Jump to content

Recommended Posts

Pour réaliser un DCP il faut en premier lieu un site. Inutile de choisir un site où le poisson est déjà abondant, cela n'offrira que peu d’intérêt. Soit vous prenez en outre mer un site profond 300/1000m soit vous prenez un fond de 40/50m sur du sable, une grande étendue de sable si possible. Attention en métropole les écologistes(qui n'ont toujours rien compris à la mer) vont vous tomber dessus sous prétexte de pollution! Il y a près de 5000 dcp officiels au Japon et nos escrologistes les font toujours interdire en France métro!

Bref après ce petit coup de gueule contre les empêcheurs de tourner en rond, je reprends mon fil d'installation de dcp. Il en existe deux modèles, soit un empilement de blocs pierres ou béton, vieilles carcasses de voitures, épaves de bateau, (les empilements de pneus ça ne fonctionne pas trop, ça continuerait même à dégager du pétrole soit disant par ce que sur la route c'est encore autorisé) bref des trucs empilés au fond qui servent d'abris pour les petits et gros poissons, c'est le modèle usité par les nippons. Puis le second type, le plus employé partout à travers la planète, celui constitué d'un corps mort, le plus simple étant le bloc de béton, puis d'un filin/corde bien résistante et d'un flotteur à ou près de la surface. Vous allez trouver plein de vidéos de mise en place de ce genre de dcp par des pros sur le net.

Ce que je vous propose c'est la réalisation d'un dcp à la portée de votre bourse, avec un peu de débrouillardise ça vous coutera nettement moins de 100€, le mien moins de 50€ ici à Mada. DCP de petits fonds.

D'abord le corps mort:

20190801_104003.thumb.jpg.f97ebe64dd259ebd5a4a4148beaccae8.jpg

 

Un vieux pneu ou deux selon son volume/masse, empli de béton, une barre d'acier à béton de 10 ou 12 mm qui prend place dans le béton mais dont l'anse aura été recouverte d'un bout de tuyau d'arrosage le plus solide possible, c'est lui qui va encaisser tous les efforts du filin, deux petits sont préférables à un gros pour une question de transport sur le bateau et facilité la mise en place.

Maintenant le filin:

Si vous êtes riche, un cable d'inox de 5mm, moins argenté une corde de polypropylène de 10mm, sinon la tendance nouvelle consiste à trouver du mono de palangre de 3mm minimum, ici du 3.5 trouvé d'occasion:

20190801_105035.thumb.jpg.315cb01b475ea2200677411fb60c84a7.jpg

Ce filin doit être fixé sur le corps mort et sur la bouée sans jeu, l'idéal étant de faire deux ou trois tours bien serrés avant de le sleever, impossible de faire des noeuds avec un tel diamètre en monofil. J'ai repiqué l'idée du nylon à palangre sur un autre post, je ne sais plus si c'est aux antilles ou en nouvelle calédonie

 

Maintenant la bouée:

Dans l'idéal une bullit" , bouée de pro, increvable. On en trouve régulièrement le long des plages en hiver(tot le matin) sinon sur LBC. Il faut à peu près 20 litres de volume pour le bien. Ici une 17 L.

20190801_105402.thumb.jpg.0010fc96ba8979fce160b626ae51c866.jpg

 

 

Maintenant le DCP par lui même. Les pro y attachent des tas de lanières  genre plastique de cerclage. C'est pas écolo du tout et comme votre DCP est condamné à vivre 2/3 ans c'est encore du plastique dans l'océan. Certains y mettent des palettes, ça fonctionne très bien sauf si ça fini par se prendre sur le filin, ça va le couper vite fait. Perso j'y mets des feuilles de palmiers, ça ne dure pas longtemps, mais j'en ai en permanence pour les remplacer. Donc vous attacher maintenant une corde de polypropylène de 8mm de 20/30m sur la bouée, vous faites des boucles tous les 4/5m et y attacher ce que vous avez de mieux à votre portée avec des flotteurs faits de divers bidons de 1 à 5 litres étanchéifier avec de la colle  silicone par exemple au niveau du bouchon. Au début un seul ou deux sont suffisant mais il va falloir en rajouter au fur et à masure du temps et que les coquillages l'alourdissent. Sur la photo, vous voyez les divers bidons, la corde de 8mm et la bullit. Les algues et coquillages vont s'y fixer rapidement et il va devenir attractif au bout de 8/10 jours. Le plus difficile étant la mise en place de tout cet ensemble. Pour éviter le vol de la bouée, un grand classique, je vous conseille donc de la mettre sous l'eau de 1à 2m à marée basse, on procède ainsi:

mesure de la profondeur au sondeur, vous fixer le filin sur le corps mort avant le départ à terre, c'est plus simple, puis vous marquer tous les 5m avec du feutre indélébile le filin pour savoir la longueur, vous couper donc avec 2m de moins la bonne longueur correspondant à la hauteur de l'eau, vous fixer sur la bouée sur laquelle le dcp a déjà été préparé. On commence par mettre le DCP à l'eau en l'étirant bien pas en vrac, puis on jette la bouée, on dévide le filin et enfin on jette le corps mort en dernier lieu en prenant le point GPS à ce moment précis.

Link to post
Share on other sites

 Sauf que les DCP sont serieusement décriés par le fait de ne pas creer de biomasse, mais de juste l agreger, la rendant accessible et capturable.

