Jump to content

La Chasse Sous-marine En Polynésie


Recommended Posts

il y a 28 minutes, quebra a dit :

sont dur a tirer chez vous les chirurgiens ? vous les cuisinez comment ?

Sur tahiti ( différent du reste de la Polynésie) la pression de chasse sous marine est très forte, il y a un fusil dans presque chaque foyer. Et on chasse principalement pour manger. Donc les poissons sont assez difficiles.

 

Pour te dire ce jours là on a chasser entre 20 et 34m de fond Essentiellement a l'agachon.

 

Le kuripo (naso hexacanthus) je me mange en sashimi, au four juste avec du gros sel et beurre sur le dessus, barbecues, ou préparer dans des pots avec de l'huile.

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 4.1k
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Posted Images

6 minutes ago, zorrotahiti said:

Sur tahiti ( différent du reste de la Polynésie) la pression de chasse sous marine est très forte, il y a un fusil dans presque chaque foyer. Et on chasse principalement pour manger. Donc les poissons sont assez difficiles.

 

Pour te dire ce jours là on a chasser entre 20 et 34m de fond Essentiellement a l'agachon.

 

Le kuripo (naso hexacanthus) je me mange en sashimi, au four juste avec du gros sel et beurre sur le dessus, barbecues, ou préparer dans des pots avec de l'huile.

oui j'y ai chasser un peu, m'etonne pas que vous soyez tous des betes de chasseurs 🙂

merci

Link to comment
Share on other sites

Ah oui si tu as chasser ici tu dois comprendre, on voit le poisson mais le faire est assez souvent compliqué.

Des bêtes non, mais comme toi sur ton île pouvoir chasser 4 jours par semaine ça permet de progresser plus vite.

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Sortie entraînement sur tahiti.

Eau trouble pour nous (visibilité de 15m)

Peu de poisson présent mis a part une petite zone où il y avait beaucoup de vie.

Une fois la pêche récifale fini on est partie au large pour aller chercher notre "tilapia du large" lobote 3 queues. Un poisson excellent a la vapeur.

PXL_20240224_000629672.MP.jpg

Link to comment
Share on other sites

Tu fais comment pour chercher ces "Vieilles"? Je n'en ai vu qu'une seule en presque trente ans de csm ? En plus, elles sont superbes 👍

Link to comment
Share on other sites

Merci.

Alors je suis loin d'être un expert de ce poisson.

Mais on va le chercher au large (3-4 nautique de la barrière) il y a environ 3000m de fond haha

On cherche des tas d'algues ou des troncs d'arbres (en ce moment il y en a pas mal car on vient de sortir d'une période dépressionnaire avec énormément de pluie) 

Parfois les poissons sont dessous et on fait une approche discrète a la palme. (Poisson très très bête quand il n'a pas eu peur du bateau) 

Link to comment
Share on other sites

       Oui ce sont des vieilles bois ,aux Antilles elles sont très nombreuses sur DCP et surtout très,très facile a tirer ,cela n a pas vraiment d interet car elles viennent sur la flèche ,sauf que ce sont de très bons poissons et que l on est sure qu elles n ont pas la ciguatera !😉 Et celles la ont l air de trés belles facturent !

Link to comment
Share on other sites

Ah oui, 3 000m de fond, faut que je fasse plus de  40km vers le large 😠

J'essaye quelque fois sous les bois flottants, mais que du fretin ... quand il y a quelque chose

Link to comment
Share on other sites

Le 25/02/2024 à 08:48, zorrotahiti a dit :

Merci.

Alors je suis loin d'être un expert de ce poisson.

Mais on va le chercher au large (3-4 nautique de la barrière) il y a environ 3000m de fond haha

On cherche des tas d'algues ou des troncs d'arbres (en ce moment il y en a pas mal car on vient de sortir d'une période dépressionnaire avec énormément de pluie) 

Parfois les poissons sont dessous et on fait une approche discrète a la palme. (Poisson très très bête quand il n'a pas eu peur du bateau) 


Voilà un super poisson !!!!

Alors c'est vrai que en chasse, techniquement elle n'est pas intéressante.
Mais à la canne avec des petits leurres en light tackle ou bien à la mouche elle est top géniale à pêcher et combattre.
Attention elle possède une mâchoire suffisamment puissante traverser du petit shad-rap et similaires. 
C'est aussi une grande championne quand il s'agit de sonder pleine balle à la touche. 

