Jump to content

L'okoumé comme bois de fusil CSM


Recommended Posts

Salut!

Je viens de faire le tour de ce qui se vend en Gwada suite à mon 1er gun fait avec un IPN et on me propose de l'okoumé.

Si le bois fait rêver par sa densité (0.44), je me pose la question de la finalité: est ce que ca va tenir la route?

J'imagine qu'il faudra le plomber et l'isoler de l'eau.

Qu'en pensez vous?

A+

Link to comment
Share on other sites

L'okoumé (un acajou) est/était........principalement utilisé en placage des parements du contre-plaqué européen .

D'ailleurs c'est une essence africaine bizarre de le trouver en Guadeloupe avec le bassin amazonien plus proche......bref perso je ne lui connais pas de grandes résistances mécaniques jamais vu en menuiserie et encore moins en charpente !

Iroko/sipo/niangon d'Afrique eux aussi seraient plus adaptés .

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 8 heures, django leblanc a dit :

Alemanni le propose en essence mixte avec ses fusils qui ne sont pas tout teck

C'est bien pour ca que j'envisage avec ce bois.

Il y a 16 heures, maigrat a dit :

L'okoumé (un acajou) est/était........principalement utilisé en placage des parements du contre-plaqué européen .

D'ailleurs c'est une essence africaine bizarre de le trouver en Guadeloupe avec le bassin amazonien plus proche......bref perso je ne lui connais pas de grandes résistances mécaniques jamais vu en menuiserie et encore moins en charpente !

Iroko/sipo/niangon d'Afrique eux aussi seraient plus adaptés .

 

oui, c'est étrange de le trouver chez nous... Quand aux essences tant désirées: c'est niet, nada, que dalle ou "ah... c'est très compliqué...). Bref, je pense faire un mixte entre tatajuba et Okoumé mais après avoir des avis positifs (sinon, j'irais me faire voir en Martinique XD).

 

merci! et d'autres avis m'intéressent!

Link to comment
Share on other sites

Pour éviter les réponses bateau et contourner les "c'est d'la merde", j'ai fait une petite analyse rapide de la fiche.

1° La densité : elle est de 0.44, c'est un bon point mais un handicap potentiel. La section de ton harpon sera beaucoup plus faible pour la même flottabilité.
Avantage : plus léger et maniable
Inconvénients : Plus fragile et recul augmenté.

2° La résistance en compression et en flexion. C'est moins bien que du teck ou d'autres bois, certes, mais en faisant attention à ne pas marcher dessus, ça tiendra.

3° Dureté monin : 1,6 avec un écart-type de 0,6. Là ça fait mal. Ton fusil ne va pas du tout aimer être maltraité. le moindre choc contre un caillou, le coffre de la bagnole, l'échelle de bain va laisser des traces. Valeur comparable au sapin (ou au bois de palette)

4° Sensibilité aux champignons, insectes, termites, humidité... pour aller en mer, va falloir vernir pour isoler le bois des éléments extérieurs.

Ce que j'ai pu constater aussi, c'est des écarts-type assez importants. Tu peux donc avoir du mieux et du moins bien dans la même essence.

Conclusion, c'est pas le top, je ne sais pas si ça vaut le coup de mettre pour 100€+ de quincaillerie sur un fût dans ce bois et tu devras y mettre un billet supplémentaire pour traiter. Ce serait vraiment le choix à garder si tu ne peut pas trouver autre chose.

Il n'y a pas un chantier naval dans ton île qui refait des ponts de bateaux ? Ils ont sûrement la bonne adresse ou des morceaux à te revendre.
 

Link to comment
Share on other sites

il y a 59 minutes, kees_baloo a dit :

Pour éviter les réponses bateau et contourner les "c'est d'la merde", j'ai fait une petite analyse rapide de la fiche.

1° La densité : elle est de 0.44, c'est un bon point mais un handicap potentiel. La section de ton harpon sera beaucoup plus faible pour la même flottabilité.
Avantage : plus léger et maniable
Inconvénients : Plus fragile et recul augmenté.

2° La résistance en compression et en flexion. C'est moins bien que du teck ou d'autres bois, certes, mais en faisant attention à ne pas marcher dessus, ça tiendra.

3° Dureté monin : 1,6 avec un écart-type de 0,6. Là ça fait mal. Ton fusil ne va pas du tout aimer être maltraité. le moindre choc contre un caillou, le coffre de la bagnole, l'échelle de bain va laisser des traces. Valeur comparable au sapin (ou au bois de palette)

4° Sensibilité aux champignons, insectes, termites, humidité... pour aller en mer, va falloir vernir pour isoler le bois des éléments extérieurs.

Ce que j'ai pu constater aussi, c'est des écarts-type assez importants. Tu peux donc avoir du mieux et du moins bien dans la même essence.

