du début , il est spécifié que les phoques mordent et noient les marsouins:

 

 

http://www.google.fr...wIVydsaCh17LQC5

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je n'ai pas dis que ça n'arrivait pas ! Juste que sur la vidéo ce n'est pas le cas... Il ne se débat pas beaucoup, donc soit ils "jouent" soit il était malade et le phoque prend un rôle important dans l'écosystème.

Mes rencontres avec ces balaises des mers ne m'ont pour le moment jamais fait peur.

 

Dans toutes communautés il y a des "déviants". Même dans notre espèce.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je met l article complet de l universite de liege

 

Reflexions, le site de vulgarisation de l'Université de Liège

 

Quand les phoques gris deviennent des tueurs02/12/14

Quel prédateur s’en prend donc aux marsouins, de plus en plus nombreux à échouer sur les plages de la mer du Nord marqués dans leurs chairs par des lésions inhabituelles ? Les spécialistes qui se posent la question depuis quelques années tiennent désormais un coupable : des phoques gris qui, jusqu’à présent, ne s’en étaient jamais pris à ce genre de victimes. Ils ont été confondus par leur ADN décelé dans les plaies, comme l’ont démontré Thierry Jauniaux et Mutien-Marie Garigliany, chercheurs au sein du laboratoire de Pathologie animale de l’Université de Liège. Mais les raisons de ces attaques inédites restent encore à déterminer.

plaies_perforantes_marsouin.pngLes plaies ressemblent à la morsure d’un grand chien. Voire à des coups de couteaux portés par un pêcheur peu scrupuleux. Des lambeaux de chairs parallèles, découpés dans la peau et le lard (la couche de graisse sous-cutanée) des marsouins. En plus de vingt ans de carrière, Thierry Jauniaux n’avait jamais vu ça. Des autopsies de mammifères marins échoués, ce chercheur à la Faculté de médecine vétérinaire de l’ULg en pratique pourtant près de 150 par an. « Alors les traces de phénomènes nouveaux, je les vois forcément ! »

Mais jusqu’en 2011, les cadavres de ces cétacés qui passaient entre ses mains étaient soit morts des suites d’une maladie infectieuse, d’un virus ou de complications parasitaires, soit après avoir été capturés dans des filets de pêche puis relâchés.

Puis arriva un premier cas présentant ces traces cutanées pour le moins particulières. Puis un autre, et encore un autre… La piste du chien agressif errant sur une plage ou celle du pêcheur lacérant les corps erronément capturés pour mieux les faire couler ne semblaient guère concluantes. Car ces drôles de morsures, observées sur le cou ou la queue des animaux, leur avaient été infligées avant la mort. « Aussi, les traces n’étaient pas nettes », détaille Thierry Jauniaux en découpant une feuille de papier, tantôt avec une paire de ciseaux, tantôt avec ses doigts. « Dans le premier cas, les bords sont lisses. Dans le second, ils sont légèrement crantés. C’est ce second constat que l’on observe sur les marsouins, donc cela ne pouvait pas être provoqué par un couteau. »

Pour identifier leur auteur, la distance entre les extrémités des plaies fut mesurée et comparée aux espaces interdentaires de différentes espèces. Une concordance fut trouvée avec… les phoques gris.

Des phoques gris ?! Jamais ceux-ci ne s’en étaient pris aux marsouins, parfois surnommés les « cochons de mer ». La vidéo d’une attaque, tournée par une ornithologue en observation au Cap Gris Nez (nord de la France) ayant eu le réflexe de coller son smartphone à sa longue-vue, confirma pourtant les soupçons. Mais la distance d’observation restait importante et un doute pouvait subsister. Bref, il fallait une preuve, une confirmation scientifique.

playIcon.png


Les « Experts »

« C’est à ce moment-là que nous avons commencé à jouer aux Experts, sauf qu’il nous a fallu plus de quarante-cinq minutes pour résoudre l’énigme », s’amusent Thierry Jauniaux et Mutien-Marie Garigliany, chercheurs au sein du laboratoire de Pathologie animale de l’ULg. Les résultats de cette enquête viennent d’être publiés par la revue en ligne PLOS ONE (1).

Comme souvent dans les séries télévisées américaines, l’identité du coupable a été confirmée en grande partie grâce à l’ADN. Lors d’autopsies de cinq marsouins, des écouvillons – ces longs cotons tiges dont ne se sépare jamais la police scientifique – ont été frottés à l’intérieur des lésions. Etant donné la longue durée de séjour des carcasses dans l’eau de mer avant d’atteindre la plage, les chances d’y déceler des traces d’ADN génomique étaient minces.

Par contre, l’ADN mitochondrial se révèle plus résistant. « Il se conserve beaucoup mieux, probablement grâce au maintien prolongé de l’intégrité de la membrane mitochondriale », décrit Mutien-Marie Garigliany. Les analyses ont en effet permis d’en détecter, non pas sur les bords des lacérations, mais là où les coups de dents avaient été les plus profonds. Une empreinte génétique laissée par la salive de l’animal agressif, mais à l’abondance forcément limitée.

