Jump to content

? Visibilité et état de la mer ??? dans le 22 et le 35 ? ?


Recommended Posts

  • Replies 9.4k
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

il y a 39 minutes, -=vince=- a dit :

Sortie ce midi sur St Malo.

Beaucoup de vents, une houle de 1.50M.

Mais bonne visi.

Lieu

1536256399-lieu.png

Et Dorades
1536256491-dorades.png

Et c'est tout lol
 

Tu n'étais pas à la cote vince, car ça semble vraiment cracra au bord. Avec ce coup de vent. Je crois que demain c'est un peu la même merde, plus calme en fin d'après midi. 

Link to comment
Share on other sites

Bon, finalement je me motive à faire un compte rendu de la sortie d'hier, qui aurait dû être la sortie de l'année et qui se termine avec une furieuse envie de brûler tous son matos...

Je retrouve donc Lomig22 pour une sortie en kayak sur des têtes de roches à la recherche de la royale...

On arrive sur le spot vers 16h, le temps de s'équiper et de pagayer, 17h en chasse.

Premier constat: va y avoir du jus (en même temps on s'en doutait)

second constat : la visi est loin d'être top, mais chassable (dans les 3 mètres), on s'en doutait également.

Après quelques apnées d'échauffement dans les sargasses, je fait un mulet doré dans un joli banc, premier poisson à rejoindre le filet. Pendant ce temps Guillaume en fait deux aussi, qu'il attachera à son attache ceinture, perdu un peu plus tard dans sa sortie (les galères commencent).

Après avoir tiré le mulet, je grimace en m'apercevant d'une grosse fragilité sur mon monofil, qui était caché jusqu'à présent lorsque la flèche était armée... ça risque pas de tenir très longtemps.

Quelques minutes plus tard, un joli bar passe à côté de moi en mode fusée, Guillaume en verra un banc entier d'individus largement maillés.

Vers 17h30, agachon rapide en limite roche/sable, et là un parpaing qui passe en limite de visi quelques secondes après que je sois posé. Je tire, le poisson tombe comme une pierre au fond et ma première dodo de l'année est sur le fil, un poisson estimé entre 2 et 2.5kg. Heureux comme tout, je la ramène au kayak, la vide, coupe la caudale et la met dans le filet avec le muloche. Je retourne à l'eau et arrive dans la zone de jus. Au deuxième agachon, je me dis que c'est quand même pas mal profond, et m'aperçois que j'arrive sur un fond tapissé de crépidules... pas terrible me dis-je... pas très longtemps, je n'étais pas posé au fond qu'une royale se barre tranquillement... et merde. Deux seconde plus tard, une autre, même calibre (1.5kg) passe, mal orienté je tire pas et me dis que j'ai raté l'opportunité. Pas très longtemps heureusement, car j'ai alors eu l'une des plus belles visions de mes années de chasse : tout un banc de royales qui me passe devant, des poissons entre 1 et 2 kg, plus d'une vingtaine. Et alors que j'en aligne une, j'aperçois 5/6 individus nettement plus gros qui restent en limite de visi. Je tente le coup sur une des plus grosse, elle est sur le fil, tire quelques secondes et plus rien : mon fil a lâché... Mais, ô miraculé que je suis, je la vois au fond faire des ronds sur les crépidules, la flèche plantée dans le dos. Je fonce dessus, saisi la flèche des deux côtés, cale la bête sous mon bras et remonte, heureux comme jamais. S'en suit un gros 1/4 d'heure de palmage pour retourner au kayak avec tout ce bazar. Une fois arrivé, lessivé, je la vide et elle rejoint sa congénère dans le filet, ma pêche est faite. On décide alors de bouger un peu de zone, moi sur les kayaks et Guillaume dans l'eau. Fatigué, je décide de rester me reposer et suivre un peu le copain parce que ça pousse quand même pas mal. 