Conclusion, c'est pas le top, je ne sais pas si ça vaut le coup de mettre pour 100€+ de quincaillerie sur un fût dans ce bois et tu devras y mettre un billet supplémentaire pour traiter. Ce serait vraiment le choix à garder si tu ne peut pas trouver autre chose.

Il n'y a pas un chantier naval dans ton île qui refait des ponts de bateaux ? Ils ont sûrement la bonne adresse ou des morceaux à te revendre.
 

 

Merci Kees_baloo pour ton analyse!

Il y a bien quelques chantiers pour les ponts: ils utilisent du jatoba (le fameux bois caca), tatajuba ou encore simplement du deck autoclavé. Je vais trainer sur les marinas pour rencontrer des pros, j'aurais plus d'éléments bientôt.

Quand à cette dernière solution, j'ai bien compris que ce bois se rapproche plus de la mousse... Tu es dans le milieu au fait?

merci pour le coup de main

Link to comment
Share on other sites

Un petit lamellé vertical en 7/9 lamelles ou tu viendrais disposer une ou deux lamelles de chaque côté symétriquement par rapport à la lamelle centrale, ça se joue je pense ! 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, therainmaker a dit :

 

Merci Kees_baloo pour ton analyse!

Il y a bien quelques chantiers pour les ponts: ils utilisent du jatoba (le fameux bois caca), tatajuba ou encore simplement du deck autoclavé. Je vais trainer sur les marinas pour rencontrer des pros, j'aurais plus d'éléments bientôt.

Quand à cette dernière solution, j'ai bien compris que ce bois se rapproche plus de la mousse... Tu es dans le milieu au fait?

merci pour le coup de main

Les deux bois que tu cites sont bien meilleurs que l'okoumé et terme de résistance et durabilité. Après je ne suis pas constructeur de fusils bois, mais l'okoumé est à proscrire à mon avis pour cet usage

Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, Tonio Metelli a dit :

Les deux bois que tu cites sont bien meilleurs que l'okoumé et terme de résistance et durabilité. Après je ne suis pas constructeur de fusils bois, mais l'okoumé est à proscrire à mon avis pour cet usage

Malheureusement, vu ma dernière expérience (on m'a donné du tatajuba, qui en fait est du jatoba), j'ai du mal à m'en remettre au pro d'ici. 

Il y a 7 heures, juicytarget a dit :

Un petit lamellé vertical en 7/9 lamelles ou tu viendrais disposer une ou deux lamelles de chaque côté symétriquement par rapport à la lamelle centrale, ça se joue je pense ! 

je vais creuser cette piste, je donnerai un retour quand j'aurais une réponse

Link to comment
Share on other sites

Il y a 13 heures, therainmaker a dit :

 

Merci Kees_baloo pour ton analyse!

Il y a bien quelques chantiers pour les ponts: ils utilisent du jatoba (le fameux bois caca), tatajuba ou encore simplement du deck autoclavé. Je vais trainer sur les marinas pour rencontrer des pros, j'aurais plus d'éléments bientôt.

Quand à cette dernière solution, j'ai bien compris que ce bois se rapproche plus de la mousse... Tu es dans le milieu au fait?

merci pour le coup de main

Pas du tout dans le milieu, mon truc c'est les travaux publics.

Mais j'aime bien m'intéresser au côté technique des choses, et j'avais déjà "appris" à lire une fiche technique de bois grâce à ce forum ou aux tutos de red mor, je ne sais plus.
Bref, ça m'intéresse toujours de découvrir une essence que je n'avais pas encore considéré pour la fabrication d'un harpon.

Link to comment
Share on other sites

Un arbre tropical est excellent pour faire des travaux marins, c'est l'ylang ylang, bois blanc bien résistant. Il sert à faire les balancier des pirogues. Sait pas si ça pousse aux antilles

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, dom85 a dit :

Un arbre tropical est excellent pour faire des travaux marins, c'est l'ylang ylang, bois blanc bien résistant. Il sert à faire les balancier des pirogues. Sait pas si ça pousse aux antilles

en plus ça sent bon.

Link to comment
Share on other sites

Le 24/02/2021 à 13:55, therainmaker a dit :

C'est bien pour ca que j'envisage avec ce bois.

oui, c'est étrange de le trouver chez nous... Quand aux essences tant désirées: c'est niet, nada, que dalle ou "ah... c'est très compliqué...). Bref, je pense faire un mixte entre tatajuba et Okoumé mais après avoir des avis positifs (sinon, j'irais me faire voir en Martinique XD).

 

merci! et d'autres avis m'intéressent!

C'est une bonne idée, le tatajuba est plus lourd que le teck, l'okoumé pourra t'apporter un petit plus pour l'équilibrage

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
 Share

×
×
  • Create New...