Jump to content

Chao-le

Membres
  • Content Count

    1,742
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

0 Neutre

About Chao-le

  • Rank
    Super tchache

Autres infos

  • Genre
    homme
  • Hobbies
    Apnée en Monopalme, Frisbee, Body-surf
  • Prénom
    Francis

Infos Membre

  • Département, région, ville
    Phuket, Thaïlande
  • Mon équipement
    Rob Allen, Breier

Recent Profile Visitors

10,230 profile views
  1. Sortie du 20 Août : koh Khiaw. Sortie à la journée : la mer est restée calme, le vent est tombé. Et l'eau est claire ... Chaï m'appelle le matin : " Veux-tu venir ? Il y a plein de poissons !" Ouais ouais : je l'ai entendue souvent, cette phrase ! Chaï est un perpétuel enthousiaste ! Mais je n'avais pas sorti mon matos depuis 3 mois, je n'étais pas prêt; Chaï est donc parti seul. Chaï m'a envoyé cette photo : très bonne visi (20m, je suppose), et le poisson était en côte, dans 3-4m d'eau. La GT fait 11,7 kg, le Lutjan Rouge (Plaa Kapong Deng) 4 kg.
  2. Sortie du 17-18 Août : le vent est tombé et les vagues se sont calmées ... Chaï a refait une sortie de 2 jours, avec pêche nocturne; ils étaient 2, et ont ramené beaucoup de poissons.
  3. Après cette accalmie, le vent de mousson s'est remis à souffler. Le 9 Août, une queue de typhon a frappé Phuket. A Ao Sane, Il y a eu 4 ou 5 toits arrachés, et un arbre s'est abattu sur le bungalow où avait dormi VCTERIC ! Heureusement, il n'y avait personne dedans, c'est la basse saison, les bungalows sont à peu près vides
  4. Ensuite, le vent s'est levé de nouveau, et a soufflé d'une manière puissante 4à 5 semaines sans arrêt; puis il y a eu une accalmie : C'était le 13 juillet : Chaï est parti faire un coup de pêche sur 2 jours : départ l'après-midi, pêche au crépuscule, puis pêche à la ligne pendant la nuit (avec une bonne provision de bières). Il faut dormir sur le bateau - ou plutôt, essayer ! Parce que, évidemment, ça bouge, il pleut souvent, on est très mal installé ! J'ai toujours courageusement refusé d'y aller, préférant dormir dans mon lit ! Et un coup de pêche au lever du soleil : et c'est souvent bon, le poisson est sorti, et pas profond ! Voilà le tableau de cette êxpédition du 12-13 juillet à koh Racha Noï : pêche à 3, mais c'est Chaï qui a ramené les deux tiers.
  5. Désolé, j'ai pas pu retrouver la vidéo : mais voici une photo de la sortie ; c'était le 31 mai. Depuis une quinzaine de jours, vent fort, vagues et pluie. Et puis, 2 jours d'accalmie ; Chaï a chassé au sec Sud de Racha Noï : la visi était exceptionnelle ! Plus de 30m de visi, mais pas de poissons; en revanche, il y avait un petit requin-baleine qui tournait sur le sec, escorté de quelques cobias; Chaï en a ramené 1ou 2, mais pas des gros (des 6-7 kilos). Et à part ça, le vide ...
  6. La Leptospirose, je n'ai pas eu de problème pour me faire vacciner, il y a 25 ans quand je faisais des descentes de rivière (mais c'était sur recommandation de la commission Nage avec Palmes de la FFESSM). C'était assez cher (je ne me souviens pas du prix), et pas remboursé. Mais important de le faire ! Je connais un compétiteur qui l'a chopée, suite à une coupure au bras, alors qu'il faisait la traversée de la Gironde : 3 semaines plus tard, il a été hospitalisé avec une très forte fièvre, des douleurs musculaires (et d'autres symptômes dont je ne me souviens pas) Alors, les eaux douces tropicales, je ne sais pas pour la Leptospirose, mais moi, ça ne me dit rien qui vaille (bien que j'aie nagé dans le Mékong et le Tonlé Sap, et que je n'aie rien eu)
