Jump to content

jipeeme13

Membres
  • Posts

    1,095
  • Joined

  • Last visited

Posts posted by jipeeme13

  1. Il y a 8 heures, sériole killer a dit :

    Du 1.5 parfait pour les petits fusils au bord et pouvoir lacher du fil sur un poisson mal tiré ou qui plante un beau démarrage. 

    Mais sur tous mes gros fusils pour les secs, je ne mets toujours du 1.9 ou 2, car meme si cela n'arrive pas tous les jours, impossible de contrer le démarrage d'une sériole ou d'un liche avec un fil trop fin. Je me souviens d'une liche pourtant pas énorme qui m'a coupé le gant et entaillé le doigt sur une accélération. 

    Et toujours de couleur blanche ou fluo, pour pouvoir suivre la direction du poisson quand il y a de l'eau, soit si il nage, soit si il s'est enragué. 

    Je suis d'accord, mais comme tu le dis toi même, la rencontre avec une liche ou une sériole, c'est hélas de plus en plus rare. Mais comme je l'ai précisé, on peut toujours utiliser ce Monored 1,5 en fil de flèche relié à un fil de moulinet de 2mm. Et puis pour info, ce Monored existe aussi en 1,8mm...

  2. Il y a 4 heures, Apo a dit :

    Du 1.2 mm sur le moulinet même en métropole j'oserai pas. Non pas à cause de la résistance qui est certainement excellente, mais il suffit d'une sériole/barra/tassergal/péla de quelques kilos un peu énergique et ça devient un vrai fil à couper le beurre pour les gants et les mains.

    En fil de moulinet, je parlais du 1,5mm évidemment. C'est surement trop fin pour travailler de gros poissons tropicaux, mais pour les poissons courants de méditerranée, ça fait très bien l'affaire, aussi bien en fil de flèche que sur le moulinet.

  3. Il y a 6 heures, rouget a dit :

     

    fusil en tête ouverte ou fermée ?

    les seuls essais que j'ai fait avec du dyneema qui était dans ce diamètre ça se prenait trop souvent autour de la tête (fermée)

    peut être à cause de la plus grande souplesse comparée au nylon

    Tête ouverte. Perso je le trouve assez raide pour du dyneema.

  4. Salvimar a sorti une dyneema qui je pense relègue les monofils aux oubliettes. Peu de trainée dans l'eau et résistance incomparable par rapport au nylon. Elle s'appelle Monored. Carl's guns ne monte plus que ça sur ses gros rollers en épaisseur 1,5 résistance 250kgs. J'en ai monté en 1,2 sur un fusil d'hiver. Résistance 210kgs!!! La flèche part très vite,comme s'il n'y avait pas de fil. Gros avantage aussi, plus de sleeves. Pour rafraichir la jonction avec la flèche, il suffit de couper 10cm et de refaire un noeud de chaise. Et le prix est très raisonnable à tel point qu'on peut utiliser cette dyneema sur le moulinet en 1,5 ET en fil de flèche. Donc plus de jonction. Et changer de flèche devient une formalité.

  5. Le 16/09/2023 à 18:22, Ch'ti max a dit :

    C'est justement ce que je lui faisais remarquer , pourquoi un nœud d'arrêt si ce nœud est indésserrable ?🤔

    Selon la nature des fils, c'est un noeud qui peut glisser un peu. Voila pourquoi le faire double ou ajouter un noeud d'arrêt ajoute de la sécurité.

  6. Il y a 1 heure, NicolasP! a dit :

    La bouée du Planier ne marche pas actuellement mais je trouve ce site plutôt cohérent avec la réalité : https://www.allosurf.net/meteo/live/marseille-le-planier-bouee-fr-01305.html

    Si ça peut éviter quelques désagréments à certains !

    NB : C'est de la mesure et pas de la prévision, pas la peine de chercher sur les jours à venir !

    Sinon pour Tartanpion, je dirais que la mer prend en été un degré par jour environ quand le mistral s'arrête si rien de particuliers par ailleurs (genre un coup de Sud-Est qui peut ramener de l'eau chaude plus vite).

    Ben ça fait 3 semaines qu'elle ne fonctionne pas. Et c'est récurrent!!! On peut avoir une idée en regardant Porquerolles (18 ce matin) et L'espiguette ( 16 ce matin) En général, on est entre les 2 dans la rade de Marseille. Mais si l'eau est bien à 13 comme l'a annoncé Tonido, il faut croire que Marseille présente un micro climat froid après le mistral...

