Jump to content
Sign in to follow this  
Nyko

Conseil sortie en kayak de mer

Recommended Posts

Bonjour tout le monde,

J'ai acquis un kayak de mer l'automne dernier (Hobie Kona de 3m50) et je souhaiterais pouvoir l'utiliser pour accéder à différents secs entre Le Gâvres et Quiberon (jamais au delà de 2 miles, catégorie basique donc). Je me suis renseigné sur la législation en rigueur, le matériel obligatoire (et recommandé) à bord ainsi que les modifications à apporter sur le kayak pour pouvoir pratiquer la chasse sous-marine, toujours en binôme. Je me suis entraîné à son utilisation sur la ria pour être le plus à l'aise possible et être fin prêt pour cette saison 2020.

 Je n'ai par contre pas encore d’expérience pour accéder à des secs ou des pâtures entre Le Gâvres et Quiberon et c'est cette zone que je souhaiterais pratiquer. J'aurais donc besoin de vos conseils pour appréhender au mieux cette nouvelle façon de pratiquer la csm et la zone, puisque jusqu'à présent je la pratiquait essentiellement depuis la côte. Quitte à faire des sortie avec d'autres kayaks d'ailleurs!

D'avance merci!

Share this post


Link to post
Share on other sites

il faut que tu t'habitues avant tout à remonter sur ton kayak une fois que tu es à l'eau sans tout retourner....

un drapeau sur un grand mat pour etre bien visible.

avoir des balises de détresse sa peut servir  même si pas obligatoire à -2 miles

bidon étanche!

pagaie attachée à une leash!

le gilet de sauvetage je crois pas obligatoire quand tu as une combi (mais la je sais plus ou j'ai vu sa)

une bouée genre saucisse est aussi la bienvenue, quand tu t'encres, tu bouges pas le kayak  tout le temps .  et sa te laisse parcourir quelques cailloux avec un peu plus de sérénité...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 22 minutes, pompom a dit :

une bouée genre saucisse est aussi la bienvenue,

Plus que ça, elle est obligatoire.

Penser à tout attacher (du fil électrique c'est nickel) en particulier pour les départs et retours qui peuvent être agités....

Pour le reste c'est comme en bateau : discrétion pour le mouillage et la mise à l'eau, et pas directement sur le spot visé.

Share this post


Link to post
Share on other sites

fil electrique rigide,monobrin, pas du souple. Il ne cassera jamais si c'est pas du chinois

Share this post


Link to post
Share on other sites

A bord tu dois impérativement retirer ta ceinture et l’attacher, un pain de mousse avec des bout de chambre à air ,glissé sur la pagaye, t’aidera à remonter à bord 

Share this post


Link to post
Share on other sites

D'accord avec tous, le kayak est très voyant pour le poisson, amarre le à un endroit stratégique de ta zone de chasse, le nez face au courant/houle. Tu peux faire un petit montage avec du sandow pour amortir le mouvement du kayak afin qu'il ne tape pas sur l'eau...
La ceinture de plomb ++ prévois un tapis dans le kayak surtout pour le bruit !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour la prépa du kayak j'avais trouvé quelques infos sur le forum ainsi que ce lien que je trouve bien utile, même si plus à jour concernant la législation: 

http://chasse-en-kayak.blogspot.com/2009/10/iv-comment-preparer-armer-son-kayak.html

Par contre concernant le poids et le type de grappin, je ne sais vraiment pas quoi prendre, le kayak faisant 35kg (hors accastillage). 

On embarquera toujours une bouée par personne vu que l'on aimerais par exemple mouillé du côté de Roelan et se balader autour. 

Il y a 12 heures, thearthur a dit :

Pour le reste c'est comme en bateau : discrétion pour le mouillage et la mise à l'eau, et pas directement sur le spot visé.

Ça j'y avais pas pensé, alors que ça paraît évident 😅.

Il y a 3 heures, sub sniper a dit :

un pain de mousse avec des bout de chambre à air ,glissé sur la pagaye, t’aidera à remonter à bord 

Je comprend pas le principe, mes pagayes sont attachés sur le kayak (en plus d'un leash), mais pas suffisamment pour que je puisse y prendre appui.