Une de ses grandes spécialité, c'est la chasse à l'agachon de surface. Tel un poisson mort qui flotte en surface, elle imite ainsi un objet flottant tel que le bois pour permettre à de petits poissons/crustacés etc.. de venir se mettre à l'abris. 
C'est donc pour cela qu'on la trouve essentiellement au large en pleine mer se laissant dériver aux grés des courants. Car au large en pleine mer, chaque objet flottant en surface peut rapidement devenir une petite Oasis.

Nota: autrefois, il était possible de croiser des individus de plusieurs dizaines de kilos. MAIS la surpêche actuelle  notamment à cause de la senne, a considérablement réduit leur poids moyen autours du kilo si ce n'est beaucoup moins comme 300-500gr dans certaines région...... 

Un poisson bon à manger et à respecter comme il se doit !  🤗

@zorrotahiti un copain m'a dit que en effet, hier sur Taapuna les conditions étaient au top. 
Mais avec El Niño qui arrive vous risquez d'avoir à subir régulièrement cette année des supers gros épisodes pluvieux comme ces dix derniers jours.  😬

@dom85, tu peux les croiser aussi en bordure du plateau continental dans la zone des centaines de mètres de fond et aussi plus rarement sur le plateau. ça m'est déjà arrivé d'en croiser sur les fonds de 60m. MAIS.... moi non plus je n'ai pas souvenir d'en avoir déjà croisé dans l'océan indien... 🤔 Je vais demander à deux amis.


image.thumb.png.da89efc68db91c32c63a68be88b407a8.png

Link to comment
Share on other sites

Il y a 10 heures, coryphaena a dit :


  🤗

@zorrotahiti un copain m'a dit que en effet, hier sur Taapuna les conditions étaient au top. 
Mais avec El Niño qui arrive vous risquez d'avoir à subir régulièrement cette année des supers gros épisodes pluvieux comme ces dix derniers jours.  😬

🤔

Oui on a eu énormément de pluie (d'où l'eau trouble...) Mais depuis 1 semaine il fait très beau avec mer très très calme.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 23 heures, dom85 a dit :

Pétard, elle est monstrueuse celle là!

Je vois bien un effet de photo à cause des genoux mais elle doit bien faire 40/50 kg

et tu te dis par exemple que en chassant régulièrement à 25MN et 1500m de fond.... je n'en ai pas vu une seule de plus de 2.5kg ces 5 dernières années..... à part ça tout va bien madame la marquise 😂

Link to comment
Share on other sites

Il y a 15 heures, zorrotahiti a dit :

Oui on a eu énormément de pluie (d'où l'eau trouble...) Mais depuis 1 semaine il fait très beau avec mer très très calme.

et du coup un retour de belles vagues 🥳🥳🥳

Link to comment
Share on other sites

Chez nous, les hexacanthus ont disparu depuis deux ans, personne n'en connait la raison, on pouvait en rencontrer des concentrations de plusieurs dizaines de milliers et faire régulièrement des triplés, les chirurgiens noirs totalement eux, on n'en voit plus un seul depuis déjà pas mal années 🤢, les peches-cavale que l'on pouvait croiser par millions ne se rencontrent plus que par quelques centaines

Triste

 

C'est tout de même une jolie chasse ta photo, et bien présentée

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...
  • 2 weeks later...

Samedi et dimanche gros weekend de compétition sur tahiti.

2 premières journées de sélective pour déterminer le champion individuel de 2024 mais aussi pour déterminer les 3 titulaires masculin et féminine qui représenteront tahiti au prochain mondial de CSM de 2025.

Condition météo exécrable avec gros vent et eau très trouble.

Zone de chasse sur la côte EST de tahiti.

Zone réputé poissonneuses pour le samedi et mois celle du dimanche, au final ce sera totalement l'inverse...

8 hommes et 3 femmes seront présents sur les deux journées.  Mais avec un niveau très très élevé en effet sur les 8 hommes ils y a 7 champion de Polynésie dont un 5 ème mondial , un autre 6eme mondial et un 15 ème mondial, chez les femmes la même chose avec une 3 ème mondial et une 5eme mondial.

