Jump to content

REPORTAGES SUR LA PECHE AU SUR FRANCE MARDI SOIR


drago13
 Share

Recommended Posts

J,ai trouve ca a vomir aussi, si bien que je ne vais plus regarder la tv, l,info n,apporte que des problemes qui paraissent insolubles,

c,est trop nuisible...

Ces encules qui se rincent et traficotent en prime...

 

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, harpon44 a dit :

Ils vident aussi  les caisses de l etat  ces familles mafieuses du sud.( la peche aux subventions ; leurs point fort)

A vomir 

concarneau n'est pas très sud !

l'avidité n'as pas de limite géographique.

cette émission montre la réalité actuelle d'une pèche destructrice.

l'humanité a besoin de la pèche,mais elle doit la gerer.(c'est pas gagné!!!)

Link to comment
Share on other sites

À la suite du "Cash" sur le saumon j'ai arrêté de manger ce poisson d'élevage (reste le sauvage, mais du Pacifique) , maintenant , pour manger du thon, faut bien choisir :

https://www.greenpeace.fr/classement-2017-marques-de-thon-boite/

Link to comment
Share on other sites

autre cas vomir non seulement ils respecte pas les mailles en plus l’Europe les aide bien financièrement est cerise sur le gâteau apparemment tous sont courent????????

ils vides les mers & les océans est se remplisses les poches .

car en plus il ont le matériel en question leurs fameux radeaux dérivant le poison a aucune chance ??  par contre amis chasseur fait attention a la maille du poison est coupe la caudale       

Link to comment
Share on other sites

L'avantage majeur de cette émission est de toucher un plus large "panel" de la population française et de leur faire prendre conscience de l'impact qu'ils peuvent avoir sur la mer en fonction de leur mode de consommation. 

Des émissions comme celle-ci, il devrait y en avoir plus souvent de façon à informer les gens et les orienter dans leur choix de consommation.

Ce qui me chagrine c'est que la pêche au thon n'est qu'une partie de la pêche industrialisée. l'autre reportage sur la pêche à la morue à Terre-Neuve vu l'autre jour sur le forum démontre aussi l'acharnement des industriels sur une espèce dans les années 80 et pourtant on continue. Il n'y a pas assez d'exemples... c'est triste...

Link to comment
Share on other sites

j'ai vu en live la premiére heure;j'ai peut étre ratés des infos que j'attendais a la fin,a savoir:

-cette pèche est pratiquée dans les eaux internationales

Donc tous les pays ayant accès légal a cette zone (Japon,Chine,Russie...) ont également des bateaux qui pèchent !(et pas des petits...).

aucune infos sur leurs pratique,et donc la concurrence internationale.

-j'ai souvent entendu que les "prises annexes" finissaient dans les boites de thon (requins,dauphins,marlins...)

pas compris quand ils jettent des espadons morts?.Je sais bien que cette pèche alimente des usines,mais ce poisson est facile a valoriser.

Link to comment
Share on other sites

il y a 44 minutes, marc o a dit :

pas compris quand ils jettent des espadons morts?.Je sais bien que cette pèche alimente des usines,mais ce poisson est facile a valoriser.

Ça rentre pas dans les boîtes (à cause du rostre bien sûr !)... 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, antho35 a dit :

L'avantage majeur de cette émission est de toucher un plus large "panel" de la population française et de leur faire prendre conscience de l'impact qu'ils peuvent avoir sur la mer en fonction de leur mode de consommation. 

2.12 millions de téléspectateurs, soit 10,5%. C'est pas leur meilleur score mais c'est déjà pas mal... 

Link to comment
Share on other sites

il y a 12 minutes, Ch'ti max a dit :

2.12 millions de téléspectateurs, soit 10,5%. C'est pas leur meilleur score mais c'est déjà pas mal...

Oui et par effet pyramidale après les gens en parle à leur entourage...ou pas ! ça peut générer des grandes prises de conscience quand même enfin j'espère.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, marc o a dit :

pas compris quand ils jettent des espadons morts?.Je sais bien que cette pèche alimente des usines,mais ce poisson est facile a valoriser.

C’est aberrant et à gerber mais c’est tout simplement une question d’autorisation. 

Les bateaux en question on une AEP (Autorisation Européenne de Pêche ) pour le thon albacore et/ou le thon listao. 

Pratiquant de la pêche ciblé THON et ne détenant pas d’AEP ESPADON, ils leur est interdit de détenir à bord de l’espadon ou d’autre espèce, du moins ils sont limité en quantité et/ou en poids d’especes autre que le thon. 

De plus, la pêche de l’espadon à la senne étant interdite, conserver des espadons à bord les rend  verbalisables  

On marche sur la tête, c’est debile et c’est lamentable mais c’est la loi. 

 

Edited by BillyBoy
Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, BillyBoy a dit :

C’edt aberrant et à gerber mais c’est tout simplement une question d’autorisation. 

Les bateaux en question on une AEP (Autorisation Européenne de Pêche ) pour le thon albacore et/ou le thon listao. 