Et egalement de fixer les bancs de poissons juveniles dans des eaux pauvres (l hypothese etant que les poissons s agregent autour des DCP comme autour des bois flottants qui sont synonymes d apports terrigenes et donc d eau plus riche), hypothese confortée par le fait que la croissance des bancs est plus faible autour des DCP.

 

C est un peu HS désolé, mais c est les vraies questions que posent ces dispositifs dans leur version « industrielle » pas dans l idee de l usage locale.

 

En France, on a les reliquats des guerres quand meme ... et si c est pour agreger les bars et les lieux pour ensuite prendre des grands coups de seine .... ben vaut peut etre mieux pas en rajouter ?

Link to post
Share on other sites

Je vois que tu as bien écouté les escrologistes, ces arguments sont faux. D'abord les algues et coquillages ont besoin d'un substrat pour vivre, sans c'est impossible et les gamètes meurent bêtement au milieu de l'océan. Secondo, les juvéniles qui éclosent au milieu de l'océan décèdent ou se font bouffer systématiquement s'ils ne trouvent pas un abri, corail au bord ou flottant au large. On estime que moins de 1% survivent faute justement d'abri. Le DCP aura pour vocation de faire un abri aux alevins ainsi qu'une source de nourriture(algues et coquillage, voire crustacés) et ensuite seulement quelques pélagiques viendront tourner autour. De plus ces récriminations écologistes sont pour les dcp dérivants et seulement eux qui concentrent des bancs entiers de thons, ce qui ne vous arrivera jamais avec ce type de dispositif et enfin pour enfoncer le clou, les japonais ont toujours autant de poissons sur leurs cotes qu'il y a 40 ans, grâce au DCP, même si ce n'est pas le même modèle. Je suis bien d'accord qu'ils sont les premiers à ravager le reste de la planète....

Link to post
Share on other sites

Justement, j ai specifié que je parlais strictement des DCP voués à l exploitation industrielle (drift FAD) et pas les ancrés. Donc on est d accord la dessus.

Relis bien, je ne parle pas de stade larvaire, mais bien de juvéniles. Tu pourras faire ce que tu veux, pour ta production primaire, il te faudra autre chose que de la lumiere et un DCP derivant ... Encore une fois, je parlais des DCP derivants, j ai meme indiqué que ma réponse etait un peu HS.

Pour clore la discussion de mon coté, c est juste un peu mon metier aussi.

 

 

Link to post
Share on other sites

Si tu as des conseils à donner n'hésite pas, je ne suis qu'un amateur éclairé

 

Un petit rajout, les 8 derniers metres du filin je mets un bout de cable inox avec des cosses coeurs, pour éviter toujours qu'un piroguier du coin ne plonge couper le filin sous l'eau, très peu descendent sous les 10m

Link to post
Share on other sites

Oui, ça pourrait se faire c'est juste pour la retrouver facilement en cas de rupture(vol) de la ligne du DCP et d'en raccrocher une nouvelle. Bon tu as raison 5m c'est pas le bout du monde non plus

Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, dom85 a dit :

Oui, ça pourrait se faire c'est juste pour la retrouver facilement en cas de rupture(vol) de la ligne du DCP et d'en raccrocher une nouvelle. Bon tu as raison 5m c'est pas le bout du monde non plus

Ben le truc c'est que si elle est "cachée" ya peu de chance qu'on te la trouve surtout isolé sur 60m de fond en pleine mer 

Link to post
Share on other sites
il y a 17 minutes, Adwa a dit :

Ben le truc c'est que si elle est "cachée" ya peu de chance qu'on te la trouve surtout isolé sur 60m de fond en pleine mer 

c'est tout bête fallait juste y panser..?  ( lol )

Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, dom85 a dit :

 Je suis bien d'accord qu'ils sont les premiers à ravager le reste de la planète....

Les français, anglais sont également très bons...

Pour en revenir aux dcp nippons, j'avais vu un reportage très intéressant (de New York qui immerge ses anciennes rames de métro en alu, après dépollution, au Japon notamment), la "spécialité" des leurs c'est que leur forme, volume et compagnie sont "étudiés" en fonction de l'espèce "visée".

J'ai mis la tête sous l'eau en 2016 au Japon... jamais vu autant de poisson en 45 minutes.....

Link to post
Share on other sites

Es ce qu'il y aurait un intéret de mettre un DCP sur 20-30m pour créer une sorte de recif artificiel et attirer du benthique (mérou, lutjan ....), et non du pélagique ? Il faudrait plus de cavité / quelque chose de plus grand ?? Ça prendrai plus de temps a ramener de la vie également j'imagine ? 

Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, Flo974 a dit :

Es ce qu'il y aurait un intéret de mettre un DCP sur 20-30m pour créer une sorte de recif artificiel et attirer du benthique (mérou, lutjan ....), et non du pélagique ? Il faudrait plus de cavité / quelque chose de plus grand ?? Ça prendrai plus de temps a ramener de la vie également j'imagine ? 

Bien sur ça fonctionne aussi, j'ai un copain qui avait réalisé un mini dcp en med avec des machines à laver, bidets et chiots, tuyaux de fonte et radiateurs, etc. Cela fonctionnait parfaitement pendant plusieurs années jusqu'à ce que des plongeurs bouteilles considèrent ça comme une décharge et nettoient tout....les chemins qui mènent à l'enfer sont pavés de bonnes intentions-Dante-

Oui ça prend plus de temps à mettre en place, il faut vraiment trouver un endroit le plus désertique possible et comme ce type de dcp est fait non pas pour servir de coin repas mais de refuge, il faut plusieurs mois avant qu'il ne devienne fonctionnel. En Atlantique ce genre de dcp amateur ne peut être réalisé, les tempêtes et surtout la forte houle balayent tout

Link to post
Share on other sites
Il y a 15 heures, Tatosan a dit :

Les français, anglais sont également très bons...