Notre club sors sont épingle du jeux avec une très belle 2eme place pour mon coéquipier habituel Titouan RONCIN

received_1294213454900710.thumb.jpeg.4a627dc56f469d1e2147a1d4c8b65406.jpeg. Pour moi ce sera moins bien.. je fini 7eme mais toujours dans la courses pour les prochaines journées. En guise de consolation le deuxième jour je tirerai un tdc a 5min de la fin de la journée.received_345313721884679.thumb.jpeg.9f279a43f8010c6dfb2fff454d8c7990.jpeg

received_300547156423325.thumb.jpeg.2456e5b5641457bc25307e90679fdb88.jpeg

Dell LAMARTINERE notre 6eme mondial finira premier lors des 2 journées avec 16 et 19 prises. 

Deuxième sur les 2 journées Titouan RONCIN notre 15eme mondial avec 16 et 16 prises

Troisième Maui TAEA notre 5eme mondial avec 15 et 12 prises

Chez les femme Onyx LEBIHAN finira 1 ère suivi de Taina ORTH et de Louise Lamote. Un grand respect a elle car les conditions n'étaient vraiment pas bonnes et leurs peches ont été très bonnes avec de très belles prises.

 

https://youtu.be/ctgYMkQWqfQ?si=9cPwE4IjlFBWEMN5

received_446417707938992.thumb.jpeg.be50ceb66bcfc56e8d0cfb1cfe0221df.jpegreceived_419318734188588.thumb.jpeg.7bda6399225df19c52286cc0766cae80.jpeg

 

Link to comment
Share on other sites

Merci pour le retour,  je trouve dommage qu'en compétition on ne valorise pas plus les belles ptises comme les tiennes. L'argument sorti est souvent que ça relève de la chance, mais c'est toujours les très bons chasseurs qui sortent les belles pieces en compet.

Il n y a pas beaucoup de participants aussi, c'est dû à quoi selon toi?

Link to comment
Share on other sites

Oui le poids très peu pris en compte dans le score final. Ça favorise la polyvalence du pêcheur, on a des compétitions dans le le blue ou le poids rentre énormément en compte.

Peu de participation car ce sont les individuels, très exigent physiquement et nécessite une grosse organisation ( 1 suiveur, 1 capitaine et 1 bateau par pêcheur par jour de compétition) 

Et on remarque souvent une démotivation chez les nouveaux après leurs première expérience de compétition. Il sortent 3 ou 4 poissons et ils sont déçu et ne reviennent pas ( alors que tous le monde est passé par là au début...) 

Link to comment
Share on other sites

Quel plaisir grâce a ce post (et tes interventions) de pouvoir vous suivre dans la pratique de la chasse en Polynésie.  C'est un régal... Merci.

Link to comment
Share on other sites

Joli TDC, merci de partager, Dell parle de la technique de fourchette que je connais mais je me demandais si vous l'utilisiez pour les TDC ou chasse dans le bleu ? Merci

Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, OUZIO a dit :

Quel plaisir grâce a ce post (et tes interventions) de pouvoir vous suivre dans la pratique de la chasse en Polynésie.  C'est un régal... Merci.

Merci, j'ai beaucoup appris et rêver grâce au forum (surtout pendant mes années d'études loin de mon ile) et je trouve normal de partager un peu a mon tour.

La fourchette non c'est plutôt pour des poissons de taille plus petite car ça encombre quand même pas mal le fusil cette technique. Alors tiré un gros avec ça deviens compliqué et encore plus si tu es profond.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, quebra a dit :

Joli TDC, merci de partager, Dell parle de la technique de fourchette que je connais mais je me demandais si vous l'utilisiez pour les TDC ou chasse dans le bleu ? Merci

J'ai découverte la technique de la fourchette quand j'habitais à Bora. C'est vrai que ce n'est pas évident au début de s'habituer à descendre avec un poisson de plusieurs kilos au bout du fusil (surtout qu'à l'époque on était avec des grands bois en 160). 

En revanche, c'était super efficace sur les poissons en banc type bec de canne ou Mu'u (daurade tropicale). Une fois qu'on arrive à tirer le premier et le mettre sur la fourchette, les autres venaient beaucoup plus facilement. 

Je m'était promis d'essayer chez nous sur les dentis ou les sars, je suis sur que cela pourrait aussi fonctionner. 