Pratiquant de la pêche ciblé THON et ne détenant pas d’AEP ESPADON, ils leur est interdit de détenir à bord de l’espadon ou d’autre espèce, du moins ils sont limité en quantité et/ou en poids d’especes autre que le thon. 

De plus, la pêche de l’espadon à la senne étant interdite, conserver des espadons à bord les rend  verbslisables  

On marche sur la tête, c’est debile et c’est lamentable mais c’est la loi. 

 

merci pour l'info!

mais que le législateur peut ètre bète?

Link to comment
Share on other sites

il y a 9 minutes, BillyBoy a dit :

C’est aberrant et à gerber mais c’est tout simplement une question d’autorisation. 

Les bateaux en question on une AEP (Autorisation Européenne de Pêche ) pour le thon albacore et/ou le thon listao. 

Pratiquant de la pêche ciblé THON et ne détenant pas d’AEP ESPADON, ils leur est interdit de détenir à bord de l’espadon ou d’autre espèce, du moins ils sont limité en quantité et/ou en poids d’especes autre que le thon. 

De plus, la pêche de l’espadon à la senne étant interdite, conserver des espadons à bord les rend  verbalisables  

On marche sur la tête, c’est debile et c’est lamentable mais c’est la loi. 

 

C'est exactement ça et pas que sùr ces bateaux on retrouve ce système partout et ça en fait du poisson rejeté !

 

Link to comment
Share on other sites

C est même pire que ce que je aurais pu imaginer....   Balancer des espadons et des thons.. ..C est ça la législation ? 

C est protégé ! Tu tue si tu veux mais ne ramène pas au port ?

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, samuel10 a dit :

C est même pire que ce que je aurais pu imaginer....   Balancer des espadons et des thons.. ..C est ça la législation ? 

C est protégé ! Tu tue si tu veux mais ne ramène pas au port ?

 

 

 

C’est ça ?

a titre d’info, au niveau mondial d’apres la FA0, c’est 27 million de tonnes de prises accessoires sur 94 million de tonnes de poisson pêché ?

en gros 1/4 des prises est jeté ?

Link to comment
Share on other sites

Il y a 22 heures, marc o a dit :

concarneau n'est pas très sud !

l'avidité n'as pas de limite géographique.

cette émission montre la réalité actuelle d'une pèche destructrice.

l'humanité a besoin de la pèche,mais elle doit la gerer.(c'est pas gagné!!!)

J ai pas vu la 1ere parti, j etais au club, je suis tomber sur les Setois, c est  sur qu ils sont partout…..

Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, marc o a dit :

j'ai vu en live la premiére heure;j'ai peut étre ratés des infos que j'attendais a la fin,a savoir:

-cette pèche est pratiquée dans les eaux internationales

Donc tous les pays ayant accès légal a cette zone (Japon,Chine,Russie...) ont également des bateaux qui pèchent !(et pas des petits...).

aucune infos sur leurs pratique,et donc la concurrence internationale.

-j'ai souvent entendu que les "prises annexes" finissaient dans les boites de thon (requins,dauphins,marlins...)

pas compris quand ils jettent des espadons morts?.Je sais bien que cette pèche alimente des usines,mais ce poisson est facile a valoriser.

 

Bonjour Marc O,

Si ça peut aider à en savoir un peu plus je vous donne des infos en toute neutralité :

- Les eaux internationales : Oui et non, presque toute la pêche au thon se fait dans les eaux Seychelloises. Leur très grand nombre d'îles offre une surface maritime qui part en exagérant, des Maldives jusqu'à la somalie tout en descendant et sans exagérer jusqu'à 1 jour et de mie de mer du cap d'ambre.

- prises annexes en conserves:  je peux te confirmer que ce n'est pas possible. Peut-être en Asie mais pas aux Seychelles.

- espadons morts : se sont des marlins (bleu ou noir pour l'océan indien). Oui c'est écœurant de les voir les balancer à l'eau. Pourquoi je ne sais pas car en général, pour le cas de l’Afrique de l'ouest cela est mis dans les cales pour être revendu en local et peu valorisé malheureusement.
Une chose est sûre quand on voit tous les wahoos, raimbow runners, et autre bons poissons qui sont rebalancer à la mer comme pour le thon une fois que les cales sont pleines cela fout les boules. Mais bon c'est tout aussi pire comme on 'a déjà vu dans nos eaux Françaises avec des bateaux  (au chalut) qui balançait leur cargaison car elle était moins belle que celle qu'ils étaient en train de remonter......

 

======================

 

J'en profite pour ajouter d'autres informations:
- la journaliste oublie de préciser que sur les probablement 70-80% de thon de moins de 10kg de pêché en océan Indien, tout le reste est du listao (bonite à ventre rayée) dont son poids maxi en moyenne est de 6-8kg.