Pour en revenir aux dcp nippons, j'avais vu un reportage très intéressant (de New York qui immerge ses anciennes rames de métro en alu, après dépollution, au Japon notamment), la "spécialité" des leurs c'est que leur forme, volume et compagnie sont "étudiés" en fonction de l'espèce "visée".

J'ai mis la tête sous l'eau en 2016 au Japon... jamais vu autant de poisson en 45 minutes.....

J'ai eu quelques cours d'aquaculture à la fac, on nous en avait parlé.
La gestion du poisson au Japon est tout à fait unique.

Ce genre de DCP sont immergés par centaines sur des zones sélectionnées qui n'abriteraient pas ces poissons sans DCP.
Si la vie tarde à arriver, ils sont "ensemencés" avec des alevins issus de l'élevage.
Les pêcheurs/éleveurs reviennent après quelques années pour évaluer le stock.
La pêche sur chaque zone concernée se fait de façon à laisser suffisamment de poisson pour qu'un stock au moins équivalent soit reconstitué l'année d'après.

C'est considéré comme une méthode hybride entre la pêche et l'élevage, et le poisson (pr)élevé est de très bonne qualité.

Il faut noter aussi que la pêche de loisir au Japon est très réglementée.
Et que la CSM à l'aide d'un harpon est interdite. Seule la pole spear est tolérée.

Link to post
Share on other sites

Désolé question con...

Ton DCP du coup est : composé d'une bouée reliée a ton lestage et ensuite tu a un filin de 20 m qui traine a partir de ta bouée c'est ca? 

Comment tu fais pour changer les pales de palmiers ? Car moi aussi j'en ai des ch... a domicile donc ca m’intéresserais de tenter un petit dcp sur 60m de fond devant chez moi. 

 

 

 

Link to post
Share on other sites
Il y a 15 heures, Flo974 a dit :

Es ce qu'il y aurait un intéret de mettre un DCP sur 20-30m pour créer une sorte de recif artificiel et attirer du benthique (mérou, lutjan ....), et non du pélagique ? Il faudrait plus de cavité / quelque chose de plus grand ?? Ça prendrai plus de temps a ramener de la vie également j'imagine ? 

Salut,
 
je rebondis sur le DCP pour la Réunion : ici on a une épave connue à 59m de fond : l'Hai Siang, joli crevettier (environ 50m de long ?), qui s'est retrouvé déplacé de plus de 2m lors de la saison cyclonique d'il y a 2 ans ! (peu de dégâts, mais quand même pont disloqué et autre)
=> Du coup, j'ai un peu de mal à imaginer qu'un DCP marron ne dégage pas à la prochaine grosse saison cyclonique et ne finisse pas simplement comme un déchet de plus perdu dans l'océan ?
 
Sinon, @dom85 : est-ce qu'on ne peu pas envisager le même système sans plastique à part la bouée (virer le pneu autour du béton et remplacer le nylon par un câble d'acier) ?
Par rapport au fait de ne pas mettre la bouée directement en surface : en faisant ça, + en rajoutant un bon ressort amortisseur, ça pourrait bien limiter l'usure voir les dégâts lors des fortes houle ?
Link to post
Share on other sites
il y a une heure, gigo a dit :

Désolé question con...

Ton DCP du coup est : composé d'une bouée reliée a ton lestage et ensuite tu a un filin de 20 m qui traine a partir de ta bouée c'est ca? 

Comment tu fais pour changer les pales de palmiers ? Car moi aussi j'en ai des ch... a domicile donc ca m’intéresserais de tenter un petit dcp sur 60m de fond devant chez moi. 

 

 

 

Non il faut pensser le DCP comme un arbre, le plomb au fond c'est les racines. La bouée du haut c'est juste la plus haute cime et ça te permet de faire tenir le tout a la verticale. Autour de ce "tronc" il faut mettre d'autre fillin avec d'autres floteurs plus leger et y accrocher les feuilles ou autre systeme qui permet au fish de se planquer 

Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Adwa a dit :

Non il faut pensser le DCP comme un arbre, le plomb au fond c'est les racines. La bouée du haut c'est juste la plus haute cime et ça te permet de faire tenir le tout a la verticale. Autour de ce "tronc" il faut mettre d'autre fillin avec d'autres floteurs plus leger et y accrocher les feuilles ou autre systeme qui permet au fish de se planquer 

Ok ! Mais comment tu récupères tes filins pour remettre des feuilles par exemple ? 

Link to post
Share on other sites

Ben le long de la ligne principale tu fait des boucles après il faut s'immerger pour descendre une nouvelle feuille. Au départ tout est monté. Après pour la maintenance ça doit être un peu plus sport. 

Je ne fait que des suppositions j'ai jamais chasse sur DCP je n'ai vu que quelques schéma sur le net. 

Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, gigo a dit :

Désolé question con...

Ton DCP du coup est : composé d'une bouée reliée a ton lestage et ensuite tu a un filin de 20 m qui traine a partir de ta bouée c'est ca? 