Link to comment
Share on other sites

il y a 47 minutes, sériole killer a dit :

de plusieurs kilos au bout du fusil

EUh alors c est trés différent de la NC ou on utilise des petits poissons autour des 3/500 gr max 🤔

Link to comment
Share on other sites

6 hours ago, zorrotahiti said:

Merci, j'ai beaucoup appris et rêver grâce au forum (surtout pendant mes années d'études loin de mon ile) et je trouve normal de partager un peu a mon tour.

La fourchette non c'est plutôt pour des poissons de taille plus petite car ça encombre quand même pas mal le fusil cette technique. Alors tiré un gros avec ça deviens compliqué et encore plus si tu es profond.

Merci !

Link to comment
Share on other sites

Aroha i te mau taata atoa no Tahiti (ou bonjour à tous les tahitiens en francais). Personnellement j'ai beaucoup utiliser la technique de la fourchette, et ca marche dans certaines conditions. Je serais intéressé de savoir si certain l'on essayer en France. D'ailleurs je compte de me faire livrer quelques modèles pour faire mon propre avis.

Link to comment
Share on other sites

Suoer merci beaucoup et c'est certain que quelques coefficients pour différentier les espèces seraient bienvenues au lieu de toujours favoriser la quantité ou le poids.

Au même titre que savoir varier sa chasse.

 

En tout cas ça fait plaisir de prendre le temps de nous partager ces informations. Donc encore merci 🤗

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, coryphaena a dit :

Suoer merci beaucoup et c'est certain que quelques coefficients pour différentier les espèces seraient bienvenues au lieu de toujours favoriser la quantité ou le poids.

Au même titre que savoir varier sa chasse.

 

En tout cas ça fait plaisir de prendre le temps de nous partager ces informations. Donc encore merci 🤗

Tu as tout bon, nous avons une liste de poissons avec des poids minimum et un maximum de 1 ou 2 poissons par espèces. Et nous avons une liste de poissons "bonifier" qui compte double car plus difficile à faire.

Link to comment
Share on other sites

Le 30/04/2024 à 18:37, zorrotahiti a dit :

Oui le poids très peu pris en compte dans le score final. Ça favorise la polyvalence du pêcheur, on a des compétitions dans le le blue ou le poids rentre énormément en compte.

Peu de participation car ce sont les individuels, très exigent physiquement et nécessite une grosse organisation ( 1 suiveur, 1 capitaine et 1 bateau par pêcheur par jour de compétition) 

Et on remarque souvent une démotivation chez les nouveaux après leurs première expérience de compétition. Il sortent 3 ou 4 poissons et ils sont déçu et ne reviennent pas ( alors que tous le monde est passé par là au début...) 

Ok, vous passez pas par des sélections régionales avant de faire le national. Puis c'est vrai qu'en terme de logistique, de temps et de moyens c'est compliqué, encore plus chez vous avec le nombre d'iles. 

En tous cas la compétition fait beaucoup progresser, notamment sur la partie rythme et dépassement de soi, puis sur la remise en question de ses pratiques.

Pour rebondir sur la technique de la fourchette, je l'ai utilisée plusieurs fois avec une variante : si je fais une seiche, je la laisse sur la pointe du fusil, les poissons rentrent plus facilement (dorades et loups). En Corse j'ai déjà mis une tentacule de poulpe sur la pointe du fusil, ca motive bien les dentis de 1 ou 2 kg. Les gros restent prudents.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 17 heures, zorrotahiti a dit :

Tu as tout bon, nous avons une liste de poissons avec des poids minimum et un maximum de 1 ou 2 poissons par espèces. Et nous avons une liste de poissons "bonifier" qui compte double car plus difficile à faire.

ça c'est génial 👏👏👏

Bravo ! 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, Le calamar volant a dit :

Ok, vous passez pas par des sélections régionales avant de faire le national. Puis c'est vrai qu'en terme de logistique, de temps et de moyens c'est compliqué, encore plus chez vous avec le nombre d'iles. 

En tous cas la compétition fait beaucoup progresser, notamment sur la partie rythme et dépassement de soi, puis sur la remise en question de ses pratiques.

Pour rebondir sur la technique de la fourchette, je l'ai utilisée plusieurs fois avec une variante : si je fais une seiche, je la laisse sur la pointe du fusil, les poissons rentrent plus facilement (dorades et loups). En Corse j'ai déjà mis une tentacule de poulpe sur la pointe du fusil, ca motive bien les dentis de 1 ou 2 kg. Les gros restent prudents.

