Jump to content

Néophyte en CSM ayant besoin de conseils.


Recommended Posts

Bonjour à tous,
J'ai plusieurs questions concernant la chasse sous-marine, 
Premièrement, concernant la compensation (ayant très vite une douleur aux tympans à partir de je dirais du 3ème mètre de profondeur), j'ai entendu parler d'une technique prénommée valsalva (pince-nez), est-ce bien pour débuter ? Un pince-nez est obligatoire ou c'est tout autant efficace en se pinçant avec le bras ne tenant pas l'arbalète (certes, moins pratique) ? J'ai vu que cette technique de compensation peut occasionner des lésions barotraumatiques aux oreilles et aux poumons à grande profondeur, on parle de grande profondeur à partir de combien de mètres précisément ? D'autre part, cette technique est inefficace à profondeur inférieure au volume résiduel pulmonaire du plongeur, qu'est ce que ce volume résiduel pulmonaire, comment puis-je calculer le mien ? 
J'ai également un problème de buée sur le masque qui vient se déposer quasiment instantanément, quels conseils me donnez vous pour retarder ce phénomène voir complètement l'éliminer durant ma session ? J'ai aussi vu sur ce forum que vous parliez de se mettre de l'eau dans le creux de la main, aspirer cette dernière puis se moucher, c'est pour prévenir d'un éventuel mal de crâne, ça aide aussi pour la compensation indirectement si je me trompe pas étant donné que ça nettoie la cavité nasale n'est ce pas ? 
Dernière question, avez-vous des conseils pour améliorer rapidement sa respiration à faire chez soit, avant la plongée, etc.. ou ça nécessite plusieurs jours/semaines de pratiques ? 
Merci d'avance pour vos réponses ! 

 

Link to comment
Share on other sites

Je vais répondre à la question du masque qui s'embue:

Tu prends un briquet et tu fais passer la flamme en insistant fortement, aucun risque pour la vitre qui est en verre recuit(genre vitre d'insert) et aucun risque non plus pour le caoutchouc(silicone)  de la jupe du masque. Il faut bien insister, c'est mieux avec un briquet chalumeau. En agissant ainsi on brule le résidu de pellicule de graisse au silicone qui mesure quelques microns. C'est la seule méthode qui te garantit de ne plus avoir de buée sur le masque, le truc du dentifrice est un pis-aller fort peu efficace. Cela n'empêche nullement de devoir cracher dedans avant de le mettre dans l'eau. 😁

çà, c'est un briquet chalumeau:

briquet.thumb.PNG.f7683fb96be97daa55285b5b3b188ae0.PNG

 

 

 

Maintenant, il est important de se présenter sur un forum, cela fait partie des relations humaines, politesse

C'est la première ligne du forum, tu ne peux te tromper

 

Link to comment
Share on other sites

Pour répondre sur la compensation et la respiration :

Valsalva, c'est la technique qu'on apprend aux enfants pour déboucher les oreilles en avion ou en descendant de la montagne en voiture. Tu te pinces le nez avec le pouce et l'index et tu souffles jusqu'au bruit de couinement caractéristique dans les oreilles.
Pour qu'il fonctionne bien, il faut que la tête soit dans l'axe du corps.
Cette technique peut effectivement occasionner des lésions. Pas à cause de la profondeur mais à cause du fait que les muscles de ta cage thoracique sont capables de créer bien plus de pression dans l'oreille interne que ce que tes tympans peuvent supporter.
A effectuer avec parcimonie, donc.

L'étape 2 qui peut aller assez vite, c'est de passer sur frenzel. La "poussée" ne se fait plus avec les muscles de la cage thoracique mais avec ceux de la gorge.
Je ne suis pas bon pour bien l'expliquer car je l'ai appliquée d'instinct sans le savoir (quand j'ai voulu apprendre Frenzel, je me suis rendu compte que je le pratiquais déjà).
Tu l'exécute bien quand tu compenses en te pinçant le nez mais sans mouvements de la cage thoracique.
Avantages : Moins d'air à comprimer, utilisation de muscles moins puissants et donc moins gourmands en oxygène, moins de risques de se taper un barotraumatisme pour les mêmes raisons.
Inconvénient : ne fait pas beaucoup mieux que valsalva au moment où on arrive au volume résiduel.

