Jump to content

kees_baloo

Membres
  • Content Count

    752
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

0 Neutre

About kees_baloo

  • Rank
    Membre actif
  • Birthday June 29

Autres infos

  • Genre
    homme
  • Hobbies
    En dehors de l'apnée et la CSM ? Football Américain que je pratique à Ajaccio.
  • Prénom
    Kees
  • Club
    aucun, pour l'instant

Infos Membre

  • Département, région, ville
    Ajaccio
  • Mon équipement
    combi noire,75 et 90 alu, objets de brocante

Recent Profile Visitors

2,109 profile views
  1. Faut que le poisson sente que tu as peur. 👻
  2. Après avoir regardé la vidéo... Ils font une petite explication scientifique, et une initiation au phénomène d'hystérésis que l'on rencontre aussi en CSM. Tout le travail transmis au ressort n'est pas restitué, il y a des pertes en frottement, échauffement, déformation plastique. Je ne saurais pas tout quantifier, mais c'est facilement observable sur les expériences qu'avait mené Gégé83 dans ce topic. Par ailleurs, dans la comparaison des élastiques : _ Les deux élastiques font la même largeur en haut, mais pas en bas, l'un d'eux est fuselé (moins large en bas qu'en haut) _ L'élastique fuselé se détend plus que le droit avec la même force appliquée. _ L'élastique fuselé a un meilleur rendement que le droit (il restitue mieux l'énergie stockée) ça amène la question pour les sandows => Peut-on augmenter le rendement avec des sandows fuselés (ex: D18 côté tête et 16 côté obus). Un chassou va-t-il un jour risquer de pourrir une paire de sandows pour tenter l'expérience ? Je ne pense pas qu'un fabriquant s'y risquera, les sandows deviendront trop chers s'ils ne peuvent pas être fabriqués par bobines de plusieurs (dizaines, centaines de) mètres. Pour revenir sur les gros ou petits sandows : Dans un sandow plus gros, les pertes en frottement (externe mais surtout interne) doivent effectivement être plus importantes car il y a plus de matière. Donc bien que le gros sandow puisse stocker et restituer plus d'énergie à coefficient égal, les frottements seront plus importants. Par ailleurs, la quantité d'énergie dissipée par ces frottements est fonction de la vitesse au carré. Donc, plus la vitesse de rétraction du sandow sera élevée, plus le gros sandow perdra son avantage sur le petit sandow, car plus il devra se "battre contre lui-même". Pour donner un exemple de comparaison, prends Hafþór Júlíus "THOR" Björnsson (the mountain dans game of thrones) et Usain Bolt. Fais-leur faire un 100 mètres => Usain Bolt va gagner, et de loin. Maintenant le même 100 mètres, mais avec un sac à dos plein de caillasses qui pèse 40 kg. Le résultat sera beaucoup plus serré. Enfin, encore un 100 mètres, mais en tractant cette fois une twingo => Thor va passer la ligne qu'Usain n'aura parcouru que 20 mètres. Tout ça pour dire qu'un petit sandow se rétractera logiquement plus vite qu'un gros sandow sans charge à déplacer ou si celle-ci est légère. Plus la charge (la flèche) sera lourde, plus le petit sandow perd son avantage. Sinon, pour ton cas particulier, René. à longueur égale, 3 sandows de 16 ont environ la même quantité de matière que 4 de 14. Pour les raisons décrites plus haut, 4 de 14 auront certainement plus de patate que 3 de 16. En revanche, en mettant 3 sandows de 14, tu perds presque 25 % de matière à étirer. Sauf à les installer en coeff. 4 et plus, je ne pense pas qu'il y ait de vrai gain. Et tu perdras alors beaucoup en longévité des sandows. Mais j'ai peut-être tort, faut tester pour savoir. Il y a tellement de variables qu'on ne peut pas toutes les prendre en compte rapidement comme ça. A noter que la gomme (et donc la marque 😫) a un impact significatif sur la puissance restituée.
  3. C'est pas la méthode locale pour retarder la lessive ? En le portant 4 jours de 4 façons différentes ? E tous cas, difficile de l'enlever, maintenant.
  4. Je me suis déjà baladé sur la plage à Aspretto (on attendait la voiture chez Speedy). Le début de la zone militaire est effectivement bien signalé par un panneau à la pointe. Dommage, j'aurais bien visité la barge immergée 100 mètres plus loin. On la voit sur Google Earth. J'aurais bien visité le P40 Curtiss aussi, mais là on est vraiment en pleine zone militaire. Paraît que certains le font sur autorisation spéciale, à voir si c'est pas trop dur d'en obtenir une. Cette zone m'a l'air quand même super restreinte, d'autant plus qu'il s'agit techniquement de la voie d'accès au port d'Ajaccio. Par conséquent, interdiction de sortir de la bande des 300 mètres (en théorie) https://premar-mediterranee.gouv.fr/uploads/mediterranee/arretes/1da70d5f582fe2fca1a228256114591d.pdf Je m'étais exclu toute la zone allant du Tahiti Beach jusqu'à la citadelle comme zones à explorer. Et encore... j'ai pêché sous les remparts, il y avait effectivement plein de mulets et de sars. Et autant de plastiques 🤢 Pour les oursins => 3 douzaines par personne max, ça remplit presque un seau de maçon. Donc les seaux, en effet, c'est abuser. http://www.dirm.mediterranee.