Il y a 1 heure, kekalela a dit :

D'accord avec tous, le kayak est très voyant pour le poisson, amarre le à un endroit stratégique de ta zone de chasse, le nez face au courant/houle. Tu peux faire un petit montage avec du sandow pour amortir le mouvement du kayak afin qu'il ne tape pas sur l'eau...
La ceinture de plomb ++ prévois un tapis dans le kayak surtout pour le bruit !

J'ai prévu de faire le petit montage avec un sandow, ça m'a l'air pas trop compliqué à monter.  Par contre j'avais rien prévu pour amortir le bruit des plombs, surtout qu'en plus le Kona est une coque vide qui doit bien résonner, je vais faire le nécessaire! 👍

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour le grappin un 750g suffit sur des zones de roches.

Un kayak ne tire pas plus qu'une planche.

Sur du sable ça peut être juste (comme avec une planche). Moi je met un plomb de 1kg en plus à 1m du grappin pour qu'il soit plaqué au fond. Sinon 1m de chaîne.

D'autres en ont un de 1,5kg.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 9 minutes, thearthur a dit :

Pour le grappin un 750g suffit sur des zones de roches.

Un kayak ne tire pas plus qu'une planche.

Sur du sable ça peut être juste (comme avec une planche). Moi je met un plomb de 1kg en plus à 1m du grappin pour qu'il soit plaqué au fond. Sinon 1m de chaîne.

D'autres en ont un de 1,5kg.

Ok super! Je vais comme ça alors, je vais rajouter un plomb de 1kg à 1m du grappin. 👍👍👍

Share this post


Link to post
Share on other sites

Résultat de recherche d'images pour "remonter sur son kayak avec bouée"

le rouge.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, sub sniper a dit :

le rouge.

Ah oui d'accord! Ça reste jouable pour un deux place tu penses?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, sub sniper a dit :

Résultat de recherche d'images pour "remonter sur son kayak avec bouée"

le rouge.

Ces deux techniques sont valables pour les kayaks pontés mais inutiles pour des sit on top.

Le Kona est large et stable et il n'y aura pas de difficultés pour remonter à bord. Un bon coup de rein et c'est réglé.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, dgm22 a dit :

Ces deux techniques sont valables pour les kayaks pontés mais inutiles pour des sit on top.

Le Kona est large et stable et il n'y aura pas de difficultés pour remonter à bord. Un bon coup de rein et c'est réglé.

Oui aucun besoin de la pagaie pour remonter à bord d'un sit on top comme le tiens.

Juste penser à mettre une main de chaque côté sinon...

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est bien noté, va pas falloir faire le boulet lors de la remontée! 😂

Concernant le moment approprié pour sortir, est ce qu'il est préférable de partir à la descendante et revenir à la montante, en faisant gaffe au coef et courant ou bien au vu du peu de miles que l'on effectuera, ça n'a pas trop d'impact? En sachant que l'on ira sur les secs à moins de 2 miles entre Le Gâvres et la pointe du Percho.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, thearthur a dit :

Pour le grappin un 750g suffit sur des zones de roches.

Un kayak ne tire pas plus qu'une planche.

Sur du sable ça peut être juste (comme avec une planche). Moi je met un plomb de 1kg en plus à 1m du grappin pour qu'il soit plaqué au fond. Sinon 1m de chaîne.

D'autres en ont un de 1,5kg.

la chaine sous l'eau c'est pas discret sa fait un raffus du diable et sa encombre le kayak  et sa fait du bruit quand on la frotte sur le kayak pour la remonter! et comme on fait des petits deplacements avec, sa alerte vite le monde autours !  vaut mieux un grappin un peu plus lesté plus discret!

pour remonter , avec un SOT, avec les palmes sa reste un jeu d'enfant .

un petit sondeur peu t'aider pour la profondeur, et garder des points gps la ou tu as trouvé des coins top!

penses a tout attacher sur le kayak, si tu le retournes, c'est vite perdu le matos!

questions courants , regarde une carte des courants dans la zone ou tu vas pecher.  et ce que tu veux faire comme sortie.

 peche a trou en basse, en montante le poisson est plus de sortie... pour les crustacés en basse tu plonges moins profond....