Et c'est à partir de là que tout a merdé. Vers 19h30, je me décide à retourner à l'eau, en attachant le filet au kayak pour que les poissons restent dans l'eau, au frais. Je lattache donc avec un fil de fer, fait plusieurs tours pour bien assurer, tire dessus pour vérifier que ça bouge pas, ça a l'air d'aller. Je chassouille un peu avec le 75 de Guillaume, voit une autre royale toute tranquille, que j'aurai essayé de tirer avec le 90, mais la ça aurait été inutile, je préfère la regarder. Vers 20h, Guillaume me dit qu'on va pas tarder, il part un peu devant et me laisse les kayaks. 15 minutes plus tard, je retourne vers les embarcations et la c'est le drame... Plus de filet. Je rattrape Guillaume, dans l'espoir qu'il l'aie avec lui mais non, il est d'autant plus dégoûté qu'il a vu le filet 5 minutes plus tôt, accroché au bateau, et qu'il y a mis la royale qu'il a fait à l'instant. On retourne sur la zone, mais la luminosité baissante, le courant et la profondeur feront que l'on ne retrouvera pas le précieux filet ?...

On rentre au port, au bord du suicide. L'explication la plus rationnelle à cette perte serait que sous les effets de l'excitation, de la fatigue et du mal de mer, le copain aurait mis son poisson en ouvrant en force le filet, sans faire attention à la manière dont il était accroché, détendant ainsi le noeud. On est fautifs l'un comme l'autre, j'aurais dû mettre un deuxième bout de sécurité pour le retenir.

Donc voilà, si l'un d'entre vous trouve un filet avec deux royales vidées et queues coupées, une autre non vidée, un mulet vidé et écaillé et un gant... ben c'était à nous, les poissons sont morts dans la soirée du 11-09.

Sur ce, je vous laisse nous lapider tranquille.

Bonne chasse à tous.

Link to comment
Share on other sites

il y a 5 minutes, Yaya22 a dit :

Bon, finalement je me motive à faire un compte rendu de la sortie d'hier, qui aurait dû être la sortie de l'année et qui se termine avec une furieuse envie de brûler tous son matos...

Je retrouve donc Lomig22 pour une sortie en kayak sur des têtes de roches à la recherche de la royale...

On arrive sur le spot vers 16h, le temps de s'équiper et de pagayer, 17h en chasse.

Premier constat: va y avoir du jus (en même temps on s'en doutait)

second constat : la visi est loin d'être top, mais chassable (dans les 3 mètres), on s'en doutait également.

Après quelques apnées d'échauffement dans les sargasses, je fait un mulet doré dans un joli banc, premier poisson à rejoindre le filet. Pendant ce temps Guillaume en fait deux aussi, qu'il attachera à son attache ceinture, perdu un peu plus tard dans sa sortie (les galères commencent).

Après avoir tiré le mulet, je grimace en m'apercevant d'une grosse fragilité sur mon monofil, qui était caché jusqu'à présent lorsque la flèche était armée... ça risque pas de tenir très longtemps.

Quelques minutes plus tard, un joli bar passe à côté de moi en mode fusée, Guillaume en verra un banc entier d'individus largement maillés.

Vers 17h30, agachon rapide en limite roche/sable, et là un parpaing qui passe en limite de visi quelques secondes après que je sois posé. Je tire, le poisson tombe comme une pierre au fond et ma première dodo de l'année est sur le fil, un poisson estimé entre 2 et 2.5kg. Heureux comme tout, je la ramène au kayak, la vide, coupe la caudale et la met dans le filet avec le muloche. Je retourne à l'eau et arrive dans la zone de jus. Au deuxième agachon, je me dis que c'est quand même pas mal profond, et m'aperçois que j'arrive sur un fond tapissé de crépidules... pas terrible me dis-je... pas très longtemps, je n'étais pas posé au fond qu'une royale se barre tranquillement... et merde. Deux seconde plus tard, une autre, même calibre (1.5kg) passe, mal orienté je tire pas et me dis que j'ai raté l'opportunité. Pas très longtemps heureusement, car j'ai alors eu l'une des plus belles visions de mes années de chasse : tout un banc de royales qui me passe devant, des poissons entre 1 et 2 kg, plus d'une vingtaine. Et alors que j'en aligne une, j'aperçois 5/6 individus nettement plus gros qui restent en limite de visi. Je tente le coup sur une des plus grosse, elle est sur le fil, tire quelques secondes et plus rien : mon fil a lâché... Mais, ô miraculé que je suis, je la vois au fond faire des ronds sur les crépidules, la flèche plantée dans le dos. Je fonce dessus, saisi la flèche des deux côtés, cale la bête sous mon bras et remonte, heureux comme jamais. S'en suit un gros 1/4 d'heure de palmage pour retourner au kayak avec tout ce bazar. Une fois arrivé, lessivé, je la vide et elle rejoint sa congénère dans le filet, ma pêche est faite. On décide alors de bouger un peu de zone, moi sur les kayaks et Guillaume dans l'eau. Fatigué, je décide de rester me reposer et suivre un peu le copain parce que ça pousse quand même pas mal. 

