Jump to content

Recherche largue fil Pelengas pour Sten 13, usagé, vieux ou rouillé


Recommended Posts

Pendant ce Confinement, je souhaiterais recycler.

Si parmi vous quelques âmes charitables souhaitent se séparer de leur largue fil Pelengas usagés  ?

SVP ne les jetez pas

Merci d'avance ?

Link to comment
Share on other sites

Disposant d'un peu de temps compte tenu des événements, je me suis lancé dans l'optimisation (et révision) de mes deux pneu ainsi que ceux de quelques amis.

Je souhaitais également me préparer un 84 (en 13) de secours de part le fait qu'il n'y en n'a plus à la vente. J'ai fait une acquisition (80€) d'un neuf (avec fdp, moulinet, largue fil, kit étanche) dont le propriétaire ne parvenait pas à le gonfler, j'avais ma petite idée sur le pourquoi. Quand je l'ai reçu effectivement impossible de le gonfler. Je viens de terminer sa révision/optimisation (pochette de joint, huile hydro et de coude ) nickel ? . Pour la petite histoire: j'en avais un neuf de base en réserve avant l'arrêt commercial et je me suis dit que cela ne servait à rien de le laisser dormir. Je l'ai donc vendu bêtement ici même (Antoine j'espère qu'il te donne toute satisfaction ?).

Pour les largues fils, j'ai du stock pour ma conso ?, toutefois je souhaite également pouvoir faire plaise à mon cercle rapproché. Merci nico, je connaissais Pikotech pour ces monstro-face mais pas pour ces largue fil. J'en ai jamais vu ... je ne sais pas ce que cela vaut. J'en ai fabriqué plusieurs versions efficaces au fil des années pour élastique et pneu, mais il est vrais pour les pneu, que le Pelengas est bien réussis!      

Entre autre optimisation sur mares, je suis passé (mesure en direct sur axe de déclenchement pièce d'origine) de 10gr36 de contrainte à sec hors pression,  à 2gr48 une fois optimisé  ?

Link to comment
Share on other sites

il y a 28 minutes, luc a dit :

Je l'ai donc vendu bêtement ici même (Antoine j'espère qu'il te donne toute satisfaction ?).

Lors de la dernière sortie où il a vraiment servi j'ai touché 3 fois sur 4, un peu trop haut mais ça touche.

Donc pas de revente dans l'immédiat ?

Par contre je n'ai pas été assez rigoureux sur les aimants du largue fil pelengas ? ils font la tronche....

On peut en trouver pour les remplacer ?

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 23 minutes, thearthur a dit :

On peut en trouver pour les remplacer ?

A voir ici même, les "Largue fil" Pelengas pour Sten, c'est denrée rare ? ...

En fouillant sur la toile tu trouveras des aimants ? que tu pourras adapter  

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, luc a dit :

A voir ici même, les "Largue fil" Pelengas pour Sten, c'est denrée rare ? ...

En fouillant sur la toile tu trouveras des aimants ? que tu pourras adapter  

Je parlais des aimants évidemment !

C'est lebanni qui m'a fourni le mien.

La partie comportant les aimants et le crochet se démontent, tu peux peut être utiliser comme base celui adapté à un autre type de fusil ?

Link to comment
Share on other sites

Oui, tu peux bricoler et adapter: quelques outils, colle ou résine pour aimants, fixateur de rouille (ou refaire pièce inox) et un peu de temps, sans prb

Je suis en train de voir pour faire des supports (fixation sur fusil/bascule) en 3D ? 

Link to comment
Share on other sites

optimisation restante à faire sur 84 en réserve

réglage des courses de détente (mesure sur intérieur pontet/queue de détente):

  • effectué au point 3 du test de pression, c'est à dire en lâcher vrais de la flèche à pression <5 bar, maintien constant de celle-ci et pointe de la flèche verrouiller sur une portée en bois fixe ok
  • suppression de la force de mise en mouvement de la queue de détente point 0 par remodelage de la poignée au niveau de la prise en main (point ergo hyper important négliger par bon nombre de fabricant avec affinage morpho) ok
  • course d'approche = 4/5 mm doux (sécurité) ok 
  • course de lacher = 2 mm sensation point dur ok  (292 gr mesuré à posteriori à 21bar)

Test de pression à 24 bar (pression dans le volume interne du Sten) sur 5 jours en cour :

  1. répartir correctement l'huile sur l'ensemble des pièces interne par mouvements et poses à 0 bar
  2. faire circuler le piston plusieurs fois avec une flèche et pression < 5 bar (pour accompagner avec maintien constant de la flèche)
  3. faire bouger le régulateur toujours à < 5 bar puis le maintenir sur max 
  4. mise en pression de 0 au déclenchement 30 bar de la soupape du circuit de gonflage, effectué avec une pompe Hill 3 étages en une vingtaine de coup. Que du bonheur ??
  5. delta ~ 30bar à 24bar = force à mettre en œuvre pour passage de la bille anti retour (au passage cela permet de contrôler son bon fonctionnement)
  6. la soupape livré avec la lire est de classe basique (sans servir comme organe de sécu et indicateur pression sans plus)
  7. mano bain d'huile classe labo (seul indicateur fiable et précis) il me sert à finaliser et contrôler
  8. le manos livré avec la pompe (0 à 300bar +) sont sec et classe de base (sans servir comme indicateur sans plus)
  9. le mano livré avec la lire (0 à 40bar +) est sec et classe de base (sans servir comme indicateur sans plus)

En attendant:

  • chargement des 60m + de dynema
  • mise en place de la manille (passe ligne moulinet) sur le nez
  • montage talon flèche (de réserve) et coulisseau
  • ...