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/Arrete_90-46_modifie_par_errete_92-34_du_27_aout_1992.pdf http://www.dirm.mediterranee.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/Arrete_2012324-0001_du_19_novembre_2012_modifiant_l_arrete_90-46_du_20_octobre_1990.pdf Quand on s'est fait contrôler, on était face à la Chapelle des grecs, à 200 mètres de la côte et sur des fonds de 8 mètres. Clairement, si on avait été là seulement pour faire des oursins, on ne se serrait pas cassé le dos à les chercher aussi loin alors qu'il y a de quoi faire le plein en côte. J'ai retenu une leçon pour la prochaine fois en revanche. D'abord on pêche, ensuite on ramasse les oursins, histoire de ne pas traîner la bourriche pleine d'oursins à la bouée pendant 3 heures. On s'était déjà contactés pour une sortie, donc oui, faut relancer ça 😁
  5. Un truc comme ça ? Désolé pour la tête du pêcheur, image trouvée sur le net. Ce serait Ablennes hians, "Flat needlefish" en anglais et "Belone" en Espagnol. J'ai pas trouvé de nom Français en cherchant rapidement. Le plus grand spécimen pesé ferait 4,8 kg selon google. Celui à l'origine de l'accident doit être quand même plus gros.
  6. Oui, dans certaines régions, et ce sont celles ou on retrouve des "croisements de gènes". Du genre, on a plus de Neaderthal en Europe, et les asiatiques se rapprochent plus d'Homo Erectus. Toutes ces différences disparaîtront d'ailleurs probablement sur les 10-15 générations à venir. A condition qu'Homo Sapiens ait encore 10-15 générations à engendrer (collapsologie, augmentation exponentielle de la durée de vie...)
  7. Il est pas passé loin de la mort celui-là 😨 C'est quoi ce poisson ? Il a le nez un peu long pour un grand barracuda ou un thazard, mais il est quand même grand.
  8. Les différentes espèces vivant à la même époque, apparemment, vivaient dans des régions distinctes du monde. Un facteur qui a l'air commun aux espèces éteintes récentes est leur déclin à peu près simultané qui semble avoir eu lieu entre -50 000 et -30 000 ans. Homo Sapiens a pris le dessus.
  9. Je sais pas trop sur les hypothèses de TheArthur et Sub sniper. Il me semble en tous cas que des hybrides aient existé. Celui qui m'en avait parlé disait que c'est notre équivalent des mules. Càd que la progéniture d'un homo Sapiens et d'un homo Neanderthalensis était stérile. Après, mon raisonnement dirait qu'on aurait un ancêtre commun pas si éloigné. Et que la reproduction "inter-espèces" ait été possible un temps au début, puis engendrant des descendants stériles, avant d'être carrément impossible. Et Cro Magnon aurait mieux réussi à s'adapter à son environnement que Néandertal (ou bien à mieux adapter son environnement à lui). En faisant un tour sur wiki, je me rends compte qu'il y en a plein d'autres qui vivaient tous à la même époque.
  10. J'ai fait une sortie avec un ami aussi le 04/01. On a été contrôlé par les gendarmes => durcissement des contrôles oursins. Toujours le même coin ? Ou tu est revenu un peu plus vers la ville ? Dingue tous les muges qu'il y a dans tes coins, j'ai trouvé que des labres (et des oursins 😋)
  11. Si je ne me trompe pas, la manche était à l'époque un isthme, et on aurait aussi retrouvé alentours (Angleterre, et de la Normandie à la Belgique) des "déchetteries" de coquilles mettant en évidence que Cro-magnon mangeait des huîtres. J'avais vu ça sur un docu à la télé il y a quelques années. La chaîne et le nom du docu me sont complètement sortis de la tête
  12. efficace. Donc un ikejime, c'est l'ensemble de cette routine ? Difficile à réaliser en action de chasse 😋 Je risque de continuer à leur charcuter la cervelle jusqu'à ce qu'ils arrêtent de bouger. Par les deux ouïes, et par le haut du crâne si insuffisant. C'est moins éthique qu'un ikejime complet, mais toujours mieux que de laisser les poissons vivants dans un filet ou sur l'accroche-poisson. t'façon, je pense qu'un poisson ayant pris une flèche en acier dans le flanc doit déjà avoir son niveau de stress au maximum au moment de l'estocade.
  13. De ce que j'en ai lu, on appelle ikejime la neutralisation du système nerveux pour limiter le stress à la mise à mort. En pratique, c'est donc tout moyen de neutraliser le cerveau et/ou la colonne. Je définis donc comme ikejime le stylet dans l'oeil, le coup de couteau dans le crâne (faut bien viser) ou le fait de remonter par les ouïes avec une dague ou un couteau pour aller charcuter le cerveau. En y réfléchissant bien, le "craquage de nuque" des maquereaux est basé sur le même principe.
  14. poisson ramené, ikejime par couteau à travers les ouïes, on arrache les ouïes en sortant le couteau, on écaille, on pratique une incision de l'anus aux ouïes, on vide le poisson, on gratte bien tout le sang qui se trouve au fond du péritoine... Et on remonte à la surface avec notre prise. On peut éventuellement lever les filets et retirer la peau pendant la remontée histoire de se préparer quelques 'sashimi frétillants' sur la bouée.
×
×
  • Create New...