Jump to content

Malaise footing


harpon44

Recommended Posts

Bjr à tous

J ai fait emmener ma fille  de 16 ans courir avec moi ce matin ajeun,  elle cour souvent avec moi mais jamais comme ça ,juste un jus d orange et juste après être arrêter , voile devant les yeux, tête qui tourne et nausée de salive.

Après finit, mais qu est ce que je peux être CON, d avoir voulu l emmener à mes Conneries d abrutis que je suis.

J étais à 2 doigts d aller au Chu.

Ça vous est arrivé???? (Malaise vagale, hypo)

Je m en veux d être un gros con, mais fallait que je parle.

Link to comment
Share on other sites

ça ressemble effectivement à un malaise vagal matiné d'hypoglycémie.

Peut être partis un poil trop rythmé pour que le métabolisme suive; Prendre contact avec un spécialiste de la physio sportive pour préciser et éviter de refaire la même erreur.

C'est pas super grâve non plus mais je comprend bien le sentiment de culpabilité du papa dans ce genre de situation.

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 40 minutes, thearthur a dit :

ça ressemble effectivement à un malaise vagal matiné d'hypoglycémie.

Soit c'est un malaise VAGAL (imputé au nerf Vague) par "sur" stimulation du parasympathique soit c'est une hypo. 

L'hypoglycémie dans notre société ou on mange tous correctement et en quantité , chez un sujet non diabétique ca n'arrive que très rarement voir jamais. 

Effort sportif intense ? Echauffement correct ou vous êtes partit a fond ? 

 

Link to comment
Share on other sites

Symptomatique du malaise vagal après un effort physique prolongé et intense suivi d'un arrêt brusque du dit effort. C'est un grand "classique" des coureurs de fond. Sans gravité mais à ne pas réitérer de façon régulière.

Quant à l'hypoglycémie elle intervient généralement durant l'effort avec l'effet "panne d'essence".

Bon maintenant nous savons que tu es un  père indigne.😄 (Faut pas s'en étonner de la part de quelqu'un qui propose du thé après une session de CSM) 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Adwa a dit :

L'hypoglycémie dans notre société ou on mange tous correctement et en quantité , chez un sujet non diabétique ca n'arrive que très rarement voir jamais. 

 

Il va falloir être plus précis, je suppose que tu parles d'hypoglycémie durable/pathologique?

Je vais préciser le mien: une glycémie un peu trop basse peut engendrer les symptômes évoqués, j'ai le cas à la maison.

La sensibilité à cette hypoglycémie transitoire (non pathologique) est très différente d'une personne à l'autre.

Link to comment
Share on other sites

Merci de vos réponses.

J ai oublié de dire que hier elle s chopé un bon coup de soleil, peut être en rapport???

Bon c est vrai grand père pour le thé, je crains😉

On a fait un demi footing du fait qu elle était ajeun, 4km.

  J ai eu peur au coeur   mais à 16 ans, je crois avoir psychoter un peu, mais bon ça fou les jetons et on s en veux.

 

Link to comment
Share on other sites

ma fille , la derniere fois.. sur un gros éffort en vtt a été a la limite aussi !! toute blanche et cardio élevé ...sa fait fliper !! quand meme !! et cela resque encore des enfants , qui non pas le meme niveau que nous ..

Link to comment
Share on other sites

ça ressemble beaucoup à une chute de tension (j'en ai fait assez souvent, pendant assez longtemps)

Je dirai que à jeun, peu après le réveil, coup de soleil => manque d'hydratation donc pas assez de "volume dans les tuyaux" donc chute de tension...

Impressionnant, mais pas vraiment grave (enfin, si pas de chute!)

Remède : s'allonger sur le dos et lever les jambes (ça en contient du sang les guibolles!)