Etape 3 : La BTV. Là je ne peux vraiment pas t'aider car je ne la maîtrise pas encore (mais j'essaye). Mais l'apprentissage va de quelques semaines à quelques années selon la personne, sa physionomie et le formateur.
Posé simplement, tu actives (ou plutôt, tu décontractes) les mêmes muscles que lorsque tu baîlles et que tu sens les petits crépitements dans tes oreilles.

Concernant le problème du volume résiduel, à moins d'avoir subi l'ablation d'un de tes poumons, tu n'auras pas à te poser la question avant de savoir descendre à 30 mètres et plus. C'est même 40 pour le commun des mortels et 30 minimum pour qui a des petits poumons, une grande cavité nasale et un gros masque.
Il y a des techniques et des réflexes pour continuer à compenser au-delà, mais tu sera bien au courant d'ici-là.

Se moucher : Important si nécessaire. Peu importe que ce soit un rinçage à l'eau de mer, un coup de solution saline dans les narines, ou un coup de vicks suivi d'un bon mouchoir
Plus tes sinus seront dégagés, moins tu vas avoir de soucis pour compenser durant la sortie.
Pour mon cas, je ne le fait que rarement avant et si nécessaire pendant. De toutes façons on passe les 3/4 du temps en surface.

La respiration, si tu as survécu jusque là, c'est que tu maîtrise au moins un peu 😋
Le plus important pour faire de belles apnées, c'est d'être bien détendu avant et pendant.
Les champions font de la méditation.
Pour moi c'est juste un peu de cohérence cardiaque (respiration ralentie pour réduire le rythme cardiaque). Il y a pas mal de vidéos sur YT pour te donner une idée du "rythme".
On calme son cœur, une grande bouffée d'air et canard.
Sans parler de la conso une fois en apnée (canard bien exécuté, absence de gestes parasites, mouvements lents, etc.)
Une fois que tu sauras être calme, tu pourras te poser la question de la ventilation pour gratter un peu plus.
Là, Mifsud a publié de belles vidéos sur YT.

Sinon je confirme, va te présenter

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, lgs a dit :

J'ai vu que cette technique de compensation peut occasionner des lésions barotraumatiques aux oreilles et aux poumons à grande profondeur, on parle de grande profondeur à partir de combien de mètres précisément ?

Non , c’est de ne pas compenser qui risque d’occasionner un barotraumatisme.

pas de risque pour les poumons 

Par grande profondeur, en chasse sous marine on considère au delà de 30m

le Valsalva ne sera pas un problème après 30 m ce serait plutôt le contraire

on en reparlera quand tu descendra à ces profondeurs 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, dom85 a dit :

Je vais répondre à la question du masque qui s'embue:

Tu prends un briquet et tu fais passer la flamme en insistant fortement, aucun risque pour la vitre qui est en verre recuit(genre vitre d'insert) et aucun risque non plus pour le caoutchouc(silicone)  de la jupe du masque. Il faut bien insister, c'est mieux avec un briquet chalumeau. En agissant ainsi on brule le résidu de pellicule de graisse au silicone qui mesure quelques microns. C'est la seule méthode qui te garantit de ne plus avoir de buée sur le masque, le truc du dentifrice est un pis-aller fort peu efficace. Cela n'empêche nullement de devoir cracher dedans avant de le mettre dans l'eau. 😁

çà, c'est un briquet chalumeau:

briquet.thumb.PNG.f7683fb96be97daa55285b5b3b188ae0.PNG

 

 

 

Maintenant, il est important de se présenter sur un forum, cela fait partie des relations humaines, politesse

C'est la première ligne du forum, tu ne peux te tromper

 

Je profite de la porte ouverte.
J'ai pas osé y aller franco avec le briquet sur le maxlux S de madame qui a une jupe rose fluo. Un peu beaucoup peur de faire des traces noires indélébiles dessus.
Du coup, elle utilise encore un produit anti-buée qui fonctionne bien 30 min à 1h, mais faut pas prolonger après car la buée revient.

