Jump to content

Transport fusils avec Turkish Airlines


Recommended Posts

Hello guys,

je prépare mes bagages pour les eaux chaudes et poissonneuses du Sultanat d'Oman. J'y retourne vivre dans 2 semaines avec pour ferme intention d'y amener mon matos. Pas de bleu en perspective, mais plutot du recif donc je n'ai pas specifiquement besoin d'armes lourdes. Je prevois de prendre un 115 et un 90 d'appoint, pour les doublages de carangues ou le trou.

J'ai mon billet avec Turkish airlines, Marseille-IST et IST-Mascate. bien sur le tarif pour bagage special plongée etant par vol, je m'en sors avec 2*30euros en plus.

Ce qui me chagrine, c'est que sur le descriptif des bagages speciaux 'plongée', il est écrit UN harpon. la fille au telephone n'ayant deja pas compris que fusil de csm et harpon etaient la meme chose, j'ai peu de consideration sur la solidité de sa réponse, lorsqu'elle m'a dit qu'on pouvait prendre uniquement UN harpon.

Avez vous deja fait le test chez Turkish Airlines, avec plusieurs fusils sans souci?

merci d'avance de vos retours 🙂

Ah et aussi au passage si quelqu'un connait quelqu’un qui aurait un sportube en rab à pas cher... 😁

Link to comment
Share on other sites

Éventuellement...

Tente un échange via messenger, et si réponse positive, tu fais une capture d'écran. 

Et à l'aéroport,  tu dis "matériel de pêche " , les mots fusil ou harpon ne sont pas trop appréciés 😅.

Et si il y a contrôle,  tu dis que tu voulais dire "pêche sous marine"...

Renseigne toi aussi si tu peux bien importer un harpon dans ce pays...

Link to comment
Share on other sites

Oui il faut toujours dire matériel de pêche et ensuite si demande explicite parler de peche sous marine, avec les compagnies, ça passe bien mieux.

Une relation y est allé deux fois au sultanat, c'est gavé de GT en partant du bord

Link to comment
Share on other sites

Il y a 20 heures, Judu35 a dit :

Ce qui me chagrine, c'est que sur le descriptif des bagages speciaux 'plongée', il est écrit UN harpon. la fille au telephone n'ayant deja pas compris que fusil de csm et harpon etaient la meme chose, j'ai peu de consideration sur la solidité de sa réponse, lorsqu'elle m'a dit qu'on pouvait prendre uniquement UN harpon

A mon avis c’est les fusils à air comprimé qui sont interdit ( dans l’avion)

sinon, à ta place j’essaierai de contacter un chasseur local pour plus d’infos , peut-être en passant par un com. YouTube ;

https://m.youtube.com/@AhmadAbbasAli

Link to comment
Share on other sites

Il y a aussi un exclu du forum, je tairais son nom, qui est là-bas. Après 15 jours il avait attrapé......................................une seiche🤣

Link to comment
Share on other sites

il y a 17 minutes, dom85 a dit :

Il y a aussi un exclu du forum, je tairais son nom, qui est là-bas. Après 15 jours il avait attrapé......................................une seiche🤣

Je m'en souviens (mais c'était pas à Abu Dhabi ?). Il était fou de joie ! A se demander si ce n'était pas la première fois qu'il prenait quelque chose, lui qui se présentait comme un grand chasseur !

Link to comment
Share on other sites

Sur le site de Turkisch je lis aussi:

  • Le harpon ne doit pas être armé et ses pointes doivent être conditionnées séparément. 
  • Ils sont acceptés dans des étuis spéciaux ou en étant conditionnés de manière adéquate 

Dans un seul emballage ça ne semble pas leur poser de problèmes.

 

Il y a 16 heures, dom85 a dit :

il faut toujours dire matériel de pêche

A deux chasseurs on passe la douane en Algérie (en 1986) , moi je déclare du matériel de pêche (dans un tube pvc) et mon ami déclare des fusils harpon (rangés dans une housse).