Comment tu fais pour changer les pales de palmiers ? Car moi aussi j'en ai des ch... a domicile donc ca m’intéresserais de tenter un petit dcp sur 60m de fond devant chez moi. 

 

 

 

Depuis la bouée, part une autre ligne en polypropylène de 8 ou 10mm celle là, avec des boucles tous les 4 / 5m, il me semble que j'ai bien expliqué. Cette ligne est doté de petits flotteurs constitués de bouteilles de 1 ou 5 litres, si tu as des flotteurs de pro maritime c'est nettement plus solide(et cher) , et sur les boucles de la ligne soit tu mets un flotteur lorsque ça a tendance à couler soit ce sont les feuilles de palmier ou palettes etc.Cette dernière ligne étant libre elle se place au gré du courant et il suffit à chaque visite de remettre  feuille ou  flotteur lorsque ça s'abime ou commence à vouloir couler telles les lignes de captage des moules

Il y a 6 heures, Le Zurit qui coule a dit :
Salut,
 
je rebondis sur le DCP pour la Réunion : ici on a une épave connue à 59m de fond : l'Hai Siang, joli crevettier (environ 50m de long ?), qui s'est retrouvé déplacé de plus de 2m lors de la saison cyclonique d'il y a 2 ans ! (peu de dégâts, mais quand même pont disloqué et autre)
=> Du coup, j'ai un peu de mal à imaginer qu'un DCP marron ne dégage pas à la prochaine grosse saison cyclonique et ne finisse pas simplement comme un déchet de plus perdu dans l'océan ?
 
Sinon, @dom85 : est-ce qu'on ne peu pas envisager le même système sans plastique à part la bouée (virer le pneu autour du béton et remplacer le nylon par un câble d'acier) ?
Par rapport au fait de ne pas mettre la bouée directement en surface : en faisant ça, + en rajoutant un bon ressort amortisseur, ça pourrait bien limiter l'usure voir les dégâts lors des fortes houle ?

Oui je l'ai dit également on peut mettre un câble inox comme ligne de filin mais étant donné qu'il faut au minimum du 4mm, ça commence à douiller pour 60m, tu vas vite exploser le budget entre le câble, les serre câbles, les cosses cœurs le tout en inox A4 sinon  c'est vite foutu. Un cable en acier galva ne durera pas 6 mois.

Le corps mort peut être constitué de n'importe quoi, ce qu'il te fait plaisir, j'en ai vu avec des gueuses de fonte...Le principe du corps mort en béton plutot plat , dans un pneu ou si tu veux dans un cadre en bois qui va te servir de moule, c'est de pouvoir rapidement s'ensabler et comme cela n'a pas de prise à la houle (même pas envasé) il ne va pas dériver sauf à être trop léger par rapport à la bouée d'où mon premier post où je parlais de 2 pneus pour tenir au fond si c'est du petit diamètre en pneu. L'important c'est que ça approche/ dépasse les 100kg pour une bouée de 20L immergée, ainsi avec les 20 litres de la bouée et les 20litres de volume du béton il te reste une masse de 60kg qui si elle se met un poil dans le sable c'est imbougeable par la houle qui va de toute façon va passer au dessus, en rapport à une épave ou la houle s'engouffre dedans tel un parachute. Sur la vidéo de Virgili, sur celui de pro, la masse est de 750kg mais il y a deux bouées de bien 200 litres chacune et plusieurs centaines de mètres de cordage qui représente un volume certain de flottabilité et de prise au courant. De toute façon même ainsi la durée de vie est de 3/4 ans.

Lors d'une tempête, les feuilles de palmier ou les palettes vont se désagréger vite fait et ainsi il n'y aura guère de prise au courant, de toute façon la vie moyenne d'un tel DCP est de 2 ans, 3 ou 4 si tout va bien

Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, dom85 a dit :

Depuis la bouée, part une autre ligne en polypropylène de 8 ou 10mm celle là, avec des boucles tous les 4 / 5m, il me semble que j'ai bien expliqué. Cette ligne est doté de petits flotteurs constitués de bouteilles de 1 ou 5 litres, si tu as des flotteurs de pro maritime c'est nettement plus solide(et cher) , et sur les boucles de la ligne soit tu mets un flotteur lorsque ça a tendance à couler soit ce sont les feuilles de palmier ou palettes etc.Cette dernière ligne étant libre elle se place au gré du courant et il suffit à chaque visite de remettre  feuille ou  flotteur lorsque ça s'abime ou commence à vouloir couler telles les lignes de captage des moules

Oui je l'ai dit également on peut mettre un câble inox comme ligne de filin mais étant donné qu'il faut au minimum du 4mm, ça commence à douiller pour 60m, tu vas vite exploser le budget entre le câble, les serre câbles, les cosses cœurs le tout en inox A4 sinon  c'est vite foutu. Un cable en acier galva ne durera pas 6 mois.

Le corps mort peut être constitué de n'importe quoi, ce qu'il te fait plaisir, j'en ai vu avec des gueuses de fonte...Le principe du corps mort en béton plutot plat , dans un pneu ou si tu veux dans un cadre en bois qui va te servir de moule, c'est de pouvoir rapidement s'ensabler et comme cela n'a pas de prise à la houle (même pas envasé) il ne va pas dériver sauf à être trop léger par rapport à la bouée d'où mon premier post où je parlais de 2 pneus pour tenir au fond si c'est du petit diamètre en pneu. L'important c'est que ça approche/ dépasse les 100kg pour une bouée de 20L immergée, ainsi avec les 20 litres de la bouée et les 20litres de volume du béton il te reste une masse de 60kg qui si elle se met un poil dans le sable c'est imbougeable par la houle qui va de toute façon va passer au dessus, en rapport à une épave ou la houle s'engouffre dedans tel un parachute. Sur la vidéo de Virgili, sur celui de pro, la masse est de 750kg mais il y a deux bouées de bien 200 litres chacune et plusieurs centaines de mètres de cordage qui représente un volume certain de flottabilité et de prise au courant. De toute façon même ainsi la durée de vie est de 3/4 ans.