« Il a donc fallu mettre au point une méthode d’amplification qui allait permettre, à partir de traces d’ADN, d’aboutir à des quantités détectables pour en obtenir une séquence, explique le chercheur. Or rien n’existait dans la littérature pour cette espèce, il a fallu tout mettre au point ». Le recours à l’ADN pour étudier les auteurs de comportements de prédation avait déjà été appliqué dans l’écosystème terrestre, mais jamais en milieu marin.

Ce procédé inédit a porté ses fruits : les phoques gris sont bien les responsables de ces plaies. Leur ADN a été identifié sur deux des cinq cadavres. Pour en être tout à fait certains, les chercheurs liégeois ont procédé à un autre test. Avec la tête d’un de ces gros mammifères morts, ils ont simulé une morsure sur une carcasse. Résultat compatible, une nouvelle fois.

Une migration qui pose question

Plus de doute, donc, sur l’identité du coupable et même du « meurtrier ». Si ces lésions ne sont pas la cause directe de la mort, elles l’ont probablement entraînée. Quatre des cinq « cochons de mer » autopsiés sont décédés des suites d’un œdème pulmonaire résultant d’une asphyxie. En d’autres termes, les phoques gris auraient tenté de submerger les marsouins jusqu’à ce qu’ils ne puissent plus respirer.

zone_geographique_marsouins.pngPourquoi ces attaques ont-elles commencé ? Et, tout d’abord, que font les phoques gris dans les eaux de la mer du Nord ? Il y a encore une dizaine d’années, ils en étaient complètement absents, leur préférant celles du nord de l’Atlantique et de la mer Baltique, et plus particulièrement les abords de l’Islande, de la Norvège et du Royaume-Uni. « Entre 1991 et 2002, je n’en ai pas eu un seul à autopsier, confirme Thierry Jauniaux. À partir de 2002, j’ai été confronté à quelques cas. Aujourd’hui, il y en a de plus en plus ». Même constat pour les marsouins : entre 1991 et 2000, ce chercheur en a vu passer 55. Actuellement, ce chiffre est atteint en moins de six mois.

phoques_gris_marsouin.pngSi le nombre de ces mammifères marins va en décroissant, la population de phoques gris désormais présente au sud de la Mer du Nord est en train d’exploser. Une migration au détriment d’autres espèces ? Des attaques similaires auraient également été observées sur des phoques communs en Allemagne. Face aux autres mammifères, les phoques gris peuvent compter sur leur imposante stature. Pesant jusqu’à 320 kilos et pouvant mesurer plus de deux mètres, seuls les orques et les requins sont leurs prédateurs. Or ces derniers ne courent pas les plages à la côte belge et dans le nord de la France… Avec une masse maximale qui dépasse rarement la centaine de kilos, les « cochons de mer » ne font pas le poids.

Les morsures étudiées par les spécialistes de l’ULg résultent-elles d’une lutte pour attraper les mêmes proies ? L’hypothèse de la compétition alimentaire pourrait être envisagée. Bien que les phoques gris mangent essentiellement des poissons de plus ou moins grande taille et que les marsouins se révèlent beaucoup plus opportunistes en se contentant aussi de petits crustacés, tous deux se nourrissent d’espèces communes. « On peut dès lors imaginer que ces attaques sont un effet collatéral de la surpêche, qui diminue les quantités de poissons disponibles et qui entraînerait une plus grande concurrence », envisage Thierry Jauniaux.

De là à penser que les attaques ne relèvent pas de la simple agression mais que les phoques gris se sont mis à consommer du marsouin… Cette explication est parfois évoquée, d’autant que les lésions sont souvent constatées en hiver, époque à laquelle les besoins métaboliques se révèlent plus importants. Mais le pas ne peut toutefois pas être si facilement franchi. Car lors des autopsies, une fois tous les lambeaux de chairs et de lard « reconstitués », aucun morceau ne semble avoir disparu. Pour en avoir le cœur net, il faudrait analyser le contenu des tubes digestifs de ces nouveaux prédateurs pour tenter d’y retrouver des traces de ses supposées nouvelles proies. Or l’organisme des premiers transforme et assimile très rapidement les aliments : en une heure à peine, leur estomac est vidé. Il faudrait dès lors un sacré hasard pour les retrouver sur une plage juste après leur repas !

La faute aux filets ?

Autre piste avancée : une hargne provoquée par une trop forte proximité dans un espace restreint. « Parfois, des traces de filets de pêche sont observées sur les corps des marsouins. On suspecte dès lors que les morsures ont eu lieu dans ce contexte de grande promiscuité », poursuit-il, ajoutant que les agressions sont généralement focalisées à certains endroits, aux alentours de Boulogne-sur-Mer et de Dunkerque en France. Or l’espèce des phoques gris est plutôt sédentaire même si, à certaines périodes, ils peuvent réaliser de longs déplacements. « Serait-ce le fait que quelques individus isolés, de mâles adultes, voire d’un seul phoque ? »

Là encore, la génétique pourrait permettre d’y voir plus clair. « Pour établir le sexe de l’animal, on serait obligé de passer par l’analyse d’ADN génomique or, à nouveau, on a peu de chances d’en déceler étant donné les longues périodes que le cadavre passe dans l’eau avant d’échouer, développe Mutien-Marie Garigliany. Par contre, grâce à l’ADN mitochondrial, on pourrait déterminer si l’on a affaire à différents individus. Mais pour cela, il faudra d’abord cumuler les échantillons ».