Quelqu'un a testé avec les jupes de couleurs claires ?

Link to comment
Share on other sites

De mon côté je n'ai jamais voulu utiliser le briquet, j'utilise la technique qui m'a été donné par un bulleux : laver le masque au produit vaisselle de cuisine à sec sans mettre d'eau puis bien rincer à l'eau. Après cela je n'ai plus jamais eu le problème de buée avec mes masques.

Link to comment
Share on other sites

Pour ma part j'ai un masque Beuchat depuis plus de 20 ans. Jamais utilisé le briquet, ni même le lavage au produit vaisselle ou autre. Rincé à l'eau claire après la sortie, séchage naturel. L'essentiel est en début de sortie, avant de te mettre à l'eau : tu râcles bien profondément la gorge et envoie le tout dans le masque, un bon étalement au doigt sur toute la surface de la vitre, rinçage eau de mer et en avant. Jamais eu de buée de ma vie....

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Ptibras a dit :

De mon côté je n'ai jamais voulu utiliser le briquet, j'utilise la technique qui m'a été donné par un bulleux : laver le masque au produit vaisselle de cuisine à sec sans mettre d'eau puis bien rincer à l'eau. Après cela je n'ai plus jamais eu le problème de buée avec mes masques.

Le produit vaisselle fonctionne parfaitement, mais c'est très limité dans le temps, c'est pourquoi ça fonctionne chez les bulleux qui restent max 1h dans l'eau.

au bout d'une heure, la pellicule s'en va avec les rinçages régulier et tu te retrouves de nouveau avec la buée

Seule la méthode du brulage est efficace en profondeur, en n'oubliant pas de cracher à chaque fois dans le masque avant de l'enfiler. Et transparent, rose ou noir, le silicone de la jupe ne brulera pas, même au briquet chalumeau ou alors faut être plus bourrin que moi, et çà, c'est pas facile😁

 

 

 

il y a une heure, blonzac a dit :

Pour ma part j'ai un masque Beuchat depuis plus de 20 ans. Jamais utilisé le briquet, ni même le lavage au produit vaisselle ou autre. Rincé à l'eau claire après la sortie, séchage naturel. L'essentiel est en début de sortie, avant de te mettre à l'eau : tu râcles bien profondément la gorge et envoie le tout dans le masque, un bon étalement au doigt sur toute la surface de la vitre, rinçage eau de mer et en avant. Jamais eu de buée de ma vie....

C'est pas au bout de 20 ans que la buée arrive😆

Link to comment
Share on other sites

il y a 28 minutes, Ptibras a dit :

De mon côté je n'ai jamais voulu utiliser le briquet, j'utilise la technique qui m'a été donné par un bulleux : laver le masque au produit vaisselle de cuisine à sec sans mettre d'eau puis bien rincer à l'eau. Après cela je n'ai plus jamais eu le problème de buée avec mes masques.

ça dépend vraiment des masques.
J'en ai eu/vu qui n'avaient aucun souci sortis du magasin. d'autres ont été remisés car toujours pleins de buée après 5 tentatives incluant briquet deux fois, dentifrice, liquide vaisselle pur et trempage 24h dans une solution de liquide vaisselle et d'eau.

Le souci vient du transfert de silicone du moule des verres sur le masque. Cette silicone donne un support aux gouttelettes pour se fixer.
Si on enlève la silicone (brûlage au briquet, ponçage au dentifrice, nettoyage au savon), le verre trempé en-dessous ne fixera pas ces goutelettes > plus de buée.

