Jump to content
Sign in to follow this  
antho35

Une nuit à Fougères !

Recommended Posts

RDV à 19h sur une aire de covoit, la 7 mm et tout l'attirail pour plonger dans de l'eau froide est dans le coffre. Chargement des deux encadrants et départ sous une petite bruine bretonne avec la lumière baissante. Le lieu des explications avec soi-même : la carrière de Fougères et cet endroit est majestueux et étourdissant à la fois. Une grande falaise abrupte entoure le site, le ciel s'obscurcit rapidement et la toile nuageuse renforce cette sensation de crainte : le décors est planté, il va falloir prendre sur soi ! Pour ceux qui ne connaisse pas la carrière du Rocher coupé c'est ça :

1581879513_carrire.jpg.80e695c88b2304faabed65bd2ad4b81c.jpg

L'idée du soir c'est bien évidemment de faire des descentes, travailler la verticalité et la relaxation et mieux apprendre à se connaître et à se relaxer. Petit échauffement au sec et préparation mentale, ça y est je commence à rentrer dans ma bulle, celle qui me permet de me sentir apaisé et à l'aise dans l'eau. Je suis prêt et j'ai hâte d'en découdre avec ce milieu hostile et noir. Il est 20h15 on se met à l'eau, nous sommes 6. Quelques canards et compensations pour voir si ça passe dans une zone avec 10 m de fond. Certains d'entre nous sont équipés de lampe pour baliser la zone et se sentir plus à l'aise. Je décide de ne pas en prendre pour vraiment "profiter" de ces descentes dans le noir total.

Deux zones sur lesquelles nous irons faire des descentes :

  • le premier plateau à 28m sur la carte en bas à gauche : je crois qu'on parle d'immersion libre. Un bout est attaché à la plateforme 28 m plus bas avec le haut de la plate forme à - 26 m... 28 m ça me laisse rêveur. Je suis l'avant dernier à me lancer pour ma première immersion. Je me sens serein et me dis que ça va bien se passer. J'attache ma corde de sécurité reliant mon poignet au bout, la sécu me signale que je suis OK pour descendre. Ventilation, décontraction et on part tranquillement pour la descente simplement avec la force des bras. Le constat est simple : il fait noir ça ne sert à rien de garder les yeux ouverts. Les premiers mètres s'enchaînent, l'eau est froide mais c'est tolérable. Quand arrive une thermocline spectaculaire et saisissante qui me glace tellement que je me dis stop je remonte. J'avais l'impression d'être profond au niveau des sensations. Je remonte tranquillement, crève la surface en se mettant sur le dos et reprend ma respiration avec ce plafond nuageux orangé, c'est plutôt agréable ! Je demande à ma sécu de m'éclairer la montre et lui dit "c'était tellement froid j'ai du descendre à 20 m". ba au final les informations sensorielles sont tronquées je ne sais pas pourquoi mais je n'étais qu'à 15 m !!! Je ferais trois descentes sur ce plateau avec - 18 m pour la seconde et - 20,5 m pour la troisième. Entre 15 et 20 m il y avait une deuxième thermocline, tellement forte que ça m'a donné une bar aux sinus et pourtant les - 26 m étaient là car un encadrant avait laissé une lampe posée allumée sur la plate forme. Stop à - 20,5 m je regarde la plate forme qui n'est qu'à 5,5 m plus bas mais je ne peux plus descendre, mon cerveau me dit de remonter ! Dommage car je me sentais tellement bien dans ma descente...
  • le deuxième plateau est celui du ponton avec le plateau à - 48 m ! je vous rassure on ne descendra pas si bas ! ce plateau est fait pour le poids constant toujours avec un bout et une plaque stop réglée à - 30 m. Le travail ici portait plus sur le canard et le palmage vertical pour bien descendre. ça fait un peu plus d'une heure qu'on est dans l'eau à 16°C et l'inactivité commence à me glacer ! ma première descente ne sera pas bonne, je ne le sentais pas. Tant pis on se concentre sur la deuxième et dernière de la soirée, un bon canard et c'est parti pour la verticalité. Je fais un anneau avec mon pouce  et mon index autour du bout et ferme les yeux pendant le palmage. Je dois être pas trop mal en verticalité car je ne dérive pas par rapport au bout. Première thermocline je me laisse couler, la btv ne passe plus ou que quelques fois alors je compense en je ne sais pas quoi car la pression sur ma cage thoracique est forte. Deuxième thermocline et encore une fois je n'arrive pas à passer outre, elle me stoppe encore à - 20,4 m avec ma montre qui s'allume (j'ai une alarme de paramétrée à - 20 et la première descente à - 20,5 m elle a du sonner mais je ne  m'en suis pas rendu compte, j'étais vraiment concentré). Je remonte en palmant, un peu de lactique dans les cuisses mais c'est raisonnable. Je perce la surface, m'accroche au bout qui sort de l'eau et est accroché à la potence, et me ventile. Fin de plongée, j'ai fait l'aller retour à - 20,4 m en 1,19. Un encadrant fera une dernière descente à - 30 m en un tout petit peu plus d'une minute ! Vu la vitesse de palmage je comprends mieux et me dis que j'aurais peut être du tenter ça plutôt que de descendre lentement. ça sera pour une prochaine fois.