Les mystères entourant cette inédite prédation sont encore loin d’être résolus. Pour les deux spécialistes liégeois, ces zones d’ombre ne doivent en tout cas pas donner de grain à moudre aux lobbys à la recherche d’arguments pour relancer la chasse aux phoques. La nature a ses raisons que l’homme peut essayer de comprendre, mais contre lesquelles il peut difficilement agir…

Je rappel que tout ceci ne m empêchera pas d aller pêcher , toutefois ma conscience me dicte que tous mes potes doivent savoir si il y a un danger potentiel.

Derniere intervention a ce sujet a vous COGNAC JAY

Trait.png

Share this post


Link to post
Share on other sites

Celle des bouffeurs de frites et de moules (ouf, des prédateurs en moins !) ou d'Opal ?

Pour apporter un petit complément, il y a aussi une vidéo qui traine sur des pêcheurs en kayak qui nourrissent des phoques devant gris nez avec leurs prises...l'humain est donc sympa pour eux, voilà pourquoi ils se rapprochent.

Il faut que les chasseurs mettent leurs prises soit sur une planche sous un filet, soit dans un sac épais comme ils en vendent chez "pentathlon", car a chaque prise volé, c'est un argument de plus pour eux de se rapprocher de nous.

Donc comme Opale l'a fait, il faut les faire fuir / peur (bon courage), mais sans les blesser, sinon le Parc Marin s'occupera de notre cas !

 

Samedi ça m'a l'air bien pour la basse fin de matinée...

Share this post


Link to post
Share on other sites
une petite bande annonce en hommage aux chti'spears .....

 

Excellent, si tu as besoin de financements...ça sent bon le box office explosé !!!

J'adore.

Vivement l'épisode 2.0

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cr du 21 et 23, visi pas terrible , pas de bar , vu quelques mulets , beaucoup de chasseurs sur zone cap gris nez et audresselles , bizarre de pas avoir plus de cr ! Le forum est mort ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

CR d'hier Gris Nez

Mise à l'eau 11:00 sortie 16:00

Visi pas aussi bonne que ce à quoi je m'attendais : 1,5 m à 2,5 par endroit.

Peu de poisson : un cabillaud de 1,650 kg, mon binôme a sortie un bar qui devait faire dans les 3 kg et un mulet de 2,4 kg.

Bcp de monde dont les anciens, qui peinent aussi, maigrés leur bateau, à trouver le poisson, c'est une année spéciale.

Du coup les chasseurs se reportent sur les crustacés (araignées nottament) qui eux sont toujours là.

Même les films sur la gopro ne rendent pas très bien !

Et pour les amoureux de la nature : pas vu de phoque ! Preuve que le poisson est plus rare ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Fait 2 bars samedi matin assez tôt,dès le début de la sortie, mais effectivement pas vu grand chose ensuite et depuis le début de la saison pas eu la chance encore de faire des sorties avec de la vie à profusion. Maintenant ce samedi, à partir de 11h on pouvait se croire en Méd tant le monde était présent. Donc le poisson, il fait peut être comme là bas, tôt le matin ou tard le soir ? Après on a un été assez particuliers, les périodes de beaux temps sont très morcelées et on passe de l'été à l'automne du jour au lendemain, peut être que cela n'aide pas.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut tout le monde, je suis débutant dans cette discipline, mais ca me passionne vraiment et je voudrais vraiment progresser.

J'ai était au cap gris nez ce matin (plage de la sirène), mais aucune visibilitée au bord, et avec les vague et ne connaissant pas les courant je ne me suis pas éloigné.

Pensez vous que les conditions seront bien samedi?

Vent ESE et 7noeuds d'après windguru.

Share this post


Link to post
Share on other sites

bonjour redevile,

Tout d'abord je pense qu'il faut que tu saches que les courants sont très forts au cap gris nez et qu'en plongeant plage de la sirène à 07h00 du matin avec une haute mer à 08h30, tu as bien fait de ne pas t'éloigner du bord et de te faire littéralement emporter par le courant, la plage de la sirène n'est pas réellement une zone de pêche mais une zone de départ et d'arrivée. On pêche au pied du phare jusqu'à Audresselles (en gros). Concernant la possible visibilité de samedi, je ne suis pas surs que la mer aura eu le temps de se reposer suffisamment pour espérer de la visibilité. Il faut plusieurs jours de calme ou de flux d'Est pour avoir un peu de visibilité (qui excède rarement les 2m). De plus les coefficients remontent donc cela ne va pas aider et les courants seront plus soutenus.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...