  7. Il y a 1 heure, kefran a dit :

    tu as des chaussons beuchat sur tes Breier,c'est pour ça que tu les trouves assez dure.

    si tu a l occasion d essayer  les breier 760 b3 c5 avec les chaussons immersions elles te paraitront  bcp plus souple.

    j ai les deux et la différence est bluffante.

     

    Il faut dire que le chausson imersion est particulièrement souple à mon avis; trop souple à mon goût. Et surtout, cette souplesse n'a pas vraiment d'incidence sur la voilure car c'est l'ensemble du chausson qui est mou. Pour moi, la palme idéale serait la voilure imersion Mifsud monté sur un chausson moyennement dur genre Mares ou Seacsub, mais avec les longerons souples. Le problème est que ces voilures carbone seules sont juste introuvables puisqu'elles sont montées collées sur le chausson Imersion.  Sur le chausson Beuchat, ce sont surtout les longerons qui sont raides et qui donc rendent la voilure plus dure.

  8. Il y a 8 heures, Ch'ti max a dit :

    Quand les sélectionneurs arrivent à un résultat intéressant en trouvant une variété exceptionnelle de fruit, d' arbuste à fleurs, d'arbre, par hasard ou en faisant des milliers de semis, la seule façon de reproduire fidèlement cette sélection est la multiplication végétative, donc le bouturage ou le greffage (comme pour les rosiers par exemple, les arbres d'ornement ou les variétés fruitières), le semis (à cause de la recombinaison génétique qu'il implique) ne donnera jamais un exemplaire identique aux parents. Tu peux toujours essayer, on en reparlera dans une dizaine d'années quand tu auras tes premiers fruits.😉😁

    Oui je comprends ce que tu veux dire. Tu évoques les hybridations croisées naturelles accidentelles dont la fréquence est très variable selon les espèces (hyper fréquent sur les cucurbitacées) Mais il y a un malentendu dans nos échanges au départ. Ce que j'ai voulu dire, c'est qu'on peut reproduire par bouturage, marcottage ou greffage ( qui est une sorte de variation du marcottage) qu'à condition d'avoir un rameau de la plante. Si l'on n'a que des pépins, on est bien obligé de semer. C'est ça que je voulais dire.

  9. Il y a 5 heures, thearthur a dit :

    Ben non, pas forcément : la graine contient 1/2 patrimoine de la plante qui la porte et 1/2 qui provient d'ailleurs.

    Si c'est la même plante (autofertile ou autogame il y a une petite nuance) pas trop de soucis effectivement.

    Si c'est une autre alors les surprises arrivent à la fructification, exemple les cerisiers ou les pruniers, pommiers, poiriers qui peuvent être fécondés par quasi tous leurs cousins sauvages (c'est ce qui permet de n'en planter qu'un seul de ton jardin). Les graines issues de ton beau fruitier ne donneront jamais un arbre de la même variété.

    Alors que le bouturage ou greffage (de la variété intéressante) te donnera à coup sur le fruit qui t'intéresse car la chaire provient de la plante intéressante, le patrimoine génétique est le même.

    Oui évidemment. La pollinisation se fait avec une fleur mâle et une fleur femelle et il peut donc y avoir des hybridations naturelles accidentelles. Pour les citrons je ne sais pas. Pour les tomates c'est plutôt car la fleur est très fermée. Pour les courges en revanche, c'est très fréquent, à tel point que si l'on veut être certain de l'intégrité de la variété qui sera semée, il vaut mieux polliniser manuellement et fermer la fleur femelle ensuite pour éviter qu'une abeille ne vienne polliniser par dessus. Donc, on peut reproduire par bouturage, marcottage ou greffage ( qui est une sorte de variation du marcottage) à condition d'avoir un rameau de la plante. Si l'on n'a que des pépins, on est bien obligé de semer. C'est ça que je voulais dire.

  10. Il y a 1 heure, Ch'ti max a dit :

    Attention comme chez la plupart des variétés fruitières les cultivars ne se reproduisent pas par semis mais par greffage de la variété recherchée sur un porte-greffe adapté au sol et au climat. Les pépins donneront des citronniers c'est sûr, mais pas les variétés que tu recherches.