Le douanier lui demande instantanément " vous avez la licence d'importation d'arme de guerre sous marine ?"

Résultat il a été obligé de pécher avec mon 90 de secours durant tout le séjour (et je ne me rappelle pas si il a pu récupérer son matériel en partant).

 

Link to comment
Share on other sites

hahaha sympa ton anecdote OUZIO.

Merci à vous pour vos conseils. Les GT je m'en approcherai que si mon 'barquero du dimanche' me laisse rester plus de 15mn sur son DCP 😛

Ma peche habituelle ça reste les merous, les carangues à pois jaune (delicieux en ceviche et pickles), les dorades à 2 bandes, les perroquets pour faire des panés, et occasionnellement des gaterins.

Je vais faire ça, matos de peche ça passe je pense 🙂 et egalement un message au service client pour etre sur et hopla!

Link to comment
Share on other sites

Il y a 11 heures, OUZIO a dit :

Sur le site de Turkisch je lis aussi:

  • Le harpon ne doit pas être armé et ses pointes doivent être conditionnées séparément. 
  • Ils sont acceptés dans des étuis spéciaux ou en étant conditionnés de manière adéquate 

Dans un seul emballage ça ne semble pas leur poser de problèmes.

 

A deux chasseurs on passe la douane en Algérie (en 1986) , moi je déclare du matériel de pêche (dans un tube pvc) et mon ami déclare des fusils harpon (rangés dans une housse).

Le douanier lui demande instantanément " vous avez la licence d'importation d'arme de guerre sous marine ?"

Résultat il a été obligé de pécher avec mon 90 de secours durant tout le séjour (et je ne me rappelle pas si il a pu récupérer son matériel en partant).

 

Plus récent, même souci sur eBay , je mets en vente une arbalète de chasse sous marine ( un 90 de base), mon annonce est bloquée, mon compte suspendu pour avoir mis en vente une arme de guerre, par contre ils m’on prélevé 28€ de commission pour cette vente non effectuée et impossible de se faire rembourser, j’ai eu un service au tel ( non sans mal) la réponse à été : vous n’avez qu’à nous attaquer en justice……pour 28€

Link to comment
Share on other sites

Bonjour Judu35, le sultanat d'Oman, magnifique, j'y suis allé 4 fois en 3 ans tellement ça m'avait plu. Plutôt pour la rando et la spéléo, mais aussi en mode apnée. Par contre, je croyais que la chasse sous-marine y était totalement interdite. On trouve bien sur le net des vidéos de chasse, mais j'imaginais que c'était possible uniquement en passant par des organismes. En sais-tu plus sur la réglementation ? Comme tu dis y retourner pour vivre, j'imagine que tu connais bien, et peut-être est-ce possible uniquement pour les résidents ? En tout cas j'avais trouvé les eaux très poissonneuses, surtout vers le sud, et si on n'a pas chassé, on s'est bien gavé de langoustes !

Régale-toi bien !

Link to comment
Share on other sites

a l'epoque (2012-2015) j'avais réussi a me procurer du matos à Dubai et je me faisais discret à Oman, car il n'y avait pas de définition claire de ce qu'on pouvait ou pas faire en csm. Mais depuis la balance a été inversée, je crois que les émirats en ont explicitement interdit la pratique, alors qu'il y a maintenant des harpons en vente à Mascate (mais le choix reste trop restreint, d’où ma volonté d'apporter mon propre matos). Tout ça reste quand meme assez flou, je vais croiser les doigts de ne pas avoir de souci, mais je connais des gars qui connaissent des gars, ça peut toujours aider par la bas 🙂

Le sud est sympa, mais ça reste compliqué d'y organiser des sessions (peu de structures touristiques à part à Salalah, ou j'ai vu effectivement pas mal de langoustes 😛 ). j'ai en tete qq spots à tenter au sud de Ras Madrakah, à reserver pour l'automne une fois khareef passé

Link to comment
Share on other sites

Merci pour ta réponse, je retiens l'info que du matos est en vente à Mascate, ce qui n'était pas le cas lorsque j'y suis allé. Pour le type de matos, ça me conviendrait, l'idée étant de prendre quelques poissons pour bien profiter des bivouacs sur les plages, Oman est un vrai paradis pour ça. On avait bien aimé l'île de Masirah, et on s'était régalés à nager avec les dauphins depuis une plage au nord de Hasik, si je me souviens bien.