C'est aussi pour cette raison que les ieux masques (de qualité) ne font pas de buée. Même sans coup de briquet, la silicone est usée depuis longtemps.

Le fait de cracher dans le masque (ou de mettre un produit) ajoute un film gras protecteur sur le verre qui repousse l'eau.
Pour info aux porteurs d'idées innovantes, l'huile alimentaire, ça pue à la longue et ça irrite potentiellement les yeux.

Link to comment
Share on other sites

à l’instant, dom85 a dit :

Seule la méthode du brulage est efficace en profondeur, en n'oubliant pas de cracher à chaque fois dans le masque avant de l'enfiler. Et transparent, rose ou noir, le silicone de la jupe ne brulera pas, même au briquet chalumeau ou alors faut être plus bourrin que moi, et çà, c'est pas facile😁

C'est plutôt la peur du dépôt de silicone cramée sur la jupe et qui ne part pas au nettoyage qui m'inquiète. 😝

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, kees_baloo a dit :

C'est plutôt la peur du dépôt de silicone cramée sur la jupe et qui ne part pas au nettoyage qui m'inquiète. 😝

Je t'assure qu'il n'y a pas de fumée lorsque tu le fais au briquet chalumeau, la flamme est bleue et on voit bien sur le verre la pellicule se rétracter sans dégager de fumée

N'aie pas peur, aie confiance:

 

Link to comment
Share on other sites

à l’instant, dom85 a dit :

Je t'assure qu'il n'y a pas de fumée lorsque tu le fais au briquet chalumeau, la flamme est bleue et on voit bien sur le verre la pellicule se rétracter sans dégager de fumée

C'est mon briquet qu'est pourri alors. Quand j'ai fait mon dernier masque, j'ai un léger film noir qui s'est déposé sur le verre.
Un coup de chiffon a suffi à l'enlever puis plus jamais de buée.

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, kees_baloo a dit :

Je profite de la porte ouverte.
J'ai pas osé y aller franco avec le briquet sur le maxlux S de madame qui a une jupe rose fluo. Un peu beaucoup peur de faire des traces noires indélébiles dessus.
Du coup, elle utilise encore un produit anti-buée qui fonctionne bien 30 min à 1h, mais faut pas prolonger après car la buée revient.

Quelqu'un a testé avec les jupes de couleurs claires ?

Oui, ça fait un camouflage intérieur 

Link to comment
Share on other sites

48 minutes ago, dom85 said:

Le produit vaisselle fonctionne parfaitement, mais c'est très limité dans le temps, c'est pourquoi ça fonctionne chez les bulleux qui restent max 1h dans l'eau.

au bout d'une heure, la pellicule s'en va avec les rinçages régulier et tu te retrouves de nouveau avec la buée

Bizarre on n'a pas les mêmes expériences, une fois que j'ai fait un masque une fois avec le liquide vaisselle jusque là je n'ai jamais eu besoin de le refaire et ça tient sans problème toutes mes sorties.

47 minutes ago, kees_baloo said:

Pour info aux porteurs d'idées innovantes, l'huile alimentaire, ça pue à la longue et ça irrite potentiellement les yeux.

🤣

Link to comment
Share on other sites

Il y a 11 heures, Ptibras a dit :

Bizarre on n'a pas les mêmes expériences, une fois que j'ai fait un masque une fois avec le liquide vaisselle jusque là je n'ai jamais eu besoin de le refaire et ça tient sans problème toutes mes sorties.