    Jamais de la vie. Une graine, si elle ne provient pas d'un fruit hybride, donne exactement la même plante que celle sur laquelle le fruit a été prélevé. Le greffage, c'est autre chose. Ca sert comme tu l'as dit à adapter le système racinaire au sol et au climat. Ca sert aussi à prévenir certaines maladies qui se transmettent par les racines. Tous les arbres fruitiers vendus dans le commerce sont greffés. Les fruits à noyau sont en général greffés sur un vieux prunier très rustique et très résistant. Les tomates et les aubergines sont greffées sur le même porte greffe, une sorte de tomate cerise immangeable, mais très vigoureuse et très résistante. Et malgré cela, on récolte des tomates si le greffon est une tomate et des aubergines si le greffon est une aubergine. Le porte greffe n'a aucune incidence sur la variété récoltée. Seulement sur la vigueur et la résistance aux maladies. Si tu veux un citronnier (ou autre chose) tu seras obligé de semer un pépin au départ. Que tu le greffes ensuite, c'est une autre histoire. Mais une plante ne se reproduit pas par greffage. Seulement par semis, bouturage ou marcottage.

  11. il y a 2 minutes, nico_66 a dit :

    Bon ben hier soir c'était un jacuzzi... Une première couche à 27/28 degrès! puis au moins 3 thermo. J'ai eu tellement chaud que j'ai enlevé la cagoule.

    Niveau poisson il y avait de la vie, mais j'ai pas été bon: j'ai eu deux occases de tir (1 sur des denti et 1 sur des pélas)...pas tiré car j'attendais soit les dentis de derrière, soit j'étais pas sûr du tir en pleine eau...

    Sinon, attention aux bateaux. même en péchant en falaise, je me suis fais passé 2 fois dessus et j'ai du gueuler pour faire dévier quelques bateaux.. qui se permettent de raler en plus! Vivement la rentrée qu'on voit plus tous ces cons....

    Il y avait une couche très sale en surface non?

  12. Il y a 4 heures, Apo a dit :

    Tu viens de décrire parfaitement le comportement majoritaire du denti catalan. Ici on a la "chance" d'avoir une visi souvent moyenne (euphémisme) qui met le poisson en confiance.

    Pour l'heure de la journée, je choisi le matin ou le soir selon la configuration du spot. J'approche toujours les spots avec le soleil dans le dos et choisi donc le moment opportun selon la configuration du fond.

    Pour la saison : les meilleurs moments à mon goût sont le printemps et surtout l'automne. Visi moyenne + calme sur l'eau + mange présente + thermo haute = denti suicidaire même dans peu d'eau. L'été c'est plus compliqué, entre le bruit sur l'eau et la bonne visi leur comportement est beaucoup plus méfiant. C'est là qu'ils tournent à distance. Dans ces conditions l'agachon n'est pas forcément la meilleure solution. On peut essayer de ruser à l'indienne avec la topographie. Dur.

    Salut. mais qu'appelles tu "Denti Catalan"? En France ou en Espagne?   PS: Tu as remarqué mon délicatesse? Je te demande une précision sur le lieu, mais pas les coordonnées GPS des spots...😂

  13. il y a 14 minutes, TONIDO a dit :

    Va savoir… l’année à seriole c’était l’an passé. Vue une dizaine et je n’en ai pas pris. Cette année la seule que j’ai vue est au congel. 

    Ce matin pas d’eau verte, temp 25,6/26, Thermo multi couche. J’ai tenté la 3mm mais c’était un peu ambitieux. A la vraie Thermo et même en dessous de 24/25m j’avais quand même bien froid. 

    Premiere descente sur 21m, nonchalant car hors courant. Je tente de me motiver et récupère la crosse du fusil que je tenais par le fut. Bonne idée. De ma pierre d’agachon sort un Denti par la gauche, il semble avoir bien dormi. Je rabat le fusil, il est de dos. Si calme que j’attend un peu d’angle, ça y est PLaAaaaAh il gicle. 

    bah merde… il est nerveux au réveil celui là. Dommage autour de 3kg

    plus loin de petits thons sautent à 20m du bateau dans la mer d’huile. Magnifique. Je comprends qu’il doit y avoir la mange à pelamide. Et tente un poste. Je les verrai quasiment chaque descentes tout au long de la sortie… de loin ou moins loin, mais jamais assez proche. 

    l’action du jour sur un poste poker. Le courant est « mauvais » assez fort. Ça se tente. A peine posé j’aperçois l’objet du débat d’hier. Le patriarche en tête de peloton est costaud 

    salette doit faire 8 ce cochon. 

    sous ma main gauche une sensation désagréable de mouvement. J’ai peur de baisser la tête, car j’ai déjà presque compris. 
     

