Jump to content
Sign in to follow this  
poy

palmes longues ?

Recommended Posts

Bonjour ,

Débutant dans la discipline , je suis équipé aujourd’hui de palmes Volo race de chez Mares .Je les utilisent depuis 2 saisons et j'en suis plutôt content .

Ma question : Quel est l’intérêt de  passer avec des grandes palmes ?

Gagner en vitesse ?, descendre plus rapidement et donc remonter plus rapidement ?

Le palmage est il plus physique ?

Je dois préciser que je chasse en côtier dans moins de 10 m .

 

Merci pour vos conseils et réponses que j'espère nombreuses .......

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un lien qui pourrait t'intéresser : https://www.mersetmerveilles.com/bien-choisir-ses-palmes/

Perso', des palmes longues signifient moins d'effort et plus de sécurité quand il y a du courant.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour le lien .

Je pensais que plus la palme était grande , plus il y avait d'efforts à faire .

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest

Salut ,

Perso, je chassais avec mes palmes moyenne de rando au début et j'avais du mal (beaucoup d'effort). J'ai opter pour des palmes longues souple sur la moitié de la voilure et rigide en allant vers le chausson, je précise elles sont en carbone, c'est la nuit et le jour. Résultat je vais plus lentement donc une approche discrète, je descend aussi lentement et silencieusement comme un loup.

Par contre je doit faire des mouvements plus amples et des efforts lorsque je part du bord pour rejoindre un spot mais l'aisance et la glisse est tout en douceur. J'ai choisit des palmes avec une pointure au dessus et elle se cale parfaitement avec les chaussons 3 et 4mm.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est normal, Jho, chaque fois que tu changes de palmes, il faut régler le palmage pour trouver la bonne amplitude et la bonne fréquence qui vont permettre le bon compromis entre effort et vitesse. C'est le travail des premières sorties.

A Poy : Pour les palmes longues, elles permettent une meilleure transformation de la poussée haut-bas (vertical) en mouvement vers l'avant (horizontal). Les écoulements le long de la palme décrochent moins de la voilure et sont donc plus longtemps efficaces. Elles ont donc un meilleur rendement et donc moins d'effort. Après, ça dépend aussi pas mal de la technique, du chausson, et de la dureté de la palme. Si tu palmes beaucoup pendant tes chasses, tu as tout intérêt à prendre des palmes plutôt souples, et préférentiellement fibre ou carbone.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour ces réponses .

je crois que je vais opter pour des longues la saison prochaine.

Après tout , tout le monde s'y met ça ne doit pas être qu'une question de mode.....

Restera à voir sur le moment quel matériaux choisir .

 

A+

Share this post


Link to post
Share on other sites

On dit souvent :

- chasse du bord = palmes souple et longueur jusque dans les 700mm

- chasse en bateau = palmes longue et cette fois plus ou moins souple en fonction de son physique ; technique et besoin(s). Longueur dans les 800 et plus. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, thearthur a dit :

Petite faute de frappe ?

🤔😁

ou d'unité de mesure sinon il faut des sacrés cuisseaux pour emmener 7 m de voilure !!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'aurais plutôt dis 800 pour le bord et 900 et plus pour le bateau 

700 me semble vraiment court

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu pourras noter que chacun a ses préférences.

En ce qui me concerne, voilure plastique en 780 idéales pour 6 à 15 mètres départ du bord.
J'aurais opté pour un peu plus court si je devais rester dans moins de 5 mètres.
Je songe au carbone mais j'ai peur de les abîmer à la mise à l'eau/sortie.

Les longues voilures servent aussi pour palmer sur de longues distances.

ça prend quelques sorties pour avoir l'habitude des palmes longues.
Prévoit des sorties courtes (2h) et près du bord pour rôder tes mollets. Le risque de crampe est présent au début.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 01/10/2018 à 05:51, thearthur a dit :

Petite faute de frappe ?

🤔😁

LOL !

Bien vu 😁

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, kees_baloo a dit :

Tu pourras noter que chacun a ses préférences......

Et, aussi son expérience et sa zone principale de chasse.

En effet, le gars qui n'a pas beaucoup d'expérience/aquacité va par nature plus facilement abîmer en partant du bord des grandes voilures que des petites voilures, surtout en carbone.

De plus, dans peu d'eau une grande voilure aura vite fait de le gêner, toujours à cause du problème d'expérience/aquacité car par exemple en chasse dans peu d'eau son lestage ne sera pas forcément au point et il ne saura pas forcément comment faire pour conserver ces palmes vers le fond et non en l'air comme des antennes qui pourra le déstabiliser par moment.

A cela on ajoute une zone dans peu d'eau avec 2 problèmes récurrents:
- une zone rocheuse et les palmes, toujours à cause du problème d'expérience/aquacité vont régulièrement taper dans les roches environnantes.
- une zone un peu vaseuse et ça sera vite le nuage autours de lui.

Et pour finir, une zone avec toujours un peu de houle et les longues voilures vont prendre cher à la mise à l'eau et surtout pour les sorties d'eau.

