Jump to content

therainmaker

Membres
  • Posts

    183
  • Joined

  • Last visited

Reputation

0 Neutre

Autres infos

  • Genre
    homme
  • Prénom
    Séb
  • Club
    pointe noire

Infos Membre

  • Département, région, ville
    guadeloupe
  • Mon équipement
    basil daniel, marès, c4

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Oui, après ca dépasse même mes attentes donc plus de pression XD. Le départ parait violent mais je dirais qu'il est sec et pas punitif. En même temps, j'ai fais 4 tirs en tout, dont 2 avec mon invert carbone après. J ai rien sentis, j'aurais commencer par l'invert....
  2. Ouf! Du matos sérieux! J'ai hate que tu nous donnes la suite 😄
  3. Arf, tout dépend l'accastillage... mais tu as raison: pas de roulettes, pas de mécatruc Delamortquitue, pas de fléche en titane duricit au carbtruc et c'est plus d'argent pour un autre plaisir!
  4. Nous sommes d'accord 😁. Après le plaisir de chasser avec une arme que l'on a conçu est sans commune mesure, mais reste un gros budget sans parler des outils.
  5. Je vais répondre simplement: - J'ai un Basil Daniel (tu peux voir un CR dans la rubrique arbalète, flèche, moulinet, sandows). Il est clairement destiné pour la chasse aux gros et en profondeur (suivant la config, mais fusil puissant et sans recul). - J'ai testé l'Epéor laser pendant 1 mois, qui est un très bon fusil. La finition, la qualité ainsi les performances sont à la hauteur du tarif, bien sur qui ne peut pas être comparé à d'autres fabricants. Après pour ceux qui parlent de tarif, oui la finalité est la même: ca sort du poisson. C'est comme la chasse terrestre; certains achètent une Norinco à 300 balles et d'autres des Browning BAR à plusieurs 1k d'euros. Tout est une histoire de goût.... Je rejoins tout de même le point de vue des personnes qui te demandent quelques types de chasse pratiques-tu?
  6. Effectivement, tu as raison. Avec la flèche que j'ai actuellement, il fait 120. Mais avec une flèche Riffe, il devrait faire 117 je pense.
  7. Idem pour les rollers. Après dans chaque création, faut savoir faire des concessions. Par exemple, on a d'un coté Yope, où l'expression "un coup d'épée dans l'eau" perd de son sens tellement la maniabilité doit être terrible. Et après, y a moi, amateur 😅. Pour ce qui est des mesures, tu t'y prends comment? Merci!
  8. j'espère que les sandows de 14mm feront leur taf de ce coté. Concernant le manque de précision au moment du tir, c'est clair que l'inverter encaisse bien le tir. Après, y a une astuce qui consiste à décaisser un peu le guide flèche en bout de fusil pour éviter l'effet tape-talon sur les fusils trad
  9. Arf! dommage, je viens de voir que j'ai des traces de poncage! RIP la 1ère couche....
  10. En attendant de recevoir l'accastillage commandé chez Carl, j'ai réalisé un fusil plus conventionnel. Vu que le déconnomètre entre le fusil et les palmes n'arrive pas à gérer la superposition des sandows sur le gun, j'ai recherché l'évolution qu'on peut trouver aujourd'hui. - L'alemanni 120 triple rubber: avec des obus métalliques pour écarter les sandows - le deamon teak wahoo: attaches en tête de fusil qui permettent d'aligner directement les sandows. Ma config sera la suivante: - Lamellé collé bois/carbone 145cm hors tout - triple sandows 14mm pathos TNT, coef 3.4 - breakaway? - cassette Méandros XL - Fléche de 7mm ou 7.5mm On commence par le fût: * Collage de 3 lames + carbone UD: bien débuller lors de la stratification avant d'ajouter une autre lame de bois. Presser assez fortement l'ensemble avec 2 barres (métal de préférence) pour équilibrer la pression sur l'ensemble du fût * Guide flèche fait à la défonceuse La poignée: * Un collègue a beaucoup critique le fait d'avoir une poignée ergonomique assez inclinée. Ne voulant pas mourir con, j'ai opté pour une poignée plus droite, plus fine. Ajustage et montage à blanc: Collage des lames supplémentaires: * afin de travailler le fût, je rajoute de la matière. Il n'y a pas d'ajout de carbone entre ces lames. Ebauche du fût: * Je commence à lui donner une forme et perce les trous pour le montage des sandows. J'en profite pour coller la poignée n'ayant plus de travail avec le rabot ou la défonceuse. Voici un aperçu du montage à l'essai: Et enfin, la montage concret avant finition: Montage pontet et moulinet avant glaçage: Ca séche! Quand les mesures restrictives seront levées, j'irai l'équilibrer. Le but sera le bleu et me réconcilier avec les fusils trad! et l'agachon profond en herbier. Normalement, ca devrait envoyer.
  11. Non justement, je m'attendais à bien pire. Et en fait, les améliorations se sentent de jour en jour donc c'est génial. Je le vis bien tkt Kees_baloo
  12. 3ème rdv: tout est propre! Y a eu un incident tout de même à la 3ème semaine: je sentais une odeur rance à cadaverique parfois. Disparu après quelques jours en accuentant les lavages, il s'agissait probablement d'un vieux cayot (cadavre mdr) en décomposition. Normal dixit le medecin, tout va bien. Toujours la sensation des incisives qui bougent, chaque jours de moins en moins, du à la cicatrisation lente du cartillage. D'ailleurs, quand j'appuie sur la cloison, c'est comme si je poussais aussi la dent. Mais cette sensation s'attuénue de jour en jour. Reprise dans 2 mois (le confinement sera toujours là! XD) Reprise du sport sur terre tranquillement (footing, marche) en attendant. Bref, à qui le tour!
×
×
  • Create New...