    OoOOOah 😰 une murène… sale race. Elle se fige devant moi avec ses mouvements de mâchoires… obligé de reculer d’1m

    vous vous en doutez les gros Dentis du banc ont peu apprécié la scène. Reste les quenottes 

    et voilà que je réfléchis. Tu aurais du en faire un, puis l’action sur les gros patin couffin…

    tchoOOOong

    il l’a pas volé ! mon tartare aux petits oignons se profile 


     

    IMG_2642.jpeg

    Bravo! En y réfléchissant, tout ce que j'ai dit auparavant concerne des sorties en fin de journées. Peut être finalement ils sont plus coopératifs après le dodo. Il faudrait que j'essaye de temps en temps le matin. Mais les levers à 5h, c'est pas mon truc...

  14. il y a 57 minutes, TONIDO a dit :

    Je te rassure je prends pas 1% des Dentis que je vois, et heureusement.  Franchement depuis la réserve je vois de moins en moins de Dentis. Cette année est une vraie exception. Donc je ne sais pas quoi dire de l’effet réserve ou Pas. Je crois qu’en cause c’est surtout la température de l’eau chez nous et à fortiori les coups de mistral qui dicte  ses allers et venues. Les Thermoclines hautes jadis favorables le sont moins car plus accessibles aux pêcheurs sous marins. Ces postes moins profonds sont courus nuit et jours 365j par an. Au filet au fusil et à la canne. 
    À Marseille l’écueil de miet en est l’incarnation, C’est vraiment l’antithèse de la réserve pour le coup. J’y ai tiré un Denti fin juillet (premier de ma vie la bas). Ils y sont très difficiles, et pour cause c’est plat et surpeché. Aussi incroyable que ça puisse paraître on y trouve parfois lors des renverse des conditions dantesques… ce qui est sur c’est que c’est rare de les trouver là bas avec une Thermo basse. J’y ai envoyé le fils de vcteric quelques jour plus tard qui en a aussi flèché un beau. 

    Pour moi le banc de Denti se tient à la Thermocline à des heures clefs de la journée. Pour se nourrir ou faire le fou. Sinon ils descendent bien plus bas, là ou peu de chasseurs vont les chercher, avec un comportement different car moins actifs. Entre la surface et la Thermo on retrouve des petits groupe ou individus isolés, plutôt en maraude que fixer sur les poste « à Denti » même s’ils s’y accrochent aussi. 

    les plus faciles à prendre étant ceux en groupes proche de la Thermo lorsqu’ils se montent la segue entre eux. 

    Ben oui on peut le dire effectivement, depuis la réserve, il y a de moins en moins de dentis. Est ce une coincidence ou une conséquence? J'ai connu une époque où, sur certaines zones et dans certaines conditions ( courant d'est, eau sale couleur jaune/vert) on se faisait littéralement "attaquer" par les dentis, notamment sur l'écueil de miet et ceci dans très peu d'eau. Et les sérioles étaient souvent aussi dans le coin. Il y a donc forcément des causes météo car l'eau verte, on ne la trouve plus souvent et pas forcement par vent d'est. Mais il y a aussi le comportement du poisson qui a changé. Enfin, je crois que c'est multi factoriel. Mais le résultat, c'est que ça devient de plus en plus difficile.

  15. Il y a 5 heures, TONIDO a dit :

    De mon côté hormis la période de mistral je n’ai jamais vu autant de Dentis que cette année. En ce moment les couches de visibilité et température différente compliquent la donne. Premier voile à 5m, puis eau verte jusqu’à 18m, nouveau voile et Thermo longue qui s’étale sur quasi 10m de 20 à 28/29m. Les poissons que j’ai vu se tiennent la. Dimanche cette couche d’eau verte m’a sûrement coûté un Denti.  Impossible de se ventiler à la verticale d’un poste que je ne peux pas voir… (j’ai fait plusieurs descente sous l’eau sale pour le trouver) puis lors de ma descente j’avais malheureusement décalé de 10m sous le courant. Je rejoins le poste non sans effort. Je sais que je ne pourrais pas rester longtemps mais ils semblent coopératif. Je vise le premier de cordée quand un gros me sort par dessus l’épaule droite. Il est aussi surpris que moi, Panique à bord. Patatra tout le monde s’en va. J’étais à la palme, je suis vite rentré avant l’arrivé des plagistes.
     