Et c'est à partir de là que tout a merdé. Vers 19h30, je me décide à retourner à l'eau, en attachant le filet au kayak pour que les poissons restent dans l'eau, au frais. Je lattache donc avec un fil de fer, fait plusieurs tours pour bien assurer, tire dessus pour vérifier que ça bouge pas, ça a l'air d'aller. Je chassouille un peu avec le 75 de Guillaume, voit une autre royale toute tranquille, que j'aurai essayé de tirer avec le 90, mais la ça aurait été inutile, je préfère la regarder. Vers 20h, Guillaume me dit qu'on va pas tarder, il part un peu devant et me laisse les kayaks. 15 minutes plus tard, je retourne vers les embarcations et la c'est le drame... Plus de filet. Je rattrape Guillaume, dans l'espoir qu'il l'aie avec lui mais non, il est d'autant plus dégoûté qu'il a vu le filet 5 minutes plus tôt, accroché au bateau, et qu'il y a mis la royale qu'il a fait à l'instant. On retourne sur la zone, mais la luminosité baissante, le courant et la profondeur feront que l'on ne retrouvera pas le précieux filet ?...

On rentre au port, au bord du suicide. L'explication la plus rationnelle à cette perte serait que sous les effets de l'excitation, de la fatigue et du mal de mer, le copain aurait mis son poisson en ouvrant en force le filet, sans faire attention à la manière dont il était accroché, détendant ainsi le noeud. On est fautifs l'un comme l'autre, j'aurais dû mettre un deuxième bout de sécurité pour le retenir.

Donc voilà, si l'un d'entre vous trouve un filet avec deux royales vidées et queues coupées, une autre non vidée, un mulet vidé et écaillé et un gant... ben c'était à nous, les poissons sont morts dans la soirée du 11-09.

Sur ce, je vous laisse nous lapider tranquille.

Bonne chasse à tous.

RIP petit filet rempli de ce précieux sésame... les temps seront meilleurs pour vous une prochaine fois ! courage ?

 

Link to comment
Share on other sites

Vraiment dommage, vous aviez fait le plus dur ! Cela m'est arrivé une fois avec un quota de Saint Jacques, j'étais dégouté également, mais bon la Saint Jacques on peut y retourner le lendemain alors que refaire une belle pêche... Désolé d'enfoncer le clou hein :-D

Link to comment
Share on other sites

Ouais, on est blasés lui comme moi, ça fait chier de se dire que des poissons comme ceux là risquent de pourrir au fond quoi... et comme tu dis on avait fait le plus dur, c'est le genre de chose qui doit pas arriver normalement...

Link to comment
Share on other sites

Effectivement le plus dur était fait et vous ne pourrez pas déguster votre chasse mais et oui on peut toujours trouver un MAIS vous aviez fait aussi le plus passionnant:

une belle pêche 

une balade en kayak 

et je l’espere Vous consoler avec une bonne bière entre pote (bière ou autre je suis influancé par le nord)

donc tout n’est pas perdu?

Link to comment
Share on other sites

Hier entre 13h30 et 18h30.