 

Link to comment
Share on other sites

  • 7 months later...

Salut @Judu35,
alors, rentré à Oman ? J'espère que tu apprécies ce magnifique pays. Je revenais vers toi pour savoir comment ça se passe au final pour toi au niveau chasse, et si tu as des billes à apporter. On commence à réfléchir pour y retourner avec des amis, toujours en mode bivouac, et si cette fois on pouvait chasser un peu, juste de quoi se faire griller quelques poissons sur la plage, parce que les langoustes (qu'on pouvait attraper juste à la main) à tous les repas, ça finit par lasser. Ceci pour la côte omanaise, mais mon vrai trip serait le tour du Musandam en kayak et en autonomie. Au plaisir de te lire.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Mange Mendole a dit :

Salut @Judu35,
alors, rentré à Oman ? J'espère que tu apprécies ce magnifique pays. Je revenais vers toi pour savoir comment ça se passe au final pour toi au niveau chasse, et si tu as des billes à apporter. On commence à réfléchir pour y retourner avec des amis, toujours en mode bivouac, et si cette fois on pouvait chasser un peu, juste de quoi se faire griller quelques poissons sur la plage, parce que les langoustes (qu'on pouvait attraper juste à la main) à tous les repas, ça finit par lasser. Ceci pour la côte omanaise, mais mon vrai trip serait le tour du Musandam en kayak et en autonomie. Au plaisir de te lire.

Salut à toi. Ton message tombe bien, ça va me permettre de faire un retour sur "mes aventures" (que j’aurais pu aussi bien écrire en 1 seul mot) du voyage à Oman avec des harpons en soute 😊

 

 

Pour reprendre au commencement : ma précédente expérience sur place m’avait appris que la pratique de la pêche sous-marine n’était que tolérée, les harpons étant considérés comme des armes (alors qu’un bon couteau a filets reste à mon humble avis bien plus pertinent si on a dans l’idée de blesser son prochain). De ce fait, leur vente, import, ou possession dans le pays étaient prohibés. J’avais pu néanmoins me procurer deux fusils à lors de week-ends à Dubaï, et avais passé la frontière avec ces derniers dans le coffre sans souci. Je suis resté discret durant mes 4 ans sur place, et a mon départ j’ai légué les précieux fusils à un pote, qui entre temps les as vendus car il ne s’en servait pas.

 

Fin du prologue, passons à l’objet du délit. Vu mon projet de revenir dans le pays, et mes fusils ayant été perdus de vue, je me renseigne pour savoir si la législation sur la pratique a évolué en 8 ans. Je tombe sur des infos à propos de période de fermeture pour la pêche des ormeaux, des langoustes ou encore du king fish, mais la CSM n'étant pas la principale préoccupation du ministère de la pêche, tout ce qui tourne autour reste très vague. Mais j’apprends qu’il y a un club de freediving / PSM sur Almouj, lis quelques articles sur la pratique de cette pêche dans les journaux en ligne, et trouve bien plus de vidéos CSM sur YouTube qu’à l’époque. Ajoutez à cela que je trouve 2-3 boutiques locales vendant des harpons. Ceci me conforte dans le fait que cela devrait à présent être autorisé, puisque l’ustensile emblématique de ce sport se retrouve en vente libre. Vu le choix limité (ainsi que, je l anticipe, un prix prohibitif) des harpons sur place, je décide de tout ramener de France et m’équipe en conséquence. Un 90, un 105 bois et un 115 carbone, ainsi que le fameux sportube et les 60euros (30 par vol), pour le transport jusqu’à Mascate avec transit par Istanbul.