 

A titre d'exemple ou de modèle, je viens de faire un tour sur le site de M. Breier par curiosité >> https://www.breier.fr/index.php/fr/bipalmes-bifins/chasse-sous-marine-spearfishing

Donc, 620mm :

Citation

Modèle de palmes adapté à la chasse peu profonde.
Idéale pour les profondeurs de 5 à 10 m.
Palmes notamment utilisées de manière professionnelle en mer méditerranée par les pêcheurs d’oursins.
Bipalmes également utilisées par le plongeur bouteille à la recherche d'un palmage efficace.

 

En 760mm :

Citation

760B2C5 : La souplesse des voilures permet de nager en surface sur de longues distances et de passer facilement dans les zones à fort courant. Profondeurs de chasse recommandées pour un gabarit moyen : 5 à 10 m.
760B3C5 : Bipalmes de dureté médium qui permettent de pratiquer à la fois la chasse départ du bord et la chasse en bateau.
Les voilures sont suffisamment souples pour palmer en surface dans de bonnes conditions et suffisamment puissantes pour décoller du fond pour des profondeurs allant jusqu'à 25m-30m suivant le gabarit.
760B4C5 : Le modèle de palmes à voilure dure à choisir pour pratiquer la chasse en bateau.
La dureté de la voilure lui confère beaucoup de puissance de propulsion à la remontée et permet une chasse sans limite de profondeur.
760B5C5 : Le modèle de palmes à voilure très dure à choisir pour pratiquer la chasse en bateau et pour des gabarits au-delà de 90 kg très forts sur les cuisses.
La dureté de la voilure lui confère beaucoup de puissance de propulsion à la remontée et permet une chasse sans limite de profondeur.

 

En 820mm:

Citation

820B3C5 : La voilure de dureté moyenne sera plus adaptée à des gabarits petits à moyens pour la pratique de la chasse sous-marine en bateau.
820B4C5 : La voilure dure sera plus adaptée à des gabarits moyens pour de la chasse profonde en bateau.
820B5C5 : Une voilure très dure destinée à des gabarits de +90kg voulant beaucoup de poussée pour pratiquer la chasse profonde en bateau.

 

Après bien entendu chacun voit midi à sa porte mais c'est toujours bon de lire les conseils des autres car ça peut éviter de se tromper 2 fois dans le choix du matériel.

Nota: pourquoi 2 fois?
Car quand on investit dans une paire de carbone pour la première fois, très souvent on se surestime et on fait un premier mauvais choix. Les conseils des amis et autres glané sur le forum par exemple sont là pour évité de se tromper une seconde fois.

Petit exemple personnel:
- mes premières carbones furent des 760B3C5 avec chausson beuchat. Mais petit problème, quand je remontais dès que j'étais au delà de 10m ça avait tendance à générer une sensation très désagréable dans les cuisses (je crois que c'est du en général à l'acide lactique).
- du coup après 2 ans d'économies je me dis que je vais prendre plus grand comme les 820B3C5.
Mais je me dis que non il faut prendre du 820B4C5 car du haut de mon 1.76m et 74-75kg je ne me considère pas comme un petit gabarit.
Je prends quelques conseils à droite à gauche et je comprends que finalement la 820B3C5 me serait plus idéale.
Du coup j'ose téléphoner à M. Breier et ce dernier me dit que en plus du choix en 820B3C5 qui lui semble plus adapté (par rapport à ce que j'ai expliqué) que je devrais peut-être passer sur un chausson plus souple que le beuchat comme le SEAC ou encore plus souple comme le Imersion.
A cette époque, n'aimant pas trop la grande souplesse de l'Imersion j'ai donc pris un SEAC et 3 ans après je ne regrette toujours pas mon choix de palme et les sensations particulières dans les cuisses que j'avais auparavant avec les prmeières palmes ont totalement disparues, même en chassant surplombé comme j'aime le faire à la cote en façade Atlantique. Tout en ayant la grosse impression d'avoir gagné en fluidité/économie d'énergie du fait de la souplesse de l'ensemble chausson/voilure adapté à mes petits cuissots. 😁 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour toutes ces infos .

En côtier , je ne dépasserai pas les 10/12 mètres .

Donc en résumé mon choix se portera sur des palmes dans les 70 cm et assez souples .

 

Merci à tous .

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Attention aussi lorsque l'on parle de longueur de palmes, selon les marques ça va de la pointe au bout ou de la cassure à la pointe de palme, un peu comme les longueurs de fusils avec la polynesie et la NC et l'europe

Share this post


Link to post
Share on other sites

merci pour la précision .

Je pense faire mon achat vers le début de saison chez mon marchand préféré (bouguenais).

ceci dit , je regarde les palmes d'occaz , on ne sait jamais ......

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous,

La longueur des palmes joue effectivement, mais ce n'est qu'une partie du problème.

Sans être spécialiste de l'Océan, si je peux me permettre ayant beaucoup palmé dans la Méditerranée et en club en piscine j'ai eu l'occasion d'essayer un certain nombre de palmes plastiques, fibre et carbone. De musculature modeste, mais assez endurant j'ai définitivement opté pour des palmes très souples, légères et je nage en faisant des battements de courte amplitude… Ca me permettait de chasser parfois plus de 6 heures (mais rarement plus de 15 m de  profondeur) en ayant supprimé toutes sensations de crampes ou fatigues excessive.

Un chausson bien ajusté de préférence léger a son importance dans le ressenti et l'efficacité du palmage. Le mieux est d'essayer celles d'un copain avant de faire l'achat lorsque l'on peut. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...