Lors d'une tempête, les feuilles de palmier ou les palettes vont se désagréger vite fait et ainsi il n'y aura guère de prise au courant, de toute façon la vie moyenne d'un tel DCP est de 2 ans, 3 ou 4 si tout va bien

Ok c'est bien ce que j'avais compris ! Merci 

 

Link to post
Share on other sites

JE vais me tenter ça ? avec des produits locaux !! Bon je dis ca mais c'est pas demain la veille ... autorisations, bateau pour le poser etc ... mais ya de l'idée

DCP+artisanal

Link to post
Share on other sites

Le bambou fonctionne très bien, j'ai vu plusieurs fois des dormeuses sous un bambou dérivant, alors un bon paquet tenus ensembles, ça ne peut que fonctionner, surtout avec branchages et racines

Le second lest de ciment est inutile et sera vite néfaste,c'est un flotteur qu'il faut mettre, les bambous ne vont pas flotter longtemps, d'un les tarets vont vite s'en charger et de deux, les coquillages et algues vont aussi fortement l'alourdir, a mon avis en un mois ou deux il coule. Les tarets c'est çà:

Capture.thumb.PNG.47e7ecc6efc374503ac07c6196c87e68.PNG

Tu parles d'une autorisation auprès des chefs coutumiers?

Link to post
Share on other sites
Il y a 16 heures, dom85 a dit :

Le bambou fonctionne très bien, j'ai vu plusieurs fois des dormeuses sous un bambou dérivant, alors un bon paquet tenus ensembles, ça ne peut que fonctionner, surtout avec branchages et racines

Le second lest de ciment est inutile et sera vite néfaste,c'est un flotteur qu'il faut mettre, les bambous ne vont pas flotter longtemps, d'un les tarets vont vite s'en charger et de deux, les coquillages et algues vont aussi fortement l'alourdir, a mon avis en un mois ou deux il coule. Les tarets c'est çà:

Capture.thumb.PNG.47e7ecc6efc374503ac07c6196c87e68.PNG

Tu parles d'une autorisation auprès des chefs coutumiers?

Ouai entre autre car si j'en fais un c'est un petit pour tester et le mettre entre la côte et une île en face a 1.5 nm , ça plonge entre 60 et 90m ... Mais comme je reste près de 2 cotes du coup je me demande si je suis dans mon droit d'en poser un ...  

Link to post
Share on other sites

pas d'avis sur le bien, pas bien blabla, en terme juste de legalité, on peut poser ça en étant particulier/plaisancier sans règementation?

il n'y a AUCUN jugement, c'est purement informatif :)

Link to post
Share on other sites

Un dcp constitué de carcasses ou autres, impossible sans une autorisation du préfet maritime que conteste systématiquement les écologistes.

Un dcp filaire, aucune idée, pour La Réunion je crois qu'il faut aussi une autorisation pour les pro. De toute façon avec le principe de la bouée "noyée", personne ne verra rien et c'est bien connu: pour vivre heureux, vivons cachés. Le dcp est un sujet de jalousie, d'envie et de vol récurent.

Le sujet a été abordé par différents forumeurs par les temps passés, tous en sont venus à la même conclusions, que ce soit sur le cailloux ou aux Antilles, le mieux est encore de la fermer, de se le garder précieusement pour soi et n'en parler à personne. Je donne ici quelques renseignements sur les moyens de réalisation et de pose, moi je suis à Madagascar, donc je m'en tamponne le coquillard des réglementations françaises. Je rappelle qu'il est tout aussi interdit de dépasser le 80km/h sur les routes et d'y rouler avec plus de 0.2gr pour les jeunes et chauffeurs routiers.... Ici pas de radars ni d'alcootest (pas encore)

Bref je dégage toute responsabilité si vous agissez contre la légalité de votre pays

Link to post
Share on other sites

il y a du DCP clandestin sur la run avec les bouées immergées. Les points sont effectivement jalousement gardés. 
Etant donné que les DCP officiels sont gardés pour les pecheurs, faut varianter.. 

merci beaucoup pour ton partage::

Link to post
Share on other sites

Une petite réflexion sur les DCP suivant mon expérience en Guadeloupe et en République Dominicaine: si les DCP sont trop proches les uns des autres cela à pour effet de ne pas stabiliser les pélagiques  (thons++) qui se dispersent et qui rendent leurs captures plus aléatoires..

Ne pas perdre de vue que les meilleurs spots de chasse aux grands pélagiques de la planète bleue sont ceux de la pêche sportive/ sportfishing en particulier et qu'installer un DCP sur place attire les convoitises...

Link to post
Share on other sites

Tout a fait, je le disais au début: inutile de mettre un dcp là il y a déjà du poisson naturellement, l'idéal étant un endroit où justement il n'y a rien, un immense banc de sable par exemple

Et que penses tu de ce spot de sportfishing? En 300m on passe de 900 à 207m avec 1700m autour

190805060629343812.png

Link to post
Share on other sites

Ça me paraît excellent!