- les DCP : je ne maîtrise pas le sujet toutefois je peux ajouter :
---- cela fait au moins 10-15 ans que l'on dit qu'il faut réduire le nombre des DCP.
---- la baisse du nombre de DCP indiquée dans l'article est un cadeau pour les armements espagnols qui ont l’habitude d'avoir entre 700 et 1200 bouées à l'eau ce que l'on ne dit pas. Les français n'ont pas les fesses propres mais malheureusement il y a 2-3X pire

A titre d'exemple, l'armement SAUPIQUET si j'ai le droit de le désigner (je ne sais pas) ne possède pas de baliseur et ne possède environ que 200 et quelques bouées à l'année ce qui signifie que en mer chaque bateau possède 70 à 80 bouées à l'eau. Mais ces derniers ne pêchent que en Afrique de l'Ouest.

Autre point, si vous voulez êtes sûre de manger de l'albacore (pêché à la senne) dans les boites de thon, il ne faut surtout pas acheter tout ce qui est appelé ''miettes'' et tout ce qui provient d’Asie.
Il vaut mieux choisir uniquement ''du bloc'' provenance Seychelles ou Côte d'ivoire ou Ghana.
Après si vous ne trouver à la canne forcément cela peut-être mieux.

Et dernier point, comment cela se fait que dans l'océan Indien il n'y a toujours pas un moratoire en place comme c'est le cas en Afrique de l'Ouest en Janvier et Février où il est interdit de pêcher sur un DCP. A savoir qu'il y a généralement à bord un observateur (quasiment sur chaque bateau et toute l'année je crois)  qui note tout e qui se passe pour verbaliser ensuite ci-besoins.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, coryphaena a dit :

A savoir qu'il y a généralement à bord un observateur (quasiment sur chaque bateau et toute l'année je crois)  qui note tout e qui se passe pour verbaliser ensuite ci-besoins.

À la mise en place de ce système d’observateur, on c’est rendu compte que souvent l’observateur avait le même nom de famille que l’armateur ou le patron du bateau ? et ça ne choquait personne. 

Autant dire que l’observateur était totalement impartial ?(Bon cela a « un peu » changé depuis ) 

 

Autre points intéressant, pour les thoniers senneurs des Seychelles, dans les déclarations de pêche, obligatoires pourtant, je n’ai quasiment jamais vu de compte rendu de prises accessoires ni de rejets ....à croire qu’ils ont trouvé un moyen de pratiquer une pêche exemplaire sans aucun « dommage collatéral » en terme de prise accessoire, mais là je veux bien qu’ils m’expliquent leur technique ... on nous prends vraiment pour des cons ?

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 23 heures, marc o a dit :

j

pas compris quand ils jettent des espadons morts?.Je sais bien que cette pèche alimente des usines,mais ce poisson est facile a valoriser.

suffit de le mettre sur un étal de poissonnier; ici c'est vendu plus cher que le thon frais.

des crétins il y en à partout, en Bretagne on nettoie les seiches en mer et on jette l'encre en suite les restaurateurs achètent cette même encre en bocal importée d'Espagne ou du Portugal à 25€ le demi litre.

Link to comment
Share on other sites

Le 08/02/2019 à 13:18, marc o a dit :

j

 

pas compris quand ils jettent des espadons morts?.Je sais bien que cette pèche alimente des usines,mais ce poisson est facile a valoriser.

Ils sont spécialisés pour le thon rouge: albacore, yellow tails et thons obèses, donc le reste est rebalancé à la mer, ça gêne le travail et l'ensemble du bateau usine est équipé pour le thon et souvent rien d'autre. Une relation , un pêcheur sardinier de l'atlantique sud, me racontait qu'un jours il racle le fond et ramasse plus de 400kg de langoustes. Ils en ont conservé quelques unes pour la tambouille et le reste rejeté mort à la mer. Pas équipé pour, pareil.

Le 08/02/2019 à 14:54, BillyBoy a dit :

C’est aberrant et à gerber mais c’est tout simplement une question d’autorisation. 

Les bateaux en question on une AEP (Autorisation Européenne de Pêche ) pour le thon albacore et/ou le thon listao. 

 

On marche sur la tête, c’est debile et c’est lamentable mais c’est la loi. 

 

Non, ce n'est pas la bonne explication. Et surtout ne pas confondre le thon albacore(albacares) ou thon jaune(vendu d'ailleurs sous l’appellation thon rouge) dont il est question ici en océan indien et l'albacore d'atlantique qui, lui est le germon ou thon blanc( thunnus alalunga) et ne représente pas grand chose en tonnage

Ils sont dans les eaux internationales la plupart du temps, et font ce qu'ils veulent, personne ne peut les verbaliser:

La haute mer est généralement considérée comme un « bien public mondial » couvrant un peu plus de la moitié de la surface planétaire et 64 % des océans1 . Elle est ouverte à tous les États, qu'ils soient côtiers ou sans façade littorale (article 871)1 . Le transport d'esclaves, la piraterie, le trafic illicite de stupéfiants et les émissions non autorisées y sont prohibés (articles 99, 100, 108 et 1091)1 et toute revendication de souveraineté par un État y est illégitime. En 1982, à Montego Bay (Jamaïque), un cadre a défini des règles et une autorité pour l'exploitation des sol et sous-sols marins, mais pas encore pour la colonne d'eau et la pêche.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
 Share

×
×
  • Create New...