🤣

Oui surement pas les mêmes expériences

Si ça tient dans toute la sortie le liquide vaisselle c'est simplement que tu es tombé sur un masque sans ce film de silicone sur le verre  et ça dépend si ta sortie dure deux heures ou 8 heures. Autre possibilité, tu as un masque parfaitement étanche, jamais d'eau dedans ni d'autres excrétions.... à nettoyer durant ta sortie, c'est un cas plutot rare

Il y a eu des masques, certains Beuchat de mémoire, que les propriétaire on du jeter tellement la couche de silicone était épaisse et ne pouvait s'enlever après avoir tout essayé, la buée était récurrente en quelques secondes

Link to comment
Share on other sites

Il y a 15 heures, sub sniper a dit :

 

le Valsalva ne sera pas un problème après 30 m ce serait plutôt le contraire

J'ai pas compris ? C'est justement à de grande profondeur que Valsalva deviens un problème car impossible à réaliser

Link to comment
Share on other sites

 

Il y a 14 heures, kees_baloo a dit :

Quand j'ai fait mon dernier masque, j'ai un léger film noir qui s'est déposé sur le verre.
Un coup de chiffon a suffi à l'enlever puis plus jamais de buée.

J'utilise aussi le truc du briquet avant la première utilisation, mais sans que j'en sache la raison, la buée revient de temps en temps. Peut être que mes glaviots sont moins performants avec l'âge ? Toujours est-il que j'ai eu l'idée d'utiliser un de ces multiples Anti-Buées pour lunettes qui ont fait leur apparition depuis la crise sanitaire. Ça marche bien, plus de buée, par précaution je renouvelle l'opération avant chaque sortie donc je ne sais pas combien de temps ça tiendrait sans ça. 

Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, Ch'ti max a dit :

 

J'utilise aussi le truc du briquet avant la première utilisation, mais sans que j'en sache la raison, la buée revient de temps en temps. Peut être que mes glaviots sont moins performants avec l'âge ? Toujours est-il que j'ai eu l'idée d'utiliser un de ces multiples Anti-Buées pour lunettes qui ont fait leur apparition depuis la crise sanitaire. Ça marche bien, plus de buée, par précaution je renouvelle l'opération avant chaque sortie donc je ne sais pas combien de temps ça tiendrait sans ça. 

Tu as certainement encore un peu de silicone par endroit. Met le au lave vaisselle ça va finir le job IMO

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Adwa a dit :

J'ai pas compris ? C'est justement à de grande profondeur que Valsalva deviens un problème car impossible à réaliser

Ben ceux qui utilisent la BTV repassent en valsalva profond, enfin ça doit dépendre aussi de chacun.

je parles de très profond, au delà de 50-60 m 

moi j’en sais rien je ne suis descendu à ces profondeurs seulement avec un bloc sur le dos; mes chassent profondes se limitaient à une petite trentaine de mètres ,40 une ou deux fois mais c’était l’exception 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 10 heures, sub sniper a dit :

Ben ceux qui utilisent la BTV repassent en valsalva profond, enfin ça doit dépendre aussi de chacun.

je parles de très profond, au delà de 50-60 m 

moi j’en sais rien je ne suis descendu à ces profondeurs seulement avec un bloc sur le dos; mes chassent profondes se limitaient à une petite trentaine de mètres ,40 une ou deux fois mais c’était l’exception 

D'accord, bon je crois qu'il te manque quelques notions de compensation profonde. 

Ils repassent en frentzel oui, Valsalva est impossible à réaliser une fois ton volume pulmonaire devenu négatif (en gros entre 35 à 45 m). 

Tout le problème de la compensation profonde est la. Le volume négatif pulmonaire. Il faut être capable de séparé par abaissement de la glotte les voies aériennes supérieur de celle inférieure. Vers 30 m les apneeistes reremplissent leur cavité aérienne supérieure (en gros ils gonflent les joues) puis bloque leur glotte pour le reste de la descente. Ensuite faut faire frentzel et se détendre 🤗

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Adwa a dit :

D'accord, bon je crois qu'il te manque quelques notions de compensation profonde. 

Ils repassent en frentzel oui, Valsalva est impossible à réaliser une fois ton volume pulmonaire devenu négatif (en gros entre 35 à 45 m

Non , c’st pas les notions qui me manquent, c’est le vocabulaire, je dis Valsalva , mais tu as raison c’est Frentzel.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
 Share

×
×
  • Create New...