Jump to content

Hom(ard) sweet hom(ard).


Ch'ti max
 Share

Recommended Posts

Peut-être avez vous remarqué au cours de sorties (sur les côtes bretonnes et normandes essentiellement) ces drôles de structures disséminées au niveau du fond, un peu en dessous de la limite des plus basses mers (zéro des cartes). J'ai posé la question à des pêcheurs du coin qui ne voyaient pas de quoi je parlais. Les AffMar m'ont répondu que ça ne me regardait pas. Un pote dont le beau-frère travaille à l' Ifremer m'a dévoilé qu'un soir de beuverie il lui avait soutiré la raison de ce mystère. C'est incroyable, il s'agirait de… nichoirs à homards. (eh ouais !) 

Il paraît qu'un plan de repeuplement des côtes en crustacés bleus a été mis en place il y a plusieurs années déjà. Ça expliquerait pourquoi on voit de plus en plus de homards sur nos côtes, et beaucoup de petits en plus. Ces structures sont produites en série dans une usine dont les ouvriers sont tenus à une clause de confidentialité. Elles sont ensuite disséminées de nuit à des endroits dont les coordonnées sont tenues secrètes. (la liste est cryptée, le beau-frère de mon pote n'a que la moitié du mot de passe, l'autre moitié est dans le coffre du directeur de l'Ifremer). Des homards mâles et femelles qui en pincent l'un pour l'autre sont sélectionnés et achetés dans différents viviers par cet institut, discrètement, par petites quantités pour ne pas attirer l'attention, et placés dans les nichoirs par des plongeurs. Ensuite, la nature fait le reste, je vous fais pas un dessin 💕(j'en ai un pincement au cœur…) 

Tout ça pour vous demander de passer votre chemin si par hasard au cours d'une sortie vous tombez sur un drôle de bungalow occupé par un couple de de zozos occupé à perpétuer l’espèce. Merci pour eux !

91022-Egel-en-Marterkast-DV-7322.thumb.jpg.ac2f1d213929196007697de87a8db033.jpg91022-Egel-en-Marterkast-DV-7326.thumb.jpg.ff4e4b2aedf7a029c9e6a9e2c19f0569.jpg

 

Link to comment
Share on other sites

se serait tellement simple, on fait fuir le zig au fond du trou, on eleve le couvercle, et hop dans la musette!

 

Link to comment
Share on other sites

L'université de Corse fait ça avec les langoustes sur des récifs artificiels.
Des alevins (c'est pas le vrai nom) élevés en labo jusqu'à atteindre quelques mm.
Ils sont déposés sur les récifs et on les laisse grandir en réalisant des comptages réguliers. Même si les comptages du début sont un peu hasardeux.

Une fois "jeunes adultes", ils sont prélevés et relâchés dans les habitats où ils ont été victimes de surpêche.

Bien trouvé, cependant, on est pas loin de ce qui se ferait réellement 👍

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
 Share

×
×
  • Create New...