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 7 minutes, luc a dit :

optimisation restante à faire sur 84 en réserve

réglage des courses de détente (mesure sur intérieur pontet/queue de détente):

  • effectué au point 3 du test de pression, c'est à dire en lâcher vrais de la flèche à pression <5 bar, maintien constant de celle-ci et pointe de la flèche verrouiller sur une portée en bois fixe ok
  • suppression de la force de mise en mouvement de la queue de détente point 0 par remodelage de la poignée au niveau de la prise en main (point ergo hyper important négliger par bon nombre de fabricant avec affinage morpho) ok
  • course d'approche = 4/5 mm doux (sécurité) ok 
  • course de lacher = 2 mm sensation point dur ok  (292 gr mesuré à posteriori à 21bar)

Test de pression à 24 bar (pression dans le volume interne du Sten) sur 5 jours en cour :

  1. répartir correctement l'huile sur l'ensemble des pièces interne par mouvements et poses à 0 bar
  2. faire circuler le piston plusieurs fois avec une flèche et pression < 5 bar (pour accompagner avec maintien constant de la flèche)
  3. faire bouger le régulateur toujours à < 5 bar puis le maintenir sur max 
  4. mise en pression de 0 au déclenchement 30 bar de la soupape du circuit de gonflage, effectué avec une pompe Hill 3 étages en une vingtaine de coup. Que du bonheur ??
  5. delta ~ 30bar à 24bar = force à mettre en œuvre pour passage de la bille anti retour (au passage cela permet de contrôler son bon fonctionnement)
  6. la soupape livré avec la lire est de classe basique (sans servir comme indicateur sans plus)
  7. mano bain d'huile classe labo (seul indicateur fiable et précis) il me sert à finaliser et contrôler
  8. les manos livré avec la pompe (0 à 300bar +) sont sec et classe de base (sans servir comme indicateur sans plus)
  9. le mano livré avec la lire (0 à 40bar +) est sec et classe de base (sans servir comme indicateur sans plus)

En attendant:

  • chargement des 60m + de dynema
  • mise en place de la manille (passe ligne moulinet) sur le nez
  • montage talon flèche (de réserve) et coulisseau
  • ...

 

J'aimerais bien des photos de tes modifications poignée/queue de détente, etc.

?

Link to comment
Share on other sites

J'avais évoqué le fait d'utiliser une pompe de Hill sur un autre post, pas beaucoup de succès voir déconseillé...

Ton utilisation me fait dire que je n'étais pas aussi à côté de la plaque que ça ?

Par contre la lyre est nécessaire du coup ?

Link to comment
Share on other sites

Mes modifications restent personnel.

J'attire votre attention sur le fait que toute intervention sur ce type de matériel s'adresse à des personnes sachantes et formés dans les disciplines requises.

Pour des raisons de responsabilités évidentes, je ne mettrais pas certaines photos de mon travail sur le domaine public. Merci de votre compréhension.

Ceci étant dis, je vais faire quelques photos qui répondent à ces obligations ? ?

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, thearthur a dit :

J'avais évoqué le fait d'utiliser une pompe de Hill sur un autre post, pas beaucoup de succès voir déconseillé...

Ton utilisation me fait dire que je n'étais pas aussi à côté de la plaque que ça ?

Ce type de pompe (MK4 pour ex) répond tout à fait à notre besoin (mise en œuvre rapide à l'obtention d'une basse pression 0 à 25bar max dans nos applications)

Sachant qu'elle peut permettre de monter jusqu’à un peu plus de 250bar, ce qui sera essentiel et fera la différence (en lien avec mon message précédent) sera la compétence de l'utilisateur à sa mise en œuvre par construction d'un circuit sécurisé et adapté à sa destination. Ainsi qu’une utilisation calibré après analyse de risque.

Il y a 2 heures, thearthur a dit :

Par contre la lyre est nécessaire du coup ?

Oui, car elle porte la soupape indispensable ainsi qu'un mano indicateur basse pression et la pièce de connexion avec le fusil

Photos à venir

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, thearthur a dit :

J'aimerais bien des photos de tes modifications poignée/queue de détente, etc.

?

Pompe Hill PCP MK4

1567742521_Hill_PCP_MK4_.png.9a63037695231b96038775cf0345a7a8.png

à laquelle je connecte la lyre modifiée équipée de la soupape 30bar en laiton, du mano basse pression 0-40 bar et du connecteur pour le STEN

2126319585_Lyre_modifie.png.f2ed8df6dff6efe2e35eb87260395f42.png

Le mano bain d'huile PK 1.6

1286404352_Mano_prcis.png.2ff8df36969dec03d5b2530bc6f05227.png

la poignée modifier angle, orientation, morphologie, dimension, pronation (prise en compte geste naturel, alignement index, distance première phalange, casse poignet ...)