Une bonne douche bien chaude et un petit barbecue clôtureront la soirée.

En conclusion (je ne parle que de mes propres sensations) je dirais que c'est à faire au moins une fois dans sa vie d'apnéiste ! Je ne pense qu'à y retourner tellement j'ai apprécié les sensations. Justement les sensations sont beaucoup plus centrées sur soi, l'écoute de son corps. On en oublie presque le milieu hostile dans lequel on est. Il fait tellement noir qu'on ne voit que le bout nez collé à ce dernier. Le froid seulement nous rappelle qu'on est dans l'eau. J'ai réussi à travailler sur la décontraction mais elle n'était pas totale, loin de là. C'était une première pour moi mais pas la dernière. Je m'étais fait une montagne de cette soirée et au final ça a plus été une "formalité" qu'autre chose, la préparation mentale du début m'ayant beaucoup aidé à me relâcher. Merci aux organisateurs et hâte de remettre ça l'année prochaine !

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 9 minutes, antho35 a dit :

Je m'étais fait une montagne de cette soirée et au final ça a plus été une "formalité" qu'autre chose, la préparation mentale du début m'ayant beaucoup aidé à me relâcher

Merci Antho de ton retour.

Comme souvent, même dans la vie courante, on se met trop de pression avant certains évènements, actions ou échéances…..ET parfois tout se passe pour le mieux.😉

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Beau CR! ça change 🙂

De nuit on a jamais fait au club, mais les eaux sombres ou même en plein jour il fait nuit à 20m oui 😄 

Le secret pour les 25/30 c'est vraiment le relâchement (sinon les oreilles ne passent plus...)

Merci Antho!

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je redoute déjà les descentes dans le froid à mon retour .... 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Descendre vîte si les oreilles ne sont pas en conditions c'est pas vraiment le top... 

Ce qu'il faut effectivement c'est la décontraction et que ton corps accepte la pression. Par habitude principalement.

Petit à petit tu ressent vraiment de l'inconfort de plus en plus bas. 

Ça doit être sympas de nuit mais profond ça doit être assez flippant et dangereux niveau secu surface... 

Share this post


Link to post
Share on other sites

merci à tous pour vos retours c'était un tel plaisir que j'ai voulu partager.

Pour faire un condensé de réponse à tous, le noir n'est au final pas un problème pour moi. La sécu était bien organiser avec tee-shirt blanc sur la combi, liaison avec le bout, etc... je ne me suis pas du tout senti non sécurisé sur cette session. Par contre le froid pour moi c'est un réel soucis je suis un put... de frileux ! mais je pense que plusieurs sessions comme celle là et j'arriverais à me contenir et détendre fasse à ce problème mais on n'a qu'une session comme celle là par an ! Dommage.

l'année dernière j'ai fait 20 m à la fosse de Chartres assez aisément mais les conditions n'étaient vraiment pas les mêmes. Eau chaude, visi de 20 m et les murs qui sont proches ! ça fait deux 20 m complètement différents sans aucunes comparaisons. LEs 20 m en carrière j'avais l'impression d'être à beaucoup plus comparé aux 20 de Chartres !

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 34 minutes, antho35 a dit :

merci à tous pour vos retours c'était un tel plaisir que j'ai voulu partager.