La présence d'une montagne sous -marine est un lieu de pèlerinage des grands pélagiques.. À l'inverse et paradoxalement un canyon sous marin à le même effet attractif en particulier pour les marlins..

S'il y a des thons il faut faire monter ces gros fainéants des abysses vers la surface, en leur balançant des dizaines de kg de sardines ou autres.. c'est l'expérience que j'ai eu en Afrique du Sud!

tuna screen.jpg

Link to post
Share on other sites
Il y a 20 heures, dom85 a dit :

Tout a fait, je le disais au début: inutile de mettre un dcp là il y a déjà du poisson naturellement, l'idéal étant un endroit où justement il n'y a rien, un immense banc de sable par exemple

Et que penses tu de ce spot de sportfishing? En 300m on passe de 900 à 207m avec 1700m autour

190805060629343812.png

on dirait un volcan sous marin ton spot non ? 

Link to post
Share on other sites
Le 10/08/2019 à 22:29, Virgili a dit :

S'il y a des thons il faut faire monter ces gros fainéants des abysses vers la surface, en leur balançant des dizaines de kg de sardines ou autres.. c'est l'expérience que j'ai eu en Afrique du Sud!

Comment on peut faire pour etre sur que c'est des thons sur le sondeur ?? Y a une technique particuliere pour le savoir ? (Profondeur ou ...?) Parceque faudrait pas balancer la dizaine de kilo de mange dans le vide ?? 

Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Flo974 a dit :

Comment on peut faire pour etre sur que c'est des thons sur le sondeur ?? Y a une technique particuliere pour le savoir ? (Profondeur ou ...?) Parceque faudrait pas balancer la dizaine de kilo de mange dans le vide ?? 

Il n'y a rien de garanti lorsque tu balances les sardines pour que ça monte à coup sur. La pêche dans le bleu est une passion frustrante et qui , en plus, coute chère, faut pas se leurrer(sans jeu de mots), matériel + essence + appats =  budget conséquent. Et je parle uniquement pour le propriétaire du bateau car si tu dois louer les services d'un guide tu rajoutes encore une certaine somme, voire une somme certaine, même si tu ne ramènes rien

Sur le sondeur, ça ne peut être que des thons, albacares(yellow fin) ou obèses mais des thons, c'est évident. Il n'y a pas d'autres gros poissons en bancs ainsi. Les bonites sont plus près de la surface(et bien plus petites) et les wahoos également et extrêmement rare qu'il y en ait autant de plus

Link to post
Share on other sites

Hum d'accord je vois merci de ta reponse !! Es ce qu'il y aurait un interet à aller sur un sec (prenons un sec de 60m comme ici ^^), et d'appater une dizaines de kilo de mange, sans avoir rien vue du tout (ni au sondeur, ni à l'oeil nue) ?  Tout en se laissant dériver ...

Apres une autre question pour toi qui a vue pas mal de gros tdc sur mada, es ce que on peut les faire monter de 60 à 20m grace a de la mange ou flasher ?? (Sur les vidéos on voit généralement le flasher sur des fonds de 20-25m avec les tdc qui restent toujours au fond, qui ne montent pas du tout ) 

Link to post
Share on other sites

Le baron ou flasher se tient entre 7 et 9m et quelques fois on le descend avec soi en espérant faire monter un ou des poissons plus profond. Pourquoi 7/9m? Très simple, si ton baron est à 12m, le temps que tu vois le poisson arriver et que tu plonges, il est passé...Il peut venir le renifler tranquillement comme passer 5m plus bas en ayant identifier le leurre. Il faut être hyper réactif dans cette chasse.

Le fait d’appâter peut faire venir du poisson de très loin, plusieurs km, en sentant l'odeur des appâts, on utilise ainsi de l'huile de sardine dans un broumé, il faut alors faire plusieurs dérives sur le même spot. C'est ce qui est frustrant, faire des heures de dérives sans rien voir, perso ça me gonfle vite et j'abandonne pour revenir 3/4 heures plus tard faire un nouvel essai;

Quant au TdC, aussi bien que pour les autres thazards et thons jaunes, ils viennent sentir le baron ou bien ils ne viennent pas. J'ai vu chasser pendant deux heures et voyant des poissons qui passaient loin, imperturbables, puis quelques chose se déclenchait et j'en tirais à chaque passage, pourquoi? Mystère et boule de gomme! Tous ces poissons ne font qu'un seul passage au baron, jamais deux, donc faut pas gâcher sa chance

Link to post
Share on other sites

Dom, en Côte d'Ivoire, après 10 ans d'exploitation des dcp entre 40 et 90MN de la côte avec quelques un dans les 30MN, on constate que cela a généré une grosse incidence sur les marlins bleus. 

 

En effet, avant, quand ces derniers arrivaient par exemple du côté de Abidjan, on les trouvait princisir une même et très grande zone. Maintenant, ils ne sont quasiment plus présents sur cette immense zone MAIS sont disséminés en fonc8de l'emplacement des DCP qui ne se trouvent évidemment pas du tout en bordure d'un plateau continental avec le courant de face comme avant mais éparpillés sur les grands fonds de 1000m et plus. 

Donc cela pose pour mon point de vue 2 très gros problèmes:

- le premier qui est qu'il fait faire des MN et des MN en rebondissant de dcp en dcp pour les croiser alors que avant on allait principalement sur une même grande zone. 