Verso.png.cbf291db6764f87a6ad8d86628efef53.png

1610406285_Poignet_ergo_sur_mesure_recto.png.3aed214d6df859661679e4e22482018a.png

Link to comment
Share on other sites

Il y a 10 heures, luc a dit :

optimisation restante à faire sur 84 en réserve

réglage des courses de détente (mesure sur intérieur pontet/queue de détente):

  • effectué au point 3 du test de pression, c'est à dire en lâcher vrais de la flèche à pression <5 bar, maintien constant de celle-ci et pointe de la flèche verrouiller sur une portée en bois fixe ok
  • suppression de la force de mise en mouvement de la queue de détente point 0 par remodelage de la poignée au niveau de la prise en main (point ergo hyper important négliger par bon nombre de fabricant avec affinage morpho) ok
  • course d'approche = 4/5 mm doux (sécurité) ok 
  • course de lacher = 2 mm sensation point dur ok  (292 gr mesuré à posteriori à 21bar)

Test de pression à 24 bar (pression dans le volume interne du Sten) sur 5 jours en cour :

  1. répartir correctement l'huile sur l'ensemble des pièces interne par mouvements et poses à 0 bar
  2. faire circuler le piston plusieurs fois avec une flèche et pression < 5 bar (pour accompagner avec maintien constant de la flèche)
  3. faire bouger le régulateur toujours à < 5 bar puis le maintenir sur max 
  4. mise en pression de 0 au déclenchement 30 bar de la soupape du circuit de gonflage, effectué avec une pompe Hill 3 étages en une vingtaine de coup. Que du bonheur ??
  5. delta ~ 30bar à 24bar = force à mettre en œuvre pour passage de la bille anti retour (au passage cela permet de contrôler son bon fonctionnement)
  6. la soupape livré avec la lire est de classe basique (sans servir comme organe de sécu et indicateur pression sans plus)
  7. mano bain d'huile classe labo (seul indicateur fiable et précis) il me sert à finaliser et contrôler
  8. le manos livré avec la pompe (0 à 300bar +) sont sec et classe de base (sans servir comme indicateur sans plus)
  9. le mano livré avec la lire (0 à 40bar +) est sec et classe de base (sans servir comme indicateur sans plus)

En attendant:

  • chargement des 60m + de dynema
  • mise en place de la manille (passe ligne moulinet) sur le nez
  • montage talon flèche (de réserve) et coulisseau
  • ...

 

 

Il y a 8 heures, luc a dit :

Pompe Hill PCP MK4

1567742521_Hill_PCP_MK4_.png.9a63037695231b96038775cf0345a7a8.png

à laquelle je connecte la lyre modifiée équipée de la soupape 30bar en laiton, du mano basse pression 0-40 bar et du connecteur pour le STEN

2126319585_Lyre_modifie.png.f2ed8df6dff6efe2e35eb87260395f42.png

Le mano bain d'huile PK 1.6

1286404352_Mano_prcis.png.2ff8df36969dec03d5b2530bc6f05227.png

la poignée modifier angle, orientation, morphologie, dimension, pronation (prise en compte geste naturel, alignement index, distance première phalange, casse poignet ...)

Verso.png.cbf291db6764f87a6ad8d86628efef53.png

1610406285_Poignet_ergo_sur_mesure_recto.png.3aed214d6df859661679e4e22482018a.png

Pétard, ça me donne vachement envie de passer au pneu votre histoire ?

 

 

 

 

Bon OK je sors 316720182_1(46).gif.8d17e666618ab66122423fea513bce12.gif

Link to comment
Share on other sites

Il y a 10 heures, dom85 a dit :

 

Pétard, ça me donne vachement envie de passer au pneu votre histoire ?

 

 

 

 

Bon OK je sors 316720182_1(46).gif.8d17e666618ab66122423fea513bce12.gif

Oh tu sais, c’est pas très grave si t’y passes pas . On devrait pouvoir y survivre ! ?
 

bref, Luc, sympa ton protocole.

Sinon t’as jamais essayé de remplacer la détente par une en Inox?  J’ai plus grand chose a optimiser facilement sur mes fusils. Du coup je me demande si ça vaut le coup ou pas... 

En fait ils flottent tous chargés sauf le 70 (je devrais lui refaire une gaine Néoprène). Ils sont assez puissants pour mon usage (exemple cet automne avec une jolie sériole sur le fil après un tir dans la tête au 100) Et j’ai jamais eu de soucis niveau détente.
Cependant je suis  preneur d’éventuels retours. 
 

tant qu’on y est, je partage la dernière petite amélioration que j’ai apporté sur mes fusils équipés de kit salvi et de coulisseaux pelengas: j’ai pris des terminaux adaptés à Duccio. Du coup j’ai gagné un peu en poids de tête et j’ai le coulisseau qui centre parfaitement la flèche.

7C224702-4288-4043-8B7A-589052484EE1.thumb.jpeg.bc30d8dc75f7e18291ec0a2830db6c40.jpeg
bon dimanche 


 

Link to comment
Share on other sites

Punaise les gars vous vous cassez vraiment la tête. Sur mon 120 mares cyrano hf j'ai juste mis un kit salvi et un largue fil pelengas, je ressent pas le besoin d'améliorer la puissance ni l'équilibre, c'est déjà parfait. Enfin, c'est aussi une question d'intérêt, le bricolage m'emmerde ?