 

 

Link to comment
Share on other sites

Une voiture sans carburant qui roule à moyenne vitesse ça ne fonctionne pas ....😁

Le corps humain c est pareil , après c est un phénomène de mode (courir à jeun...) qui va passer 🙉 . (Peut être que la prochaine mode sera de se lever en plein milieu de la nuit, de courir faire des pompes et de se recoucher )

Toujours est il qu' il faut en retenir les leçons afin de ne pas réitérer les même erreurs

Bonne continuation

Link to comment
Share on other sites

il y a 57 minutes, kasabian56 a dit :

Une voiture sans carburant qui roule à moyenne vitesse ça ne fonctionne pas ....😁

Le corps humain c est pareil , après c est un phénomène de mode (courir à jeun...) qui va passer 🙉 . (Peut être que la prochaine mode sera de se lever en plein milieu de la nuit, de courir faire des pompes et de se recoucher )

Toujours est il qu' il faut en retenir les leçons afin de ne pas réitérer les même erreurs

Bonne continuation

Oui et non...

Le carburant n'est jamais celui de l'estomac directement.

On fonctionne sur les réserves intramusculaires ou périmusculaires (suivant la filière utilisée, donc le rythme) 🙂 

Courir à jeun c'est possible (pour ceux qui en sont capables, personnellement je ne peux quasi rien faire le ventre vide, le matin)

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Tatosan a dit :

Oui et non...

Le carburant n'est jamais celui de l'estomac directement.*

On fonctionne sur les réserves intramusculaires ou périmusculaires (suivant la filière utilisée, donc le rythme) 🙂 

Courir à jeun c'est possible (pour ceux qui en sont capables, personnellement je ne peux quasi rien faire le ventre vide, le matin)**

 

ça c'est bien vrai !

Hier matin :

* Activation de la filière lipidique 

** avec seulement un "ti café"

résultat : 17 km de course à pied mode "footing"  (Pas pris un gramme 😄 pas perdu un gramme 😂)

Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, Tatosan a dit :

Oui et non...

Le carburant n'est jamais celui de l'estomac directement.

On fonctionne sur les réserves intramusculaires ou périmusculaires (suivant la filière utilisée, donc le rythme) 🙂 

Courir à jeun c'est possible (pour ceux qui en sont capables, personnellement je ne peux quasi rien faire le ventre vide, le matin)

 

Pas faux ...


 

Link to comment
Share on other sites

Le problème c est courir juste après le petit déjeuner pour moi c est pire.

Faut attendre 2h de digestion.

Le matin à 7h en forêt la nature est belle, on est très nature avec ma dernière .

Si elle prend un kiwi, un jus d orange et une barre de céréale, c est bien????

Ps: mais je vous suis plus sur vos avis.

 

Link to comment
Share on other sites

Perso je courre quasi toujours vers midi, 10 à 15 km, à jeun depuis la veille à part un ou deux café allongés.
En ce moment je courre parfois à 17 ou 18H (donc ayant déjeuner 4 ou 5 h avant : ben j'ai l'impression d'être lourd !

On n'est pas tous égaux...

Link to comment
Share on other sites

il y a 57 minutes, harpon44 a dit :

Le problème c est courir juste après le petit déjeuner pour moi c est pire.

Faut attendre 2h de digestion.

Le matin à 7h en forêt la nature est belle, on est très nature avec ma dernière .

Si elle prend un kiwi, un jus d orange et une barre de céréale, c est bien????

Ps: mais je vous suis plus sur vos avis.

 

Courir avec le ventre plein c'est pas du tout confort!

Quand je faisais des sessions très tôt, peu de temps après le réveil, je privilégiais les fruits secs, une poignée de noix, noisettes, des figues séchées... ça "cale" bien, sans être lourd.

Par contre de l'eau dès le réveil (un grand verre), attendre un peu pour éviter le balourd 😛  (20min je dirai)

 

Link to comment
Share on other sites

Avant de courir il faut compter 02h30 à 03h00 après une prise alimentaire (Petit déjeuner ou déjeuner) sinon "ce n'est pas du tout confort"  (sic Tato)

Quant à courir à jeu le matin, ce n'est que du "mental". Les calories brûlées ne proviennent pas du contenu stomacal mais de votre réserve antérieurement stockée. Bien évidemment, dans ce cas de figure,  il faut éviter un effort trop prolongé. Une heure semble raisonnable.

