Aller au contenu

rene

Membres
  • Compteur de contenus

    241
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

0 Neutre

À propos de rene

  • Rang
    Membre

Contact Membre

  • Website URL
    http://www.renepotvin.com
  • ICQ
    0

Autres infos

  • Genre
    homme
  • Hobbies
    Conception d'arbalètes, photographie, compétitions de chasse et hockey subaquatique.
  • Prénom
    Potvin
  • Club
    New England Freedivers, CAMO (hockey sub montreal)

Infos Membre

  • Département, région, ville
    Montreal, La Paz Baja Mx
  • Mon équipement
    Renesub www.renesub.com
    Mako et palmes de jj.

Visiteurs récents du profil

4 805 visualisations du profil
  1. Des kayak électriques font plus de 8 heures.... facile de faire 20 km... C'est pas une nouveauté en passant lol
  2. rene

    sj8 pro

    Il est peut-être temps d'utiliser Resolve 15 pour ajuster tes couleurs. lol D'ailleurs, j'ai enlevé la stabilisation en caméra, celle du logiciel est 100 fois meilleure, et il y a des logiciels de stabilisation qui sont encore mieux.
  3. Salut, la 3d implique dessin 3d évidemment. Ce qui est vraiment cher, si vous ne piratez pas, ce sont les logiciels tels Solidworks. Ceci-dit, il y a plusieurs logiciels gratuits. Tout ça, ce n'est pas pour les paresseux, mais si vous avez un intérêt extrême pour la démerde, et ben c'est pour vous lol.
  4. Il faut que j'en fabrique un nouveau. Je me paye d'ailleurs une imprimante 3d à mon retour.
  5. Je vois pas comment placer la chapelure dans le tube au préalable, mais il ne faut pas stopper la recherche!
  6. Je crois que tu aimerais le tubegun! Le truc tire un tube et fait des biscuits ou des carottes de poissons lol.
  7. NOOOON! Il faut que ca cogne!
  8. Ca plane dans les deux sens. Avec une arête comme celle-là, ce n'est pas comme si la barre allait changer d'orientation lol.
  9. La barrebalète est un prototype d’arbalète propulsant une barre d’acier en forme de t. Pour ceux qui n'avait pas suivi : j'avais fabriqué une arbalète utilisant un tube l’année d’avant. Le tube était d’une efficacité redoutable mais je ne voyais pas comment incorporer un ardillon, et la pénétration n’était pas très grande. Les poissons étaient choqués, et il suffisait de les ramasser, toutefois ce n’était pas très polyvalent. Les gros poissons auraient peut-être survécu, blessé… La barrebalète était donc la solution. Elle a l’avantage d’assommer ou de tuer net la plupart des poissons, tout en ayant une force de pénétration aussi grande qu’une flèche traditionnelle. En plus, elle ne peut pas être pliée, elle ne coute que 10$, et elle est facile à trouver partout dans le monde. L’ajout d’un ardillon ou d’une pointe détachable ne pose aucun défit. Le rayon d’action de la barrebalète semble être le même que l’arbalète traditionnelle. Je crois qu’en ajoutant de la puissance, ce qui ne causera aucune déformation de la « flèche », il sera possible d’atteindre des poissons plus loin que la plus puissante des arbalètes traditionnelles. Le prototype actuel ne permettrait pas l’utilisation de plus de 4 élastiques. Elle n’est pas assez lourde. Déjà à 4 je me fait mal à la main, et je ne suis pas fragile. La barrebalète est parfaitement neutre. Le recul est à peine perceptible en raison de la masse du fut. Son unique problème, est le manque de maniabilité. Le profil de l’engin, plus que son poids, empêche des changements de direction rapides. Il est très difficile de suivre une proie. Il faut savoir tirer à l’intersection. J'ai tenté de prendre de meilleurs poisson dernièrement avec une version améliorée (4 élastiques, meilleurs shooting line, et moulinet) mais sans succèes. C'est trop difficile à tourner pour les proies comme le cubera ou même les yellowtails. De plus le fil s'embourbe en avant, je vais devoir faire un vrai lache-fil. Le prochain prototype placera la barre dans l’autre sens, réduisant ainsi le profil de 30 mm. Il faudra toutefois ajouter un ergot au dos de la barre. Le fut sera profilé pour encore réduire la résistance. Quelques modifications au mécanisme seront également nécessaires.
  10. Dans ton cas, la poulie ne réduit pas la charge. C'est linéaire. L'avantage est que tu n'as pas à galérer avec un fut égal à l'étirement total. Ce qui serait vraiment long lol.
  11. Autant que possible, il faut éviter de les laisser rentrer dans leur trou. Ça semble évident, mais plus important pour le cubera que d'autres poissons. C'est pour ça que tu ne me vois pas remonter en laissant le fil de mon moulinet filer... Dans tous les cas, il ne faut pas les laisser s'enfoncer. Ils ont tendance à se tenir dans labyrinthes de rochers. Il suffit que le câble se saisisse entre deux roches, ce qui est presque inévitable lorsqu'ils s'enfonce et prennent plusieurs virages, et c'est fini. Le câble d'acier ne peut rien contre le coincement.. Par chance, les cubera ne sont pas très résistants. Si on les stop et qu'on les laisse mourir sans les provoquer, en donnant des coups, il sera possible de les sortir dans quelques minutes sans trop de problèmes...
  12. rene

    La puissance du tarpon fléché

    Au Bahamas, sous mon voilier, il y en avait qui devaient faire 30 kg et plus. Ils sautaient sur les peaux et entrailles que je jetais en arrangeant les poissons. Les Bahamiens ne mangeaient pas les tarpons ou les bonefish, trop dégueu. Ça ne sera pas facile de consommer 20kg de viande à peine mangeable à coup de petites croquettes de poisson frites lol.
  13. rene

    Combinaison écrapoutillée

    Je suis là pour la saveur internationale. 😁
×