Jump to content

sériole killer

Membres
  • Posts

    368
  • Joined

  • Last visited

Reputation

0 Neutre

Autres infos

  • Genre
    homme
  • Prénom
    nicolas
  • Club
    non

Infos Membre

  • Département, région, ville
    83
  • Mon équipement
    un vrai magasin!!

Recent Profile Visitors

5,351 profile views
  1. Après il y a beaucoup de "Maybe" dans leurs analyses... Donc ils espèrent et se justifient. C'est sur que les carpes ont l'air de se plaire et qu'elles risquent de continuer à proliférer. Ce qui était plus inquiétant c'est ce qu'ils disent sur le niveau d'eau du lac qui a l'air de baisser sévèrement chaque année.
  2. Presque 10 tonnes de poissons prélevées en deux jours !!! Tout dans la démesure...
  3. Sur des fusils un peu long, le rendement était incroyable. Ils accompagnaient super bien, puissants, et agréable à charger. Mais cela a bien changé depuis.
  4. J'ai eu ça avec du Riffe que je prenais beaucoup avant et qui devenait inutilisable au bout de quelques semaines, et du cressi qui cassait régulièrement aux ligatures.
  5. Honnetement, par rapport à tes critères, on bon Rob Allen carbone en 120! C'est costaud, leger, ça tire droit, les flèches sont top et les pièces faciles à réparer ou à changer.
  6. C'est simple et visiblement efficace. Mais c'est bien ce que je pensais, à chaque fois on balance un bout de plastoc qui finit au fond de la mer. Même si il précise qu'il essaye de les récupérer, je doute qu'il y a arrive quand il tire un poisson.
  7. est ce que quelqu'un a déjà essayé les systèmes qu'on voit se développer un peu parton de petit flasher que le CSM lance quand les poissons sont à proximités, notamment les wahoos? Je me souviens que certains faisaient ça à l'époque avec des vieux CD ou DVD, mais on voit de plus de plus de marques développer ce genre de petit accessoire qui reprend le principe d'un baron. Ce que je voudrais savoir c'est si il est perdu à chaque fois qu'il est lancé, ou si le truc remonte à la surface et permet de le récupérer (même si j'ai un gros doute sur le fait de le retrouver en plein large).
  8. Les plus gros qu'on avait fabriqué étaient faits avec des sacs de bouffes pour animaux de 25kg, et un gros plomb en tete. Dans le bleu, on ne voyait que ça, mais ce jour là ce sont surtout les requins qui semblaient l'aimer le plus.
  9. Generalement on en a plusieurs dans le bateau, avec des grammages différents en fonction du courant. Je ne sais pas comment vous le montez, mais j'aime que le flotteur en mousse remonte que je lache le fil. Si le poisson est un peu bas et a la nez sur le baron, il le suit et cela permet d'aller plus facilement à sa rencontre. Quand le plomb est trop lourd, cela implique un flotteur plus gros, et plus encombrant à la descente.
  10. Pour Mada je l'avais en flèche de 7.5 et 2 x 16 Mais Steeve pour le coup a fait beaucoup de tests (il construit des bateaux et a des bassins de mises à l'eau pour ça), et il arrive à des distances impressionnantes avec ce set up. Et meme si là bas ils n'ont effectivement pas besoin de les tirer de très loin, cela reste des poissons de plus de 100 kg qu'ils arrivent à transpercer. Et contrairement à ce que l'on voit sur certaines vidéos, il y a des sorties où les thons restent à distance et ne montent pas comme des vaches. Les quantités de sardines qu'ils balancent ou non jouent beaucoup la dessus.
  11. Non, celui de Steeve Elis : base rob allen carbone 150, autour de laquelle il ferait un habillage carbone. http://4.bp.blogspot.com/-cFSUvFa2KhE/Vt8AUJTGznI/AAAAAAAAFAs/m7fkT1JHP1U/s1600/Ascension-record-yellowfin-tuna-325lb.JPG
  12. Merci pour ce brief très détaillé. On peut aussi rajouter le dyneema RA gainé surtout en 2mm. Il est aussi rigide, et résiste très bien à l'abrasion. Je le mets généralement sur les moulinets, et plus d'une fois une belle carangue ou autre nous a fait le tour des patages de corail sans que le fil ne lâche. Bien sur, il faut le checker après ce genre d'épreuve et le changer. Colin Chester à Ascension avait réussi à tirer 14 YFT de suite avec la meme flèche RA en 7 mm montée sur du fil RA en 2mm : bien sur pas de frottement car en pleine eau, mais une sacrée pression sur le fil avec des poissons entre 40 et 100 kg (fusil mamba 150 et deux sandows de 14 pour compléter).
  13. Souvent piqué avec les épines mais jamais mordu. En revanche, un pote a moi a gentillement voulu récupérer un denti que j'avais tiré et qu'y s'était enragué : belle descente, il arrive à plaquer le poisson et le saisir, et à la remontée, comme on le ferait avec un chapon, il lui enfonce le pouce dans la gueule pour retirer la flèche. Le temps qu'il réalise sa connerie, le denti lui avait fait un joli trou dans le pouce.
  14. J'ai pas mal galérer avant de trouver la solution : j'ai pris de la tresse de peche à la canne fine a laquelle j'ai attachée un petit bout de coton. Je l'ai enfilé à un bout, et coller l'aspirateur à l'autre du tuyau (longueur 30 m). En 2 sec, le petit coton est sorti. J'ai attaché le dyneema a a la tresse, et j'ai peu l'enfiler sans soucis.
  15. Reparation maison, ce qui revient au meme : suite au percage de la gaine de ma floatline Neptonics, j'ai recommandé juste le tuyau, et je l'ai remontée avec le dyneema et les accessoires.
×
×
  • Create New...