Pour faire un condensé de réponse à tous, le noir n'est au final pas un problème pour moi. La sécu était bien organiser avec tee-shirt blanc sur la combi, liaison avec le bout, etc... je ne me suis pas du tout senti non sécurisé sur cette session. Par contre le froid pour moi c'est un réel soucis je suis un put... de frileux ! mais je pense que plusieurs sessions comme celle là et j'arriverais à me contenir et détendre fasse à ce problème mais on n'a qu'une session comme celle là par an ! Dommage.

l'année dernière j'ai fait 20 m à la fosse de Chartres assez aisément mais les conditions n'étaient vraiment pas les mêmes. Eau chaude, visi de 20 m et les murs qui sont proches ! ça fait deux 20 m complètement différents sans aucunes comparaisons. Les 20 m en carrière j'avais l'impression d'être à beaucoup plus comparé aux 20 de Chartres !

Merci pour le CR.

En ce qui concerne la sécu, connaissant Eric, qui est aussi moniteur chez nous, je ne me fais pas trop de souci 😄

Cette carrière est vraiment un bel outil même si effectivement çà pèle grave.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 33 minutes, Fañchou a dit :

Merci pour le CR.

En ce qui concerne la sécu, connaissant Eric, qui est aussi moniteur chez nous, je ne me fais pas trop de souci 😄

Cette carrière est vraiment un bel outil même si effectivement çà pèle grave.

Oui avec greg ils font un super binome sécu. Ils ont cette façon de vous mettre dans de bonnes conditions jamais je crains à la sécu avec eux. quand je suis allé à Chartres pour la premiè-re fois c'était aussi avec eux et franchement j'avais apprécié les 2h30 de route avec eux, j'étais arrivé serein à la fosse !

Vous y aller souvent vous à Fougères avec Combourg ? Il n'y avait personne de chez vous d'ailleurs hier c'est dommage 😉

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

rssm

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 9 minutes, antho35 a dit :

rssm

J'avais envisagé de m'inscrire l'année dernière mais j'ai laissé tomber,  le lundi je ne pourrai jamais me libérer à temps,  le vendredi je ne peux qu' un sur deux donc.... C'est mort !

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, bernique3517 a dit :

J'avais envisagé de m'inscrire l'année dernière mais j'ai laissé tomber,  le lundi je ne pourrai jamais me libérer à temps,  le vendredi je ne peux qu' un sur deux donc.... C'est mort !

j'ai fait un sur deux l'année dernière et c'était pas mal. Cette année je peux m'impliquer un peu plus dans les entraînements donc je vais voir la différence dans mon état de forme en début de saison prochaine ! Après tu y vas pour l'ambiance, les coups de palmes dans la gueule à chaque bout de ligne, les coups de boule sous l'eau quand tu fais un tête à tête avec un apnéiste venant dans l'autre sens, les coups de crosses des hockeyeurs quand c'est l'heure de dégager, bref que du bonheur quoi 😄

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 35 minutes, antho35 a dit :

Oui avec greg ils font un super binome sécu. Ils ont cette façon de vous mettre dans de bonnes conditions jamais je crains à la sécu avec eux. quand je suis allé à Chartres pour la premiè-re fois c'était aussi avec eux et franchement j'avais apprécié les 2h30 de route avec eux, j'étais arrivé serein à la fosse !

Vous y aller souvent vous à Fougères avec Combourg ? Il n'y avait personne de chez vous d'ailleurs hier c'est dommage 😉

 

J'avoue que j'ai eu un peu la flemme d'y aller... 🙄 Sinon, Eric nous en propose de temps en temps des sorties carrières et nous étions plusieurs du club à y aller l'an passé sur une fin d'après midi.

Cette année on a renouvelé pas mal les adhérents, du coup c'était peut être un peu tôt dans la saison pour la plupart. De plus nous n'avons pas la force de frappe du RSSM 😄 Nous sommes un petit club artisanal 😋

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un vrai passionné ayant un réel talent afin de partager ses émotions. Un régal ce récit que je ne veux pas qualifier de C.R.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, Grandpère a dit :

Un vrai passionné ayant un réel talent afin de partager ses émotions. Un régal ce récit que je veux pas qualifier de C.R.

Connaissant votre prose GrandPère je le prends comme un très beau compliment 😉

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, Fañchou a dit :

Nous sommes un petit club artisanal 😋

j'ai failli venir chez vous car j'ai un peu traîné à l'inscription en septembre au rssm ! un mal pour un bien je me retrouve dans un groupe dédié apnée et j'en apprends beaucoup plus que les années passées, c'est top !

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, antho35 a dit :

Connaissant votre prose GrandPère je le prends comme un très beau compliment 😉

 

Pour le coup, c 'est moi qui rougit de confusion.

P.S : Je t'envoie un M.P

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...