  7. Salut Stéphane, j'avoue, j'ai pas beaucoup chassé, et puis la flemme d'écrire ... C'est la saison des pluies - ou plutôt, la saison des vagues, parce que à Phuket, il fait très beau depuis 15 jours (ce n'est pas le cas dans le Nord de la Thaïlande, touchée par une queue de typhon) Chaï a fait une petite sortie il y a 2 jours, à 5 minutes d'Ao Sane; Il y avait du poisson, mais l'eau était pourrie : il eu la visite d'une carangue Ignobilis de 9-10 kilos qui a surgi brusquement de la soupe, il a dû reculer le bras pour l'ajuster, mais l'arbalètr vibrait avec le courant, il n'a pas pu l'ajuster ... Bref, il n'a rien ramené. Par contre, il m'a envoyé il y a quelque temps une vidéo qu'il avait faite, je vais essayer de la retrouver.
  8. Splendides photos, dont on reconnaît le style ... Tu as le coup d'oeil ! Tes appareils, c'est toujours tes petits CANON ? Evidemment, tu es limité en poids, tu ne peux pas te permettre d'amenr un appareil plus cher ... et plus fragile. Ces photos, leur graphisme, ce sont presque des estampes japonaises ... mais au lieu de cerisiers en fleurs, ce sont des palétuviers perchés dans la vase ! Et parmi les détails du petit peuple des plages, un Limule, une espèce de Squille, des entonnoirs de Fourmi-lions ... ,
  9. Très jolie vidéo Et qui est cette femme qui est venue chasser à Fakarava ? On dirait qu'il y a du niveau !
  10. Les cobias ont tendance à se réfugier auprès du gros poisson qu’ils escortent, et on dirait même que le poisson escorté, aura tendance à protéger ses vassaux ! Un scénario du même genre s’est déroulé il y a 1 semaines au Grand Sec : il y avait une dizaine de Mantas ce jour-là, accompagnées de Cobias. Chephon (un ami de Chaï) tire un Cobia qui escortait une Manta : le cobia s'est précipité vers la Manta, qui a obliqué vers lui, coupant la trajectoire du filin ... il aurait pu tout perdre, comme c'est arrivé a Chai … Mais heureusement, l'ardillon a lâché.
  11. Super petite vidéo ! L'eau est claire, et c'est poissonneux ! C'est quoi ton flingue ? Un JOS-Gun, avec poignée Immersion ?
  12. 20 Dec 2018 : Chaï se fait emporter son arbalète : C’était au « Big Roc », le sec Sud de Racha Noï. Un raie Manta apparaît, se dirige vers Chaï et le dépasse. Elle est escortée : 2 cobias la suivent en arrière-garde ; Ils virent vers Chaï qui attend en agachon de pleine eau, et se tournent devant lui : Tir ! Chaï fait un doublé de Cobias, des pièces de la classe 20 kg ! Ils foncent rejoindre la Manta, passent au-dessus de son dos et plongent en piqué devant sa tête ! La drisse qui relie l’arbalète à la bouée file entre les bras pêcheurs, et la Manta, se sentant retenue, démarre ! La raie emporte tout, l’arbalète, les deux Cobias, et bouée de 40 litres : tout disparaît sous l’eau ! Lorsque l’on rembarque 40 minutes plus, au crépuscule, la bouée apparaît sur la mer lisse, à 500m ; le bateau va la chercher, Chaï la saisit plein d’espoir, mais la drisse a été arraché, l’arbalète, les cobias, ont disparu … Cela faisait 10 ans que Chaï utilisait ce RA 120 alu, le tube avait perdu sa peinture noire, il était devenu argenté …
×
×
  • Create New...