Non pas de régionales, directement nationale (sélection tahiti) 

Il y a longtemps (je n'ai pas connu) il y avait des compétitions par Archipel puis les champions de chaque Archipel se rassembler pour la grande final. Mais maintenant les clubs ne sont plus assez dynamique dans les archipels.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, zorrotahiti a dit :

Mais maintenant les clubs ne sont plus assez dynamique dans les archipels.

Je dirai pas qu'il ne sont pas assez dynamique, mais que face aux enjeux financière d'un tel projet, cela n'en vaut pas toujours la peine.

Il faut pas oublier que pour ceux des autres archipels prendre l'avion pour venir à Tahiti c'est comme faire un Berlin-Paris en distance, c'est loin et c'est très chère, de 200 à 500 euros en fonction de l'archipel, billet uniquement sans l'hébergement ni la nourriture et tous ce qui vas avec. Si en plus c'est pour quitter ton île 100 fois plus poissonneux pour venir plonger à tahiti la ou le poisson se fair rare, et sortir avec 2 ou 3 poissons, face aux locaux de Tahiti qui connaissent mieu les spots. Perdre la compét et rentrer bredouille dans son île. Ca refroidi très vite😂😂😂. Par expérience je peut affirmer que la pensée "pitaing j'aurais mieux fait de rester chez moi, avec cette argent j'aurais payé un bon mahimahi frite à ma copine, au moins ce soir les boules je ne l'ai aurais pas au cou..." traverse l'esprit.

Il fut un temps, un peu après l'époque noir du CEP, lorsque les tahitiens on commencer à plonger avec des masques en verre et que tous les fond marins étaient égaux entre îles, avant que la capital ne soit victime de la surpeche que cela était possible. Mais ça c'était avant.

Je dirai même que c'est peut-être bien que cela reste comme cela. Car après tous, si l'on comprend le rapport des tahitiens à la mer, on sais pourquoi laba il ne s'agit pas de chasse, mais encore de la pêche sous marine.

Link to comment
Share on other sites

il y a 33 minutes, Havane a dit :

Je dirai pas qu'il ne sont pas assez dynamique, mais que face aux enjeux financière d'un tel projet, cela n'en vaut pas toujours la peine.

Il faut pas oublier que pour ceux des autres archipels prendre l'avion pour venir à Tahiti c'est comme faire un Berlin-Paris en distance, c'est loin et c'est très chère, de 200 à 500 euros en fonction de l'archipel, billet uniquement sans l'hébergement ni la nourriture et tous ce qui vas avec. Si en plus c'est pour quitter ton île 100 fois plus poissonneux pour venir plonger à tahiti la ou le poisson se fair rare, et sortir avec 2 ou 3 poissons, face aux locaux de Tahiti qui connaissent mieu les spots. Perdre la compét et rentrer bredouille dans son île. Ca refroidi très vite😂😂😂. Par expérience je peut affirmer que la pensée "pitaing j'aurais mieux fait de rester chez moi, avec cette argent j'aurais payé un bon mahimahi frite à ma copine, au moins ce soir les boules je ne l'ai aurais pas au cou..." traverse l'esprit.

Il fut un temps, un peu après l'époque noir du CEP, lorsque les tahitiens on commencer à plonger avec des masques en verre et que tous les fond marins étaient égaux entre îles, avant que la capital ne soit victime de la surpeche que cela était possible. Mais ça c'était avant.

Je dirai même que c'est peut-être bien que cela reste comme cela. Car après tous, si l'on comprend le rapport des tahitiens à la mer, on sais pourquoi laba il ne s'agit pas de chasse, mais encore de la pêche sous marine.

Oui tu as raison, il faut une sacré motivation pour venir sur tahiti pour tiré des petits poissons super profond. Dommage car il y a pleins de bons pêcheurs dans les îles.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 15 heures, Havane a dit :

Je dirai pas qu'il ne sont pas assez dynamique, mais que face aux enjeux financière d'un tel projet, cela n'en vaut pas toujours la peine.