Link to comment
Share on other sites

Le 08/11/2020 à 14:24, nico_66 a dit :

bref, Luc, sympa ton protocole.

Sinon t’as jamais essayé de remplacer la détente par une en Inox?  J’ai plus grand chose a optimiser facilement sur mes fusils. Du coup je me demande si ça vaut le coup ou pas...

Merci

Si tu parles de la pièce n°50 de la nomenclature sten 2001, oui (la pièce d'origine est un mauvais choix technique matériaux pour cette destination), mais également le ressort (mauvais choix technique mécanique des forces). J'ai fait des essais avec l'ensemble de STC mieux réfléchi (cela procure un véritable gain mesuré de 10gr36 à 3gr 27) que j'ai encore optimisé à 2gr 48 (2gr20 tel que je le mesure fusil démonté, devrais être je pense la valeur sous laquelle ne pas descendre). Bien sur, la première action est la suppression du largue fil d'origine ...

Rappel: Descendre en dessous de certaines valeurs peut entraîner des tirs intempestifs = DANGER, se conformer aux prescriptions des fabricants 

Puis l'ajustage de la queue de détente (réduction des frictions latéral par ajustage selon ma morpho et glaçage des surfaces de contacte possible) l'apport est minime mais notable

Une des optis essentiel est le réglage de l'outil poignée par rapport à la fonction et l'utilisateur (6 axes à régler), par fab d'une poignée sur mesure = diminution des contraintes, gain balistique remarquable, reproductibilité, visées instinctive et posée optimisées ...

...

Le 08/11/2020 à 14:24, nico_66 a dit :

En fait ils flottent tous chargés sauf le 70 (je devrais lui refaire une gaine Néoprène).

Mon 84 flotte sans artifice après le tir ?, cela me convient bien. Il est bien équilibré avec sa flèche (hors trident)

Le 08/11/2020 à 14:24, nico_66 a dit :

... Ils sont assez puissants pour mon usage (exemple cet automne avec une jolie sériole sur le fil après un tir dans la tête au 100)

La puissance est subjective et son niveau nécessaire est propre à chacun, il y a plusieurs opti possible pour upgrader la performance: pression, kit, piston, diam de la canne, transferts, surfaçage ...  certaines apportent beaucoup, d'autre un peu moins ?.

Traverser un thon ou une tête de maigre ou ... demande plus que pour faire du bar ou ... 

Le 08/11/2020 à 14:24, nico_66 a dit :

...tant qu’on y est, je partage la dernière petite amélioration que j’ai apporté sur mes fusils équipés de kit salvi et de coulisseaux pelengas: j’ai pris des terminaux adaptés à Duccio. Du coup j’ai gagné un peu en poids de tête et j’ai le coulisseau qui centre parfaitement la flèche.

Cool, pour gagner en poids de tête, le kit pelengas est un des plus léger. Tu peux également, entre autre, utiliser un dynema gris connu en lieu et place du passe fil moulinet (inox ou autre manille) sur la tête ... ainsi tu pourras transférer tes gains de poids économisée, sur ta tête de flèche pour gagner en masse sans nuire aux autres critères (juste milieu) ...

Pardonne moi cette longueur prétentieuse ?

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Le calamar volant a dit :

Punaise les gars vous vous cassez vraiment la tête. Sur mon 120 mares cyrano hf j'ai juste mis un kit salvi et un largue fil pelengas, je ressent pas le besoin d'améliorer la puissance ni l'équilibre, c'est déjà parfait. Enfin, c'est aussi une question d'intérêt, le bricolage m'emmerde ?

Super Cool.

Le top c'est quand l'utilisateur est satisfait de son outil, le reste n'a pas d'importance ?

Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, luc a dit :

Merci

Si tu parles de la pièce n°50 de la nomenclature sten 2001, oui (la pièce d'origine est un mauvais choix technique matériaux pour cette destination), mais également le ressort (mauvais choix technique mécanique des forces). J'ai fait des essais avec l'ensemble de STC mieux réfléchi (cela procure un véritable gain mesuré de 10gr36 à 3gr 27) que j'ai encore optimisé à 2gr 48 (2gr20 tel que je le mesure, devrais être je pense la valeur sous laquelle ne pas descendre). Bien sur, la première action est la suppression du largue fil d'origine ...

Rappel: Descendre en dessous de certaines valeurs peut entraîner des tirs intempestifs = DANGER, se conformer aux prescriptions des fabricants 

Puis l'ajustage de la queue de détente (réduction des frictions latéral par ajustage selon ma morpho et glaçage des surfaces de contacte possible) l'apport est minime mais notable

Une des optis essentiel est le réglage de l'outil poignée par rapport à la fonction et l'utilisateur (6 axes à régler), par fab d'une poignée sur mesure = diminution des contraintes, gain balistique remarquable, reproductibilité, visées instinctive et posée optimisées ...

...

Mon 84 flotte sans artifice après le tir ?, cela me convient bien. Il est bien équilibré avec sa flèche (hors trident)

La puissance est subjective et son niveau nécessaire est propre à chacun, il y a plusieurs opti possible pour upgrader la performance: pression, kit, piston, diam de la canne, transferts, surfaçage ...  certaines apportent beaucoup, d'autre un peu moins ?.