    Encore un banc d’une 40aines de poissons. Je n’en ai souvenir qu’à mes débuts. C’est monnaie courante cette saison. Samedi soir en apnée (bord réserve)  j’ai vu un banc du même nombre entre deux eaux. Malgres le fait que je n’étais pas armé ils sont restés très distant. 
     

     

    Les voir c'est une chose. Les prendre c'en est une autre, en tous cas en ce qui me concerne. Et puis je trouve que le comportement du poisson, et surtout du denti, a changé. Il y a 20 ans, il était très rare de les trouver sous la thermocline. Désormais, ça devient la norme. En revanche, il y a 3 semaines, avant le coup de mistral; je suis allé faire un tour dans la réserve de Riou, à l'ile Moyade pour ceux qui connaissent. Des bancs de gros individus peu farouches au milieu de gros mérous. Ce qui prouve bien que le poisson sait rapidement ou il risque de se faire tirer ou pas. En revanche, le même jour, à la même heure, à l'écueil du milieu, à 500 à vol d'oiseau, même conditions et même architecture sous marine globalement, le désert absolu...

  16. Il y a 15 heures, nico_66 a dit :

    Joli Kiss 👍

    Je sais pas vous mais, j'ai du mal à me motiver cette année et cet été. Entre l'eau froide, et les dizaines de pseudobrecouilles, c'est dur .... Je crois que j'ai pas fait un poisson correct depuis Mai!

    Pourtant à part les bateaux dans tous les sens, les conditions sont pas dégueu: Jeudi soir sur la CB il y avait une thermo marquée sur les 13/15m (24 au dessus, 20 en dessous). A part les dentis du kilo, j'ai pas vu grand chose... Il me tarde que les touristes repartent pour retenter les coins à pélas et sérioles...

    Ben c'est un peu le discours général en ce moment. Peu de chasseurs prennent du poisson; même les très bons. Je suis sorti jeudi passé avec un excellent chasseur. On a pris un sar pointu chacun. Les dentis étaient là, mais sous la thermocline, profonds, et n'ont jamais fait mine de s'approcher. Je ne sais pas à quoi c'est du, mais c'est difficile. Et c'est pire été après été je trouve. Beaucoup de chasseurs raccrochent. D'ailleurs il y a beaucoup de touristes sur l'eau, mais paradoxalement peu de chasseurs. Je parle pour la rade de Marseille, les iles et la Côte Bleue. En revanche, dans la réserve, c'est à bloc. J'ai l'impression que cette réserve, qui était censé "dégueuler" du poisson autour d'elle, se comporte finalement plutôt comme un aimant qui retient les poissons.

  17. Il y a 6 heures, dom85 a dit :

    Il y a des bonnes flèches (rares) et toutes les autres

    Alors qu'est ce qu'une bonne flèche me direz vous?

    C'est une flèche dont l'ardillon fonctionne impeccable, c'est à dire s'ouvre tout seul, reste coincé une fois ouvert à fond et lorsqu'il est fermé se plaque à la flèche sans se relever, même pas le bout. Il est aussi suffisamment long et bien maté. C'est aussi une flèche parfaitement droite cela va sans dire mais cela va encore mieux en le disant. Et pour ceux qui se posent la question: oui il se vend des flèches voilées(mauvaise position lors du stockage/transport). Ensuite une bonne flèche doit être faite dans un acier HCR de haute composition 180 à 200 ou en acier springsteel(acier ressort), le reste c'est de la daube qui risque de se tortiller au moindre choc et au surplus de puissance. Ensuite pour que la flèche fonctionne bien, il y a l'attache du fil, l'idéal étant sur le talon par un noeud de chaise car ainsi le profil du fil est équilibré et suit la flèche sans contrarier sa trajectoire, c'est ce que disait Papéyannou