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 21 heures, thearthur a dit :

Plus que ça, elle est obligatoire.

Penser à tout attacher (du fil électrique c'est nickel) en particulier pour les départs et retours qui peuvent être agités....

Pour le reste c'est comme en bateau : discrétion pour le mouillage et la mise à l'eau, et pas directement sur le spot visé.

je crois que c'est le fanion qui est obligatoire, pas la bouée, tant que tu restes pas loin du fanion... avec une planche, on prend pas de bouée, non?  Peutètre je me trompe,  pour moi sa apporte un plus en  securité.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il est obligatoire d’être signalé par un dispositif flottant et un fanion . Comme en bateau, même Si la signalisation est plus visible la bouée ou planche est obligatoire.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, pompom a dit :

je crois que c'est le fanion qui est obligatoire, pas la bouée, tant que tu restes pas loin du fanion... avec une planche, on prend pas de bouée, non?  Peutètre je me trompe,  pour moi sa apporte un plus en  securité.

Le kayak est assimilé au bateau. Il doit donc arborer le pavillon Alpha mais cela ne dédouane pas le chasseur de devoir se signaler avec une bouée, elle aussi munie de son pavillon de plongée réglementaire.

Dans le cas d'un kayak bi-place, les deux chasseurs doivent avoir chacun leur bouée.

Pour une raison évidente, la planche sera trop encombrante, idem pour la bouée longue. J'ai finalement opté pour la bouée ronde.

J'ajouterai au matériel de sécurité, une pagaie de rechange démontable, un compas (même si on a un GPS qui peut tomber en panne de batterie) pour se repérer en cas de brume, et un moyen de transmission (VHF ou au moins un téléphone portable dans une pochette étanche).

Et avant tout, il faut prendre la météo avant de partir et ne pas hésiter à reporter une sortie si les prévisions annoncent du fort vent de terre ou des orages...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'aurais ma bouée ronde avec moi (mon collègue idem), que je laisserait traîner derrière le kayak pendant la balade avant d'arriver sur zone. J'ai prévu l'achat d'une pagaie de rechange, d'un compas et d'une carte de la zone au cas où la brume se lève (même si je vais pas aller très loin pour l'instant). J'hésite à acheter une VHF, c'est quand même assez cher, comparé à une poche étanche pour mettre mon portable, ça viendra peut être dans un second temps.

Pour la météo, je vais assurer le coup pour cette saison et sortir que sur mer calme en prenant en compte le vent et le courant.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, dgm22 a dit :

Le kayak est assimilé au bateau. Il doit donc arborer le pavillon Alpha mais cela ne dédouane pas le chasseur de devoir se signaler avec une bouée, elle aussi munie de son pavillon de plongée réglementaire.

Dans le cas d'un kayak bi-place, les deux chasseurs doivent avoir chacun leur bouée.

Pour une raison évidente, la planche sera trop encombrante, idem pour la bouée longue. J'ai finalement opté pour la bouée ronde.

J'ajouterai au matériel de sécurité, une pagaie de rechange démontable, un compas (même si on a un GPS qui peut tomber en panne de batterie) pour se repérer en cas de brume, et un moyen de transmission (VHF ou au moins un téléphone portable dans une pochette étanche).

Et avant tout, il faut prendre la météo avant de partir et ne pas hésiter à reporter une sortie si les prévisions annoncent du fort vent de terre ou des orages...

 

Il me semble que le compas magnétique est obligatoire 

sur ton tel tu peux charger l’application Navionics en cas de brume de mer , qui arrive sans prévenir , tu pourras rentrer

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, sub sniper a dit :

Il me semble que le compas magnétique est obligatoire 

sur ton tel tu peux charger l’application Navionics en cas de brume de mer , qui arrive sans prévenir , tu pourras rentrer

Pas sur la liste du matériel de sécurité "basique", donc jusqu'à 2 milles d'un abri, zone de navigation qui intéresse les kayakistes.

https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/sites/default/files/equipement_secu_plaisance_4p_DEF_Web.pdf