Traverser un thon ou une tête de maigre ou ... demande plus que pour faire du bar ou ... 

Cool, pour gagner en poids de tête, le kit pelengas est un des plus léger. Tu peux également, entre autre, utiliser un dynema gris connu en lieu et place du passe fil moulinet (inox ou autre manille) sur la tête ... ainsi tu pourras transférer tes gains de poids économisée, sur ta tête de flèche pour gagner en masse sans nuire aux autres critères (juste milieu) ...

Pardonne moi cette longueur prétentieuse ?

Je parlais pas de la dent de largage, mais effectivement, ça peut être une piste d’amélioration.  Perso j’ai pas de problème de précision ou coup de doigt, donc à part l’ajout d’un largue fil pelengas, j’y touche pas ? 

pour la flottabilité, je parle bien de fusil chargé! Mais ce critère relève plus du confort que de la performance de tir. Pour moi c’est quand même important: quel confort de pouvoir laisser flotter ton fusil à côté lorsque je me ventile ou que j’enroule le fil de ma bouée ou que je vais chercher un truc à la bouée! C’est bien pour ça que Les poignées ergo en résine flottante me sont quand même indispensables et le poids des kits devient également important.
 

sinon, pour le poids des kits, effectivement un kit salvi pèse d’origine 47g vs 36g pour le pelengas. Avec le terminal en polymere, le kit salvi pèse 34g. je préfère le kit salvi au kit pelengas car pour ce dernier, les amortisseurs marquent vite et sont trop rares!

bref comme tu le dis, ce que j’ai gagné en terme de poids sur mon 100, je l’ai réinvesti dans un plus gros moulin (LG 100m, qui n’a malheureusement pas encore assez couiné à mon goût).

Sinon Elie, tu sais bien que certains chasseurs aiment tout autant chasser que bichonner leur Matos ? Je plaide coupable ! 

Link to comment
Share on other sites

il y a 10 minutes, nico_66 a dit :

Je parlais pas de la dent de largage, ? ...

Ok, auquel cas tu évoquais la queue de détente pièce n°52.

Je ne pense pas que cela aurait un intérêt en inox sauf à l'alourdir mais je m'égare peut-être.

Que penses-tu que cela apporterait ?  

il y a 17 minutes, nico_66 a dit :

pour la flottabilité, je parle bien de fusil chargé! Mais ce critère relève plus du confort que de la performance de tir. Pour moi c’est quand même important: quel confort de pouvoir laisser flotter ton fusil à côté lorsque je me ventile ou que j’enroule le fil de ma bouée ou que je vais chercher un truc à la bouée! C’est bien pour ça que Les poignées ergo en résine flottante me sont quand même indispensables et le poids des kits devient également important.

Le confort n'est pas sans intérêt, il fait partie du plaisir 

Oui, le choix des matières à une vrais influence et lorsque j'ai réalisé mes poignées en utileplast, j'aurais put sûrement optimiser avec une matière moins dense.

Pour le coup tu-utilises quoi comme résine ?

il y a 22 minutes, nico_66 a dit :

sinon, pour le poids des kits, effectivement un kit salvi pèse d’origine 47g vs 36g pour le pelengas. Avec le terminal en polymere, le kit salvi pèse 34g. je préfère le kit salvi au kit pelengas car pour ce dernier, les amortisseurs marquent vite et sont trop rares!

 Pour l'instant j'ai encore des amortisseurs en réserve et je peux m'en procurer. Lorsque cela viendra à manquer je devrais réfléchir au remplacement. Pourquoi pas avec la config que tu utilises ?  Mes amis au retour sur le boat sont de bon indicateurs d'usure de ces pièces ? 

il y a 32 minutes, nico_66 a dit :

bref comme tu le dis, ce que j’ai gagné en terme de poids sur mon 100, je l’ai réinvesti dans un plus gros moulin (LG 100m, qui n’a malheureusement pas encore assez couiné à mon goût)...

Va falloir attendre un peu ?

Link to comment
Share on other sites

Bon je bricole pas mais c'est intéressant de suivre ces posts on en apprend un tas. Je suis quand même admiratif de votre recherche de perfection. Pour moi le vrai plus est quand même une bonne poignée ergo, et une mire sur fusil long

Link to comment
Share on other sites

Il y a 11 heures, luc a dit :

Ok, auquel cas tu évoquais la queue de détente pièce n°52.

Je ne pense pas que cela aurait un intérêt en inox sauf à l'alourdir mais je m'égare peut-être.

Que penses-tu que cela apporterait ?  

Le confort n'est pas sans intérêt, il fait partie du plaisir 

Oui, le choix des matières à une vrais influence et lorsque j'ai réalisé mes poignées en utileplast, j'aurais put sûrement optimiser avec une matière moins dense.

Pour le coup tu-utilises quoi comme résine ?

 Pour l'instant j'ai encore des amortisseurs en réserve et je peux m'en procurer. Lorsque cela viendra à manquer je devrais réfléchir au remplacement. Pourquoi pas avec la config que tu utilises ?  Mes amis au retour sur le boat sont de bon indicateurs d'usure de ces pièces ? 