    Maintenant je connais 2 marques de bonnes, très bonne flèches RA (la moins chère) et sigal, Trigon aussi je crois mais à 100€ on se moque du monde. Toutes les flèches en inox sont daubesques, même les 200kg(et j'en ai essayées quelques unes)

    Donc nouveaucsm, tu mesures le diamètre de ta flèche d'origine qui fonctionnait bien et tu rachètes une flèche RA de la même longueur et du même diamètre et si tu loupes ce sera entièrement de ta faute 😁

    Quand on perce les flèches, on a très vite une idée sur la dureté de l'acier. Je n'ai pas percé toutes les marques, mais ce que je peux dire, c'est que pour l'inox, l'acier le plus solide, c'est celui des Dévoto. Les forets font la gueule avec ces flèches là. Et puis pour en utiliser parfois dans les petites épaisseurs ( 6mm) ça tord difficilement. Après, le défaut qu'on peut leur reprocher, c'est les ardillons en tôle très fine et aussi les ergots très petits qui empêchent de mettre 2 sandows sur le même ergot.

  18. il y a 55 minutes, OUZIO a dit :

    Dans le temps Dom on sortait en hiver pécher au Tam-tam (nom de la boulègue chez nous car on signale le poisson en tapant sur le boudin) avec notre vieil ami commun et je peux t'assurer que dans peu d'eau les sars et les dorades n'ont pas besoin d'autres choses pour se caler au fond, (bon, c'était il y a fort longtemps, tellement que depuis il y a eu 2 fois prescription).

    Il existe plusieurs variantes (peu recommandables comme tu dis) pour "améliorer" les effets de la boulègue, mais il semblerais chez nous que ces actions soit passées de mode, peut être a cause de la raréfaction du poisson ou du changement de mentalité mais finalement c'est pas plus mal.

    Il faut reconnaître que dans notre sport les Marseillais sont les spécialistes de la filouterie appliquée a la chasse, la majorité des techniques d'équipement et de prélèvement sont de leur invention et la boulègue dans peu d'eau telle que la décrit Jipeeme sur les sars et les dorades correspond exactement a çà.

       

    Ah le tam tam, je n'ai jamais entendu parler. Ca doit être une technique typiquement de chez toi. Comme quoi les marseillais n'ont pas l'exclusivité de toutes les filouteries existantes...😂

  19. Il y a 12 heures, rouget a dit :

    les fusils sont armés dans le bateau, il n'y a pas de bouée à l'eau ...... c'est interdit

    ceux qui le pratiquent "correctement" ne peuvent pas respecter l'ensemble des règles ...

    Evidemment. Mais je voulais simplement dire qu'au vu de la législation actuelle, le fait d'enraguer le poisson avec un engin à moteur ne constitue pas, sauf erreur de ma part, une infraction de type braconnage comme peut l'être l'usage de la corde plombée. Et pourtant, c'est largement aussi dévastateur.

  20. Il y a 7 heures, dom85 a dit :

    la boulège ne consiste qu'à regarder ce qui se passe sous l'eau en conduisant avec le pied, et il est impossible d'enraguer les poissons uniquement ainsi

    Pour enraguer s'agit alors d'une autre méthode plus ou moins recommandable mais pas strictement interdite, que je ne décrirais pas, elle n'a rien d'illégale mais éthiquement parlant c'est très contestable, et je précise que l'on est toujours dans le bateau avec personne dans l'eau, ce serait fort dangereux

    Quant à chasser avec un locoplongeur, c'est interdit, point barre car le locoplongeur permet de descendre sans se fatiguer

    Et pour ce qui est de faire monter les loups à la suite d'une boulège, alors là j'aimerai bien voir ça 😲, ce serait extraordinaire comme comportement

    Bref bien des légendes courent sur ce sujet

     

    La Boulège, c'est effectivement regarder seulement avec la tête dans l'eau. Mais je parlais de la "chasse à la boulège". Je te garantis que je connais quelques chasseurs qui pratiquent exactement comme je l'ai décrit. Mais il y en a peu. Et c'est vraiment précis comme technique. Pneumatique de 3,60 et moteur 15cv maxi en barre franche. Je n'ai pas vu pratiquer directement, mais j'ai eu plusieurs témoignages de personnes dignes de confiance. Et j'ai vu les glacières pleines aussi...

×
×
  • Create New...