 

Tout se passe bien jusqu’à l’arrivée à l’aéroport de Mascate à 2h du matin, ou je débarque fier comme un coq avec mon sportube plein comme un œuf d’autruche (25kg quand même) ! mais c’est sans compter sur la sagacité du douanier qui me choisit pour le scanner, me demande d’ouvrir mon tube, et finalement confisque les 3 harpons et 10 flèches qui s’y trouvaient. Il m’informe que c’est interdit et que je dois revenir le lendemain pour tout récupérer (tout cela me semble bien chelou avec le recul).

Je passe les détails mais en gros, les douaniers de la zone Cargo, bien que très sympathiques, ne m’ont pas restitué mon matos malgré ce que me le laissait entendre leur collègue à mon arrivée. Entre mai et septembre, j’ai dû aller les voir 6 fois, tantôt en solo, tantôt accompagné d’un collègue omanais spécialisé dans les démarches administratives. Ils m’ont demandé une autorisation du ministère de la pêche, ça tombe bien ce sont les clients du projet qui m’a amené ici, mais ils ne veulent pas me délivrer le sésame, argant du caractère interdit de ces objets. Tout ce monde est bien conscient du fait qu’on en trouve en vente dans le pays, et que la pratique de la CSM y est assez commune, mais aucun ne souhaite prendre la responsabilité de laisser entrer du materiel prohibé dans le pays. Ils me retorquent que je n’ai qu'à acheter un fusil dans une boutique. Le souci est que la majorité des guns proposés sont en alu, et leur prix est le montant en Euros en France, mais juste avec "Euro" remplace par "OMR" (soit 2.4 fois plus cher en moyenne). Nota: J’ai repéré la même dinguerie à Decathlon : ils se sont pas du tout fait chier sur la conversion. Un gars responsable du contrôle des pêches me file quand même le contact d’un mec qui fait des fusils bois dans la ville de Sur, ça devrait m’être utile un jour !

Entre temps, je me suis pris un 75 MVD Alu (à 100 OMR = 240Euros!!!), pour ne pas faire doublon avec mes 3 autres harpons, car j’alimente toujours le secret espoir de débloquer mon matos. Je kiffe de redécouvrir mes anciens spots, et prends du poisson de récif en veux-tu en voilà : carangues, perroquets, daurades à 2 bandes, vivaneaux, mérous, poissons chauve-souris et seiches font mon régal et celui de mes collègues. Pas de monstres mais je me fais plaisir (en même temps, 75 !), tant par la diversité des prises que par leur nombre (60kg de poissons avec 40 prises sur 20 sessions). Il m’arrive même de lâcher un poisson aux gens qui viennent discuter avec moi à ma sortie de l’eau.

Vient octobre et le moment des vacances en France... Je laisse tomber le vain espoir de faire entrer mes fusils en Oman, je prépare donc leur voyage retour, désabusé. Première déconvenue : Turkish Airlines a fait comme D4, le tarif pour le transport de mon bazard est à 58 OMR, soit 140euros ! je préviens mon pote douanier 2 jours avant, il me confirme que les fusils seront transférés de la zone Cargo au terminal de départ. Et le jour J, 5h du matin au poste de douane… ils ne sont au courant de rien. Ils me conseillent de partir à vide et de récupérer le tout plus tard !? Hors de question, trop de temps, de pognon et de souci, je ne veux plus avoir cette histoire foireuse sur les bras. J’insiste et ils s’activent pour me ramener les affaires qui sont encore à la zone cargo (qui ouvre a 7h, quand je dois décoller à 7h45 !). Matos restitue à 7h15 (in extremis !), j'ai eu le droit à un appel de mon nom par la compagnie qui etait sur le point de fermer l'embarquement!

Au final, mes fusils dorment sagement dans un placard en France. Je les ai quand même mis à l’eau a Toulon pour qu’ils n’aient pas que la session de test a leur actif... Je ne parviendrai pas à sortir de poisson lors de ma tentative de les baptiser.