Va falloir attendre un peu ?

En jouant sur le bras de levier on peut gagner un peu en "douceur de déclenchement". Puis le contact de l'aiguille se fera sur une surface en inox (contrairement à la vis sur la queue de détente actuelle qui est en je sais pas quoi). Mais bon... en soit comme le dit Elie, ça fait un peu encul*ur de mouche cette histoire ?

Pour la résine des poignées, je ne sais absolument pas: mes talents de création manuelle étant très restreints, j'ai simplement acheté 3 poignées (Angelo pour les premières et plus récemment Carbozzi NC design pour la dernière). Meilleure finition sur celle de Flo, mais plus grande flottabilité pour celle d'Angelo. Par contre je préfère les poignées Angelo qui sont moins fines. 

82EBADB5-E290-4CBE-B308-F41F998EE16C.jpeg1743118B-63CA-4874-8BD3-335DF6AD4F46.jpeg

Bref pour revenir au sujet des largues fils ...

https://www.youtube.com/embed/NQ7TItom3Dc

 

et une photo du terminal et son coulisseau pelengas

ACC0587C-15A1-4C1D-A560-CB95E00FFD03.jpeg

Link to comment
Share on other sites

Il y a 9 heures, nico_66 a dit :

En jouant sur le bras de levier on peut gagner un peu en "douceur de déclenchement". Puis le contact de l'aiguille se fera sur une surface en inox (contrairement à la vis sur la queue de détente actuelle qui est en je sais pas quoi). Mais bon... en soit comme le dit Elie, ça fait un peu encul*ur de mouche cette histoire

Je vois dans ta réponse plusieurs points, je m’arrêterai sur les 3 suivants:

  1. l'aspect matériau
  2. l'aspect géométrique
  3. l'aspect fonctionnel

1. Ma question portait sur le matériau de la queue de détente: 

  • d'origine elle est dans "un plastique ou polymère ou  ... " dont je ne connais pas les propriétés, ce qui au passage me serrait utile pour savoir quelle est la meilleur colle pour cette matière ?
  • elle est en friction sur le pontet en sa partie basse et latéral (voir optimisations possibles plus haut dans le fil de discussion)
  • elle est tenue sur son axe de rotation (vérifier l'absence de jeu avec l'axe = libre côte serrée)
  • elle est en contact (filetage) avec la vis de réglage de course dé détente

Si je devais optimiser en phase étude, je choisirais un polypro gras pour supprimer les frictions mais cela serait au détriment du poids donc la matière actuelle me parait le meilleur choix.

2. Modifier sa géométrie (forme, côtes ...) 

  • Pour quel avantage ? "gagner en douceur". Ok, pourquoi pas :

-  partant du principe que le largue fil d'origine est viré (remplacé par un Pelengas)

-  partant du principe que la piece n°50  que tu nomes "dent de largage" d'origine est à minimum virée (remplacé par une STC)

-  que reste t-il comme gain possible, utile et significatif, sur cette pièce et en se sens sur un Sten  ??? et quand bien même si nous souhaitions "En jouant sur le bras de levier". Tel que construite nous pourrions en phase d'étude imaginer que la phalange puisse s’appuyer un peu plus bas pour augmenter l'effet de levier et donc diminuer la force nécessaire à la mettre en mouvement. En l'état cela est rendu impossible, car il faudrait également modifier le pontet ainsi que la poignée. Pour ,rappelons le, un gain insignifiant voir dangereux car nous pourrions basculer dans la zone à risque d'un déclenchement inopiné  

Je pense que le résultat tel que construit sur les STEN est plutôt un des mieux aboutit en la matière.

Mais cela n'est pas le cas sur bien d'autre modèle et marques où pour des résultats mesurés équivalents, plus de modifs s'avèrent nécessaire lorsque possible

3. Jouer sur l'aspect fonctionnel "contact de l'aiguille se fera sur une surface en inox"

  • sur les miens cette vis n° 48 est a priori en inox (test aimant)
  • la vis à t-elle la même dureté shore que l'axe n°45 ? je n'ai pas mesuré mais au vu de sa sollicitation, des forces en présence et de l'amplitude des mouvements, j'optimise en polissant miroir la tête de vis et de l'axe (certes cela peut-être une bonne pratique mécanique mais au vue de la destination, les drosophiles n'ont qu'a bien se tenir)
  • le réglage de cette vis est par contre un incontournable

 

Ce ne sont que quelques élucubrations ?

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 9 heures, nico_66 a dit :

Bref pour revenir au sujet des largues fils ...

http://youtu.be/NQ7TItom3Dc

Ok, merci du coup je l'avais déjà vue sur le fusil d'un copain, il l'avait cassé sur le bateau. 

Cela ne m'a pas laissé un grand souvenir à priori mais c'est sûrement l'age ?

Sur leur site certaines pièces sont intéressantes, tu te fournis ou et comment ?

Link to comment
Share on other sites

Il y a 9 heures, nico_66 a dit :

82EBADB5-E290-4CBE-B308-F41F998EE16C.jpeg

1743118B-63CA-4874-8BD3-335DF6AD4F46.jpeg

ACC0587C-15A1-4C1D-A560-CB95E00FFD03.jpeg

Cédric utilisait il me semble les mêmes à l'époque de mizalo

Sur les miennes, je mets du floormate ou roofmate dans la partie noire et creuse de la crosse (logement d'origine de la poignée d'armement)

Super ta modif de la tête du salvimar pour le centrage ?, as-tu un peu de recul sur ce kit en l'état ?