Le rdv est prévu avec Fanchou, il me récupère sur la route car on se dit que moins on aura de voitures à garer à la cale du Naye, mieux ce sera. Bien nous en a pris. C'était le défilé là-bas, entre ceux qui tournent en rond, ceux qui sont garés sur les places dédiées aux voitures +  remorques mais sans remorque, etc...

On ne traîne pas, on se changera sur le spot.

On passe devant la Conchée, le monde ! Journée du patrimoine oblige, les visiteurs sont légion.

Nous prenons donc la direction du large de la Varde-Cancale

Première pierre, mise à l'eau sportive. Un jus hyper présent qui nous envoie de part et d'autres de la pierre. Dommage car il y a énormément de vie. On prend le partie de laisser le moussaillon sur le boat et d'assurer la sécu si le courant nous emmène trop loin. Finalement dans une anse entre deux pierres, on trouvera un coin plutôt calme.

Plusieurs agachons feront venir vieilles, mulets-turbots en surface et bars. Je prendrai deux belles vieilles puis on change de spot.

Le second spot paraît plus calme en terme de vie. Puis sur un lit d'algue propice à l'agachon, nous nous retrouverons parmi des bancs de lieus juvéniles. Les dorades se pointent mais toujours en fin d'apnée, en gardant une bonne distante. Je n'arriverai pas à les amadouer.

Sur la fin, je trouve sur un spot qui ne payait pas de mine à priori... Je vois de belles vieilles, puis en poursuivant mon attente, un banc d'une cinquantaine de bars, se joint à moi, ils sont tous maillés ! Magnifique vision. Ils sont plus ou moins statiques dans cette veine de courant. Je déciderai de tester mes canards et mes approches et de travailler des situations de tirs... Lorsque je ne suis pas assez discret ou un poil trop brusque, je les vois et entends le fameux coup de caudale dans un balai parfaitement orchestré et simultané. Dire qu'à une quinzaine de jours près... Je garderai en tout cas ces magnifiques images en tête.

Dernier spot, le flux touristique a regagné le port. Fanchou se met à l'eau. Ayant un poil mal au dos, j'assurerai la sécu avec le moussaillon. Fanchou nous rejoindra avec un rouget.

Direction la cale du Naye, ou nous dégusterons une petite Lancelot bio triple. Elle est bonne mais elle tape :D

@+

 

 

Link to comment
Share on other sites

Ca ne me manque pas du tout l'affluence et le manque de place de la cale du naye!!!

Et puis les mecs qui se garent sur les rares places du parking réservé aux remorques, les gars qui t'envoient chier quand tu leur dis qu'ils n'ont rien à faire là etc... Si tu veux être pénard à SaintMalo, faut se mettre à l'eau à 7h...

 

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 7 minutes, YoannRev a dit :

le moment le plus jouissif que j'ai vécu à la cale du naye, c'est quand des touristes ont garé leurs bagnoles dans la pente de la cale, à marée basse. Et que la marée montante a emporté les bagnoles....

 

parking gratuit avec lavage fourni, c'est pas beau la vie ?

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 34 minutes, waner a dit :

Hier entre 13h30 et 18h30.

Le rdv est prévu avec Fanchou, il me récupère sur la route car on se dit que moins on aura de voitures à garer à la cale du Naye, mieux ce sera. Bien nous en a pris. C'était le défilé là-bas, entre ceux qui tournent en rond, ceux qui sont garés sur les places dédiées aux voitures +  remorques mais sans remorque, etc...

On ne traîne pas, on se changera sur le spot.

On passe devant la Conchée, le monde ! Journée du patrimoine oblige, les visiteurs sont légion.

Nous prenons donc la direction du large de la Varde-Cancale

Première pierre, mise à l'eau sportive. Un jus hyper présent qui nous envoie de part et d'autres de la pierre. Dommage car il y a énormément de vie. On prend le partie de laisser le moussaillon sur le boat et d'assurer la sécu si le courant nous emmène trop loin. Finalement dans une anse entre deux pierres, on trouvera un coin plutôt calme.

Plusieurs agachons feront venir vieilles, mulets-turbots en surface et bars. Je prendrai deux belles vieilles puis on change de spot.