- le second qui semble assez grave, c'est que cette immense zone, pour mon pokt  de vue était une zone de reproduction ou du moins de regroupement avec reproduction non loin d'ici. Les DCP ont donc détruits le paysage vu que cela réduit d'une certaine manière la possibilité pour les marlins de se retrouver et de se choisir. 

- et je rajoute un troisième problème, à cause de cela avec peut-être un problème de ressource, le poisson est devenu beaucoup moins présent qu'autre fois. Maintenant l probabilité d'en faire toute l'année s'est complètement réduite et donc, comme avec le bar, il faut attendre le passage d'un groupe sur quelques jours alors que autrefois cela durait 1 mois et demie.... 

 

Donc c'est vrai que le dcp fait le bonheur de certains pour les raimbow runners, chinchards et thonidés. Mais en trop grande quantité cela a un impact déplorable sur certaines espèces. 

Mais de façon artisanale avec quelques DCP l'incidence est toute relative par contre par chez moi, on m'annonce 60 à 80 DCP fixes sur une  trop petite zone comme dit plus haut, principalement entre 40 et 90MN. 

Donc oui, je peux comprendre maintenant certaines décisions écologiques. 

Une autre observation, c'est que certains groupes de thons semble devenir sédentaires et du coup, déjà ils sont difficiles à être pêchés aux meures artificiels. Mais en plus, ils maintenant ils ont du mal a accepter les appâts morts car trop habitué tous les jours à être nourri à l'appât vivant pour être pêché par les pros. 

 

Bien entendu mon message est juste là à titre informatif à partir d'observations donc sans vraiment de pertinences. Juste pour partager ce retours. 

Malgré tout un dcp pseudo-benthique sur certaines profondeures peuvent aussi être utile pour certains poisson plus ou moins pelagiques. J'y pense beaucoup vu que ici il n'y a que du sable à la côte. Mais avec la houle je crains qu'il se mette vie à glisser. 

Comme toi, à réfléchir sur la faisabilité sans risquer d'abîmer le bateau car le poids du l'ancrage peut rapidement faire de gros dégâts. la première fois que l'on en avait fait un et mis à l'eau sur la zone à marlin il y a 30 ans. Le bateau avait un peu souffert. 

 

Sinon oui tu peux y aller sans problème avec le bambou. C'est du solide et cela dure très bien dans le temps. Tu lui rajoutes en plus des feuilles de cocotiers pour accélérer la prolifération des micros organismes végétaux et animaux le temps de la décomposition des feuilles de cocotiers. 

 

Figo, ta config est vraiment très sympa et me plaît beaucoup. 

Je vous enverrais une photo des materieux utilisés par certains professionnels européens (et non français) en Afrique que l'on m'a envoyé dernièrement. C'est  plus que honteux et il est plus que temps que l'on passe le nombre de dcp à 50 officiels par bateaux et non 300 et non plus 800 à 1000 non officieux... ?

Link to post
Share on other sites

Ce ne sont pas les dcp qui détruisent les poissons c'est comme toujours la surpêche

Tu oublis que partout en Atlantique il y a des dcp dérivants armés par des flottes russes, coréennes, japonaises, espagnoles et françaises qui ratissent tout à la senne tournante, d'ailleurs ils sont maintenant en océan indien, l'atlantique étant devenu trop pauvre. Tous les poissons sans exceptions sont en fort déclin sur la planète, le seul pays qui se maintient étant le Costa Rica où la pêche amateur étant leur plus gros gagne pain, les pro sont strictement réglementés et il n'y a que du no kill pour les autres et c'est surveillé sérieusement, du coup pas de dcp, le marlin pullule, 10 attaques garanties par jour de pêche!!!!

Ici aucun risque que celà n'arrive, il n'y a aucun dcp(pour le moment)

A la Réunion, il n'y a du poisson que sur les dcp qui sont de suite sur de belles profondeurs vu la configuration de l'ile et les pro et les guides de pêches ne travaillent maintenant que grace à ce dispositif, sinon ils ne feraient plus rien

Le dcp c'est comme tout, utilisé à bon escient c'est parfait, mis à toutes les sauces et par milliers dans le seul but de faire du fric, ça ne peut que nuire

Link to post
Share on other sites

Ici, les bcp flottants spécialement conçus pour l'albacore arrivent à le fixer jusqu'à ce qu'il soit prélevé. Les autres prises accessoires le sont en même temps et on sait ce qu'elles deviennent.Résultat: Des poissons qui avaient l'habitude de venir à la côte (reproduction, nourrissage...) ne le font plus, dérivent avec le dcp en attendant d'être attrapés. Les thons se sont raréfiés extrêmement fortement, on sait pourquoi! Le reste suit et va avec! Les équilibres ne suivent plus...

Pour les dcp fixes, ils sont pratiquement exclusivement réservés à la pêche pro (sauf le WEnd-et encore!).Le poisson est temporairement fixé mais reste très souvent inapprochable...

Bref! Rien ne vaudrait des épaves coulées assez profond sur des lieux vides, avec plots anti-chalutage alentour et interdiction formelle pour quiconque de s'en approcher sous peine de très gros manches dissuasifs! Peut-être que le poisson n'essaimerait pas, peut-être peu mais ce serait au moins une action essayant d'être positive pour une fois! Après, ces récifs artificiels ne sont pas tous productifs.Leur structure et matériaux, leur implantation montrent aussi des limites.Il n'empêche qu'il me semble qu'il vaut mieux cela qu'un désert de sable! Car après tout si on envoie des fusées sur la Lune, ça devrait coûter bien moins d'énergie financière à couler quelque chose correctement!