Link to comment
Share on other sites

il y a 11 minutes, luc a dit :

Cédric utilisait il me semble les mêmes à l'époque de mizalo

Sur les miennes, je mets du floormate ou roofmate dans la partie noire et creuse de la crosse (logement de la poignée d'armement)

Moi du polystyrène pour ma part, mais j'attends de récupérer des morceaux de styrodur au taff.

bref, sinon pas tout à fait d'accord sur la totale inutilité d'une modif de la queue de détente.  en modifiant l'axe on peut rendre plus ou moins agréable et doux le tir. M'enfin, comme je te le disais, à titre perso j'ai pas de difficulté pour viser donc, c'est pas une modif que je ferai si ce n'est pour le coté esthétique.

Concernant la dent de largage STC, elle n'a pas trop bonne presse chez les spécialistes du pneu. Duccio préfère modifier les mares ou passer par des dents en titane ou inox.

Même si ce dernier n'invente rien et qu'il copie pas mal de concepts, force est de constater qu'il le fait très bien et que son travail est de qualité!

 

57EB4F3A-0C42-4136-8BF0-ED6A61913B6D.png

1AD06165-D0B3-4441-A641-52EC572A918A.png

Link to comment
Share on other sites

il y a 9 minutes, nico_66 a dit :

Moi du polystyrène pour ma part, mais j'attends de récupérer des morceaux de styrodur au taff.

bref, sinon pas tout à fait d'accord sur la totale inutilité d'une modif de la queue de détente.  en modifiant l'axe on peut rendre plus ou moins agréable et doux le tir. M'enfin, comme je te le disais, à titre perso j'ai pas de difficulté pour viser donc, c'est pas une modif que je ferai si ce n'est pour le coté esthétique.

Le polystyrène extrudé par rapport au polystyrène lambda à l'avantage de ne pas s'écraser à la pression. Le revers de la médaille est, qu'il est un peu plus dense. Encore un choix cornélien

Pour la queue de détente, si nous avons l'occasion, tu pourras essayer un de mes fusils. 292 gr c'est vraiment peu par rapport à la valeur d'origine  > 1000gr (j'ai plus en tête la valeur exacte) 

Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, luc a dit :

Le polystyrène extrudé par rapport au polystyrène lambda à l'avantage de ne pas s'écraser à la pression. Le revers de la médaille est, qu'il est un peu plus dense. Encore un choix cornélien

Pour la queue de détente, si nous avons l'occasion, tu pourras essayer un de mes fusils. 292 gr c'est vraiment peu par rapport à la valeur d'origine  > 1000gr (j'ai plus en tête la valeur exacte) 

Oui, pour ça que styrodur ou foamglass serait mieux pour encaisser la pression. Actuellement je change le polystyrène tous les ans car il s'écrase dans le temps.

Sinon J'avais fait une tentative d'étanchéisation de la partie noire du manche avec un morceau de bouchon en liège et du sikaflex comme sur les tubes classiques, mais ça a été un échec cuisant: les soudures plastiques ont du céder à un endroit de la poignée et je me suis retrouvé avec de l'eau  dans le manche. ?

 

bref, j'accepterai bien volontiers d'essayer tes fusils si l'occasion se présente ?

Link to comment
Share on other sites

il y a 19 minutes, nico_66 a dit :

Concernant la dent de largage STC, elle n'a pas trop bonne presse chez les spécialistes du pneu. Duccio préfère modifier les mares ou passer par des dents en titane ou inox.

Même si ce dernier n'invente rien et qu'il copie pas mal de concepts, force est de constater qu'il le fait très bien et que son travail est de qualité!

57EB4F3A-0C42-4136-8BF0-ED6A61913B6D.png

1AD06165-D0B3-4441-A641-52EC572A918A.png

Que reprochent-ils à la pièce STC ?

D'origine elle me semble à priori déjà plutôt correcte au vu du besoin

Concernant Duccio, je ne le connais pas.

Sur le fond améliorer l'existant est toujours plus aisé que de créer   ?

Link to comment
Share on other sites

il y a 11 minutes, nico_66 a dit :

Oui, pour ça que styrodur ou foamglass serait mieux pour encaisser la pression. Actuellement je change le polystyrène tous les ans car il s'écrase dans le temps.

Sinon J'avais fait une tentative d'étanchéisation de la partie noire du manche avec un morceau de bouchon en liège et du sikaflex comme sur les tubes classiques, mais ça a été un échec cuisant: les soudures plastiques ont du céder à un endroit de la poignée et je me suis retrouvé avec de l'eau  dans le manche. ?

bref, j'accepterai bien volontiers d'essayer tes fusils si l'occasion se présente ?

valeur masse:

- roofmate 38kg/m3

- styrodur 33kg/m3

- floormate 33kg pour le 500A

Avec plaisir à l'occasion ?