C'est d'ailleurs une hérésie selon moi car, pour avoir déjà été surpris par la brume quand j'étais aux îles St Quay,  j'étais bien content d'avoir mon compas pour revenir au bord.😐

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 26 minutes, dgm22 a dit :

Pas sur la liste du matériel de sécurité "basique", donc jusqu'à 2 milles d'un abri, zone de navigation qui intéresse les kayakistes.

https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/sites/default/files/equipement_secu_plaisance_4p_DEF_Web.pdf

C'est d'ailleurs une hérésie selon moi car, pour avoir déjà été surpris par la brume quand j'étais aux îles St Quay,  j'étais bien content d'avoir mon compas pour revenir au bord.😐

A mon avis c'est indispensable,mais faut-t-il encore savoir s'en servir et surtout savoir ou on se trouve.....

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 19 heures, dgm22 a dit :

Le kayak est assimilé au bateau. Il doit donc arborer le pavillon Alpha mais cela ne dédouane pas le chasseur de devoir se signaler avec une bouée, elle aussi munie de son pavillon de plongée réglementaire.

Dans le cas d'un kayak bi-place, les deux chasseurs doivent avoir chacun leur bouée.

Pour une raison évidente, la planche sera trop encombrante, idem pour la bouée longue. J'ai finalement opté pour la bouée ronde.

J'ajouterai au matériel de sécurité, une pagaie de rechange démontable, un compas (même si on a un GPS qui peut tomber en panne de batterie) pour se repérer en cas de brume, et un moyen de transmission (VHF ou au moins un téléphone portable dans une pochette étanche).

Et avant tout, il faut prendre la météo avant de partir et ne pas hésiter à reporter une sortie si les prévisions annoncent du fort vent de terre ou des orages...

 

ok, merci des infos!  je prendrais la bouée la prochaine fois en plus du fanion!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour tout ces conseils, toujours avisés! J'essaierai de mettre une petite photo du kayak une fois préparé.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Laisser traîner la bouée derrière le kayak, ça passe à l'aller.
En revanche au retour, on sent vite les quelques kilos de poisson à traîner en plus.
Pour le ratio Vitesse/effort, mieux vaut tout avoir à bord.

Un mousqueton bien placé ou deux te permettront aisément de rapidement arrimer ta bouée à bord.
Inox marin ou nylon, le galva et les trucs d'escalade rouillent (très) vite et ne se referment plus correctement passé la première sortie.
En plus, c'est aussi pratique pour stocker du matos sur la bouée. (2ème arbalète, couteau, filet..)

Si c'est ta première sortie, fait un montage "à blanc" chez toi de tout ce que tu veux emmener.
T'as toujours l'air con à passer les premières 30 minutes de ta sortie sur la mise à l'eau à chercher où tout ranger,
pour te rendre compte que tu aurais dû prendre une petite longueur de sandow pour mieux arrimer ton sac, et que tu n'as rien pour sécuriser les palmes en navigation.
Le kayak, c'est de l'effort en plus de la plongée, ne lésines pas sur l'eau et le casse-croûte. casquette fortement conseillée, une vieille qui craint plus le sel.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je vois après post que tu avais déjà prévu le montage à blanc 😝

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un conseil également : n'hésite pas à faire dessaler ton Kayak dans peu d'eau au bord. Retourner le, matos attaché dessus. Tu verras alors les potentielles lacunes de tes montages...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, Nyko a dit :

Merci pour tout ces conseils, toujours avisés! J'essaierai de mettre une petite photo du kayak une fois préparé.

Quelques idées pour la préparation... 🙂

https://www.chasse-sous-marine.com/forums/topic/65110-océan-kayak-scrambler/?tab=comments#comment-1090263

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, dgm22 a dit :

Quelques idées pour la préparation... 🙂

Merci bien, des photos ça aide toujours 😉

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comme convenu quelques photos du kayak avec les modifs nécessaires. Est installé un bout d'amarrage à l’intérieur de la coque que l'on ne voit pas sur les photos ainsi que des cartes marines plastifiés des zones que je vais couvrir. Un sac étanche (avec dedans une pochette étanche pour le portable) sera installé à l'arrière. Hâte d'essayer mon installation! Les bouées seront à la traîne, et si après essai je trouve que ça "tire" trop, je ferai une installation pour les mettre sur le kayak. 
 