Link to post
Share on other sites

Oui, il peut se prendre plusieurs dizaines de tonnes de thons(et autres marlins, carangues en prises accessoires) sur un seul dcp flottant. Ils nous vident l'océan, mais t'en fais pas on commencera par interdire la capture du thon en csm

Pour les épaves c'est assez étonnant, elles peuvent être bourrées de poissons ou totalement vides, j'ai jamais compris pourquoi. J'en avais une aux sables d'olonne, un beau vraquier de 60m qui avait coulé chargé d'orge. Au début je me disais il n'y a rien c'est à cause de l'orge qui fermente, mais 6 ans après, il n'y avait toujours rien ???? Pourtant elle était superbe, jamais vu un bar dedans.

Quant aux épaves coulées en but de faire des dcp, les écologistes s'y sont toujours opposés et le pire c'est qu'ils gagnent au tribunal. En France on a l'écologie la plus bête de la planète, juste bonne à faire de la politique, association de végans et d'extrémistes, joli pléonasme d'ailleurs

Link to post
Share on other sites

Dom, certaines épaves se bourrent de poissons et se vident très rapidement à certaines heures de la journée (...parfois même, ça s'anime au moment du repas des touristes...). Ensuite, je pense que c'est lié à l'exposition aux courants, aux types de caches qu'elles procurent, au substrat lui-même sur lequel elle est posée, à leur profondeur ,à sa fréquentation évidemment, à la communication que font les différents bancs entre eux...Mais ces constats sont triviaux!

Link to post
Share on other sites

Petite anecdote. 

Je connais 2 dcp fixes séparés de seulement 2MN.

Il y en a un ou o' y trouve toujours du wahoo  que cela soit en quantité et en taille. 

Et l'autre ou on y croise que quelques wahoos et ils sont toujours petits. 

Tous les deux fixes sur les mêmes profondeurs....

 

Pour l'océan indien, c'est actuellement l'endroit au monde où le nombre de dcp flottant est le plus nombreux. Et quand je dis nombreux, c'est à dire que sur certaines veines de courant de surface tu peux en croiser 1 tous les miles à 0.5MN!!! 

Se sont quelques dizaines de milliers de dcp qui dérivent au grés des courants entre le canal du Mozambique et la Somalie et après on les retrouve sur les plages de l'est. 

Je n'invente rien ces infos viennent d'un patron de pêche de thonier qui a fait l'océan indien dernièrement. 

Le problème aussi c'est que les français s'efforce d'utiliser des matériaux biodégradables alors que les espagnols utilisent... Aussi en Afrique de l' ouest, des bidons et des sacs de sel pour faire les DCP. 

Manque de pot, d'après les français, ils seraient plus penchants que le biodégradable.............

 

Tant que l'on imposera pas un minimum de 50 voire 100 DCP en mer par bateau au lieu de plusieurs centaines qui se rapprochent du Miller. 

Tant que l'on imposera pas de faire des thoniers limités par exemple à 800t de cale à poisson au lieu des 1200t à plus de 2000t.... Cela continuera de s'aggraver. 

Enfin, il faut surtout que la règle soit la même pour tous les pavillons de monde car il y en a marre que les Français essaient de respecter tout seuls la plus part des lois.

L'autre jour j'étais sur un thonier et à côté il y avait deux palangriers. Le capitaine me dit : '' tu vois, si dans nos cales nous avons un requin et bien on nous mettra une amende. Eux, la grue ne fait que sortir depuis hier du requin coupé comme des bûches et personne ne leur dit rien... dans le coin il y a 21 longliner qui ne pêchent que ça ...''

Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, coryphaena a dit :

Tant que l'on imposera pas un minimum de 50 voire 100 DCP en mer par bateau au lieu de plusieurs centaines qui se rapprochent du Miller. 

Tant que l'on imposera pas de faire des thoniers limités par exemple à 800t de cale à poisson au lieu des 1200t à plus de 2000t.... Cela continuera de s'aggraver. 

Totalement d'accord ils sont en train de s'engraisser comme des porcs à toujours chercher le profit, vouloir toujours plus, pendant ce temps l'océan indien prend tarif, il se fait completement vider, et personne ne fait rien pour que ça change c'est désolant ... Quand au fameux Français qui essaient de respecter les regles je ne suit qu'a moitié d'accord, il n'y a qu'a voir la sapmer ici, qui met des bateaux sous la flotte seychelloise, car ils ont atteint le quota Français (cf un reportage dont je n'ai plus le nom mais que vous avez du voir aussi ).

M'enfin voila on n'y peut pas grand chose on peut juste etre spectateur de se massacre ça me fou la gerbe tellement c'est innadmissible !! C'était le petit coup de gueulle de Florian bonne soirée à vous !! ??

Link to post
Share on other sites

Et c'est sans compter avec les bcp non déclarés, français ou pas! A mon niveau et dans ma famille, plus aucune boîte de thon en boîte ni sushis! N'ont droit de cité à table que le poisson pêché par Papa ou quelques sardines et anchois! Voilà déjà un petit acte qui peut prendre de l'ampleur...et qui en tout cas peut laisser un peu de bonne conscience...

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
×
×
  • Create New...