Le second spot paraît plus calme en terme de vie. Puis sur un lit d'algue propice à l'agachon, nous nous retrouverons parmi des bancs de lieus juvéniles. Les dorades se pointent mais toujours en fin d'apnée, en gardant une bonne distante. Je n'arriverai pas à les amadouer.

Sur la fin, je trouve sur un spot qui ne payait pas de mine à priori... Je vois de belles vieilles, puis en poursuivant mon attente, un banc d'une cinquantaine de bars, se joint à moi, ils sont tous maillés ! Magnifique vision. Ils sont plus ou moins statiques dans cette veine de courant. Je déciderai de tester mes canards et mes approches et de travailler des situations de tirs... Lorsque je ne suis pas assez discret ou un poil trop brusque, je les vois et entends le fameux coup de caudale dans un balai parfaitement orchestré et simultané. Dire qu'à une quinzaine de jours près... Je garderai en tout cas ces magnifiques images en tête.

Dernier spot, le flux touristique a regagné le port. Fanchou se met à l'eau. Ayant un poil mal au dos, j'assurerai la sécu avec le moussaillon. Fanchou nous rejoindra avec un rouget.

Direction la cale du Naye, ou nous dégusterons une petite Lancelot bio triple. Elle est bonne mais elle tape ?

@+

 

 

Putain c'est beau, on s'y croirait ? c'est vrai que ça donnait un peu envie de dégager les voitures ventouses au bulldozer...

Link to comment
Share on other sites

Le ‎21‎/‎09‎/‎2018 à 10:56, antho35 a dit :

Quelqu'un est'il allé visiter la rance ces derniers jours ? sur la cam de St Su on ne voit même pas la cale dans l'eau donc ça semble visi pourrie mais besoin de confirmation SVP ?

Hier à Saint Jouan c'était pas clair vu du bord. Et aujourd'hui vu comment ça souffle ça ne risque pas de s'améliorer :-(

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, lomig22 a dit :

tu sais bien où nous étions Eric !  ?

D'ailleurs, comme vous étiez en kayak, on vient de me parler d'un autre secteur accessible en kayak sur Saint malo ou il y aurai de la très belle royal. Faut que j'aille visiter ça aussi. 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Éric st malo a dit :

D'ailleurs, comme vous étiez en kayak, on vient de me parler d'un autre secteur accessible en kayak sur Saint malo ou il y aurai de la très belle royal. Faut que j'aille visiter ça aussi. 

Elles sont là jusqu'à quand ?

Link to comment
Share on other sites

Il y a 8 heures, antho35 a dit :

Bon ça nous laisse encore un peu de temps alors !

Heuu.. si elle est vraiment à 12-13° je ne suis pas certain qu'elles seront là jusqu'en novembre ! par contre j'ai l'impression qu'elle arrive de plus en plus tôt.

Debmot, à propos de la visi je ne serais pas aussi "dure" que toi :

image.thumb.png.f860444347f8fa4359004850e3ee6560.png

Et la météo est en notre faveur les prochains jours (hormis le vent d'Est..)

Link to comment
Share on other sites

il y a 10 minutes, lomig22 a dit :

Heuu.. si elle est vraiment à 12-13° je ne suis pas certain qu'elles seront là jusqu'en novembre ! par contre j'ai l'impression qu'elle arrive de plus en plus tôt.

Debmot, à propos de la visi je ne serais pas aussi "dure" que toi :

image.thumb.png.f860444347f8fa4359004850e3ee6560.png

Et la météo est en notre faveur les prochains jours (hormis le vent d'Est..)

Il pleut tout le temps en Bretagne de toute façon ?

Link to comment
Share on other sites

Il y a 13 heures, Éric st malo a dit :

Profitez de sortir avant vendredi car coup de vent annoncer. Ça pu grave. 

Visi sympa du côté de cezembre cette après-midi. On voyait le fond à 3 4 mètre depuis la surface. 

Fais chier, ce vent il ne peut pas souffler en début de semaine et nous laisser tranquille le weekend ????

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...

×
×
  • Create New...