Merci pour tout vos conseils en tout cas, ils m'ont bien été utiles pour pas faire dans l'impro! 👍👍👍

NB: Tout les nœuds que vous voyez sont soit des double pécheur avec nœud simple sur brin mort, cabestan ou stilson.

IMG_20200224_085020.jpg

IMG_20200216_151451.jpg

IMG_20200216_151734.jpg

IMG_20200216_151834.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

alors selon moi plusieurs choses ne vont pas:

les palmes en équilibre à l'avant. c'est l'endroit le plus exposé, tu risques de les perdre rapidement

la ligne de mouillage en élastique. c'est bien d'avoir un amortisseur mais là ça va s'allonger sévère. de plus la ligne est bloquée sur le nez, c'est pas pratique. j'avais trouvé sur les forums de kayak ides schémas de ligne de mouillage ou d'ancre flottante: la ligne non élastique fait une boucle entre l'avant et l'arrière du kayak, une poulie à chaque extrémité et un mousqueton sur lequel tu fixes le mouillage. ça permet d'envoyer le mouillage à l'avant ou à l'arrière depuis le kayak (sans aller dans l'eau). très pratique en pêche également pour le placement de l'ancre flottante.

le compas sur élastique au niveau des pieds: quand je me déplace d'un endroit à un autre, je ne retire pas mes palmes. il faut proscrire tout ce qui peut gêner la remonter ou la mise à l'eau.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut,

Comme Conguel, le sandow c'est entre le bateau et l'enrouleur seulement. 3m environ.

J'ai longtemps fonctionné sans "va et vient" pour la ligne de mouillage.

Mais depuis que j'en ai un... Ben je regrette de ne pas l'avoir fait plus tôt...

Il n'est que sur un peu plus de la moitié de la longueur du bateau et ça suffit en CSM.ud

Les palmes mieux vaut les positionner dans la longueur.

Je les positionnerais entre les jambes du coéquipier et les siennes dans le bac arrière.

Ce bateau doit être hyper stable donc pas de soucis pour les prendre en se tournant.

Je pense que vous pouvez même vous mettre assis avec les jambes dans l'eau du même côté sans trop de problème.

Et aussi le fanion : il risque de gêner le pagayeur à cet endroit. À tester.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour la remontée à bord : pensez à ce que celui qui est déjà à bord fasse contre-poids ....

Sinon vous allez rigoler 5 minutes 😁

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 18 heures, thearthur a dit :

Pour la remontée à bord : pensez à ce que celui qui est déjà à bord fasse contre-poids ....

Sinon vous allez rigoler 5 minutes 😁

En étant doué, il y a juste à prévenir le binôme afin d'éviter un geste malheureux dans la surprise générale.

Sinon, je rejoins Conguel et thearthur pour les palmes et la ligne en sandow.
Le sandows n'aiment pas les noeuds et ont tendance à les desserrer. J'ai failli y perdre une pagaie.

En ce qui concerne les bouées à la traîne, essaie avec et sans.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 21 heures, thearthur a dit :

Pour la remontée à bord : pensez à ce que celui qui est déjà à bord fasse contre-poids ....

Sinon vous allez rigoler 5 minutes 😁

Ah, les joies du kayak bi-places... 😄

200225062605975416.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 15 heures, dgm22 a dit :

Ah, les joies du kayak bi-places... 😄

200225062605975416.jpg

😂😂😂 Merci, j'ai bien rigolé

Share this post


Link to post
Share on other sites

Houlala, tellement de choses! Merci pour vos avis constructifs.

Le 24/02/2020 à 20:15, Conguel a dit :

les palmes en équilibre à l'avant. c'est l'endroit le plus exposé, tu risques de les perdre rapidement

la ligne de mouillage en élastique. c'est bien d'avoir un amortisseur mais là ça va s'allonger sévère. de plus la ligne est bloquée sur le nez, c'est pas pratique.