Vous me direz que je galope ainsi 1h30. Oui, mais j'ai une réserve que les américains appelle "Dady dob",  que je cherche à diminuer quelque  et consécutive à une activité physique réduite couplée à une cantine copieuse et bien arrosée. 

Par ailleurs, il n'est guère rentable de courir à jeun pour dévorer un pain de 06 livres et 01 kilo de pâté quand bien même ce serait du ragondin cher à l'un d'entre nous.

Je ne livre là que des observations personnelles et sans être un spécialiste mais  tout en précisant qu'il n'y a pas si longtemps j'alignais quand même 1300 km/an de course à pied

Link to comment
Share on other sites

Le 09/05/2021 à 14:27, dom85 a dit :

On en revient au sujet: et toi que manges-tu avant de chasser?

Bonjour Dom , Justement en parlant de ça , as tu des conseils à donner concernant la nourriture avant une partie de CSM pour les quinquagénaire histoire d'être solide durant la sortie et sans remontée gastrique .

En te remerciant

Link to comment
Share on other sites

Bon, retour de footing  avec la mistinguette , le ventre plein 3h avant et no problème.

Le coup de soleil plus le fait d être ajeun ont due y être pour quelques chose.

Merci de toutes vos réponses crédibles.

 

Link to comment
Share on other sites

Le 12/05/2021 à 17:08, Montois 40 a dit :

Bonjour Dom , Justement en parlant de ça , as tu des conseils à donner concernant la nourriture avant une partie de CSM pour les quinquagénaire histoire d'être solide durant la sortie et sans remontée gastrique .

En te remerciant

Le conseil que je peux donner, c'est de ne jamais changer ses habitudes alimentaires avant de partir chasser. La seule hypoglycémie de ma vie, ce fut lors d'une compétition. Je suis arrivé le soir chez mon coéquipier et j'ai mangé comme lui soir et matin, avant la compète. Cela nous a fait perdre la première place en abandonnant 1h30 avant la fin, on a fait tout de même quatrième.

Perso je prends un grand bol de lait chocolaté, pain ou brioche et basta. En général je suis dans l'eau une bonne heure après. Mais comme on est tous différents, je pense qu'il suffit de ne rien changer à ses habitudes quotidiennes, si tout va bien jusqu'ici

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, dom85 a dit :

 

Perso je prends un grand bol de lait chocolaté, pain ou brioche et basta. En général je suis dans l'eau une bonne heure après. Mais comme on est tous différents, je pense qu'il suffit de ne rien changer à ses habitudes quotidiennes, si tout va bien jusqu'ici

Lait chocolaté, ça ne te caille pas sur le jabot, comme le café au lait c est un coup a tout rendre non ????

Link to comment
Share on other sites

Il y a 11 heures, harpon44 a dit :

Lait chocolaté, ça ne te caille pas sur le jabot, comme le café au lait c est un coup a tout rendre non ????

Le café au lait, je ne le digère pas. Autrement jamais malade en mer, mais d'autres avec un verre de lait en ont pour la journée à se remettre

Link to comment
Share on other sites

 

J'ai fait un peu de compétition en 72/73 et 74 (Mais non pas en 1872 mais 1972, allons soyons sérieux). Ma chère Maman me préparait un petit déjeuner copieux, jugez en :

- 01 grand bol de lait très chocolaté.

-01 à 02 tartine.

-01 steack.

 

Galéjades dites vous ? Non, non ! Et aucun souci durant les 05h00 de chasse. 

 

Maintenant c'est nettement plus léger, je me contente de mes habitudes alimentaires journalières sans régime particulier mais j'ai sur la bouée ou dans le kayak  de quoi me sustenter (barres céréales, bananes et boisson sucrée à base d'eau, de miel et d'une pincée de sel)   

 

 

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
×
×
  • Create New...