Link to comment
Share on other sites

Fin de test pression (après toutes révisions ou modifications 5 jours à Ps + 20%) = ok

Puis mesure sur queue de détente au point de traction phalange, pour Ps 20 bar, flèche non cranté = 3,25gr

Cela correspond à la force nécessaire à mettre en œuvre pour la course d'approche de 4/5 mm doux (sécurité) ok 

J'ai voulu essayer de me passer d'une de mes optis qui me permettait dans les mêmes conditions un gain de 0,32gr (en moyenne).

En l'état je m'en fous, cela restera je pense non perceptible dans l'action mais je me le note ? (ce sont tous ces petits rien qui s’additionnent pour faire la différence à la fin) 

En même temps, j'ai découvert une autre piste de gain que je mettrai en œuvre sur ma prochaine inter brico ? car j'ai pas eu le temps de faire de test et mesure pour en quantifier l'efficience

Link to comment
Share on other sites

si ça t'intéresse ou quelqu'un sur ce post, y'a un sten 84 kitté et avec largue fil pelengas qui est en vente sur Marseille. Je ne connais Didier qu'à travers les réseaux sociaux, mais vu la collection de pneus qu'il a et les échanges que j'ai pu avoir avec lui, je ne doute pas un seul instant de la qualité du fusil qu'il vend.

https://www.leboncoin.fr/sports_hobbies/1875436766.htm

je crois qu'il vend également un cyrano (première génération) avec un fut en carbone.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
il y a 14 minutes, luc a dit :

intéressant, ce qui m'embête quelque peu, c'est la proximité avec le régulateur (risque d'erreur d'accrochage) 

y'a qu'à mettre le largue fil à droite. C'est d'ailleurs ce que je fais sur mes sten via le LF Pelengas.

Link to comment
Share on other sites

il y a 38 minutes, nico_66 a dit :

y'a qu'à mettre le largue fil à droite. C'est d'ailleurs ce que je fais sur mes sten via le LF Pelengas.

tout à fait mon cher watson ... ?

Idem

Link to comment
Share on other sites

Exemple d'un mixte vampirisé ?  Pikotech/Pelengas

IMG_20201128_163944.redimensionne.thumb.jpg.57d6121d6ce433f38f6af86f1656c584.jpg

J'ai percé un trou de 6,75 et fileté M8 l'adaptateur pour shot trick, code PK237 de chez Pikotech (c'est un pas 14x1 adapté au STEN)

Le M8 ainsi créé permet de viser la partie mobile du largue fil Pelengas

Link to comment
Share on other sites

Sympa. Sinon Pourquoi ne pas avoir coupé le large fil et vissé sur le pontet ? Si j’avais pas vendu mes largue  fils pelengas ancien modèle avec des fusils, c’est ce que j’aurai tenté.

Édit: en fait pas besoin de couper.

image.jpeg.dbbd91cbe00992ec400bdb56ee699a23.jpeg

Link to comment
Share on other sites

Cool

Je dirais peut-être pour:

  • ne pas fragiliser le pontet, bien qu'il puisse très sûrement accepter cela contrairement à la fixation d'un moulinet
  • l’accès inconfortable pour lover les boucles facilement
  • le risque de délover involontairement lors de l'engagement de l'index 
  • le risque à manipuler à proximité de la queue de détente
  • la réduction d'environ 60 cm de la ligne de flèche
  • la suppression d'un point de relief, ancrage supplémentaire pour le pied lors de l'armement 

toutefois je pense que c'est une idée qui mérite de s'y arrêter, pour:

  • la suppression de la pièce Pikotech
  • l'avantage de son inconvénient, le système se retrouve abrité des chocs  ?
Link to comment
Share on other sites

Ben justement, je trouve plus pratique de charger sans largue fil pelengas. En tout cas, avec les nouveaux qui sont règles très sensiblement, le fil peut se défaire lors du chargement. 

sinon, pour le coup je pense que le mettre à gauche est la meilleure solution (même si je préfère à droite). Ça éviterait le risque de délogement avec l’index. Je pense également qu’il y a meme moyen de visser le larguefil a l’extérieur du pontet pour éviter tout problème. 
 

une autre piste pour ceux qui utilisent un moulin vertical, j’ai vu des largue fil vissés directement sur le moulin (c’était un LG je crois).

Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, nico_66 a dit :

Ben justement, je trouve plus pratique de charger sans largue fil pelengas. En tout cas, avec les nouveaux qui sont règles très sensiblement, le fil peut se défaire lors du chargement. 

sinon, pour le coup je pense que le mettre à gauche est la meilleure solution (même si je préfère à droite). Ça éviterait le risque de délogement avec l’index. Je pense également qu’il y a meme moyen de visser le larguefil a l’extérieur du pontet pour éviter tout problème. 
 

une autre piste pour ceux qui utilisent un moulin vertical, j’ai vu des largue fil vissés directement sur le moulin (c’était un LG je crois).

Tu as raison la diversité de nos ressentis est importante, il est essentiel dans tenir compte ? . L'idée est que le pied ne glisse pas lors du chargement.

 Le positionner à l’extérieur du pontet me semble intéressant et dans se cas peut être sous le pontet en profitant du trou de la goupille de celui d'origine.

As tu des photos ou un lien pour celui fixé sur le moulinet, comment est fixé ce moulinet ? 

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
×
×
  • Create New...