Concernant les palmes, effectivement elles risquent d'être exposées mais elles sont bien plaquées avec le sandow et il y a un monofile qui passe dans chacune d'elles au cas ou elles se font la malle. Si je vois une fois à l'eau que le nez du kayak n'est pas adapté pour les palmes, je les mettrai tout à l'arrière dans la longueur. Pour le sandow de la ligne de mouillage au vu de ce que tu me dit je vais la raccourcir de moitié. Il passe par un taquet à l'avant mais il n'est pas bloqué par celui ci.

Le 24/02/2020 à 20:15, Conguel a dit :

le compas sur élastique au niveau des pieds: quand je me déplace d'un endroit à un autre, je ne retire pas mes palmes.

Le compas est placé à cet endroit, juste derrière le fauteuil de devant, mais il ne devrait pas gêner la remontée, il ne se trouve pas au niveau de mes pieds. S'il s'avère en testant les premières remontées qu'il me gène, je le bougerais de place.

 

Le 24/02/2020 à 20:33, thearthur a dit :

Et aussi le fanion : il risque de gêner le pagayeur à cet endroit. À tester.

Pour avoir testé le "pagayage" comme un con dans mon garage, le fanion n'a pas l'air de me gêner.

Le 24/02/2020 à 20:35, thearthur a dit :

Pour la remontée à bord : pensez à ce que celui qui est déjà à bord fasse contre-poids ....

C'est clair que l'on va redoubler de vigilance, même si le Kona est assez stable tout de même. De toute façon avant d'aller sur un sec on va tester du bord la remontée, le mouillage, le kayak retourné, toutes situations qui pourrait nous mettre en difficulté.

Le 25/02/2020 à 14:42, kees_baloo a dit :

Le sandows n'aiment pas les noeuds et ont tendance à les desserrer.

C'est vrai que ce n'est pas la corde idéal pour souker des nœuds, mais étant élagueur, j'en fait tout les jours et j'ai une bonne expérience d'un nœud bien fait. De toute façon au début je garderais un œil sur tout les nœuds pour voir comment ils évoluent, quitte à changer de système si ça ne convient pas.

Share this post


Link to post
Share on other sites

La remarque de Conguel sur ta ligne de mouillage c'est qu'on a l'impression qu'elle est entièrement en sandow.

C'est ce qui risque de poser problème.

Le sandow c'est uniquement entre la kayak et l'enrouleur.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, thearthur a dit :

Le sandow c'est uniquement entre la kayak et l'enrouleur.

C'est bien le cas, d'ailleurs on voit sur l'une des photos le sandow attaché à l'enrouleur.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 26/02/2020 à 16:37, Nyko a dit :

 mais étant élagueur, j'en fait tout les jours et j'ai une bonne expérience d'un nœud bien fait.

d'ou le noeud de stillson cité précédemment, bien que je ne comprenne  pas l'utilité de ce noeud sur le kayak!

 

1)sur ta ligne de vie  , tends une cordellette  que tu fixes à l'avant et quasi à l'arriere, en passant juste par un ou 2 anneaux. sur ces brins, tu fais un prussik  (ou noeud autobloquant dans les 2 sens)  entre chaque anneau, tu relies ton ancre  dessus  , et tu pourras regler  la position de ton ancre en déplaçant ton prussik  en fonction de la position de ton kayak et des courants.

2) sur la corde de ton ancre , remet aussi un prussik, sa te permet de  la  bloquer à la longueur voulue plutot que de s'em-------erder  a refaire des noeuds

j'ai fais sa sur le mien, c'est impec! parole d'ancien élagueur!

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 21 heures, pompom a dit :

d'ou le noeud de stillson cité précédemment, bien que je ne comprenne  pas l'utilité de ce noeud sur le kayak!

C'était pour installer la ligne de vie: j'ai fait une tête d'alouette sur la pointe arrière du kayak, j'ai laissé filer les deux brins sur chaque côté du kayak vers l'avant en faisant une demi clé sur chaque œillet traversé, puis j'ai bien tendu et fini sur la pointe avant en faisant un stillson sur chaque brin et j'ai soudé les deux brins morts pour que ça ne bouge plus.

Concernant le mouillage, je vais essayer mon installation puis si je me rend compte que c'est trop rigide, je ferais les modifs nécessaires.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...