 

Tout cela pour conclure que je déconseille de tenter le coup, mieux vaut se contenter de l’offre sur place (au passage si jamais je sors du pays avec mes fusils « légalement » achetés sur place, on me les bloquera quand même à mon retour, donc j’oublie les possibles trips de pêche par avion, ce sera du 100% par voie terrestre. J'ai perdu du temps (pas estimé mais au bas mot une vingtaine d'heures), de l'argent (environ 900balles, prix des fusils, du sportube et des frais de transport), mais l'experience vaut d'etre racontée!

J’ai acheté un MVD roller 100 (200 OMR = 480euros) mais sans possibilité de le tester : j’ai chopé une grippe carabinée (a priori H1N1 selon mes autres collègues touchés) et depuis je n’ai pas trop retrouvé mes capacités à fournir des efforts prolongés.

 

Désolé pour cette longue diatribe Mange Mandole. Pour répondre à tes interrogations: Ne prends pas de harpons. Tu peux essayer le transport en pièce détachée mais ça reste relativement hasardeux de mon point de vue (et une fleche reste une fleche). Selon la durée de ton trip et quand tu passeras je peux te prêter les miens sous réserve de bon traitement 😊, je ne m’en sers évidemment pas en semaine. Dernière info pour Musandam : un PSM omanais m’a dit que la pratique était très mal considérée là-bas, car la peche - et le controle du detroit d'Hormuz - y sont les activités principales). Le club n’organise de fait aucun trip dans ce secteur pour éviter toute altercation avec les pêcheurs locaux. Je pense qu’il est plus sûr de rester à la canne !

 

 

Link to comment
Share on other sites

Tant pis, on mangera des langoustes 😛 ! Merci pour ta longue réponse. Je ne suis pas trop étonné, car j'avais vu que la CSM était interdite officiellement. Mauvaise expérience, mais au final tu as pu te faire plaisir avec ton petit fusil.  Bon il reste l'option  pour se faire quelques poissons grillés sur la plage d'un achat sur place, ce que je n'avais pas trouvé auparavant, ou de mettre un 75 cm acheté à 30 euros sur le boncoin dans le bagage de soute (mais je crois que je ne tenterai pas). Merci pour ta proposition (si on y retourne, ce ne sera pas avant l'hiver 2024/2025), et je note pour le Musandam.

Link to comment
Share on other sites

Le 01/12/2023 à 20:59, VCTERIC a dit :

Pour Oman je ne sais pas ,mais pour Dubail aucun soucis .Et j ai pris plusieurs fois turkish air line pour aller au Bénin ,RAS mais tout change !😉

Il me semble que maintenant la reglementation est plus restrictive aux UAE a present (mais je peux me tromper tout reste assez flou dans le coin).

@Mange Mendole tu fais bien de planifier plutot sur la periode hivernale 🙂 je serai toujours dans le coin normalement sauf cas de force majeure. ici meme pas besoin de fusil, a ma premiere sortie sur la cote j ai chope un merou et un baliste au couteau (accules dans des failles), et je pense que je me serais surement fabrique un pole spear si je n avais pas pu prendre de harpon. ca elimine carrangues, perroquets et dorades mais ca laisse encore un large panel de prises possibles.

Link to comment
Share on other sites

Fabriquer un pole spear... j'y ai bien pensé. C'est vrai que vu la densité du poisson, et si c'est juste pour une grillade le soir sur la plage, il y a déjà de quoi faire. Si notre voyage se concrétise, je te recontacterai ! Tu est sur Mascate je suppose ? Tu as eu l'occasion de bouger vers le sud ? Pas si loin, tu as l'île de Massirah qui nous avait vraiment plu.

Link to comment
Share on other sites

Je suis alle dans le sud, mais pour surfer 🙂 trop de vagues en ete. pas eu l occasion de descendre depuis mon retour de France mais j ai pris des points et je compte bien m y rendre courant janvier! oui je suis sur Mascate, et sauf delocalisation de la boite je ne pense pas que ca change de sitot

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
×
×
  • Create New...