Il faut pas oublier que pour ceux des autres archipels prendre l'avion pour venir à Tahiti c'est comme faire un Berlin-Paris en distance, c'est loin et c'est très chère, de 200 à 500 euros en fonction de l'archipel, billet uniquement sans l'hébergement ni la nourriture et tous ce qui vas avec. Si en plus c'est pour quitter ton île 100 fois plus poissonneux pour venir plonger à tahiti la ou le poisson se fair rare, et sortir avec 2 ou 3 poissons, face aux locaux de Tahiti qui connaissent mieu les spots. Perdre la compét et rentrer bredouille dans son île. Ca refroidi très vite😂😂😂. Par expérience je peut affirmer que la pensée "pitaing j'aurais mieux fait de rester chez moi, avec cette argent j'aurais payé un bon mahimahi frite à ma copine, au moins ce soir les boules je ne l'ai aurais pas au cou..." traverse l'esprit.

Il fut un temps, un peu après l'époque noir du CEP, lorsque les tahitiens on commencer à plonger avec des masques en verre et que tous les fond marins étaient égaux entre îles, avant que la capital ne soit victime de la surpeche que cela était possible. Mais ça c'était avant.

Je dirai même que c'est peut-être bien que cela reste comme cela. Car après tous, si l'on comprend le rapport des tahitiens à la mer, on sais pourquoi laba il ne s'agit pas de chasse, mais encore de la pêche sous marine.

Explication très intéressante !

Est-ce qu'il existe un historique de la pêche sous marine à Tahiti et dans les archipels, avec l'évolution du matos, des techniques, et ses champions, tels que Jean Tapu et ses prédécesseurs ?   

Link to comment
Share on other sites

Il y a 7 heures, Le calamar volant a dit :

Vous ne faites pas tourner les zones pour les qualifications? Histoire de gommer un peu l'avantage des locaux.

Pour le championnat par équipes ( sélectif pour les tournois du pacifique) nous organisons une manche de la sélective dans les îles. Et une année sur deux les championnats de Polynésie se déroule dans les îles (autre que tahiti) généralement l'île retenu est celle venant de créé le club le plus récent, afin de dynamiser et motivé le club.

Pour le championnat individuel ça a déjà eu lieu dans les îles mais sur les dernière années il y avait peu de participation des pêcheurs des îles. Donc les manches étaient sur Tahiti.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, zorrotahiti a dit :

Pour le championnat par équipes ( sélectif pour les tournois du pacifique) nous organisons une manche de la sélective dans les îles. Et une année sur deux les championnats de Polynésie se déroule dans les îles (autre que tahiti) généralement l'île retenu est celle venant de créé le club le plus récent, afin de dynamiser et motivé le club.

Pour le championnat individuel ça a déjà eu lieu dans les îles mais sur les dernière années il y avait peu de participation des pêcheurs des îles. Donc les manches étaient sur Tahiti.

Merci pour tes réponses, c'est vrai que chez nous aussi on croise bcp d'habitués dans la compet, et peu de nouveaux venus sur les simples. Il y a plus de motivés pour les compets en double j'ai l'impression. 

Link to comment
Share on other sites

Oui sûrement beaucoup plus simple a deux. Chez nous en simple obligation d'avoir un suiveur + un capitaine et un bateau par compétiteurs et ça le samedi puis le dimanche... Pas forcément évident à trouver. 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, zorrotahiti a dit :

Oui sûrement beaucoup plus simple a deux. Chez nous en simple obligation d'avoir un suiveur + un capitaine et un bateau par compétiteurs et ça le samedi puis le dimanche... Pas forcément évident à trouver. 

oui et ça fini par couter super cher c'est clair. 😬

Et pourtant, même si la chasse en équipe c'est bien, c'est quand même tout seul dans l'eau que l'on peut réellement montrer sa vrai valeur surtout quand la chasse peut se dérouler dans différentes configurations visuelles (eau sale et eau Crystal), de structures/substrats et de météo le tout pour générer des actions de chasse différentes et varier les prises. 
Car l'apnée et la profondeur c'est certain et ça y fait énormément pour exploser et larguer les voisins.
MAIS à l'origine, l'essence de la chasse c'était d'essayer d'acquérir le sens du poisson afin de pouvoir toujours parvenir à sortir son épingle du jeux, sans forcément rester longtemps, sans forcément aller toujours plus profond et sans forcément ruser de leurres et appâts pour accrocher le poisson à sa bouée ou bien le poser dans sa planche de chasse. 

  

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...

×
×
  • Create New...